masquer le menu

Retour sur la polémique de la semaine aux WSOP

- 6 juin 2019 - Par Tapis_Volant

Sam Soverel avait-il l'intention de provoquer le call de Ben Heath ?
Event #5 : No Limit Hold'em for the 50th Annual 50 000 $ (Table finale)

Assurément, il s’agit de la polémique de la semaine aux WSOP. Si vous étiez dans une grotte ces deux derniers jours, vous n’avez peut-être pas vu cette vidéo. Les faits se sont déroulés sur la table finale du 50 000 $ High-Roller remporté par l’Anglais Ben Heath.

Pour comprendre ce qu’il s’est passé, regardez d’abord la main telle qu’elle s’est déroulée en direct :

Cette polémique est née sur Twitter, à propos de ce coup qui a poussé Dmitry Yurasov vers la sortie en quatrième position, non sans avoir exprimé son mécontentement devant cette erreur - peut-être intentionnelle - de Sam Soverel. À l’initiative de Isaac Haxton, qui réclamait tout simplement la disqualification de Sam Soverel sur les réseaux sociaux, le débat était lancé pour tenter de comprendre s’il s’agissait d’une simple erreur ou d’un acte intentionnel pour pousser Ben Heath à payer le tapis de Dmitry Yurasov. Il faut dire que le joueur américain a des antécédents, comme on l’a appris au fil des réponses des joueurs sur Twitter, et qu'en regardant la vidéo plusieurs fois, on a clairement l'impression que Sam Soverel était passé par l'Actor's Studio dans une première vie.

Et toi, Romain, t'en penses quoi ?

Romain Lewis

À l’occasion de sa première apparition au Rio cette année sur le 1 500 $ 6-Max, Romain Lewis m’a confié ce qu’il pensait de cette histoire. « Je l’ai vu en direct. Sur le moment, j’étais persuadé que Soverel avait fait exprès et je le suis encore. Après, Ben Heath je l'aime beaucoup mais il n'est pas innocent dans l'histoire. Il voulait clairement prendre une info car il a direct jeté un coup d'oeil à Soverel après avoir fait le geste de prendre sa timebank card... Pas de disqualification nécessaire pour moi mais un bon trois tours de pénalité. Pour moi, ça met en évidence qu’il faut trouver une nouvelle manière d'utiliser notre temps dans des gros tournois. Il y a trop de problèmes avec les timebank cards. Ça rajoute quelques problèmes, comme le fait de pouvoir légalement stall les (longues) 30 secondes quand t’es proche de l'argent ou prendre quelques timebank pour induce un move, ou jeter ses timebank cards d'une certaine manière... Ça ajoute plein de tricks/ angleshoots qui polluent le jeu. Aussi, donner le même temps préflop et river ne me semble pas très logique. C’est pas très fair play ce qui s'est passé sur cette table finale, c’est certain mais bon... C’est difficile de juger car on ne peut jamais être certain que c’est intentionnel, comme souvent dans le poker. »

Pour Davidi Kitai, qui me confessait ne jamais avoir joué avec Sam Soverel, « Il faut surtout savoir si c’est intentionnel ou pas. Ce joueur se traîne une sale réputation et pas mal d’histoires douteuses, comme on l'a appris par les tweets des Ricains. Si c’est intentionnel, c’est très grave, cet acte a de grosses conséquences en terme d’ICM. Soverel a une range hyper forte quand il relance UTG, c’est une aide énorme de savoir qu’il va folder. L’équité de ce fold peut être de plusieurs centaines de milliers de dollars, donc c’est grave. Maintenant si ce n’est pas intentionnel, ça arrive à tout le monde de faire des erreurs et tu ne peux pas avoir plus que des tours de pénalité. »

À chacun de se faire sa petite idée sur cette histoire. On ne saura sans doute jamais si Sam Soverel a réellement voulu pousser Ben Heath à payer ce tapis avec son As-Dame. Et s'il aurait payé sans cette erreur de Soverel. Tout ce qu'on sait, c'est que Sam Soverel rase un peu les murs du Rio depuis cette affaire.