masquer le menu

Le doublé en une semaine ?

- 7 juin 2018 - Par Veunstyle72

Il reste 16 joueurs et Julien Martini peut rêver d'un doublé complètement fou
Event #16 - Head's Up NLHE Championship 10 000$ (Day 1)

Et alors, on n'a pas le droit d'y croire ? D'imaginer Julien Martini devenir le premier Français doublement titré vainqueur WSOP à Las Vegas... en une semaine ? Bien sur que si on y a droit, et on ne va même pas se priver. Vous savez le plus incroyable dans tout ça ? C'est que le jeune sudiste n'est même pas si loin de le faire en fait !

Avec seulement 16 joueurs restants dans ce tournoi, cela signifie que Julien Martini n'est plus qu'a 4 heads up d'un doublé tellement inédit. Il est en tout cas le seul Français a voir passé une bonne et longue journée avec ces différents matchs. Pas le cas d'Ivan Deyra, Adrien Allain ou encore Joao Vieira, Adrian Mateos et Boris Martin, tous éliminés aujourd'hui, et pour la plupart dès le premier match.

Julien Martini a éliminé Andrew Pantling pour commencer, "quelqu'un d'extrêmement sympa", me confiait-il pendant son match, avant d'arracher la victoire au tour suivant, face à Corey Cresenzi. Et quand on connait la hendon mob du jeune homme, on comprend que le match n'a pas du être simple... Ça risque de ne pas être la même limonade au prochain tour, puisqu'un Allemand tentera de lui barrer la route, il s'agit de Jan Eric Schwppert.

Plus qu'un match à remporter, et tous seront dans l'argent, pour un gain minimum de 31 086$. Voici l'ensemble des matchs qui nous attendent demain :

Martijn Gerrits vs Kane Kalas
Julien Martini vs Jan Eric Schwppert
Justin Bonomo vs Niall Farrell
Marc McGovern vs Scott Seiver
Jason McConnon vs Galen Hall
Gregory Goldberg vs Kahle Burns
Daniel McAulay vs Ncolas Morris : 
Juan Pardo Dominguez vs Jason Mo
 

Les gains de ce tournoi 

Vainqueur : 185 965$
Runner up : 114 933$
3e - 4e : 73 179$
5e - 8e : 31 086$

Jamais deux sans trois ?

- 7 juin 2018 - Par Veunstyle72

Romain Lewis accède au jour 3 avec un gros tapis
On va chercher le 3e bracelet de l'été ?
Event #13 - NLHE Big Bling Ante 1 500$ (Day 2)

romain lewis

Un grand coup de ménage a été donné sur ce tournoi : 30 joueurs respirent encore, sur les 1 306 inscriptions du début. Parmi eux, deux Français, Romain Lewis (420 000) et Damien Le Goff (45 000), qui a connu un joli setup, avec trips floppé contre une paire qui a trouvé brelan et qui s'est donc transformé en full house. Vous noterez qu'on a perdu le jeune Arthur Conan dans toute ces histoires : pour sa première à Vegas, Arthur se contentera d'une 48e place pour 5 340$

Romain Lews débrief pour vous sa journée :  

"C'était une belle journée ! Je n'ai jamais été en danger, j'ai commencé avec 85bb et je suis rapidement monté à 120 blindes environ, à l'approche de la bulle. Une fois ITM, j'ai du resserer un peu parce que beaucoup de joueurs avaient 20bb et pouvaient donc me resteal assez souvent, et en plus, je n'avais pas énormément de mains, j'ai dû patienter un ou deux niveaux. C'est du full ring de toute façon, donc il faut savoir changer de vitesse pas mal de fois, et j'ai eu peut-être trois séquences dans la journée où j'étais ultra actif, pendant 10-12 mains et les trois séquences se sont très bien passées. J'ai gagné beaucoup de coups, même si je n'en ai pas de remarquables... À part peut-être au retour de dinner break. Je me souviens avoir 3-bet fold et être tombé à 32 blindes et c'est le plus petit tapis que j'ai eu de tout le tournoi, en nombre de blindes."

Quelques coups importants qui ont suivi

"J'open As-Dame au bouton à 9 000, payé par les deux joueurs dans les blindes. C'est venu A-K-6 avec un flush draw, check des deux joueurs, je c-bet 12 000, call par la small blinde et fold chez l'autre. Turn c'est un 7 offsuit. Je fais 30 000 cette fois, il call encore. Et sur la rivière, il me reste 75 000 environ, ça vient une brique, un 4 je crois. J'étais parti pour faire tapis, et puis finalement je me suis dit que j'allais peut-être miser en me laissant quelque chose comme 15 000. J'ai l'impression que les gens font ça de plus en plus maintenant, et en value, je trouvais ça intéressant. Je mise donc 60 000, il a call en 45 secondes, et c'était good. C'est un pot qui m'a fait remonter à 260 000 et là j'étais bien. L'orbite suivante, j'ai gagné pas mal de coups, je me suis bien installé à la table, c'était hyper positif, tout se passait bien. Je change une dernière fois de table, et là j'arrive à la gauche de Shaun Deeb. Il avait l'air de bien se marrer avec les autres, mais surtout, j'ai compris qu'il était en train de deeprun un autre tournoi en même temps, celui de 2-7 (event #14) et il était absent pendant les deux dernières heures. On s'est donc retrouvé en 7-handed, sans Shaun Deeb avec ses ante et blindes mortes, et c'était plus cool. Et c'est là qu'il s'est repassé une séquence de 12 ou 13 mains, où j'en ai gagné beaucoup pour monter à 450 000. Je devais même être chipleader à ce moment là, à 50 joueurs restants. Ensuite je gagne un autre coup important, qui m'a permis après d'avoir une bonne image à table. Derrière j'ai dû relancer 3 ou 4 fois dans les 6 mains qui ont suivi, j'ai pris les blindes à chaque fois, mais tu sens sur ces tables quand tu as la dynamique, les gens ne veulent pas trop te jouer. Et dès que tu perds un coup ou deux, les gens vont commencer à te 3-bet dans tous les sens. Et sur les deux derniers de la journée, 3000/6000 et 4000/8000, je n'ai rien vu ! J'ai pris quelques spots de 3-bet light, un n'est pas passé, 3 sont passés, j'ai maintenu mon stack de 40 blindes, chose facile avec une structure aussi magnifique, et 42bb pour demain, c'est top."

L'oeil de Romain Lewis sur cette structure : "En fait elle est très bien cette structure, une fois que tu as accepté le fait qu'il était très facile de bust dans la première demie-heure ou la première heure. Un setup, ca vient. On est dans un poker de tournoi, sur lequel les premières mains vont déjà être très importantes. On n'est pas sur un Monster Stack, tournoi sur lequel on pourrait perdre 100bb, ce ne serait pas grave."

Et de conclure tout simplement : "Il va juste falloir que je sois très patient, très calme, très concentré, et si ça arrive, j'ai de grandes chances de décrocher ma première TF WSOP et d'aller au bout !"

damien
La tâche s'annonce beaucoup plus compliqué pour l'autre Français de ce tournoi, Damien Le Goff, qui reprendra le jour 3 avec 4 bb. Allez, je sais, c'est dur, mais il faut encore et toujours s'accrocher à ce jeu.

Martini et Boris, seuls contre tous

- 7 juin 2018 - Par Veunstyle72

32es de finale sans Joao Vieira ni Adrien Allain
Event #16 - Head's Up NLHE Championship 10 000$ (Day 1)

joao vieira

Ce n'est pas vraiment la joie sur ce tournoi ! S'il y a deux ans par exemple, Alexandre Luneau enchainait les victoires et portait le petit logo W jusqu'en demi-finale de ce tournoi, cette année, c'est soupe à la grimace générale.

Joao Vieira, exempté de premier tour, n'aura pas réussi à battre son premier adversaire du tournoi, l'Italien Davide Suriano. Ce dernier avait l'air un peu foufou, et parfois, c'est cette petite folie qui fait la différence. La dernière main est assez représentative du côté gambleur de Suriano, puisque derrière un open shove du Portugais du Team Winamax, pour presque 17 blindes, Davide n'a pas réfléchi longtemps avant de call avec... 52. Muni de A9, Joao a eu le malheur de voir l'Italien frapper un 2 sur le flop. Fin des haricots pour Joao.

Côté Français, il reste encore Julien Martini... et Boris Martin, un français que je ne connais ni ne reconnaitrait dans le field, mais il semblerait bien qu'il parle la même langue que nous.

Les prochaines rencontres : 

Ryan Riess vs Martjin Gerrits
James Chen vs Kane Kalas
Corey Cresenzi vs Julien Martini
Boris Martin vs Jan Eric Schwippert
Jake Schindler vs Justin Bonomo
Niall Farrell vs Michael Gagliano
Bassil Karam vs Mark McGovern
Scott Seiver vs Ben Tollerene
Faraz Jaka vs Jason McConnon
Ryan Milisits vs Galen Hall
Jake Abdalla vs Gregory Goldberg
Matthew Diehl vs Kahle Burns
Davide Suriano vs Daniel McAulay
Nicolai Morris vs Matthew Parry
Sam Stein vs Juan Pardo Dominguez
Max Steinberg vs Jason Mo 

adrien allain
Adrien Allain a participé à l'un des plus longs tête à tête de ce round. Il a longtemps lutté, perdant plus de la moitié de son tapis, avant de reprendre un avantage certain, et même presque décisif... presque oui, parce deux coins flips perdus l'ont rapidement remis dans une situation inconfortable. 

bonomo
Ça passe aussi tranquillement pour Justin Bonomo, avec un moment assez drôle, quand le floor est venu à sa rencontre : "Pourrais-je avoir votre nom svp ?" Bonomo l'a regardé surpris, et a fini par naturellement donner son identité

Les choses sérieuses commencent

- 7 juin 2018 - Par Veunstyle72

Romain Lewis, Damien Le Goff et Arthur Conan n'ont pas dit leur dernier mot
Event #13 - NLHE Big Bling Ante 1 500$ (Day 2)

shaun deeb romain lewis

Certains sourires ont disparu dans ce tournoi, et c'est bien normal. Il reste deux heures à jouer sur ce day 2, et moins de 50 joueurs sont toujours en course. Dans ce field, on a encore la chance de discuter Français avec trois personnes différentes : Romain Lewis (500 000), Damiel Le Goff (480 000) et Arthur Conan (90 000). 

"Je me sens tellement bien sur ce tournoi, tu imagines pas", me glissait Romain lors du dernier break, "j'étais très calme toute la journée, sauf là où je viens de récemment jouer quelques gros pots, mais je ne pouvais pas imaginer un meilleur début de WSOP pour mon premier tournoi !"

Des jetons, Romain en a en effet mis un peu partout au milieu de la table ces dernières minutes. Comme sur ce coup, où je l'ai surpris en train de miser 72 000 puis 95 000 (avec 35 000 derrière) sur un tableau 896A5. Son adversaire longtemps réfléchi, avant de rendre ses cartes au croupier. "Shooow", a alors tenté l'adversaire de Romain, qui a préféré gentiment rendre ses cartes au croupier sans les montrer. 

"Tu ne joues pas beaucoup en live toi, n'est-ce pas ?" lui alors demandé son voisin Shaun Deeb dans la foulée, après l'avoir bien observé (photo). Ils sont mignons ces Américains...

damien le goff
Autre Français au top, Damien Le Goff, avec près de 500 000 également : "Ecoute, j'ai décidé de gagner des coups à tapis aujourd'hui. Ça marche pas mal cette technique aussi !"

arthur conan
Du côté d'Arthur Conan, c'est un peu plus compliqué. Le jeune Français est passé sous la barre des 100 000 jetons, alors que les blindes vont augmenter pour passer à 3 000/6 000, ante 6 000.

dutch boyd
Et dans les hauteurs du classement, on retrouve toujours le triple vainqueur de bracelet WSOP, l'Américain Dutch Boyd, avec près de 600 000

Le champion abandonne déjà son titre

- 7 juin 2018 - Par Veunstyle72

Adrian Mateos et Ivan Deyra ne passent pas le premier tour. Place à Joao Vieira maintenant
Event #16 - Head's Up NLHE Championship 10 000$ (Day 1)

joao vieira

Aïe, la double boulette. Le premier tour de ce tournoi Head's Up n'aura pas vraiment souri au Team Winamax, qui aura perdu coup sur coup Ivan Deyra, puis Adrian Mateos. "No regrets", déclarait simplement ValueMerguez, qui n'a jamais réussi à se défaire de l'Irlandais Daniel Mcaulay, 116 000$ de gains en tournois live, mais qui possèderait également quelques très belles perfs online. Un peu écoeuré ici, surtout quand on sait que ce petit Daniel Mcaulay joue son second match face à... Phil Ivey !

Le problème, c'est qu'Adrian Mateos a pris la même porte de sortie qu'Ivan, au premier tour donc, et face au November Nine Thomas Cannuli. Il parait qu'il ne peut pas tous les gagner, ce n'est pas ce que j'avais compris. Le match aura été un peu plus long que celui d'Ivan, mais au final, la sanction est la même. 

Il ne reste plus que Joao Vieira, exempt au pemier tour, qui disputera son premier match face à l'Italien Davide Suriano, déjà vainqueur d'un bracelet WSOP. C'était en 2014 et sur cette même épreuve des Heads Up ! Et si par bonheur, le Portugais venait à gagner, il s'offrira ensuite le vainqueur du match Ivey/Mcaulay. Au total, après ce round, il en restera un dernier à disputer, et ce sera déjà la fin de journée. Il restera 16 joueurs, assurés d'un minimum de 31 086$. Le futur successeur d'Adrian Mateos se régalara avec 185 965$ à la gagne.

Vamoooo Joaoooo !

L'adversaire d'Ivan Deyra au premier tour

draw

draw

draw

draw

nitsche seiver
Petit duel entre joueurs de highroller qui se connaissent bien, Dominik Nitsche et Scott Seiver, bourreau de Fabrice Touil au premier tour

fetguson_diehl
Et ce joueur, vous le remettez ? Il y a deux ans, c'est lui qui s'était chargé d'éliminer Adrien Allain à la bulle, avant de finalement s'incliner contre Alexandre Luneau. Et cette année, Matthew Diehl va devoir se défaire de Chris Ferguson.

adrien allain
Le voilà justement Adrien Allain, qui fait son entrée dans ce tournoi, après avoir été exempt lors du 1er tour. Face à lui, le rennais va devoir se coltiner Jason McConnon, un joueur qui ne possède... qu'une seule ligne Hendon Mob.

riess_cada
Duel de champions du monde par ici, entre Ryan Riess et Joe Cada.

martini pantling
Julien Martini aura fort à faire face à Andrew Pantling.

olivier busquet
Je sais que certains s'interressent (notamment à cause des drafts fantasy), pour savoir si Olivier Busquet était bien là. Je vous rassure l'animal est toujours aussi pressé et souriant