masquer le menu

Et si on mettait un peu de côté le Hold'em ?

- 10 juin 2018 - Par Tapis_Volant

Les joueurs lassés du Texas No Limit s'éclatent sur huit variantes différentes
Event #22 : Eight Game Mix 1 500 $ (Day 1)

Fabsoul

Fabrice Soulier toujours présent sur les tournois de variantes pendant les WSOP

Pour les joueurs qui se lassent du No Limit Hold’em, ou qui ont busté prématurément du Millionnaire Maker, il restait une option pour se faire plaisir en ce samedi après-midi à Las Vegas, l’Event #22, un Eight Game Mix à 1 500$ disputé en 6-max.

Ils sont déjà plus de 400 à avoir choisi de s’asseoir aux tables pour expérimenter 8 manières différentes de jouer au Poker : No Limit Hold’em, Limit Hold’em, Razz, Stud, Stud Hi Lo, Pot Limit Omaha, Omaha Hi Lo, 2-to-7 Triple Draw. Il y en aura pour tous les goûts et le joueur le plus complet … ou le plus chattard, devrait l’emporter au final.

Croisé à sa table pendant le round de 2-to-7, Jean Montury me racontait ce bonheur qu'il a à jouer des variantes, son petit plaisir de grinder doucement mais sûrement en limit, de prendre son temps pour accumuler des jetons. Et pourtant, tombé à seulement 3 000 après plusieurs coups malheureux, c'est bien en No Limit Hold'em qu'il va se refaire, il gagne d'abord 77 contre TT en trouvant une couleur puis gagne un flip avec deux valets contre As-Dame. "Je fais le 8-game pour oublier la loterie du No limit et je gagne tous les coups avec ce jeu de ..." nous écrira Jean dans une conversation privée. C'est vrai que c'est un peu le comble de devoir attendre le No Limit pour monter des jetons dans un tournois de 8-game.

Montury

Jean Montury qui nous vante les mérites des jeux en Limit avant de doubler deux fois en No Limit

Du côté des français croisés sur ce tournoi, Bruno Fitoussi, malheureusement en train de faire son sac pour quitter l'aire de jeu, Fabrice Soulier et Laurent Lefrancq, qui n'était pas venu à Vegas depuis sept ans et s'est chauffé au dernier moment pour venir jouer les variantes. Habitué à jouer en HORSE à l'Aviation Club de France dans les années 2008-2010 et 21e d'un 1 500$ PLO Hi Lo sur les WSOP 2008, Laurent Lefrancq s'amuse comme un petit fou à la table. S'il n'avait pas lancé un petit "Faut pas pousser Mémé dans les orties" à un joueur californien pour parler des habitudes des livetards français, pas sûr que je l'aurai reconnu caché derrière ses lunettes de jeune grinder. En tout cas, tout sourire, il a l'air d'apprécier le moment et commence déjà à imaginer un programme beaucoup plus riche de tournois s'il fait quelque chose sur cette épreuve.

Laurent_Lefrancq

Laurent Lefrancq se rappelle aux bons souvenirs des tournois de variantes à l'ACF

Enfin, un petit aperçu de quelques joueurs de renom croisés sur les tables de cet Event #22 :

Vieira

João Vieira avec l'ex-superstar des variantes Dzmitry Urbanovich

Madsen

Jeff Madsen profite de sa situation de chipleader actuel pour draguer Drea la masseuse

James_Woods

James Woods toujours là quand il y a du Stud au programme

Negreanu

Daniel Negreanu à la recherche de son premier ITM de l'été

Petit à petit, Volatar fait son nid

- 10 juin 2018 - Par Veunstyle72

Près de 3000 inscriptions. Guillaume Diaz en profite pour faire ses débuts sur ces WSOP 2018
Event #21A - The Millionaire Maker NLHE Flight A 1 500$ (Day 1)

guillaume diaz

Et là on reconnait la ferveur de Las Vegas et de ses WSOP ! Le tournoi du jour a fait le plein, il s'agit du tournoi qui rendra millionnaire un joueur, d'ici quelques jours. Avec près de 3 000 inscriptions au début du level 8 (on peut s'enregistrer jusqu'à la fin de celui-ci), l'affluence est néanmoins en baisse, par rapport au chiffre de l'an passé, qui était de 3 438 pour le 1A. On peut encore espérer faire presque aussi bien que l'an passé avec le 1B, mais il faudrait quelque chose comme 4000 inscriptions au total ! Attention, tout est possible ici...

Débarqué hier soir sur le sol Américain, après moultes péripéties qui l'ont vu décaler son vol de quelques jours, Guillaume Diaz a fini par s'inscrire sur son premier tournoi des championnats du monde 2018. Bilan après 7 niveaux d'une heure ? "Ça va ! J'ai 22 000, c'est un bon départ". Avec près de trois fois le tapis initial, Volatile38 est en effet déjà au dessus du tapis moyen. Mais aucune excitation ne plane dans l'air pour l'instant, c'est un marathon et Guillaume est bien au courant.

En pleine confiance après avoir réalisé la plus grosse perf' de sa carrière le mois dernier à Monaco, Guillaume Diaz a évidemment de grandes ambitions pour ces Series : "Je veux un bracelet, évidemment, quoi d'autre ?! Non mais, je vais surtout essayer d'être constant dans l'effort, essayer d'être dans la zone tout le temps, bien profiter de la villa aussi... et pourquoi pas faire un premier ITM sur le Main Event tiens !" En quatre participations sur le plus beau et le plus gros tournoi du monde, Guillaume n'a en effet jamais réalisé de grandes performances. Mais il sait aussi comme tout le monde, qu'il ne suffit que d'une fois pour transformer l'essai. RDV dans un mois pour ça !

ivan deyra volatile
"... bon ba voila, c'était pas mal, très appréciable, très belle journée !" Ivan Deyra pointe son nez au moment de ma rencontre avec Guillaume Diaz : "J'ai sauté comme un chef, 66 vs 88. Ce sera tout pour aujourd'hui. J'en ai marre de faire des allers-retours avec la villa, je crois que je vais monter ma société de taxi"

pierre calamusa
Pierre Calamusa, éliminé de l'event #17, a rapidement sauté de ce Millionaire Maker. Son aventure n'aura pas été très brillante sur ce tournoi. C'est dommage, le 10 handed c'est son truc pourtant.

pierre merlin
Côté Français, on ne se bouscule pas. Bien l'impression qu'une grande majorité d'entre eux n'a pas réussi à passer les premiers niveaux. Pierre Merlin est en revanche toujours là, à la recherche de son premier ITM cet été : "4 tournois 0 ITM, on est dans la norme !"

erwann pecheux
Autre Français dans les parages, comme depuis le début du mois de juin, Erwann Pecheux, en possession d'un tapis de 33 000

adrien allain
Ça s'est moins bien passé pour Adrien Allain, éliminé sur un flip. Un de plus qui ne passe pas encore cet été

proscoo
A la table suivante, Paul Pires Trigo attend lui aussi le bon moment pour pousser sa douzaine de blindes au milieu

ness reilly
La Française Ness Reilly, résidente de Las Vegas, participe également à ce tournoi : "Avec mon mari, on s'est installé ici, c'est moins cher qu'à Boston et c'est beaucoup plus justifié avec notre activité de joueur de poker. Il y a des tournois toute l'année ici !"

alex reard
Le cyborg Alexandre Reard n'a pas encore fait parler de lui sur ces WSOP. Pas encore...

julien martini
Le tout nouveau champion WSOP Julien Martini se verrait bien ajouter un second bracelet au poignet. Oui les ambitions sont élévées, mais Julien est un compétiteur né 

ladyboy
Quand tu perds un pari stupide avec tes potes

maria ho
Quand tu fais tout pour faire attirer les foules, alors que t'as déjà Maria Ho à ta droite pour attirer tous les regards

lacey jones
Quand tu es Lacey Jones...

scotty nguyen
Quand tu es une légende de ce jeu : Scottyyyy babyyyyy

gathy
Quand tu tentes de te glisser incognito au milieu d'un field de randoms moustachus, comme Michael Gathy

fauteuil
Quand tu as envie de te sentir comme à la maison

tinder
Quand tu te prends pour Pierre Calamusa

gaelle baumann
Quand tu te fais le kiff de troller Gaëlle Baumann 

Antoine et Yorane dans la cage aux requins

- 10 juin 2018 - Par Tapis_Volant

Antoine Saout et Yorane Kérignard entourés d'un casting trois étoiles
Event #20 : NLHE Big Blind Antes 5 000 $ (Day 2)

Saout

Antoine Saout profite d'un bon massage pour fêter son Top 10 actuel

Si mes calculs sont bons, 5 000$, c’est la limite à laquelle tous les regs du circuit décident à s’intéresser aux tournois des World Series of Poker. C’est peut-être pour ça que l’Event #20 rassemble l’un des plus beaux fields de joueurs de Hold’em depuis le début de l’été. C’est simple, en arpentant la salle, on rencontre des stars ou des visages connus sur toutes les tables, avec même certains visages qui feraient rêver les organisateurs de High Roller du monde entier.

5 000$, c’est aussi la limite haute pour les jeunes grinders qui voudraient s’offrir un kif sur un beau tournoi avec un field réduit, sans avoir à battre plusieurs milliers de joueurs pour tenter de décrocher un bracelet. C’est pourquoi on retrouvait notamment au début de l'épreuve la crème de la crème des joueurs français. Malheureusement pour le clan français, nos représentants ont presque tous chuté aujourd'hui sans voir la couleur des places payées.

Romain-Lewis

Romain Lewis, éliminé proche des places payées sur cet Event #20

Nous avons notamment perdu Victor Choupeaux, Alexandre Réard, Erwann Pecheux (qui avait hérité d’une table magnifique avec 4 November Nine, dont deux vainqueurs de Main Event, Martin Jacobson et Scott Blumstein), ou encore Romain Lewis et Ivan Deyra (je vous avais annoncé qu’Ivan allait rejoindre le Millionnaire Maker après son élimination, mais il est d’abord passé par la case 5k$ avant de de se retrouver sur la grosse loterie de la journée).

Yorane_Kerignard

Yorane Kérignard

Du côté des survivants tricolores à l’approche de la bulle, on signalera la présence de l’inévitable Antoine Saout qui culmine dans le top 10 de l’épreuve avec plus de 120 blindes devant lui à l’heure actuelle. Toujours aussi discret, Yorane Kérignard est également de la partie, mais avec un tapis réduit à une quinzaine de blindes.

Petit aperçu du casting de ce Day 2 à 100 joueurs restants sur les 518 au départ de l’épreuve :

Bonomo

Justin Bonomo, inbustable et déjà 2e au chipcount

Mateos_Ivey

Adrien Mateos (éliminé depuis) sur Tinder pendant que Phil Ivey se régale

Jacobson

Martin Jacobson, qui se fait rare depuis le début des World Series

Kenney_Brenes

Bryn Kenney à la même table que la légende Humberto Brenes

Canulli

Tom Cannuli bien entouré entre Kristen Bicknell et Maria Lampropoulos

Nitsche

Duel de génération entre Dominik Nitsche et Erik Seidel

Charania_Chidwick

Mohsin Charania et Stephen Chidwick qui jouent pendant qu'Adrian Mateos match

Kuo_Liebert

Kitty Kuo et l'éternelle Kathy Liebert

Ils ne sont plus qu'une petite centaine sur l'épreuve (sur les 518 au départ) et les organisateurs ont décidé d'en payer 78 (pour 7 435$ minimum) tandis que le vainqueur décrochera le pactole sous la forme d'un chèque de 537 710$.

Petit chipcount maison alors que les blindes passent sur 1,2k/2,4k (2,4k) :

Justin Bonomo 320 000
Bryn Kenney 300 000
Antoine Saout 240 000
Kristen Bicknell 145 000
Stephen Chidwick 95 000
Olivier Busquet 90 000
Erik Seidel 80 000
David Peters 80 000
Martin Jacobson 70 000
Tim Reilly 65 000
Dominik Nitsche 65 000
Jake Schindler 30 000
Yorane Kérignard 30 000
Maria Lampropoulos 27 000
Phil Ivey 25 000

Hand History of Violence

- 10 juin 2018 - Par Tapis_Volant

Pierre Calamusa est éliminé brutalement en 13e position
LeVietF0u remporte 19 469$
Event #17 : No Limit Hold'em 6-Max 1 500 $ (Day 3 et Finale)

Pierre_Calamusa

On ne le répétera jamais assez, mais ce jeu est parfois d’une violence rare. J’imagine que Pierre Calamusa pourra vous le confirmer quand on pense à ce qu’il vient de vivre émotionnellement dans l'Amazon Room pendant un peu moins d'une heure de jeu.

D’abord, avec un peu plus de 400k de tapis, il ouvre deux rois under the gun, se fait payer par son voisin de gauche Jason Brin, avant que Hon Cheong Lee ne pousse son tapis de 200k au bouton avec A-5 assortis. Christian Iacobellis pousse également tous ses jetons (150k) avec deux dames depuis la grosse blinde. Pierre couvre tout ce beau petit monde et a la possibilté de réaliser un strike pour passer énorme, mais un as tombe sur le flop pour donner la gagne à Hon Cheong Lee. Visiblement très impacté, Pierre part en break avec 200k alors que les blindes passent sur 8k/16k et semble favori pour buster.

Premiere_Confrontation

A la reprise, profitant du fait que Pierre est grosse blinde tout seul, Kanzuki Ikeuchi le met à tapis avec As-Valet depuis le bouton. Pierre retourne Roi-Dame et accepte l'invitation pour tenter de doubler. Il trouve deux rois sur le flop pour conclure l’affaire et remonte ainsi à 410k.

Après avoir perdu deux petits coups, Pierre termine le boulot en éliminant Kanzuki Ikeuchi sur une confrontation preflop As-Valet contre Roi-Dix, son adversaire ayant choisi l’option téméraire en envoyant ses 17 blindes au milieu depuis le bouton. Pierre voit un As tomber sur la turn pour sceller l’affaire et fait gonfler son tapis à 580k.

Calamusa

Pierre remporte un petit coup pour remonter à 640k avant que ne se produise la main la plus impressionnante de cette journée, disputée contre Hon Cheong Lee, toujours lui.

Tout commence par une relance à 56k de Lee depuis la petite blinde. En position de grosse blinde, Pierre porte les enchères à 140k. Son adversaire paye rapidement et les deux joueurs découvrent un flop 695. Pierre poursuit son agression en avançant une mise à 120k. Lee prend une bonne minute avant d’annoncer all-in pour 500k, couvrant de peu « LeVietF0u ». Pierre semble légèrement embêté mais, après une bonne minute de réflexion, il annonce « Pretty sur you have a flush draw ! » et paye avec A6 pour deuxième paire. Lee est effectivement sur un tirage couleur avec KJ en main et joue encore beaucoup de cartes. Pierre évite les balles sur la turn et la rivière et s’empare de ce pot gigantesque pour grimper à 1,35 millions, dans le Top 5 du tournoi à ce moment-là. Le petit rail qui s’est formé autour de la table avec les bustos du tournoi à 5k$ Victor Choupeaux, Ivan Deyra et Alexandre Réard, se réjouit déjà de voir Pierre avec autant de jetons et son billet presque assuré pour la table finale.

Pierre_Calamusa

Pierre Calamusa soulagé après ce magnifique call gagnant

Mais, alors que les joueurs évoluent en 4-max à 14 joueurs restants, l’action ne désemplit pas. Pierre dispute un pot 3-bet contre Ognyan Dimov et ne peut montrer mieux que As-Roi à l'abattage sur un board 2-Q-Q-3-9, il perd 250k dans l’histoire et passe à 1,05 million.

La main d’après, il fait doubler Hon Cheong Lee avec K5 contre A3 à tapis preflop, lui lançant un petit « You deserve this one ! » avant que le croupier ne retourne un 5 pour envoyer le pot chez son adversaire. Pierre chute alors à 880k et commence à se demander où il en est par rapport à l'average (la moyenne est alors à 950k).

Hon_Chong_lee

Hon Cheong Lee

Quelques minutes plus tard, Pierre va disputer la dernière main de son tournoi devant un rail médusé. Il découvre AQ au bouton et opte pour une relance à 35k. De grosse blinde, Ognyan Dimov, vainqueur de l’EPT Deauville 2016, porte les enchères à 150k. Ni une ni deux, Pierre envoie son tapis et se fait snap call par KK. Malgré l’apparition d’un flop 542 prometteur, ni as ni trois ne viendront aider « LeVietf0u » qui est éliminé sur cette confrontation bien compliquée à éviter en 4-max.

Ognyan_Dimov

Ognyan Dimov, le bourreau de Pierre Calamusa sur cet Event #17

Pierre Calamusa termine son magnifique parcours sur ce tournoi en 13e place pour un gain de 19 469$. On imagine que le scénario dramatique de cette dernière heure lui laissera pendant longtemps un goût amer dans la bouche, même s’il parvient enfin à vaincre la malédiction de Vegas en signant son deuxième ITM après sa 343e place sur un tournoi à 1 000$ en 2016. Errant dans les couloirs du Rio après son élimination, on peut logiquement imaginer la déception de Pierre. Si proche d’une table finale, Pierre a subi de plein fouet la violence de ce jeu mais on se doute qu'il reviendra plus fort sur les prochains tournois de son programme.

Après l'élimination de Pierre, ils ne sont plus que 12 joueurs en lice dans l’épreuve, répartis sur deux tables, Bart Lybaert et Ognyan Dimov se disputant le chiplead avec près de 2 millions de jetons chacun.

Lybaert_Calamusa

Bart Lybaert et Pierre Calamusa

A trois tables du bracelet

- 9 juin 2018 - Par Tapis_Volant

Ivan Deyra termine en 27e place
Pierre Calamusa dans la moyenne à 18 joueurs restants
Event #17 : No Limit Hold'em 6-Max 1 500 $ (Day 3 et Finale)

18_left

A 27 joueurs restants et deux membres du Team Winamax encore dans la course, on était en droit de rêver à voir nos deux compères Ivan Deyra et Pierre Calamusa rallier la table finale de l'Event #17.

Malheureusement pour le jeune d’entre eux, le rêve n'aura duré que deux mains, puisqu’il a pris la porte au bout de cinq minutes de jeu sur ce Day 3. Il ouvre AQ au cut-off et se fait 3-bet à 45 000 par Luke Brereton en position de grosse blinde. Ivan pousse son tapis de 26 BB au milieu et est en bonne position pour doubler face au AJ adverse.

Ivan_deyra

Ivan Deyra, 27e de l'Event #17 pour 11 987$

Les Dieux du Poker n’étaient pas du côté d’Ivan Deyra pour cette première confrontation à tapis de la journée puisque le flop 7QT offre une couleur à son adversaire, et Ivan ne parviendra pas à améliorer sa main pour revenir d'entre les morts

Auteur de quatre places payées l’an dernier sur Vegas (119e, 20e, 16e et 19e), Ivan Deyra reste encore aux portes de la grosse performance sur les WSOP. Il sait que son moment viendra un jour, mais il devra patienter encore un peu pour cela. Pas du genre à se plaindre, Ivan Deyra a jump immédiatement dans le Millionnaire, « pour rejoindre les collègues ».

Sa 27e place dans l’Event #17 lui rapporte tout de même un beau lot de consolation de 11 987 $.

Pierre_Calamusa

Il ne reste plus que Pierre Calamusa pour défendre les chances françaises et il se trouve déjà à trois tables left du bonheur suprême. 18 joueurs répartis sur trois tables, et "LeVietfOu" qui essaie de se détendre en s’offrant un massage depuis de longues minutes. Faut dire que sa journée à plutôt mal commencé puisqu’il a tenté de bluffer un joueur qui avait touché un full en bataille de blindes et qu’il a raté un gros draw pour chuter sous les 400k.

Heureusement pour notre joueur Winamax, sa nouvelle table lui réussit pour le moment, puisqu’il vient de nous gratifier d’un 3-barrel gagnant contre Ognyan Dimov sur un tableau QA3Q8, son adversaire foldant à regret un A sur la grosse mise de Pierre sur la rivière. Voici Pierre Calamusa de retour à 500k, avec plus que 17 joueurs à battre pour enfiler le bracelet tant convoité à son poignet. Quand on sait que Pierre a annoncé avoir foldé 7-4 offsuit dans un pot non ouvert au bouton, c'est dire s'il est décidé à jouer l'acier sur cet Event #17 qui pourrait lui apporter sa première table finale WSOP.