masquer le menu

Le bilan des Français à mi-parcours

- 22 juin 2019 - Par Tapis_Volant

Où en sont les Français après 45 épreuves des WSOP et 23 jours au Rio ?

France

Après 23 jours d'épreuves en tous genres sur cette 50e édition des WSOP, il est temps de faire un point sur les performances des Français à mi-parcours.

S’il était difficile de faire aussi bien que sur l’édition 2018, qui avait démarré sur les chapeaux de roue avec les victoires de Julien Martini sur l’Event #4 : 1 500 $ Omaha Hi-LO 8 or better et de William Reymond sur l’Event #10 : 365 $ WSOP.com Online NLH, on peut tout de même se réjouir d’avoir déjà entendu la Marseillaise résonner dans le Rio en l’honneur de la victoire de Thomas Cazayous sur l’Event #31 : 3 000 $ NLH 6-Handed. Certes, il aura fallu attendre la 31e épreuve des Series pour remporter ce tant convoité bracelet, mais cet exploit allait mettre la France sur de bons rails. Le lendemain, Jean-René Fontaine terminait runner-up du Seniors Event pour plus de 400k$. Le surlendemain, deux Français accédaient à la table finale du 3 000 $ Shootout, Adrien Delmas, 8e, et Yoh_Viral, 2e, à une marche de la gloire, avant que Ivan Deyra ne se glisse à son tour sur la table finale d'une épreuve à 1 000$ qui recensait la bagatelle de 6 214 joueurs.

Cazayous_2

Après 45 épreuves disputées cette année, les Français sont plutôt bien partis pour égaler voire dépasser les performances de l’année 2018. David Benyamine (5) et Julien Martini (4) tous deux dans le peloton de tête au niveau des places payées, Romain Nussmann qui possède 4 ITM également. Même si on attend encore une vraie grosse performance de nos deux compatriotes qui enchaînent les 10k$ de toutes les variantes et devraient être au départ du 50k$ Poker Player's Championship, on est en droit de penser que cela devrait arriver dans les jours à venir.

Comparaison entre les résultats des Français en 2018 et 2019 :

2018 2019 (après 45 events)
Bracelet 2 1
Runner-up 4 2
Table finale 15 9
ITM 391 243
Meilleure perf' Antoine Labat (1 000 000 $) Thomas Cazayous (414 766 $)
Gains totaux 6 738 314 $ 2 420 556 $

Ne vous alarmez pas sur ces chiffres, il reste encore plus de 20 jours d'épreuves et 45 tournois qui accordent un bracelet à leur vainqueur. De plus, le contingent tricolore n'est toujours pas au complet. On en voit débarquer tous les jours au Rio, comme aujourd'hui avec le début du 1 500$ Monster Stack, qui devrait attirer un bon paquet de frenchies.

L’an dernier, trois joueurs Français s’étaient notamment illustrés en comptabilisant chacun 7 ITM sur les World Series, Romain Lewis, Julien Martini et Guillaume Diaz. Si la meilleure performance de l’été 2018 revient à Antoine Labat pour sa 9e place sur le Main Event pour 1 millions de dollars, c’est surtout l’été de folie du benjamin du Team Winamax Romain Lewis qui nous avait impressionné, avec deux places de runner-up et une troisième place pour 839 741 $ de gains au total.

Le Top 10 des Français sur cette édition 2019 (après 45 events) :

Rang Nom Gains ITM Meilleure perf'
1 Thomas Cazayous 414 766 $ 1 Vainqueur #31 : 3 000$ 6-Max (414 766 $)
2 Jean-René Fontaine 412 137 $ 3 Runner-up #32 : 1 000$ Seniors (409 249 $)
3 Johan Guilbert 159 773 $ 3 Runner-up #36 : 3 000$ Shootout (128 042 $)
4 Simon Legat 142 648 $ 1 4e #22 : 1 000$ Double Stack NLH (142 648 $)
5 Axel Hallay 134 817 $ 1 3e #37 : 800$ NLH Deepstack (134 817 $)
6 David Benyamine 81 569 $ 5 7e #18 : 10 000$ Omaha Hi-Lo (57 709 $)
7 Ivan Deyra 81 188 $ 2 8e #38 : 1 000$ Double Stack NLH (78 638 $)
8 Romain Nussmann 49 391 $ 4 9e #16 : 1 500$ NLH 6-handed (36 647 $)
9 Nicolas Careme 48 954 $ 1 8e #16 : 1 500$ NLH 6-Handed (48 954 $)
10 David Phima 44 740 $ 2 3e #38 : 600$ WSOP.com NLH Bounty (42 962 $)

Le Team Winamax monte en puissance

Deyra

Du côté des Team Pro, les résultats étaient plutôt décevants sur le début de cette 50e édition des WSOP, avec beaucoup de min-cash, mais depuis une semaine, les choses ont changé avec deux tables finales à mettre à l'actif de Adrien Delmas et Ivan Deyra, respectivement sur l'Event #36 : 3 000$ Shootout et sur l'Event #38 : 1 000$ Double Stack. Faut dire qu'ils nous avaient habitués à vibrer très tôt les années précédentes, comme en 2018 où Romain Lewis avait terminé runner-up de l'Event #13 alors qu'il venait à peine d'arriver à Vegas. Si Adrian Mateos et Joao Vieira ont atteint l'argent 5 et 4 fois, ils se contentent pour l'instant de min-cash. Mais la deuxième partie de ces World Series s'annonce palpitante pour eux, avec beaucoup de tournois à des buy-ins élevés.

Gageons que les caméras de Dans La Tête d'un Pro qui arrivent d'ici peu à Sin City permettront aux membres du Team Pro de deep run et de nous faire vibrer comme en 2018 !

N'oubliez pas que vous pouvez retrouver à tout moments les résultats complets des Français sur le coverage, en allant sur Perfs FR en haut à droite de cette page.