masquer le menu

La chambre secrète du Team Winamax

- 13 juin 2019 - Par Tapis_Volant

Chambre Wina

Derrière ce titre un brin racoleur, laissez-moi vous parler de la nouveauté de 2019 chez le Team Winamax. En effet, alors que ça trottait dans la tête du coach Stéphane Matheu depuis plusieurs années, c'est désormais une réalité. Les joueurs du Team Winamax ont la possibilité d'utiliser une chambre du Rio à leur guise, pour se reposer entre les tournois, organiser des dinner-breaks plus facilement, pour se retrouver entre joueurs du Team.

Gentiment, Stéphane Matheu m'a fait visiter les lieux, m'expliquant la démarche : "Ça fait des années qu’on y pense. J'avoue que quand j’avais vu Negreanu et son bus installé sur le parking du Rio, ça me démangeait de l'imiter. On savait pas que ça pouvait avoir une value énorme de pouvoir se reposer si facilement pendant les dinner-breaks. Je m’étais renseigné, mais c’était bien trop cher. Personne ne réactivait cette idée au sein du Team, même si on continuait à y penser. C’est sous l’impulsion de João Vieira pendant le séminaire du Team que ça a pris forme. Si chacun se cotisait un peu pour payer une chambre pour toute la période des WSOP, ça coûte à peine 200 $/joueur."

Une chambre simple avec deux Queen Bed pour se reposer, un bureau pour les plus bosseurs, un coin canap' pour les débats enflammés post-busto, et même un micro-ondes acheté hier par le coach pour permettre aux plus prévoyants de ramener leur tupperware et de manger leurs crudités avant le grand combat. 

"Quand tu vois comment c’était simple d'offrir cette solution aux joueurs et ce que ça peut leur apporter en terme de confort, tu te dis que t’as été un peu idiot de pas l’avoir fait depuis 10 ans ! C’est bien pratique pour tout le monde, je pense que les joueurs peuvent clairement gonfler leur ROI grâce à ça."

Matheu

Intrigué par les habitudes des joueurs, je lui demande si cette chambre ne va pas encore plus isoler les joueurs, créer un sentiment de solitude plus prégnant, et si ça peut apporter de la cohésion au sein du groupe.

"Même si beaucoup choisissent de passer leur dinner-break dans la chambre, j’ai bien envie de garder notre routine du dinner-break quand on a le temps. Quand on a 75 minutes, se retrouver ensemble dans un bon restau, ça n’a pas de prix, et puis ça permet aux joueurs de prendre l’air, de sortir de la salle de tournois, de penser à autre chose. Mais souvent, c’est trop court et la chambre au Rio est une bonne option pour éviter de se stresser sur le timing. Ils apportent leurs repas déjà préparés ou alors ils se prennent un truc sur place et mangent tranquillement dans la chambre. Comme souvent, y a du pour et du contre. On verra à la fin de l’été, mais je pense que ça peut aider pour la cohésion du groupe. Les joueurs se retrouvent avant les tournois, se reposent après avoir bust, en profitent pour attendre le début d’un nouveau tournoi ensemble."

Adrien Delmas

Arrivé dans la chambre du 17e étage pour repérer les lieux, on tombe sur Adrien Delmas au réveil. Après avoir réussi son premier ITM du séjour en fin de matinée (313e pour 1 612 $ sur l’Event #28, un tournoi de Hold'em à 1 000 $), Adrien a rejoint la chambre pour se reposer en attendant le début de son prochain tournoi, le très attendu 3 000 $ 6-Max. "C’est la deuxième fois que je viens dans la chambre. J’amène mes plats préparés de la veille, je suis au calme pour manger. Et puis, ça fait gagner du temps, t’as pas besoin de faire un aller-retour à ta villa, là, je peux tranquillement réviser mes ranges avant le tournoi, et surtout me reposer, me confiera Adrien. C’est même EV+ en terme d’argent. Si tu zappes 9 ou 10 aller-retours qui te coûtent 25 balles à chaque fois, notre participation est rentabilisée. Pour se relaxer, faire des siestes au dinner-break ou avant les tournois, c’est parfait !"

La coach du Team Winamax Stéphane Matheu en a fait un vrai quartier général. Des centaines de logos sont prêts pour les têtes en l’air qui sont spécialistes pour les oublier (n’est-ce pas, Pierre Calamusa ?). "Tous les joueurs ont la clef, c’est un spot central, un endroit où les joueurs peuvent se retrouver. C’est difficile de savoir encore quelle est la value de cette chambre mise à disposition pour les joueurs, c’est juste un confort de plus, qui contribue au fait qu’on veut leur permettre de ne pas de soucier de problèmes du quotidien pour se focaliser sur leurs tournois. Si un joueur finit tard pendant un deep run, il pourra peut-être même dormir ici. Si c'est plus pratique ou que ça l'aide à focus, on a gagné !"

Alors, la question que se pose tout le monde, bien évidemment, c’est : est-ce que LeVietf0u va ramener ses conquêtes dans cette chambre secrète du Rio ? Quand on pose la question au coach, il répond avec un sourire : "Qu'il essaie !"

Pierre Calamusa