masquer le menu

L'exploit d'Adam Friedman

- 18 juin 2019 - Par Veunstyle72

Un an après sa victoire sur ce tournoi, Adam Friedman récidive dans l'émotion
Event #35 : Dealer's Choice 10 000 $ (Table Finale)

friedman

Dans un petit recoin de l'Amazon, et presque sans faire de bruit, Adam Friedman a tapé du poing sur la table une seconde fois en 12 mois, remportant ainsi deux années de suite ce tournoi de Dealer's Choice, 312 417 $ et le bracelet WSOP qui va bien avec ! 

De l'émotion, Adam Friedman en était rempli au moment de remporter le coup final... en No Limit Hold'em. 21 variantes différentes, et il a fallu que ce tournoi Dealers' Choice se termine sur la plus classique d'entre elles. Il faut dire que c'est également la variante que choisissait deux fois sur trois le joueur WSOP de l'année 2018 : "Shaun Deeb adore prendre cette variante, parce qu'elle met un maximum de pression. Personnellement, je préfère appuyer là ou ça fait mal, là ou je peux grind sereinement. Le Badeucey et le Badacey c'est plutôt pas mal pour ça."

Shaun Deeb voulait de l'action en NLHE et il a été servi pour cette dernière main du tournoi. Deeb décide de 3-bet préflop puis sur un tableau 8747J il place une mise de continuation au flop et paie la relance de Friedman, avant de subir une nouvelle mise sur la turn et une dernière river, mais à tapis cette fois. Après quelques secondes à peine de réflexion, Deeb ne se voit pas jeter son AJ pour deux paires, et paie pour ses derniers jetons... mais il est loin, très loin du compte, puisqu'avec 87 en main, Adam Friedman a trouvé deux paires au flop et un full sur la turn quand Deeb trouvait une simple top paire sur la rivière. Le revoilà nouveau champion !

deeb friedman

Friedman se prend alors la tête à deux mains, mais d'étonnement et de plaisir, et réalise tout doucement l'exploit qu'il vient d'accomplir : "Oh my god... oh my god... oh my god !" furent les premiers et seuls mots qui arrivaient à sortir de sa bouche pendant de longues secondes. Friedman n'a ensuite pas attendu très longtemps, avant d'aller fondre en larmes dans les bras de ses parents, Donna et Marc Friedman, présent pour l'occasion. S'en est suivi un défilé de stars de ce jeu, la plupart ayant participé au tournoi, comme ravi de féliciter le champion que Friedman est encore un peu plus devenu cet après midi.

"Two dollars... two dollars !" n'a-t-il cessé de repéter pendant un moment, avant que je puisse comprendre la référence durant la séance interview : "Dans la Draft WSOP à 25K$, on pouvait m'acheter pour 2 dollars. 2 dollars, sérieusement ? Et le respect dans tout ça ? Je ne dirais pas que ça m'a servi pour me motiver, mais c'est bien de fermer quelques bouches."

Dans une interview passionnante de 10 minutes, et durant lesquelles les journalistes ont du parler 45 secondes au total, et avaler des litres de belles paroles, Friedman a notamment précisé que ce second bracelet sur ce tournoi avait bien plus de saveur que le premier, "parce que cette année, il s'agissait de confirmer, tout le monde m'attendait". Il a aussi dit qu'il se moquait de ce que les gens et les journalistes pouvaient répondre à la question de savoir s'il devait être considéré aujourd'hui comme le meilleur joueur au monde, "j'ai arrêté d'écouter les considérations de tout le monde, j'ai arrêté d'essayer de me placer à tel ou tel place. Les autres veulent faire ça pour moi, qu'il le fasse. Certains veulent aussi mettre ma tête au prix de 2$ pendant les Draft Fantasy WSOP, allez-y continuez... Moi je suis ravi d'avoir pu m'acheter dans ma draft à ce prix là" 

Friedman est également revenu plusieurs fois sur ses objectifs au poker : "En terme d'accomplissement poker pur et dur, c'est mon deuxième plus bel accomplissement. Encore très loin de mon numéro un. De toute façon, je pourrai gagner 20 fois ce tournoi, ça n'égalerait toujours pas mon accomplissement numéro 1"

"Excusez moi, mais j'ai du louper quelque chose alors", l'a interrompu un journaliste, "quel est votre accomplissement numéro 1 ?"

"Je n'ai jamais été broke et je ne serai jamais broke. Quelque chose que pas mal de gens ne peuvent pas dire. Vous savez, peut-importe tout l'argent que vous gagnez en tournoi, en cash game, si vous n'arrivez pas à gérer votre bankroll, si vous jouez trop cher, si vous commencer à faire des paris sportifs, des prob bets, des choses stupides comme ça, vous allez finir ruiner, quoi qu'il arrive. Ce n'est pas mon cas et j'en suis très heureux."

Résultats de la finale
Vainqueur - Adam Friedman 312 417 $
Second - Shaun Deeb 193 090 $
3e - Matt Glantz 139 126 $
4e - David Moskowitz 100 440 $
5e - Michael McKenna 72 653 $
6e - Nick Schulman 52 656 $
 

friedman dad

L'émotion d'Adam Friedman qui a sauté dans les bras de son papa