masquer le menu

Premier essai réussi pour Romain Lewis

- 6 juin 2018 - Par Veunstyle72

Le premier tournoi fut le bon pour Romain, qui signe déjà un premier Day 2
Event #13 - NLHE Big Bling Ante 1 500$ (Day 1)

Ce n'est pas un simple ITM que Romain Lewis est venu chercher sur ce tournoi, mais bien le premier bracelet de sa jeune carrière. Mais avant de soulever le trophée, il faut respecter plusieurs étapes. Celle de passer le jour 1 en fait partie, et Romain Lewis (83 700) a parfaitement exécuté ce plan pour commencer. A la reprise, Romain partira 21e au classement, ce qui est très honorable et ce qui veut surtout dire que ses 83 blindes lui permettront de développer une vraie stratégie.

Au total, 224 joueurs sur les 1306 inscriptions du jour, verront la couleur du day 2. 

La découverte de Las Vegas se passe toujours aussi bien pour Arthur Conan qui termine cette journée en boulet de canon, affichant un solide tapis de 125 500 sur la balance, de quoi le placer dans le top 10 au général. Pépouze, à 21 ans tout juste, et pour son premier event WSOP. Ça passe également pour Victor Choupeaux (89 700), Damien Le Goff (58 900) ou encore Erwann Pecheux (11 900). Le premier a beaucoup de jetons, le second est un peu au dessus de la moyenne et le dernier est plutôt en grande difficulté. Mais l'essentiel, c'est qu'ils reviendront tous demain pour tenter d'arracher le premier ITM de leur été, un ITM plus si loin, puisque 196 joueurs seront payés. Ça c'est dans un premier temps, evidemment, on verra pour les choses importantes, un peu plus tard. 

Le chipleader du tournoi est Américain, il s'appelle Stephen Song et possède 190 300. Mais mais mais, ce qu'on retiendra surtout, c'est l'apparition d'un dénommé Qui Nguyen, vainqueur du Main Event en 2016 en 3e position avec 155 100 jetons. Ratoon's backk !

Le triple champion WSOP Dutch Boyd est juste derrière avec également 155 blindes à la reprise, alors que Vojtech Ruzicka, finaliste du Main Event en même temps que Qui Nguyen, est 5e. 

Il reste 224 joueurs sur 1 306 inscriptions
Moyenne : 43 700
Reprise sur les blindes 500/1000/ ante 1000

Le Colossus reprend une taille humaine

- 6 juin 2018 - Par Veunstyle72

Plus que 55 joueurs et un niveau et demi à jouer
Il n'y a plus de Français en course
Event #7 - NLHE Colossus 565$ (Day 2)

Thai Ha

On y voit beaucoup plus clair sur ce Colossus, qui sera passé d'environ 600 joueurs à 14h, à près de 50 joueurs en un rien de temps ce soir ! Sauf erreur de ma part, il n'y a plus de tricolores dans ce tournoi, après les sorties de Vincent Bayle (154e), Andre Khalfa (161e) et Jean Paul Pasqualini (175e). Tous les trois remportent le même prix, soit 3 754$.

Le chipleader est Vietnamien et se nomme Thai Ha (photo ci-dessus). Il vit un peu le rêve sa vie, lui qui pointait à plus de 3,5 millions de jetons, pour une moyenne légèrement supérieur au million de jetons. Ce joueur régulier des tournois à petit buy in semble quelque peu expérimenté et habitué des loteries géantes comme celle-ci, puisqu'on apprend sur son hendon mob par exemple, qu'il a remporté en 2016 un tournoi 350$ l'entrée pour un gain de plus de 230 000$ ! Oui, il y avait plus de 4000 joueurs, tout ce qui exite Thai Ha finalement.

Philip Albuquerque
A noter, la présence de Philip Albuquerque, toujours dans ce tournoi. Qui ça ? Il s'agit du chipleader d'un des premiers jours 1. C'est toujours intéressant de remarquer si les chipleaders du jour 1 font de la résistance ou bust très vite. Philip semble plutôt dans le camp des survivants, et rien que pour ça, bravo déjà

Choupeaux passe devant tout le monde

- 6 juin 2018 - Par Veunstyle72

1306 joueurs, journée presque terminée, Victor Choupeaux est au sommet
Event #13 - NLHE Big Bling Ante 1 500$ (Day 1)

victor choupeaux

Voilà déjà neuf niveaux que ce tournoi a débuté et la fin est plus proche qu'autre chose, puisque une fois le niveau 10 fini, il sera temps de remballer. J'allais écrire "déjà", et puis je me suis souvenu que tous ces joueurs sont tout de même là depuis 11h ce matin (il est 22h passé ici), pas facile, surtout quand on est en plein jetlag.

Mais certains vivent le jetlag plutôt bien, comme Victor Choupeaux. Il y a moins de 24h, Victor était dans un énorme avion qui lui avait permis de traverser l'Atlantique. Le voilà désormais assis derrière un tapis de 93 000, de quoi le placer probablement tout en haut du chipcount. Mais comment diable fait-il pour monter systématiquement de grosses piles de jetons ? Un début de réponse a fait surface sur twitter, jetons y un oeil : 

Traduction pour tout le monde : Victor a squeeze avec une paire d'As en main derrière la relance initiale d'un joueur, qui avait trouvé trois payeurs. Call du relanceur initial, call d'un second joueur et New York Back Raise du troisième joueur à 16 000 et tapis. Victor alors annonce tapis et se fait snap call ! Le NYBRaiser a retourné JJ et le second joueur a montré KK ! Et hop, 75 000 jetons sur des blindes 100/300.

Depuis, Victor fait ce qu'il sait le mieux faire : grinder. Et ça marche. A lui de finir le boulot et de ne pas perdre trop de jetons histoire de passer (ou au moins d'essayer) une bonne seconde nuit à Las Vegas.

romain lewis

Du côté de Romain Lewis, la vie n'est pas trop mal non plus. Installé sur une sorte de petit coussin qui lui permet de se tenir bien droit (technique Joao Vieira), Romain encaisse les jetons aussi. Moins vite que Victor Choupeaux, mais tout de même. Lors de mon dernier passage, j'ai même eu la chance d'assister à un joli pot remporté par Romain. Derrière un open, il décide de 3-bet se retrouve en heads up avec l'OR. Puis sur K53, les deux joueurs ont check, avant que l'adversaire de Romain ne prenne le lead sur une turn K. Romain va réfléchir rapidement et payer. La rivière est encore un K et l'adversaire de Romain mise une nouvelle fois. Cette fois Romain prend un tout petit plus de temps et relance. Son adversaire fait la moue et ne trouve pas le bouton fold. Romain lui retourne QQ, la main gagnante, et voilà le jeune Team Pro Winamax aux alentours de 60 000. On tient bon encore un niveau, et ce sera un premier Day 2 à inscrire sur les tablettes du Team. 

phil hellmuth
On salue la légende Phil Hellmuth, qui est encore loin de son 130e cash et 15e bracelet WSOP.

ferguson conan
Image très intéressante de deux mondes qui se croisent, puisqu'Arthur Conan (54 000) va découvrir Chris Ferguson aujourd'hui. Dites vous qu'à l'époque où Ferguson a remporté le Main Event, Arthur Conan avait... 3 ans (en 2000).

mikedou
Et on espère que tout se passe bien du côté de chez Ludovic Riehl, en plein massage, pour changer. Son tapis ? Environ 30 000 jetons.

Elezra, elle est belle

- 6 juin 2018 - Par Veunstyle72

Table finale de prestige en Omaha, avec Eli Elezra à la poursuite de son 4e bracelet
Event #9 - Omaha Hi Lo Championship 10 000$ (Day 3 et finale)

eli elezra

Les années passent et pourtant, ce sont les mêmes vieux roublards qui trustent les mêmes tables finales, encore et encore, et tous les ans c'est comme ça. Aujourd'hui, la table télévisée est occupée par les finalistes de ce Omaha Hi Lo à 10 000$ l'entrée, bien que les caméras ne filment rien du tout. Et c'est bien dommage, car le casting est une fois de plus très intéressant.

A neuf joueurs restants, le patron s'appelle Eli Elezra. Avec un peu plus de 2 millions en sa possession, l'Américain possède une jolie montagne de jetons devant lui, mais il possède surtout une petite avance sur les autres, puisqu'il devance Paul Volpe au classement (1,5 million), alors qu'on retrouve également l'un des frères Mizrachi, pas le plus mauvais dans les tournois de variantes, Robert Mizrachi (620 000). 

Eli Elezra, qui possède plus de 3 millions de dollars de gains en tournoi live, aura donc une chance plutôt correcte d'aller décrocher le 4e bracelet de sa carrière. Quand on sait que ses trois premiers bracelets ont été gagné dans trois variantes différentes (Stud Hi Lo en 2007, Deuce-to-Seven en 2013 et Stud en 2015), on comprend alors que si le poker est aussi un jeu de chance, il est avant tout un jeu de skill, et pour le coup, Eli Elezra en possède pas mal. 

Même s'il est vieillissant, on espère voir cette tête semi sympathique semi mafioso, martyriser pendant encore des années les tables de poker des WSOP. 

tf 10k PLO8
La table finale de ce 10 000$ Championship Omaha Hi Lo

paul volpe
Paul Volpe réalise à cette occasion son 3e cash sur ces WSOP 2018. Podium sur l'event turbo à 10 000$ (event 2) puis 15e et ITM sur le tournoi à 100 000$, pour le moment, l'Américain réalise un début de Séries assez idéal, qui devrait bientôt le porter dans les hauteurs du classement Player of the Year

robert mirachi
Quadruple détenteur de bracelets WSOP, Robert Mizrachi n'est pas favori avec les jetons mais surement beaucoup plus en terme d'expérience. Et comme Elezra, Mizrachi a remporté ses 4 bracelets sur des tournoi de variante, et comme Elezra, il n'a encore jamais gagné ce tournoi

Eli Elezra : 2 030 000
Paul Volpe : 1 540 000
adam Coats : 1 200 000
Kyle Miaso : 1 100 000
Viacheslav Zhukov : 810 000
Daniel Zach : 775 000
Robert Mizrachi : 620 000
Dustin Dirksen : 405 000
Per Hildebrand : 135 000

Le vainqueur de ce tournoi gagnera 417 921$.

Le retour de Tapis Volant

- 6 juin 2018 - Par Veunstyle72

Héros des WSOP en 2016, à l'occasion du Main Event, tournoi sur lequel il avait deeprun pour s'incliner en 257e position (36 708$), Victor Saumont, alias "Tapis Volant", est de retour à Las Vegas cette année... mais repasse également de l'autre côté de la barrière, puisqu'il fera partie de l'équipe coverage Winamax.

Son travail ne débutera que dans deux jours, et Victor en profite donc pour gamble un peu, en attendant d'enfiler à nouveau son badge, pour vous conter à sa façon les WSOP. Actuellement dans le tournoi deepstack à 200$ du Rio, j'en ai profité pour lui poser quelques questions.

tapis volant

Alors Victor, plutôt in ou plutôt out sur Vegas ?

Plutôt in, je pense que je vais passer pas mal de temps enfermé dans le casino.

Et d'ailleurs... plutôt Main Event ou plutôt coverage ?

Huuum, c'est dur ça. J'ai disputé le Main Event ces deux dernières années, et là, je vais devoir travailler dessus. Je vais te dire plutôt coverage mais... mais j'aurai un pincement au coeur quand le Main Event débutera, c'est évident.

Plutôt coverage écrit ou plutôt coverage vidéo ?

En fait, j'ai 12 jours de coverage écrit sur mon planning et 12 jours de coverage vidéo. Mais je pense quand même que je ferai plus de vidéos. Je ne peux pas encore te dire ce que je ferai, c'est la surprise. En tout cas, pour l'écrit, ça fait 7 ans que je n'avais pas travaillé à Las Vegas, c'est le grand retour !

Plutôt villa ou plutôt hôtel ?

L'an passé, c'était la première fois que je me mettais en villa et franchement, c'est bien cool la villa. Il y a moins de pression et moins de tentation que sur le strip.

Plutôt coyote ou plutôt rhino ?

C'est vrai qu'on a un coyote qui rôde près de notre villa, mais je dirai quand même plutôt Rhino. Et si possible, en fin de séjour plutôt, une fois qu'un Français a ship un bracelet par exemple. 

Plutôt Adrien Delmas ou plutôt Adrian Mateos ?

Plutôt Adrien Delmas, parce que je participe à des drafts fantasy et qu'Adrian Mateos a toujours été pris par les autres, donc s'il ship, ça va me coûter de l'argent ! Mais si Joao Vieira gagne quelque chose aussi, je serai plutôt bien...

Merci Victor, welcome back sur un coverage à Las Vegas, et fais nous rêver cet été !