masquer le menu

Quatre à la suite

- 21 juin 2019 - Par Tapis_Volant

Loren Klein remporte un bracelet WSOP pour la quatrième année consécutive
Event #43 : Mixed Big Bet 2 500 $ (Finale)

Lepers

Alors que certains joueurs passent toute leur vie à espérer conquérir un bracelet WSOP, Loren Klein vient de réaliser l’exploit d’en gagner quatre consécutivement (sur 4 années) après sa victoire aujourd’hui sur le 2 500 $ Mixed Big Bet. Depuis 2016 et sa victoire sur un 1 500 $ PLO pour 241 427 $, le rythme de Klein, c’est un bracelet par an.

Si cet exploit a déjà été accompli par le passé par deux joueurs, Doyle Brunson et Bill Boyd, les fields des tournois n’avaient rien à voir avec ceux que l’on observe désormais sur les World Series, la moyenne des fields des tournois remportés par Doyle Brunson s’élevant à 22 joueurs, quand celle des tournois de Loren Klein atteint les 600 joueurs, le plus petit field étant ce 2 500 $ Mixed Big Bet de 2019 avec 218 unités. Pour ce qui est de Bill Boyd, difficile de savoir combien de joueurs composaient le field des épreuves qu'il a remportées, mais quand on voit sa page Hendon Mob, on comprend que ça ne devait pas être l'affluence.

Les bracelets consécutifs de Doyle Brunson :

Année Event Joueurs Gain
1979 600 $ Mixed Doubles 7-Card Stud 25 4 500 $
1978 5 000 $ Limit 7-Card Stud 23 69 000 $
1977 10 000 $ Main Event 34 340 000 $
1977 10 000 $ Limit 7-Card Stud Hi-Lo 7 52 500 $
1976 10 000 $ Main Event 22 220 000 $
1976 5 000 $ NL 2-7 Draw Lowball 26 90 250 $

Les 4 bracelets consécutifs de Loren Klein :

Année Event Joueurs Gain
2019 2 500 $ Mixed Big Bet 218 127 808 $
2018 10 000 $ PLO 8-Handed Championship 476 1 018 336 $
2017 1 500 $ Pot-Limit Omaha 870 231 483 $
2016 1 500 $ Mixed NLH/PLO 919 241 427 $

Aujourd'hui, c'est dans une variante pour les amateurs de sensations fortes que Loren Klein est parvenu à gagner son 4e bracelet, sur ce tournoi de Mixed Big Bet où huit jeux sont proposés aux participants, tous en Pot Limit ou en No Limit. C'est d'ailleurs l'une des rares occasions de ces Series d'assister à des coups de Five-Card Draw, le poker à cinq cartes à l'ancienne.

Démarrant avec le plus petit tapis cette table finale, il est parvenu à revenir dans la course avec beaucoup de réussite pour finalement battre Ryan Hughes en heads-up. Ryan Hughes échoue d'ailleurs pour la deuxième année de suite à une marche du bracelet.

On notera également la belle mais frustrante 11ème place de David Benyamine, éliminé en fin de Day 2 alors qu'il avait passé une bonne partie de la journée chipleader.