masquer le menu

One Drop : 19 joueurs se qualifient pour le Day 2

- 16 juillet 2018 - Par Benjo DiMeo

Event #78 : The Big One for One Drop 1 000 000 $ (Fin du Day 1)

Le premier tour du tournoi le plus cher de l'été (et de l'année) s'est terminé peu après minuit dans l'ambiance détendue caractéristiques des parties de poker high-stakes. Ces joueurs se connaissent tous et en ont vu d'autres : ce n'est pas un buy-in à sept chiffres qui risque de les troubler, d'autant que la plupart (si ce n'est la totalité) d'entre eux ont revendu une tonne de % de leur action à droite et à gauche.

Le compteur d'éliminations est resté bloqué à cinq, soit 20% des 24 entrants. Lundi, l'objectif du Day 2 sera d'atteindre la table finale à six joueurs. On ne connaît pas encore la répartition des prix (les inscriptions sont encore ouvertes, voir ci-dessous), mais si l'on devait s'amuser à deviner, on pourrait prédire un chiffre de 4 ou 5 places payées.

Sans plus attendre, découvrons le casting du Day 2... Le chip-leader est un joueur amateur !

Rick Salomon
Ouais, j'ai ch** dans la colle : la seule photo de Rick Salomon que j'ai prise aujourd'hui est complètement floue, et en plus il a un air idiot

Rick Salomon (amateur) 11 445 000
Phil Ivey 10 365 000
Daniel Negreanu 8 100 000
Matthew Siegal (amateur) 7 900 000
Dan Smith 7 735 000

Daniel Negreanu
Le joueur le plus célèbre et le plus titré du field franchit le Day 1 avec le troisième plus gros stack


Erik Seidel 6 835 000
Talal Shakerchi (amateur) 6 745 000
Dominik Nitsche 6 550 000
Jason Koon 6 540 000
David Einhorn (amateur) 6 110 000

Jason Koon
Jason Koon sera au Day 2 avec un tapis dans la moyenne : 65BB


Christoph Vogelsang 5 680 000
Nick Petrangelo 5 300 000
Cary Katz (amateur) 5 230 000
Steffen Sontheimer 5 150 000
Mikita Badziakouski 4 725 000

Nick Petrangelo et Dominik Nitsche
Nick Petrangelo et Dominik Nitsche compostent eux aussi leur ticket pour le second tour


Justin Bonomo 4 715 000
Stephen Chidwick 4 550 000
Fedor Holz 3 220 000
Adrian Mateos (Team Winamax) 3 100 000

Justin Bonomo
Justin Bonomo disposera de 47BB pour tenter de se qualifier pour la finale, et améliorer encore un peu plus son ordinaire au milieu d'une année 2018 pesant pour le moment 14 millions de dollars


Blindes au départ du Day 2 : 50 000 / 100 000, BB ante 100 000
A noter : aucun des cinq amateurs engagés sur le Day 1 n'a été éliminé.

Les cinq éliminés du Day 1

20e : Jake Schindler (USA)
21e : Bryn Kenney (USA)
22e : Isaac Haxton (USA)
23e : Antonio Esfandiari (USA)
24e : David Peters (USA)

Un arrivage de dernière minute est-il envisageable ?

Avec seulement 24 joueurs au départ (contre 48 en 2012, et 42 en 2014), cette édition 2018 du Big One for One Drop est très certainement une déception pour les WSOP et pour la fondation One Drop. Cependant, les inscriptions vont rester ouvertes jusqu'au début du Day 2, programmé lundi à midi (21h en France).

Peut-on espérer quelques inscriptions en toute dernière minute ? En fin de journée, la rumeur prétendait qu'une célébrité allait rejoindre le field : Gabe Kaplan. Le comédien, rendu célèbre durant les années 70 par ses spectacles stand-up et "Welcome Back, Kotter", un sitcom que personne ne connaît en Europe mais qui a cartonné aux Etats-Unis à l'époque, est un fou de poker que vous connaissez forcément : il fut le commentateur de High Stakes Poker durant de longues années. S'il venait à disputer le One Drop, il ne s'agirait pas de sa première apparition, et on peut s'attendre à ce qu'il joue sérieusement : Kaplan a accumulé près de 2 millions de dollars de gains depuis... 1979 (!), et dispute encore aujourd'hui des High Rollers à l'Aria et au Bellagio. Un amateur fortuné et éclairé, en somme.

En outre, le casino MGM a organisé il y a deux jours un tournoi à destination de ses plus gros joueurs de craps, roulette, black-jack, etc, mettant en jeu un siège pour le Big One for One Drop. Nous ne savons pas exactement s'il s'agissait d'un freeroll, ou d'un tournoi payant à 10 000$ l'entrée, mais toujours est-il que le gagnant de ce tournoi, William Barth (il a une bonne tête de mec qui perd une tonne en casino), ne s'est toujours pas pointé. A t-il bénéficié de l'opportunité de revendre, ou donner son siège ? On ne le saura peut-être jamais : les voies des High Stakeurs sont impénétrables.