masquer le menu

Volatile continue de planer

- 26 juin 2018 - Par Veunstyle72

Guillaume Diaz s'invite au Day 3, en compagnie de quelques autres joueurs Français
Event #48 - Monster Stack NLHE 1 500 $ (Day 2)

guillaume diaz

"C'était long, fatiguant et bien dur, mais je suis content de l'avoir fait !"

Le petit oiseau est bien sorti de sa cage aujourd'hui : Guillaume Diaz a validé son ticket pour le Day 3 de ce Monster Stack, avec un tapis de 514 000, pour une moyenne à 365 000. "J'ai pas mal swingué aujourd'hui. Au max, je suis monté à 720 000 et au plus bas, c'était plutôt 130 000, au moment du dinner break." Guillaume pense à tout le monde, et surtout à vous, et n'a pas spécialement voulu me donner plus de mains que cela, dans l'idée de ne pas trop spoil vos épisodes "Dans la tête d'un pro" à venir. Et ça me va très bien, je pense qu'on a tous envie de découvrir ça en images dans quelques mois.

"Il y a un coup que je peux te raconter, il est facile : ça fait open shove du joueur au bouton pour 22bb, reshove de la petite blinde, et moi je call en BB avec As-Roi pour 25bb... et ils ont tous les deux Roi-Dame ! C'est marrant, puisqu'il m'était déjà arrivé ce coup au jour 1, j'avais gagné As-Dame contre Roi-Dame et Roi-Dame déjà." 

Seul Team Pro Winamax encore debout, Guillaume n'est pas pour autant le dernier Français en lice. Selon nos recherches, ils seraient encore au moins sept, une information à confirmer plus tard avec le seat draw officiel. Et celui qui est en tête, c'est le même que tout à l'heure, à savoir Jimmy Guerrero. Avec 940 000, c'est dans les hauteurs du classement que Jimmy se positionnera à la reprise, tout proche du top 10. Derrière Alexis Fleur suit la cadence, avec un joli 880 000 rangé au fond du sac. On m'a notamment raconté que le runner up du SISMIX avait remporté un coup avec AA contre JJ et KQ pour passer aussi énorme ! 

alexis fleur
Heureux comme un gosse, Alexis Fleur attrape lui aussi un siège pour le Day

Abdulattif Attia, 3e lorsque Guillaume Diaz s'est imposé à Monaco en avril dernier, est lui aussi bien placé, avec 694 000. On a pu le rencontrer en tout fin de journée pour échanger un peu : "A Monaco, j'avais Guillaume à ma table, et je l'avais prévenu qu'on irait loin tous les deux. Au final, il a gagné et moi j'ai fini 3e. Et là, je lui ai dit la même chose, je lui dit que l'histoire se répétait encore !" Mais pour combien de temps encore ?!

Derrière, il existe des Français que nous n'avons pas encore croisé, comme Gregory Caubet (295 000), l'ancien footballeur Jimmy Kebe (97 000) ou encore Elie Nakache (43 000). Pour le moment, tout ce beau monde est assuré d'un petit billet de 5 140$. Damien Le Goff (263e), Jamel Hassani (345e), Kevin Naegelen (358e) et Bruno Benveniste (392e) sont les derniers sortants Français du jour.

Et si on jette un coup d'oeil au reste du tournoi, on remarquera que le chipleader est un joueur qui a déjà bien profité des WSOP à Vegas, ayant déjà raflé deux bracelets de champion dans sa carrière : Steve Billirakis possède pratiquement 1,4 million, de quoi le placer au sommet de la pyramide. Derrière lui, difficile de sortir quelques noms de joueurs connus, je vous laisserai découvrir le lien dans le "Demandez le programme" de demain, et vous vous ferez votre propre opinion.

 

chino rheem
Chino Rheem aurait pu être bien... et puis derrière le shove d'un type shortstack, et après qu'il ait décidé de reshove, un troisième larron s'est invité dans le coup. AA pour le premier, AK pour Chino, AQ pour le dernier. Comme quoi tout peut arriver au poker, c'est bien AQ qui a remporté ce pot, trouvant une flush sur la table, facile ! Bilan, Chino Rheem, crippled, a pris la 275e place, son voisin Joe Mckeehen s'est emparé de la 280e place.

Les Français toujours en lice
Jimmy Guerrero 940 000
Alexis Fleur : 880 000
Abdulattif Attia : 694 000
Guillaume Diaz : 514 000
Gregory Caubet 295 000
Jimmy Kebe : 97 000
Elie Nakache : 43 000

Demain, le tournoi reprendra à 11h, comme depuis deux jours, sur des blindes à 5 000/10 000, ante 1000.

Les Français ayant sauté dans l'argent aujourd'hui

263e - Damien Le Goff 5 140 $
345e - Jamel Hassani 4 528 $
358e - Kevin Naegelen 4 023 $
392e - Bruno Benveniste 4 023 $
411e - Julien Sitbon 4 023 $
445e - Philippe Ktorza 3 605 $
455e - Yorane Kerignard 3 605 $
477e - Adrien Szydlowski 3 605 $
498e - Meddi Ferrah 3 259 $
524e - Mathieu Rabalison 3 259 $
535e - Joseph Teanotoga 3 259 $
556e - Jonhatan Massal 2 973 $
583e - Clement Malheiro 2 973 $
641e - Sylvain Loosli 2 736 $
663e - Christophe Pommier 2 736 $
708e - Philippe Platret 2 540 $
751e - Vlad Anghelescu 2 540 $
785e - Antoine Fontaine 2 380 $
788e - Timothee Boularand 2 380 $
804e - Gaelle Baumann 2 380 $
826e - David Peta 2 380 $
927e - Nathalie Schaeffer 2 251 $

La merguez veut du bounty

- 26 juin 2018 - Par Veunstyle72

Ivan Deyra est le dernier Team Pro en lice
Event #51 - Bounty NLHE 1 500$

proscoo ivan deyra

Une heure avant la fin de journée, un petit tour dans la Brasilia pour surveiller les participants du tournoi Bounty s'imposait. Cet event aura enregistré 1 983 inscriptions, mais alors que 351 joueurs survivent toujours, l'organisation n'a toujours pas affiché le prizepool sur les écrans, ce qui a le dont d'angoisser ou d'énerver quelques joueurs. Du côté du staff, on m'a juré qu'on se dêpechait pour conclure tout ça très vite, mais en attendant, les joueurs sont toujours dans le flou, alors même que la bulle ne devrait plus être très loin.

(Edit : ce sera 298 ITM finalement)

Bien qu'il ait attiré pas mal de compatriotes, ce tournoi a surtout été fatal à beaucoup d'entre eux. Parmi les joyeux survivants, je suis tombé sur un portrait surprenant, avec Paul Pires Trigo d'un côté et Ivan Deyra de l'autre. La différence entre les deux joueurs ? Près de 10 ans d'écart au sein du Team Winamax ! En effet, "Proscoo" faisait partie de l'équipe des Local Heroe de la belle époque sur Winamax... en 2008 ou 2009 peut-être ! Ivan lui, a fait son entrée dans le Team il y a un a tout juste. Alors Ivan, tu vois à quoi tu ressembleras dans 10 ans ? "Je crois que j'aurai un peu moins de cheveux que lui malheureusement !"

Défaitiste le minot ? Réaliste peut-être. Bon mais au lieu de parler de choses qui fâchent, parlons poker Ivan, où en es-tu ? "J'ai 40 000 et deux bounty à mon actif. Deux bounty... que j'ai gagné d'un coup en une fois, et dès le début de tournoi, depuis plus rien." Ivan m'a alors raconté ce coup qui lui a permis d'entamer le tournoi par le bon bout. Un bon coup de gamble, un peu de réussite, et le tour était joué : "C'était sur 75/150 que ça s'est joué. Un mec open 350, payé deux fois je crois. Moi je suis au CO et je call avec 44. Le joueur en petite blinde fait alors tapis pour 2 800 et la big blinde fait tapis pour 5 800. Les deux autres passent, la parole me revient, et là je me suis quand même dit que ce serait sympa d'entamer ce tournoi avec 1000 balles en poche, vu que je les couvrais tous les deux. J'ai donc payé avec ma paire de 4, SB a montré AQ et BB a montré QJ. C'est venu 864 et ils se sont tous les deux levés !", me racontait Ivan, dans son style inimitable, plié de rire.

A ses côtés, Paul Pires Trigo est dans une situation similaire : "J'ai 45 000 et deux bounty. Mais j'ai perdu 3 flips contre 3 shortstacks, c'est un peu énervant !" Et surtout, ce sont 1 500$ qui ne sont pas rentrés dans la poche. Allez, le prochain flip sera le bon !

lexy polge
Souhaitons bon courage à Julien Polge. S'il a chatté le seat draw, histoire que la journée coule plus facilement en discutant avec la très souriante Lexy Gavin, niveau poker c'est un peu moins folichon. Avec 4 500 devant lui et aucun bouty à son actif, Julien Polge n'est officiellement pas favori pour devenir champion WSOP aujourd'hui

benjami ane
Benjamin Ane est souvent dans la liste des joueurs ITM, mais rarement pris en photo. Il est temps de changer les mauvaises habitudes : "J'ai 44 000 et un seul bounty", me confiait-il. Rien d'incroyable encore à signaler, lui qui surveille également de loin les exploits de son ami Lorenzo Lavis, compté en ce moment à 22 000 (et deux bounty)

benjamin mercadal
Enfin, tout au fond de la Brasilia, Benjamin Mercadal ne fait pas de bruit, mais résiste encore et toujours à l'envahisseur Américain. Avec 34 000 et un bounty à son actif, Benjamin savoure.

A la guerre comme à la Guerrero

- 26 juin 2018 - Par Veunstyle72

Un français est chipleader, et de loin : Jimmy Guerrero
Il reste 441 joueurs sur 6 260 inscriptions
Event #48 - Monster Stack NLHE 1 500 $ (Day 2)

jimmy guerrero

L'heure est grave messieurs dames, puisqu'un tricolore s'est emparé de la tête de ce Monster Stack, en ce début de soirée ici à Las Vegas. C'est ce jeune homme ci-dessus en photo, un visage parfaitement familier du circuit poker Français mais également des shows télévisés proposés par Winamax, comme les Winamax Live Sessions, il s'agit bien sur de Jimmy Guerrero. Avec un million de jetons en sa possession, le finaliste du Mini One Drop l'été dernier (4e/4391) est bel et bien l'unique patron de ce tournoi. Même mes collègues couvreurs Américains n'y croient pas : "Mais attends attends... il n'avait pas 20 000 à la reprise ?" Si, mais ça, c'était avant que Jimmy ne mette la machine en marche. 

"J'ai gagné beaucoup de coups, mais c'est beaucoup de coups standards." Vraiment Jimmy ?? "J'ai gagné JJ contre AA pour un pot de 320 000, tu peux noter ça si tu veux. Ensuite, je les ai déroulé, normal, avec des overbets, avec pas mal de bons coups de poker." 

Il est comme ça Jimmy, un peu évasif, et pas forcément dans l'idée de vouloir dévoiler tous ses secrets. "Ça ne sert à rien, la route est longue, ne nous emballons pas", a-t-il quand même tenté de placer pour calmer mon excitation, celle de voir un Français marcher dans les pas d'Hugo Pingray en 2014. Mais Jimmy a raison, le bout du bout est encore très très loin.

Du côté des mauvaises nouvelles, on notera les éliminations de Sylvain Loosli (641e), Yorane Kerignard (455e) ou encore Philippe Ktorza (445e).

ktorza

Ktorza, que l'on ne verra pas beaucoup sur ces WSOP, car il est désormais très occupé avec... ses patisseries : "Je suis investisseur maintenant. La patisserie dans laquelle j'ai des billes a reçu le prix du meilleur croissant de Los Angeles, c'est énorme ! On a pas mal de stars qui sont clientes, comme la famille Kardashian par exemple. Et là j'ai le projet d'ouvrir deux autres boutiques à L.A., c'est un rêve !"

yorane kerignard
Yorane Kerignard, tout sourire au moment de discuter avec Gaelle Baumann... image d'un autre temps, puisque Yorane n'a pas réussi à concrétiser sa belle avance en jetons, il est éliminé 455e

bruno benveniste
A la table d'à côté, Bruno Benveniste est presque choqué par le tapis de Jimmy : "Comprend moi, tout à l'heure on avait le même tapis, 160 000 et là il a un million ! On n'est pas tous égaux devant la chatte."

adrien_szydlowski
Le sourire d'Adrien Szydlowski fait plaisir à voir. Pour la seconde année consécutive, le Français atteint les places payées de ce tournoi. Après une 53e place l'an dernier, Adrien ajoute une 477e place à son palmarès et le second drapeau Américain de sa carrière, sur sa Hendon Mob. Pas peu fier, Adrien n'a du coup pas du tout décidé de quitter la ville tout de suite : "J'ai gagné plus de 3 000$ et je suis encore là jusqu'à dimanche, on va plutôt en profiter !" 

dltdup
Toujours devant les caméras de "Dans la tête d'un pro", Guillaume Diaz n'a pas fini de nous proposer des épisodes à la pelle sur ce tournoi, n'en déplaise aux cadreurs qui ont d'autres chats à fouetter, on dirait, n'est-ce pas Gab-X ?! Pour pimenter tout ça, un petit Julien Sitbon a même fait son apparition à la table. J'insiste, mais vous n'allez pas vous ennuyer...

damien le goff
Enfin à la table à côté de volatile38, j'ai croisé un joueur que j'avais plus ou moins mis sur ma liste des bustos, et depuis longtemps, c'est Damien Le Goff : "Ah, toi tu m'as vu tout à l'heure avec 3 blindes, c'est ça ?" Tout à fait jeune homme. "Et bien je suis revenu de loin ! J'ai 3-bet shove JJ et il a call avec 99, il a fait le 9, je suis tombé à 3 blindes... et derrière j'ai chatté !" Damien Le Goff est désormais compté à 300 000, pour une moyenne à 212 000, parfait !

tables
Ouf, on commence à y voir plus clair et à pouvoir passer entre certaines tables

Les Français ITM jusque là 
445e - Philippe Ktorza 3 605 $
455e - Yorane Kerignard 3 605 $
477e - Adrien Szydlowski 3 605$
498e - Meddi Ferrah 3 259 $
524e - Mathieu Rabalison 3 259 $
535e - Joseph Teanotoga 3 259 $
556e - Jonhatan Massal 2 973 $
583e - Clement Malheiro 2 973 $
641e - Sylvain Loosli 2 736 $
663e - Christophe Pommier 2 736 $
708e - Philippe Platret 2 540 $
751e - Vlad Anghelescu 2 540 $
785e - Antoine Fontaine 2 380 $
788e - Timothee Boularand 2 380 $
804e - Gaelle Baumann 2 380 $
826e - David Peta 2 380 $
927e - Nathalie Schaeffer 2 251 $

Pour revoir le FB live de la bulle, je vous propose simplement de vous rendre sur la page FB de Winamax.

Martini veut raser Vegas

- 26 juin 2018 - Par Veunstyle72

Julien Martini est encore une fois bien placé pour aller chercher un bracelet
Event #50 - Razz 1 500 $ (Day 2)

julien martini

La punition ! Les joueurs de l'event #50, en Razz, ont été conviés à disputer ce Day 2 dans la... Miranda Room. La quoi ? La salle qui est collée à la poker kitchen, à l'entrée du Rio. Si au début du séjour je faisais l'éloge des nouvelles installations (salle Miranda clean et sans odeurs), je peux vous dire qu'on sent que 25 jours de WSOP sont passés par là. 

Mais pour arrêter Julien Martini cette année, il faudrait un peu plus qu'une odeur de viande de boeuf mélangé aux odeurs de burgers. Alors qu'ils étaient 389 dans ce tournoi au total, qu'il n'en restait plus que 118 à la fin du jour 1, le Français se retrouve en ce moment même à 38 left d'un second bracelet WSOP. Alors bien évidemment, on ne va surtout pas déclencher l'alerte bracelet maintenant... mais attention quand même. S'il y a bien un Français à qui beaucoup de choses réussissent, c'est bien lui. 

Et tournois après tournois, Julien Martini s'affirme comme un véritable joueur de variante : "En Razz, il faut savoir abuser des faiblesses des autres. C'est un jeu hyper exploitant. Tu peux être au top sur la 5e street et tout perdre sur la 6e, c'est un jeu sur lequel tu es obligé d'être créatif sur toutes les mains, j'adore !"

En possession de 125 000 jetons, pour une moyenne à 74 000, Julien semble serein, jamais paniqué ou excité outre mesure : "Je dois quand même rester concentré, puisqu'il y a Adam Owen directement sur ma gauche." Le jeune Anglais est plutôt un spécialiste lui aussi, et ça le Français le savait déjà par avance.

adam owen
Adam Owen, de la graine de champion Anglaise. Il sera probablement l'un des adversaires les plus dangereux pour Julien Martini.

Outre ce duo, qui a notamment vu disparaitre la légendaire Cyndy Violette en 39e position, on notera la présence de Dzmitry Urbanovich et John Racener côte à côte. Le Polonais signe à cette occasion son 3e cash des WSOP cette année, tous en variantes, pour un total de près de 7 500$ (sur les deux premiers events). On est tellement loin de l'époque (il y a 2 ans) quand Vanessa Selbst lui avait notamment proposé du 200 contre 1 pour remporter 3 bracelets WSOP. Cette époque folle d'Urbanovitch est révolue, et le jeune homme semble être gentiment rentré dans le rang. Il n'en restera pas moins un sérieux candidat pour aller décrocher ce bracelet.

urbanovitch_racener
Dzmitry Urbanovich et John Racener, qui réalise sur ce tournoi son 7e cash sur ces WSOP 2018

cindy violette
Cyndy Violette is all in... et c'est terminé pour l'Américaine

Vainqueur - 125 431 $
8e - 10 240 $
13e - 5 003 $
38e - 2 702 $

A la chasse aux primes

- 26 juin 2018 - Par Veunstyle72

Près de 2000 joueurs ont le fusil sur l'épaule
Event #51 - Bounty NLHE 1 500$

Adrien Delmas

La Brazilia s'est transformée en un terrain de chasse gigantesque, sur lequel tous les coups sont permis, on appelle ça un tournoi bounty. Inutile de vous rappeler le principe... si ? A chaque fois qu'un joueur élimine un autre joueur, en plus de remporter ses jetons, il repart avec une prime cash de 500$, not so bad !

A ce petit jeu, ils sont donc très nombreux à s'être pointé aujourd'hui, 1 925 pour être plus précis, à quelques minutes du dinner break. Il sera encore temps de s'inscrire pendant encore deux niveaux derrière, sachant que par rapport au chiffre de l'an passé, il manque... deux inscriptions seulement ! Autant dire tout de suite que ce tournoi connaitra déjà une légère amélioration de l'affluence, ce qui n'est jamais pour nous déplaire.

Une aventure qui aura été de courte durée pour Adrien Delmas par exemple, inscrit en tardif après son ITM sur le Monster Stack (J'espère que vous avez suivi la bulle sur le FB live de Winamax !) et qui a décidé de gamble tout de suite à tapis préflop, une paire de dix. Il est tombé contre As-Roi, et a perdu le coin flip classique. 

lorenzo_lavis
Le départ est légèrement meilleur chez Lorenzo Lavis, l'une des nouvelles têtes Française du field. Lorenzo porte fièrement les couleurs du pays sur le dos et a déjà gratté deux bounty

elky
Croisé dans la Brasilia Room, un téléphone supporté par un certain ElkY. Et en général, ça dure toute la journée ce genre de chose

bounty
Au contraire, quand on est frais comme ce monsieur, qui possède déjà 6 jetons de 500$ et un bon gros tapis, on est plutôt en détente.

proscoo
Paul Pires Trigo en est à deux bountys déjà. Plus qu'un, et c'est le freeroll géant

adrien allain
Adrien Allain a gratté un bounty. Ne manque plus que les jetons et la vie est belle

marvin rettenmaier
A l'international, c'est avec plaisir qu'on observe l'Allemand Marvin Rettemaier continuer de faire des dégats, comme tous les ans et depuis des années

Les deux tournois principaux de cette journée partent en dinner break, au même moment. Profitons en pour se restaurer également, et on ira faire un point sur le Monster Stack dans la foulée maintenant que l'ITM est assuré.