masquer le menu

Jacobson contre le reste du monde

- 15 juin 2018 - Par Veunstyle72

Martin Jacobson est chipleader avec trois fois le tapis de son premier poursuivant !
Il n'y a plus de Français dans ce tournoi
Jérémie Sarda s'incline en 21e place
Event #24 - The Marathon NLHE 2 620 $ (Day 4)

martin jacobson

Tout simplement indécent ! Le tapis que possède Martin Jacobson, à 18 left de ce marathon, est d'un ridicule sans nom. Il suffit d'observer la tête de Cate Hall, nouvellement installée à sa gauche, pour comprendre la detresse dans le regard. Et tous l'observent de cette façon sur cette nouvelle table. Le Suédois possède 10,3 millions de jetons, quand le second au classement en possède "seulement" 3,9 millions, c'est l'Américain Taylor Paur.

Pour en arriver là, le champion du monde 2016 a par exemple fait set over set, pour un pot de 2,3 millions, avec JJ vs 99 sur KJ9, puis il a fait AQ vs AK pour un pot de 3,5 millions, et pour éliminer un joueur, Mike Azzaro en 22e position, et récemment, il s'est chargé de l'élimination de Sanjay Dulabh, avec AQ vs AT, pour obtenir les demi-finales. Pas si mal cette vie ma foi !

taylor paur bart lybaert

Sur l'autre table, Bart Lybaert fait face à Taylor Paur. Et le Belge est dans une détente absolue, comme depuis le jour où il est né finalement. Il est compté à 3,3 millions, de quoi le placer facilement dans le top 5. 

Il manque deux joueurs dans ces demis cependant : un Français et un Belge. Jeremie Sarda s'est incliné 21e, Jonathan Abdellatif a quant à lui pris la 24e place. La frustration doit être grande chez ces deux joueurs qui ne regardaient que le bracelet, mais ils vont encore pouvoir bien vibrer grâce à Bart et aux probables swap qui doivent trainer. 

Comment est sorti Jéremie de ce tournoi ? Par la porte je crois. Mais avant ça, il a pris une grosse baffe en pleine tête. Le genre de claque qui laisse une trace rouge pendant quelques jours. Sur QT776, Jéremie possédait A5 et a perdu contre son adversaire qui ne possédait même pas un full house... mais 98 pour la quinte flush ! Après avoir check raise au flop, le Français s'est contenté de call un bet turn et de tank call sur un shove river. Le call était assez osé finalement, et Jéremie a du se dire que son adversaire n'a pas si souvent de full que ça. Et ba bien vu l'aveugle, il avait quinte flush en fait. Pas sur que le billet de 20 000$ aide à calmer Jéremie Sarda tout de suite, mais c'est le jeu, et il en est ainsi. Pouvait-il se sortir de cette situation ? On va laisser les spécialistes réfléchir à la question.

Souhaitons bonne chance à tous les adversaires de Martin Jacobson, et have fun pour la 2e place !

anton morgenstern
Non ceci n'est pas une plaisanterie Anton Morgenstern a réussi à passer les demis sans spew ! L'Allemand aurait-il grandi et appris de ces grosses erreurs du passé ? Mais non, il est juste trop fort, comme d'habitude, et cette fois, tout est passé

Le million attendra encore un peu

- 15 juin 2018 - Par Veunstyle72

Guillaume Diaz est éliminé 36e pour 10 703$
Event #28 - NLHE 6-Handed 3 000 $ (Day 2)

Le rush de Guillaume Diaz a malheureusement connu un petit coup d'arrêt aujourd'hui, après son élimination en 36e position de ce magnifique tournoi 6-max à 3 000 l'entrée. Pour ce parcours, volatile38 encaisse une nouvelle liasse de billets de 10 000$, c'est la 3e en moins de 24h qui file dans ses poches, de quoi tout de même le satisfaire un peu.

Que s'est-il passé Guillaume pour que ce tournoi s'arrête à la 36e place aujourd'hui ?
Il s'est passé pas mal de choses en fait. C'était assez linéaire jusqu'au dinner break, puisque j'avais toujours entre 40 et 80 blindes. J'avais une bonne table qui n'allait pas casser, c'était assez calme. Et puis au retour de diner, j'étais un peu card dead, je perdais tous les pots, jusqu'à ce pot perdu, alors que j'étais couvert. J'ai décidé de check/raise A2 depuis la grosse blinde sur AJ6 avec un flush draw. Sauf qu'il avait deux valets. Voilà voilà...

Un peu déçu, j'imagine, t'arrives à être un peu content quand même ?
Ça va, ça reste toujours cool mais... il était merveilleux, très excitant ce petit 6-max, donc si, je suis un peu déçu d'avoir bust, mais ce n'est pas grave.

Et donc ton plan cette année, c'est de prendre de l'argent tous les jours à Las Vegas ?
C'est ça ! J'aimerais bien, jour de paye tous les jours, c'est un plan que j'aime bien. 

Par rapport à tes objectifs fixés cette année, on est comment ?
J'ai pas mal d'objectifs en effet, un objectif bracelet, un objectif "2 tables finales", un objectif de gains... on est encore loin de tout ça, mais c'est en approche petit à petit, sur chaque tournoi. 

Et donc, quel est le prochain tournoi sur lequel tu vas gagner de l'argent ?
Je ne sais pas encore. Pas demain je pense. Il y a un tournoi à 5 000$ au Venetian, mais je ne sais pas si je vais le jouer, et sinon pour les WSOP, il faut encore que je regarde le programme

Yorane Kerignard, dernier porte drapeau Français

yorane kerignard

Quand il n'y en a plus, il y en a toujours encore : c'est désormais Yorane Kerignard qui est en mission, une grosse mission, celle de nous faire vibrer pendant encore toute la soirée, et surtout demain, quand on approchera de la finale. Après l'élimination de Guillaume Diaz, Jonathan Cohen, Cliff Josephy et Peter Nigh ont pris la porte. A 32 joueurs restants, Yorane affiche un tapis de 320 000 pour une moyenne à 400 000. 

"Il faut que j'arrête les bétises", me glissait-il discrètement, planqué dans son hoodie, "Je joue trop tricky la paire de Valets à chaque fois, et ça ne me réussit pas. Bon, mon adversaire n'était pas obligé de chatter non plus river, mais quand même. Ça m'apprendra. Ah oui, et j'ai aussi perdu A9 contre K9 sur AK9. Il a trouvé un Roi river... ça ne m'a couté que 60 000".

Ces petits whines, c'était juste avant ces deux coups qui sont arrivés coup sur coup. Sur le premier, c'est suite à un open UTG à 18 000 (sur 4 000/8 000/ ante 1 000), que Yorane décide de défendre sa BB. Un flop Q3T s'écrase au milieu de la table, et les deux joueurs s'accordent sur un check. Puis sur une turn 3, Yorane prend les devants, en misant 24 000. Son adversaire est curieux et veut découvrir la river : T. Cette fois Yorane s'empare d'un peu plus de jetons, 45 000, et jette ses jetons au milieu. Le copain en face se gratte un court moment, et pose la somme réclamée. Yorane va alors retourner Q3 pour un full pas rassurant quand même.

Un autre adversaire à table lui a alors dit "ça aurait été drôle qu'il te relance, non ?" "J'étais en train de prier pour qu'il ne relance pas !" lui a répondu Yorane, entrainant des rires de tous les autres joueurs de la table. C'est beau aussi quand l'ambiance est bonne alors même que les enjeux deviennent extremement important.

enio bozzano
Enio Bozzano est un Brésilien heureux, comme tous Brésiliens qui jouent les WSOP j'ai l'impression. On l'a entendu pousser quelques cris de joie après qu'il se soit chargé d'éliminer Peter Nigh, dans une confrontation entre son AT et le AA de Peter. Le Brésilien a trouvé une quinte backdoor et n'a pas manqué d'exprimer sa satisfaction : "Il est très gentil ce garçon", me précise alors Andre Akkari, non loin de là, "il n'est pas du tout professionel. Mais attention, il sait jouer quand même !" Sur ce coup là, ce n'est pas le talent qui a fait le job, mais je pense qu'il s'en moque pas mal et préfère encaisser les jetons et lâcher de grands sourires

erik seidel
On parlait de légende hier, avec Doyle Brunson. Cette légende là n'est pas mal non plus, et contrairement à Doyle, on risque bien de la voir pendant encore très longtemps : Erik Seidel est toujours présent, avec un tapis qui doit approcher les 300 000

tony dunst
Du côté de Tony Dunst en revanche, je crois qu'on est en train de réaliser qu'il ne sera pas facile à gagner ce tournoi...

Sarda est toujours là

- 15 juin 2018 - Par Veunstyle72

Dinner break ! Il reste 27 joueurs
Jéremie Sarda est le dernier représentant Français
Event #24 - The Marathon NLHE 2 620 $ (Day 4)

jeremie sarda

La dernière ligne droite se rapproche, doucement mais surement. Des 60 joueurs au départ à midi, ils ne sont plus que 27 au moment de partir en dinner break, vers 19h10, et Jéremie Sarda est le dernier à porter un dossard bleu blanc rouge, après l'élimination d'Achraf Ben Salah, en 31e position (pour 16 340$), lui qui a passé une journée à lutter.

"J'ai 1,1 million à la pause. J'avais une bonne table tout à l'heure, mais j'avais aussi Bart Lybaert dessus, c'était moins simple", confiait Jéremie. Le Belge joue énormément de coups... pardon, rectification... le Belge joue TOUS les coups et martyrise ses adversaires, c'est indécent à regarder. "Là on m'a remis sur une autre table, avec un top reg Australien et Jonathan Abdelatif qui est short (445 000). Je ne peux pas faire grand chose, que-veux tu ? J'attends les bonnes cartes et j'attends surtout le redraw à venir..." 

Le redraw a fini par tomber et la bonne nouvelle, c'est que Jéremie ne croisera pas tout de suite la route de Bart, installé sur une autre table. 

jonathan abdelatif
Jonathan Abdellatif a mal choisi son jour pour se sentir quelque peu malade, mais heureusement pour lui, Jéremie Sarda est venu le réconforter à sa manière :"Tu veux que je te dises ? J'ai fait ma meilleure soirée online en étant malade comme un chien et en vomissant partout. Je te souhaite d'être encore malade demain !" Ça c'est un vrai poto.

Si le champion du monde Martin Jacobson est actuellement chipleader de ce tournoi, il le doit à son talent évidemment, mais aussi à quelques bonnes confrontations. La dernière en date ? Facile, c'est le Suédois qui s'est chargé d'éliminer Javier Fernandez, en 28e position, avec AA vs AK.

Pas de secret à ce jeu, le skill fait beaucoup, les grosses confrontations font le reste, et Martin Jacobson est loin d'être à plaindre à ce sujet aujourd'hui. Il a commencé sa journée en table télévisée, en rentrant AA vs JJ pour remonter à 1,5 million. Puis il a gentiment grind pour grapiller plus d'un million supplémentaire, avant d'éliminer le Bulgare Stoyan Obreshkov (dans un coup développé, où il a trouvé top pair contre 2e paire. Le Bulgare ne l'a pas cru quand Jacobson l'a mis à tapis, il a fini par call muck), pour grimper à 3,5 millions. Ajoutez à cela le AA vs AK dont je vous parlais au début de ce paragraphe, et vous obtenez la recette miracle pour être chipleader avec 5,5 millions de jetons

Le top 10 actuel

Chipleader - Martin Jacobson : 5 525 000
2e - Taylor Paur : 3 051 000
3e - Dylan Honeyman : 2 750 000
4e - Bart Lybaert : 2 350 000
5e - Matthew Davidow : 2 184 000
6e - Ihar Soika : 2 150 000
7e - Ying Chan : 2 140 000
8e - Mike Azzaro : 2 070 000
9e - Mark Sleet : 2 020 000
10e - Sanjay Dulabh : 1 978 000
...
17e - Jéremie Sarda : 1 080 000
26e - Jonathan Abdellatif : 435 000

bart lybaert

Sinon, il y a une autre façon de monter des jetons, faire comme Bart Lybaert, et disputer "environ toutes les mains depuis le début de la journée. 100 peut-être ? Je ne sais pas, mais je crois que j'ai joué toutes les mains ou presque." Résultat, Bart pointe à 2,2 millions et à l'air aussi à l'aise que s'il était en slip dans son salon : "Au tout début de la journée, quand il me restait 750 000, j'ai perdu AK vs AJ, et je suis tombé à 150 000. La main d'après, j'ai fait tapis UTG avec A8, payé en BB par A9. C'est venu JJ9, et on a split : turn 10, river A ! Après ça, j'ai gagné A9 vs A6 pour doubler. Puis j'ai perdu AK vs AK, il a fait flush et je suis donc redescendu à 700 000... et depuis ça va beaucoup mieux !" Comprenez pas là "Je les déboite mais je ne te dirai pas tout non plus". Bart est "en plein rollercoaster" mais adore cette vie dans laquelle il ne s'ennuit jamais. Et on peut parier que le dinner break ne devrait pas le calmer tout de suite.

cate hall
Cate Hall a l'air toujours aussi heureuse de vivre, ça fait plaisir à voir. En tout cas, elle court toujours dans ce marathon (775 000) et se retrouve même à être la dernière femme en piste.

Il reste 27 joueurs (sur 1 637 inscriptions)
Level 22 - Blindes : 12 000/24 000, ante 4 000 (pour 25 minutes encore)
Moyenne : 1,58 million
Gain assuré : 19 997$

Pas de Marseillaise demain

- 15 juin 2018 - Par Veunstyle72

Pascal Damois prend finalement la 6e place 
Event #26 - Pot-Limit Omaha 1 000$ (Day 3 et finale)

Une nouvelle qui ne ravit pas tout le monde, du côté du Parc animalier d'Auvergne, dirigé par Pascal Damois

Sur sa Hendon Mob, il est bien précisé que Pascal Damois atteint la table finale sur chacun des tournois qu'il dispute, du moins quand il entre dans les places payées. Mais il est aussi écrit noir sur blanc qu'il ne gagne malheureusement jamais. Pour l'occasion, pour un bracelet WSOP, on pouvait s'imaginer que cette fameuse routourne cher à Franck Ribery, tourne enfin. Que nenni. 

Après un tournoi sans accroc, Pascal a connu plus de difficultés à boucler la boucler et finir le boulot, au moment le plus important. A huit joueurs restants, il possédait même le deuxième plus gros tapis de la table, derrière l'intouchable Filippos Stavrakis, chipleader depuis le début de la journée, et machine à rouler sur tout le monde. 

Puis il s'est mis a perdre quelques coups, pas forcément d'importance, mais quand on les cumule, ça fait quelques centaines de milliers de jetons dilapidés à droite à gauche. Son dernier coup, Pascal l'a disputé à tapis avant le flop, avec AAT8, payé par KQ87 chez ... Filippos Stavrakis, évidemment. L'Américain a floppé deux paires sur Q73. Le 2 n'a rien changé du tout, tout comme la river 10, si ce n'est quel apportait deux paires encore plus forte pour Filippos.

Pascal Damois a presque réussi le rêve Américain et aura de quoi acheter pas mal de cacahuètes à ses 400 animaux différents, grâce aux 28 137$ glanés sur ce tornoi. 

felipe ramos
Concernant le reste de cette finale, j'ai envie de dire heureusement que Felipe Ramos est là, car pour le reste, le spectacle n'est pas forcément au rendez-vous. La partie risque d'être longue, et on va souhaiter bonne chance à ces derniers joueurs, avant d'aller focus d'autres tournois au Rio

À la poursuite du million

- 15 juin 2018 - Par Veunstyle72

Quatre Français sont entrés dans l'argent
Guillaume Diaz peut dépasser le million de dollars de gains en carrière sur ce tournoi
Event #28 - NLHE 6-Handed 3 000 $ (Day 2)

guillaume diaz

J'ai comme la forte impression qu'il va falloir s'habituer à cette image, celle d'un volatile38 libre comme Max dans chacun des tournois qu'il dispute. Après sa folle journée d'hier, qui l'a vu encaisser 26 000$ au Venetian dans l'après midi, avant de terminer énorme sur ce 3 000$, non sans s'être enregistré très tardivement, Guillaume Diaz enchaine un deuxième jour de paye consécutif, après s'être immiscé dans les places payées de cet event #28. 

"On a commencé à 186 joueurs aujourd'hui, pour 131 ITM, et la bulle a du éclater au début du 3e niveau. Et ça c'est plutôt bien passé, j'en ai un peu profité au début, mon tapis oscillait entre 160 et 200 000, et là je me stabilise. La table n'était pas folle à la bulle, ça jouait comme sur un day 1 d'EPT, vu que tout le monde avait plus de 80 blindes, mais ça va encore."

Guillaume est concentré, malgré ses pitreries sur les photos, et il faudra qu'il reste ainsi pendant encore un bon moment. Il ne restait plus que 85 joueurs au moment de mon dernier passage, tous assurés de remporter 4 876$ actuellement. Et en carrière, Guillaume n'est plus très loin du million de dollars de gains. Pour y arriver, il lui faudrait au moins atteindre... la 8e place de ce tournoi, comme par hasard !

yorane kerignard

Ils sont quatre Français au total à ajouter une nouvelle ligne hendon mob WSOP à leur palmarès : Yann Linka (126e), Victor Choupeaux (90e), Guillaume Diaz mais vous le saviez déjà, et Yorane Kerignard, qui est lui aussi toujours dans ce tournoi, avec quelque chose comme 200 000, soit près de 66 blindes. Alors Yoh, comment va ?

"C'est assez fluide pour le moment, pourvu que ça continue comme ça. J'avais commencé la journée à 120 000 et là j'ai 200, donc je ne me plains pas"

Bien qu'il reste encore pas mal de visages connus, nos deux Français sont installés sur deux tables différentes, et pratiquement aucun de leur voisin ne semble être une connaissance proche de jeu (hormis Alex Keating, sur la table de Guillaume). On va apprendre à découvrir quelques petits nouveaux je pense.

Ils sont dans l'argent et toujours dans le tournoi

Anatoly Filatov, Olivier Busquet, Jason Mercier, Ana Marquez, Erik Seidel, Mike Watson, Manig Loeser, Sergio Aido, Alex Keating, Greg Merson, Ryan Riess, John Racener, Jim Collopy, Cliff Joseph...

Ils sont dans l'argent mais plus dans le tournoi

James Akenhead (87e), Tony Cousineau (110e), Esther Tayler Brady (117e), Vojtech Ruzicka (123e), Athanasios Polychronopoulos (127e)

mercier ana marquez
Toute douce cette table, avec Jason Mercier, qui réalise son second ITM de l'été, et Ana Marquez son premier

greg_merson
Le champion du monde 2012, Greg Merson

gary_hasson
Enfin,quand ça ne parle plus trop bien Français autour de nous, il y a souvent le Belge Gary Hasson qui rôde dans les parages

Il reste 85 joueurs (sur 868 inscriptions)
Level 15 - Blindes : 1 500/3 000, ante 500
Moyenne : 153 000
Gain assuré : 4 876$