masquer le menu

WSOP, semaine 1 : on fait le bilan

- 8 juin 2019 - Par Tapis_Volant

A l’heure de partir en week-end et de vous laisser entre les mains de mon collègue Veunstyle, l’heure est au bilan sur cette première semaine de coverage aux World Series of Poker. Quels sont les événements marquants de cette semaine, le tournoi de la semaine, la perf' tricolore à retenir ? Voici quelques pistes.

Le tournoi de la semaine

Pavillon Room

Assurément, le titre du tournoi le plus marquant de cette semaine revient au Big50. C'état la première édition de ce tournoi à 500 $ de buy-in, créé pour célébrer la 50ème édition des World Series of Poker, et ce tournoi devint le plus gros tournoi de poker de l'Histoire avec 28 371 entrées et le vainqueur Femi Fashakin remporte 1 147 449 $, devenant le deuxième millionnaire de 2019. Il a 37 ans, ne comptabilisait que deux places payées sur des épreuves des WSOP et est un habitué des petits buy-ins. Il lui aura fallu 42 heures de jeu pour remporter le bracelet, soit un gain horaire de 27 320 $. Pas mal pour un joueur de cartes !

 Le joueur de la semaine

Zack_Vainqueur

Leader du WSOP Player of the Year, Daniel Zack a remporté son premier bracelet cette semaine, en remportant l'Event #6 : 2 500$ Limit Mixed Triple Draw pour 160 447 $, lui qui restait sur sept tables finales de rang sans bracelet. Il a déjà cumulé 5 places payées sur les Series alors que seulement 16 events ont été joués, se payant même le luxe de deep run le Big50, le genre de tournois qui vous en fait rater beaucoup d'autres.

L’événement de la semaine

Hellmuth_Ivey

Comme chaque année sur les WSOP, les organisateurs se posent la question. Va-t-IL venir ? Ceux qui participent aux Fantasy Draft ne savent jamais s’ils doivent réserver une place dans leur équipe pour l’homme aux dix bracelets. L’événement de la semaine, c’est assurément l'arrivée de Phil Ivey sur les WSOP. Il aura attendu l'Event #18 : Omaha Hi-Lo 8 or better 10 000 $ pour pointer le bout de son nez au Rio. Débarqué à une table incroyable en compagnie de Phil Hellmuth, Shannon Shorr, Dylan Linde ou Andreï Zaïchenko, l'homme aux dix bracelets a déjà fait parler la poudre sur ces World Series, et occupe une place dans le Top 10 au diner-break du Day 2, avec 40 joueurs restants dans l'épreuve. Assurément, celui que l'on a longtemps surnommé "le meilleur joueur du monde" n'est pas venu pour faire de la figuration.

La polémique de la semaine

Assurément, la polémique de la semaine, c’est cette main foldée avant son tour par le High-staker Sam Soverel, pendant la table finale du High-Roller à 50 000 $. Intentionnel ou non, on ne saura sans doute jamais, mais cette main qui a conduit à l'élimination de Dmitry Yurasov par le futur vainqueur Ben Heath aura fait le tour de la Twittosphère. Alors, à votre avis, Sam Soverel sera-t-il nominé pour l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle l’an prochain ?  

Le millionnaire de la semaine

Ben Heath

Chaque semaine aux WSOP, un ou plusieurs joueurs deviennent millionnaires. Cette semaine, hormis l'heureux vainqueur du Big50, c'est l'anglais Ben Heath qui s'est permis de remporter un gain à 7 chiffres pour son premier bracelet. Ok, c'est vrai qu'il n'a eu besoin de battre "que" 110 joueurs pour remporter ce prix de 1 484 085 $, sachant que le buy-in de l'Event #5 était fixé à 50 000 $. A noter que le runner-up de l'épreuve, Andrew Lichtenberger est passé tout près du million également, avec une récompense de 917 232 $.

Le tweet de la semaine

Parce que vu le nombre de fois où l'on a vu des gens faire la queue cette semaine pour buy-in, chercher leur siège ou récupérer leur payout, c'est le genre de tweet qui me fait bien marrer et je suis certain que c'est arrivé à plusieurs personnes au Rio depuis quelques jours.

L'image de la semaine

Attente

Plus qu'une image, c'est devenu une habitude depuis le début des Series. Les files d’attente sont légion. Pour s'inscrire, pour récupérer son gain, pour aller aux toilettes... Victimes de leur succès, les World Series ont vu débarquer bien trop de monde pour que l'organisation ne soit pas submergée. Evidemment, il faut contenter tout le monde, donc ça crée des situations un peu aberrantes comme quand certaines personnes qui voulaient jouer le Big50 ont du attendre plus de 7 heures pour rejoindre leur table.

La perf française de la semaine

La perf’ de la semaine côté tricolore n’a pas eu lieu au Rio, mais au Wynn, où Julien Sitbon a remporté en début de semaine le 1 000$ WSC ayant généré 545 entrées pour un gain de 62 000 $ après un deal à 5 joueurs restants. A signaler que Kasher Soze fait également partie du deal. Bravo à nos français, même si maintenant, c'est au Rio qu'il faut perfer !

Le sosie de merde de la semaine

Lewis

Pas sûr de récolter des 8/10 avec celui-là, mais tant pis, je ne vais pas vous révéler à quel joueur me fait penser cet américain croisé dans la Pavillon Room pendant le Big50. Si vous trouvez, c'est que l'opération sosie de merde a fonctionné !

Le WTF de la semaine

On n'aurait pu imaginer que cela se produise sur une table du Big50, où les monstrueux stacks devaient peser très lourd. Et pourtant, c'est pendant le Millionnaire Maker qu'une table s'est cassée devant les yeux ébahis des joueurs. Plus de peur que de mal, les organisateurs sont parvenus à redonner leur tapis aux joueurs de la table, après de longues minutes où chacun y allait de son annonce sur la hauteur de son tapis avant l'incident.