masquer le menu

C'est le métier qui rentre

- 18 juin 2019 - Par Veunstyle72

Adrien Delmas est rapidement éliminé de sa première table finale WSOP, en 8e position
Event #36 : NLHE Shootout 3 000 $ (Table Finale - 10 joueurs)

Adrien Delmas

La performance d'arriver jusqu'en table finale de cet event Shootout était en soi plutôt très belle pour Adrien Delmas. Le finish lui laissera probablement un goût assez amer, lui qui est éliminé en 8e position pour un gain de "seulement" 21 501 $. Quand on parle de table finale WSOP, en général, on parle de sommes complètement folles... sauf quand il s'agit du tournoi avec l'un des plus "petits" gains à aller décrocher pour le premier. 

rail

Dans les tribunes, le rail Français n'a même pas eu le temps de se chauffer

Adrien Delmas n'a pas mal joué, il a manqué de réussite, tout simplement, et n'avait d'ailleurs pas mille mots à mettre sur cette performance à chaud : 

"La structure était assez rapide donc bon, on a rapidement joué des coups à tapis et ça c'est mal passé. J'ai joué deux flips, j'ai perdu deux flips, et j'ai réussi à gagner un coup à tapis, payé deux fois... quand j'avais deux blindes à la fin. Je ne peux rien faire d'autre, je pense que je n'ai fait aucune erreur aujourd'hui. T'es forcément déçu quand tu sautes, parce que tu n'as pas gagné, mais je peux difficilement être déçu de moi-même, vu que j'ai joué tous les spots correctement. Je n'ai joué aucun coup postflop d'ailleurs. Je n'ai pas vu une turn de cette finale. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus drôle, mais c'est le jeu. Là ou j'ai edge, c'était l'ICM, c'est du préflop tout ça, et là dessus j'ai fait ce que je pouvais. Ce sont les flips qui changent tout. Si je gagne le mien contre Papazian (QJ<66), je monte à 900 000, je le bust... ce n'est plus le même tournoi après."

De cette première table finale aux World Series, Adrien va tout de même tenter de retenir le positif, et il y en a :

"C'était quand même un kiff malgré tout, il y avait des bons joueurs, c'était intéressant de jouer, j'ai fait ce que je devais faire. Heureusement que c'était le plus petit prizepool des WSOP, donc ça allait, il y a moins de frustration."

Adrien Delmas

Et pourquoi pas Yoh viral ?

Après l'élimination d'Adrien Delmas, les choses ont évolué sur un bon rythme, et avec toujours le Français Yoh Viral dans le coup.

yoh viral

Alexandru Papazian a pris la 7e place de ce Shootout, après avoir perdu la majorité de son stack, sur un resteal pour 23 blindes muni de K9, payé par Andrew Lichtenberger avec AJ, suivi en 6e position de l'Anglais Ben Farrell. Malgré la présence d'un petit rail britannique sympa, Farrell n'a pas fait grand chose d'autre que tapis UTG pour 11bb avec AT. Il est tombé sur un os signé David Lambard, qui avait JJ

En 5e position Jan Lakota (bourreau de Romain Lewis au premier tour) ne pourra pas s'en vouloir, le Slovène a mis les jetons au milieu de la table avec la même main (ou presque) que son adversaire, AK contre AK. La suite, c'est le croupier qui l'a décidé, en déroulant un tableau Q53A4, offrant flush à David Lambard, et une deuxième élimination consécutive pour l'Américain.

jan lakota

Ouch ! Jan Lakota vient de perdre As-Roi contre As-Roi, ça fait toujours cet effet là

Mais la meilleure nouvelle pour Yoh Viral et tout le clan Français, c'est peut-être l'élimination d'Andrew Lichtenberger, en 4e position, qui a notamment perdu flush contre flush chez Weiyi Zhang, avant d'être éliminé quelques instants après. S'agissant clairement d'un des joueurs les plus compétents de cette finale, cette élimination ouvre des ambitions qui paraissent de plus en plus envisageable pour le Français, qui n'est plus qu'à deux marches du bracelet WSOP !

wsop tv