masquer le menu

De la Fantasy dans les WSOP

- 5 juin 2019 - Par Tapis_Volant

Depuis 2011, Daniel Negreanu organise une Fantasy Draft à 25K$ autour des WSOP

Daniel Negreanu

On connaît la passion des américains pour le Fantasy, ce sport national qui consiste à composer son équipe de joueurs pour se mettre à la place de l’entraîneur, imaginer l’équipe de ses rêves et se confronter à d’autres sélectionneurs. Habituellement réservée à des sports populaires comme le baseball, le football ou le hockey, Daniel Negreanu a transplanté ce concept au monde du poker depuis 2011 et la création de sa célèbre 25K Fantasy Draft.

Tous les ans, la superstar canadienne organise cette compétition qui réunit une dizaine de parieurs (principalement des joueurs de poker) qui doivent prédire qui seront les joueurs de poker qui perferont cette année sur les World Series.

Chaque participant doit poser la bagatelle de 25 000 $ sur la table pour participer à cette Fantasy Draft, qui récompensera trois spots, 150 000 $ pour le vainqueur, 100 000 $ pour le deuxième et 50 000 $ pour le troisième.

La règle du jeu est simple, c’est un système d’enchères cachées où vous avez 200 $ virtuel à dépenser pour sélectionner 8 joueurs et ainsi composer votre équipe. Vous placez vos mises et celui qui a proposé le montant le plus élevé sur un joueur remporte l’enchère. Admettons que vous mettez 105 $ sur Phil Hellmuth, vous n’aurez plus que 95 $ à répartir sur vos 7 autres choix.

Pendant la draft, chaque joueur propose alternativement un nom et les enchères peuvent débuter pour l’attribution du joueur. Celui qui place la plus forte enchère remporte le joueur en question, et ainsi de suite jusqu’à ce que chaque équipe ait recruté 8 joueurs.

Le système de scoring, détaillé sur le site officiel de la 25K Fantasy Draft, fait la part belle aux performeurs qui atteignent des tables finales. Des coefficients sont également mis en place, x2 pour les tournois dont le buy-in est à 10K+, 0,5 pour les buy-ins inférieurs à 1K, le Main Event rapporte un coefficient à x3 … Des bonus de fields sont attribués également pour ceux qui deep run les tournois à plus de 1 000 joueurs.

Chaque année, cette Draft permet de découvrir qui sont les joueurs susceptibles de réaliser des performances sur les World Series et constituent une mine d'or pour les observateurs et autres journalistes. Il suffit de regarder le Top 10 des scoreurs de points de la Draft pour savoir qui sont les épouvantails du Rio à l'heure actuelle et y trouver le probable futur Player of the Year.

Cette année, ce sont Daniel Negreanu (105 $) et Shaun Deeb (102 $) qui sont les joueurs qui ont couté le plus cher à leur acquéreur. Du côté des joueurs français draftés, seul Julien Martini a été choisi avec une enchère à 21 $ pour la Team Matt Glantz. Vous pouvez retrouvez la composition des différentes équipes en compétition sur cette 25K Fantasy Draft en cliquant ici.

La draft accessible de David 'ODB' Baker

Depuis deux ans, David « ODB » Baker utilise les enchères de la 25k Fantasy Draft pour proposer une expérience de draft différente, beaucoup plus accessible, puisque l’on peut participer pour 500 $. On doit utiliser le prix des enchères de la 25k Fantasy Draft pour composer son équipe avec un budget de 200 $ à répartir sur 8 ou 9 joueurs.

La version low-cost par Gloub

Gloub

Pour suivre les WSOP sans nécessairement y participer, Steven « Gloub94 » Moreau a trouvé une parade. Il a calqué le système de la 25K Fantasy Draft pour vibrer à distance en proposant sa propre draft à quelques amis amateurs de poker, une draft low-cost en quelque sorte. Depuis plusieurs années, ils se retrouvent avant chaque édition des WSOP pour imiter les grands et composer leur équipe. Au lieu des 25K$, ils mettent 50 € sur la table, une somme plus symbolique qu’autre chose, qui permet à tout le monde de participer sans se ruiner. Steven est l’organisateur de cette draft, compile les résultats, écrit des compte-rendus, pour faire vivre ces WSOP à travers cette draft low-cost. Rencontre.

Comment t’es venue l’idée d’organiser une draft pour les WSOP ?

C’est Nicorigno, un ami à moi que j’avais rencontré sur des parties de poker amateur, qui m’avait chauffé pour en faire une il y a une dizaine d’années. On devait être quatre au début. À la base, on faisait un système d’enchères type « Snake » (Comme la draft de la NBA), puis on a essayé une fois avec des enchères ouvertes comme ils font sur le 25K Fantasy Draft. J’ai relancé le projet en 2014 avec un système d’enchères fermées comme sur « Mon Petit Gazon ». Les joueurs m’envoient leurs listes, et je les dépouille.

Comment ça se passe, concrètement ?

Depuis trois ans, il y a une quinzaine de joueurs qui participent à la draft. Chacun choisit 10 joueurs et est obligé de prendre un joueur français et une femme (c’est la grosse différence avec la draft de Negreanu). On a 500 $ fictifs à dépenser (contre 200 $ dans la 25K Fantasy) À l’époque, tout le monde se battait pour Vanessa Selbst chez les femmes parce qu’il y avait quand même peu de choix. Chacun met 50 € et les trois premiers finissent dans les places payées. On fait également un last longer sur le Main Event. Cette année, j’ai inclus la possibilité de prendre un joker, un joueur que l’on peut changer pour 20 €, si un mec qu’on a choisi ne joue pas les Series, finalement.

Qui sont les joueurs qui participent à cette draft ?

Il y a des gars qui sont là depuis le début, des amis du poker, Alex, Léo, des potes de parties privées, le noyau dur des participants, ce sont les potes des tournois organisés sur ClubPoker. Cette année, y a deux couvreurs qui participent, y a quelques joueurs pros aussi des pros comme Alex Réard, Adrien Allain ou Sonny Franco, Bastoche, un pote d’Harper. Il y a également Jean-Louis Tourre, un journaliste foot qui est WIP sur Winamax qui participe aussi et qui avait remporté la draft il y a deux ans. Certains participants jouent aussi eux-mêmes les WSOP.

Comment ça change ta manière de suivre les WSOP ?

Moi, mon petit kiff, c’est,avant d’aller dormir, de checker les tournois en cours sur PokerNews ou WSOP.com. Voir si j’ai des joueurs qui sont toujours en lice. Le matin, je scrolle PokerNews tout doucement pour découvrir progressivement quels joueurs sont rentrés dans les places payées ou sont encore dans la course. Ça me fait suivre les WSOP quasiment tous les jours. Il m’est arrivé de rouiller devant une table finale quand j’avais un de mes joueurs qui était encore présent. Parfois, en soirée en boîte, je savais que j’avais deux joueurs à 15 left d’un 10k, j’étais en train de refresh toutes les 15 minutes pour voir où ça en était. Ce qui est cool, c’est de se charrier entre potes. Si j’ai un Paul Volpe à 12 left et qu’il se fait éliminer, je vais aller charrier le mec qui a Shaun Deeb par exemple. C’est assez sympa, ça crée une ambiance marrante entre les participants. Dans tous les cas, je suivrais les WSOP, car je suis un fan de poker, mais sans la draft, je les suivrai beaucoup moins, c’est certain.

C’est quoi la stratégie gagnante ?

Draft Gloub

La draft de Steven sur cette édition 2019

La stratégie principale, c’est de prendre des joueurs qui vont jouer beaucoup de tournois. Notre système de points fait que les tournois à 10K rapportent beaucoup. On a calqué notre scoring sur la draft de Negreanu. Faut se renseigner sur Twitter, regarder qui sont les joueurs qui perfent pré-WSOP et qui sont ceux qui annoncent des gros programmes.

Qui sont les meilleurs picks de la draft ?

Chaque année, ce sont un peu les mêmes. John Racener, Paul Volpe, James Obst, Daniel Negreanu, Shaun Deeb, John Monnette, à une époque. Ca change selon les années. Ben Yu est monstrueux depuis deux ans, Justin Bonomo aussi, s’il ne va pas trop à l’Aria. Certains participants n’évoluent pas dans leurs choix. À une époque, choisir Dominik Nitsche, c’était bien, parce qu’il faisait les 1 500 $ Hold’em pour la chasse au bracelet. mais maintenant il ne les joue plus. Les meilleurs picks, ce sont des mecs complets, qui jouent beaucoup de tournois de variantes. Des mecs comme Robert Mizrachi par exemple.

Quel joueur est parti le plus cher cette année ?

Cette année, il y a un participant qui a « craqué », le joueur qui est parti le plus cher, c’est Julien Martini à 250 points (la moitié de son budget, quoi). Martini, cette année, il était dans le Top 10 pick. Comme à une époque, Alex Luneau. Il a l’air au top de sa forme et il va sans doute tout jouer. Maintenant, c’est un peu cher comme enchère. Il n’y avait jamais eu une enchère qui avait dépassé 200. Le deuxième joueur le plus cher, c’est Negreanu à 197. Après viennent Shaun Deeb, Ben Yu

Jean-Louis Tourre : "J'ai découvert les variantes grâce à cette draft "

Tourre

Jean-Louis Tourre, WIP de Winamax et animateur radio sur RMC, participe à la draft depuis trois ans, avec un plaisir non dissimulé :

"C’est mon pote couvreur Matthieu Sustrac qui m’a proposé. On se connaît depuis plus de 10 ans depuis l’école de journaliste. Il m’a dit "Il y a un Mon Petit Gazon du poker qui se monte, ça te branche ?" J'étais chaud pour participer. Du coup, je suis à bloc ! Je regarde où ça en est avant de me reveiller et au reveil où en sont mes joueurs. J’ai découvert toutes les variantes comme ca. Le meilleur souvenir, c’est la premiere année puisque j'ai gagné la draft. Je me souviens, je regardais des TF de Deuce to Seven en pleine nuit sans rien capter aux règles juste pour voir mes gars deep run. Je découvrais le truc, Mama m’avait juste dit "Prends des joueurs de variantes" et j’avais pris des gros picks. Mercier par exemple, je l'avais eu parce que c'était trop évident, et du coup personne ne l'avait pris ! Honnêtement, j'avais bien chatté. Tout le monde dans cette draft est joueur à la base, et je trouve que ça fait le même effet qu’à Mon Petit Gazon. T’as envie de montrer aux autres que tes choix ont été bons. Et puis ca fait suivre les WSOP de manière différente, avec une attente à chaque fois qu'on se connecte.

Liens utiles :

L'histoire de la 25K Fantasy Draft de Daniel Negreanu
Le site officiel de la 25K Fantasy Draft