masquer le menu

Pour une poignée de dollars

- 16 juin 2018 - Par Tapis_Volant

Ils sont déjà 71 à avoir posé 50 000 $ sur la table
Event #33 : The Poker Players Championship 50 000 $ (Day
1)

Malgré la présence du No Limit Hold’em et du Pot-Limit Omaha dans les huit variantes proposés aux joueurs du Poker Players Championship, il semblerait qu’aucun joueur n’ait encore pris la porte sur cette épreuve. Faut dire qu’après avoir mis 5 liasses de 10 000 $ sur la table pour faire partie de ce field prestigieux, on aurait tort de ne pas s’accrocher à ses jetons.

En attendant les premières hand histories que je vous raconterai sur le Day 2, voici une nouvelle fournée de photos pour vous présenter un peu le casting de ce tournoi qui fait saliver les observateurs. Pour l’instant, seuls deux tricolores ont pris place sur l’épreuve, l'incontournable David Benyamine, 4e en 2013, et l’énigmatique Samuel Touil, auteur d’une salle place payée sur un Event WSOP en 2014 et présent sur tous les fronts cette année à Vegas. On attendait Bruno Fitoussi et Fabrice Soulier et pourquoi pas le retour d'Alex Luneau, mais il semblerait que nos trois frenchies aient préféré faire l'impasse cette année.

Petit aperçu du field de ce Day 1 du Poker Players Championship :

Ivey

La meilleure performance de Phil Ivey sur le PPC remonte à 2008. A l'époque, c'était encore en H.O.R.S.E et il avait fini 12e.

Mizrachi

Michael Mizrachi fait partie des deux joueurs qui ont réussi à accrocher le titre à deux reprises, en 2010 et 2012. Il a également terminé 4e de l'épreuve en 2016.

Brian_rast

Brian Rast est lui aussi parvenu à triompher à deux reprises sur ce PPC, en 2011 et en 2016. Il vient tout juste de remporter le 2-7 No Limit Single Draw Championship 10 000 $

Gorodinsky

Régulier de la Bobby's Room, Mike Gorodinsky a remporté le PPC en 2015, année où il a également fini Player of the Year.

Shack_Harris

Brandon Shack-Harris a fini runner-up de l'épreuve en 2014 et a fini les WSOP en tant que Player of the Year cette année-là.

Galfond

Phil Galfond possède deux bracelets WSOP, mais n'a jamais réussi de performance sur ce PPC.

John_Monette

John Monnette, détenteur de trois bracelets WSOP, est toujours passé à côté sur ce PPC.

Bonomo

Runner-up du PPC en 2016, Justin Bonomo ne perd plus ses heads-up, il aura donc une chance de gagner cette année.

Volpe

6e l'an dernier, Paul Volpe s'annonce comme un sérieux prétendant cette année, après avoir notamment gagné un bracelet sur l'Event #9 : Omaha Hi-Lo Championship 10 000 $ et terminé 3e sur l'Event #2 : No Limit Hold'em Super Turbo Bounty 10 000 $.

Matusow

Mike Matusow nous avait gratifié d'un beau come-back l'an dernier en finissant 12e de l'épreuve. Fera-t-il encore mieux cette année ?

Schulman

9e en 2010, Nick Schulman n'a jamais réussi à rentrer dans l'argent depuis. Il possède deux bracelets WSOP et a terminé 3e de l'Event #19 : No Limit Hold'em 6-max 1 500 $ il y a quelques jours.

Racener

Auteur de 74 places payées sur les WSOP, John Racener a réalisé son meilleur résultat sur le PPC en 2015, finissant 11e de l'épreuve. Il a échoué au pied du podium sur l'Event #22 : Eight Game Mix 1 500 $ il y a trois jours.

John Hennigan rentre dans le Club des Cinq

- 16 juin 2018 - Par Tapis_Volant

John Hennigan remporte son cinquième bracelet WSOP
Event #27 : H.O.R.S.E Championship 10 000 $ (Finale)

Club_des_cinq_petitetaille

Remporter un bracelet, c’est un peu le rêve de tout joueur de poker. Mais en remporter cinq comme vient de le faire John Hennigan en remportant l’Event #27 : H.O.R.S.E Championship 10 000 $, ça commence à ressembler à un sacré accomplissement dans le milieu du poker.

Après un début d’été pour lequel beaucoup de joueurs signeraient, avec deux places de 7e (sur l’Event #12 : Dealers Choice 6-Handed 1 500 $ et sur l’Event #23 : No Limit 2-7 Lowball Single Draw 10 000 $), John Hennigan avait encore faim et est venu à bout du revenant David « Bakes » Baker pour remporter son cinquième bracelet WSOP, devenant le 25e homme à réaliser cet exploit. Il a triomphé d'un field de 166 joueurs qu'on imagine plutôt aptes à rivaliser sur un tournoi de variantes comme ce H.O.R.S.E Championship où les joueurs s'affrontent en Limit sur cinq variantes : Hold'em, Omaha Hi-Lo, Razz, Stud Hi-Lo, Eight-or-Better Stud.

Les résultats de la table finale :

Vainqueur - John Hennigan (USA) 414 692 $
Runner-up - David « Bakes » Baker (USA) 256 297 $
3e - Lee Salem (USA) 179 216 $
4e - Iraj Parvizi (UK) 127 724 $
5e - Randy Ohel (USA) 92 808 $
6e - Albert Daher (Liban) 68 783 $
7e - Daniel Zack (USA) 52 016 $
8e - Micheal Noori (USA) 40 155 $

Les bracelets de John Hennigan :

2002 - Event #10 : Limit Seven Card Stud Hi-Lo 2 000 $ (117 320 $)
2004 - Event #29 : Limit Hold’em 5 000 $ (325 360 $)
2014 - Event #46 : Poker Players Championship 50 000 $ (1 517 767 $)
2016 - Event #47 : Limit 2-7 Lowball Triple Draw Championship 10 000 $ (320 103 $)
2018 - Event #27 : H.O.R.S.E Championship 10 000 $ (414 692 $)

Pas rassasié après cette victoire, John Hennigan est allé rejoindre la meute des joueurs de variantes sur le plus beau tournoi de l’été, le Poker Players Championship, tournoi qu’il a donc gagné il y a quatre ans.

John Hennigan

John Hennigan déjà au boulot sur le Poker Players Championship

Et cette fois, si on allait au bout ?

- 16 juin 2018 - Par Tapis_Volant

Jean-Marc Thomas a une nouvelle occasion de briller sur un Event PLO
Event #30 : Pot-Limit Omaha 1 500 $ (Day 2)

Jean-Marc_Thomas

Passé à un cheveu du bracelet WSOP en 2015 sur un tournoi de Pot-Limit Omaha Hi-Lo où il avait échoué à la place de runner-up, Jean-Marc Thomas est clairement un spécialiste de l’Omaha. C’est simple, ces 6 places payées sur les WSOP ont été réalisées sur ce format.

Cette année encore, il s’est illustré par un beau deep run sur l’Event #26 : Pot Limit Omaha 1 000 $, terminant 33e pour 4 008 $.

Non content de cette place frustrante, Jean-Marc Thomas remet le couvert sur l’Event #30 : Pot Limit-Omaha 1 500 $ où il est toujours dans la course à 27 joueurs restants, certes avec un stack réduit à une vingtaine de blindes, mais avec encore beaucoup d’espoir.

Amusé, il m’a raconté une main assez folle qui lui a permis de tripler il y a peu de temps. « D’habitude, il y a toujours un mec qui relance, mais là, va savoir pourquoi, y a 6 limps et je suis de petite blinde avec K762, je complète et on est 7 à voir le flop AQK. Tout le monde checke jusqu’au bouton qui annonce pot. Il me reste plus grand chose, je pense faire pot à mon tour, mais finalement, je décide de call. Un joueur qui avait checké fait pot et on part tous les trois à tapis. Le bouton avait floppé la quinte et l’autre joueur n'avait pas relancé preflop avec deux as double suité !!! Je touche un 9 sur la turn pour faire flush et je triple comme ça, sur ce coup qui aurait jamais du arriver ! ».

Après l’élimination de Ryan Riess en 34e position, il ne reste plus que Scott Clements et Victor Ramdin parmi les visages reconnaissables du field restant.

Thomas_Clements

Jean-Marc Thomas avec Scott Clements

On notera également que notre Team Pro Winamax João Vieira a terminé 65e de l’épreuve pour 2 891 $, signant sa première place payée sur ces WSOP 2018.

"Mon premier tournoi de Stud"

- 16 juin 2018 - Par Tapis_Volant

Julien Martini et Bertrand "ElkY" Grospellier sont là à 27 joueurs restants
Event #31 : Seven Card Stud 1 500 $ (Day 2)

Julien_Martini

Avec la profusion de tournois à divers états d’avancement dans le Rio, il n’est pas rare de tomber sur une heureuse surprise, un joueur français en train de deep run un tournoi dont on n’a pas encore parlé. C’est ce qui vient de m’arriver quand je suis tombé sur un Julien Martini tout sourire avec deux fois la moyenne à 27 joueurs restants sur l’Event #31, un Seven Card Stud à 1 500 $ l'entrée.

Quand je lui demande depuis quand il joue des tournois de Stud, il m’explique que c’est sa première fois. « C’est mon premier tournoi de Stud. Mais je joue beaucoup en cash-game sur le .com, ça fait un peu moins d’un an que je m’intéresse aux autres variantes. Je me débrouille à peu près dans toutes à part au 2-7 Triple Draw où je suis nul. »

Je lui raconte que Bertrand « ElkY » Grospellier, présent également parmi les survivants de ce tournoi, avait gagné en 2011 son unique bracelet WSOP sur le Stud Championship à 10k$, sans même connaître les règles quelques heures avant le tournoi. Julien m’explique que ça ne l’étonne pas plus que ça. « Un mec intelligent qui a l’habitude du No Limit Hold’em saura très facilement où il en est dans une main, et surtout saura calculer ses odds, avec beaucoup plus d’infos qu’en NL Hold’em ».

Bertrand_Grospellier

En tout cas, Julien Martini a l’air de prendre beaucoup de plaisir sur ce tournoi de Stud. « C’est vraiment que du fun, ce jeu ! », me glissera-t-il avant de complete avec un K en door card.

Même si on est encore loin du bracelet, on se réjouit de retrouver nos deux français déjà dans l’argent et les yeux rivés vers les 105 629 $ de la gagne, avec d’abord pour Julien Martini l’objectif affiché d’atteindre une deuxième table finale WSOP, tandis que pour ElkY, arrivé il y a seulement trois jours à Las Vegas après avoir assisté au mariage de son ami Eugene Katchalov, l'été commence sur les chapeaux de roue avec ce premier ITM.

A noter quelques visages connus dans le field restant avec notamment l'inévitable Chris Ferguson (6 bracelets WSOP dont un en Stud en 2003), Jeff Lisandro (6 bracelets également, un en Stud et un en Stud Hi-Lo), Perry Friedman (1 bracelet) et Jameson Painter (très régulier sur les variantes)

Chris Ferguson

Chris Ferguson

Les seniors n'ont pas dit leur dernier mot

- 16 juin 2018 - Par Tapis_Volant

Ils sont près de 6 000 joueurs de plus de 50 ans à rêver d'un bracelet WSOP
Event #32 : Seniors NLHE 1 000$ (Day 1)

Je ne sais pas si c’est grâce à l’augmentation de l’espérance de vie, mais les chiffres du Seniors Event ne font que progresser chaque année, donnant le vertige pour un tournoi qui n’a qu’un seul Day 1. C’est simple, les Seniors sont partout au Rio ce vendredi. Amazon, Brasilia, Pavillon, Miranda, toutes les salles du Casino des WSOP accueillent les prétendants à la succession de Frank Maagio. 5 874 inscriptions ont été comptabilisées sur le tournoi, et une re-entry permise par joueur, c’est déjà 500 de plus que l’an dernier (5 389 inscriptions en 2017).

Seniors_Freq

Croisé en début de journée à ma grande surprise, Antonin Teisseire dispute aujourd’hui son premier Seniors Event. A 52 ans, c’est la première fois que notre vainqueur de bracelet Français (c’était lors de la folle année 2011 où les Français en avaient gagné 4) dispute ce tournoi. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne regrette pas d’avoir avancé sa venue à Vegas cette année pour disputer ce tournoi. « Limp, limp, limp, tu sais que quand tu te fais 3-bet, tu peux sagement folder. C’est tout le temps les rois ou les as. Je voulais venir le 19 juin, mais quand j’ai vu ce tournoi au programme, je me suis dit que je ne pouvais pas le rater. 5 000 vieux, tu te rends compte ? On se demande bien ce qu’ils foutent après ce tournoi, tu crois qu'ils vont jouer le Main ? »

Seniors_Teisseire

Même si ce tournoi sera probablement une belle loterie, beaucoup de grands noms du Poker mondial ont accepté l’invitation et ont tendu leur carte vermeil au moment de l’inscription. Greg Raymer, Marcel Luske, Scotty Nguyen, Mike Sexton, Neil Blumenfeld, Cliff Josephy, Pierre Neuville, Barny Boatman, autant de joueurs qui savent bien qu’ils pourront plus facilement tirer leur épingle du jeu sur ce tournoi plutôt que le Poker Players Championship.

Les trois derniers vainqueurs de l’épreuve :

2017 : Frank Maggio 617 303$ (5 389 inscriptions)
2016 : Johnnie Craig 538 204$ (4 499 inscriptions)
2015 : Travis Baker 613 466$ (4 193 inscriptions)

Quelques visages du field de ce Seniors Event :

Seniors_Cowboy

Seniors_Lady2

Seniors_Santa

Seniors_Lady