masquer le menu

Les Rois maudits

- 13 juillet 2018 - Par Veunstyle72

Antoine Labat est le premier sortant de cette table finale.
Comme hier, c'est avec une paire de Rois que son destin a basculé
Il empoche un million de dollars pour cette 9e place

labat

Comme si le coup de poignard encaissé la veille ne suffisait pas, Antoine Labat a eu droit à une deuxième salve de violence émotionnelle en pleine tête cet après midi. Le Français est le premier joueur à s'incliner sur cette table finale, il remporte un million de dollars, et si son move d'hier est encore sous investigation par les plus hautes instances du poker mondial, celui d'aujourd'hui va être difficile à critiquer : "Je suis heureux à chaque instant, quoi qu'il arrive, donc tout va bien", rassure-t-il tout de suite, avant d'avouer que la pilule sera difficile à encaisser : "J'ai l'impression qu'ils m'ont surtout brisé mon kiff plutôt que mon oseille."

Tombé à près de 11BB (6,4 milllions), Antoine a min-raise avec deux Rois depuis le bouton et a entendu l'Ukrainien Artem Metalidi annoncer tapis, pour environ 10 millions. Comparé à hier, la décision fut un peu moins compliquée à prendre pour Antoine, une nouvelle fois munie de la seconde meilleure main de départ à ce jeu. Le plan se déroule sans accroc, puisque Artem Metalidi retourne deux belles Dames... avant que le croupier ne pimente cette main, en posant une Dame sur le flop.

labat

Le rail ukrainien est en folie, leur petit protégé n'avait que 20% de chance de ne pas devenir crippled après ce coup, et il a réussi à s'en sortir. Nous, on retiendra surtout qu'Antoine Labat a disputé 7 longues journées, et 16 mains aujourd'hui dans ce Main Event, en jouant un jeu solide tout du long, pour finir par perdre deux énormes pots avec la même main, cette fameuse paire de Rois. "Ça reste la deuxième meilleure main du jeu, je pense qu'elle imprime pas mal d'oseille quand même. J'aime bien cette main malgré tout et je sais que je serai très content de la revoir. Surtout qu'elle m'a permis de bien me lancer dans le tournoi, quand j'ai gagné KK contre AA." 

"Quand ma soeur a pris son billet d'avion, j'avais 50 millions. Elle arrive tout à l'heure..."

Mo - Labat - Clémence

Rarement un finaliste n'aura eu un bilan aussi court à faire de son aventure sur le Main Event : "Mon tournoi se résume à la paire de Rois. Je les ai eu trois fois, pour trois coups cruciaux : j'en ai gagné un, j'en ai perdu deux.. Je suis le roi de la neuvième place surtout, et c'est assez désagréable."

S'il faut absolument chercher un point positif, on peut se dire qu'Antoine a reçu le soutien d'un rail de gala, composé de "des tops regs français", comme Mo La Barre (photo), Antoine Saout, Kasher Soze, et Jimmy Guerrero "qui est venu crier mon nom entre chaque main, c'était très sympa." Le Parisien a aussi pu compter sur ses proches, puisque sa petite amie a atterri à Las Vegas à temps... au contraire de sa soeur : "Quand ma soeur a pris son billet d'avion, j'avais 50 millions de jetons. Elle arrive tout à l'heure. Je pense qu'elle va tomber des nues !"

Antoine a quitté le Rio avec le sourire malgré tout, et le sentiment du travail accompli. Et si depuis trois ans, il avait pris un peu de recul sur le poker de tournoi, on pourra évidemment compter sur lui l'an prochain pour revenir faire encore mieux : "Je garderai un souvenir exceptionnel, j'ai passé une semaine incroyable. Ça m'a changé de ma routine, ça m'a permis de sentir la pression qui monte jour après jour. Vivement l'année prochaine !"

Labat FB Live

Retrouvez l'interview d'Antoine Labat après son élimination, sur le FB Live de Winamax