masquer le menu

Et le Champion tomba

- 14 juillet 2018 - Par Flegmatic

Joe Cada s'arrête en 5e place (2 150 000 $)
Le Champion du Monde 2009 ne réalisera pas le doublé tant attendu
Tony Miles remonte en deuxième place !

Joe Cada

La success story qui se dessinait et faisait rêver les médias américains - et ceux du monde entier - n'aura pas lieu. Joe Cada ne deviendra pas le premier joueur à remporter un deuxième Main Event depuis le doublé de Johnny Chan entre 1987 et 1988, mais il n'en a pas moins réalisé une performance énorme, à cheval sur neuf années. Entre son titre de Champion du Monde en 2009 et sa cinquième place cette année, l'Américain a devancé 14 362 joueurs et remporté près de 10,7 millions de dollars.

Puisque nous en sommes aux statistiques, Cada est également devenu le Champion du Monde a réaliser le plus gros cash sur un Main Event, avec les 2 150 000 $ qu'il s'est mis dans la poche aujourd'hui. Il devient enfin le deuxième joueur à remporter deux fois au moins deux millions de dollars sur le Main Event, aux côtés d'un certain Antoine Saout (2009 et 2017), son ancien compagnon de table il y a neuf ans !

Joe Cada camera

Aujourd'hui, tout avait bien commencé pour notre ami Joe, qui s'était adjugé un gros pot face au joueur qui le précédait directement au classement, John Cynn. Cada a d'abord défendu sa grosse blinde puis, sur un board 36532 a check/call 2,4 millions au flop, a lead pour 5,1 millions sur le turn avant de se faire relancer à 10,5 millions et a finalement shove sur la river, sans se faire payer. C'est ainsi avec un solide tapis de 47 blindes que Joe Cada aborde la main qui s'apprête à être sa dernière sur ce Main Event. Premier de parole, il décide d'ouvrir avec une paire de 10 et voit Tony Miles faire monter les enchères à 6,9 millions. Le Champion du Monde réplique en annonçant "all-in", pour 47,65 millions.

Joe Cada Rail

Il faut plusieurs minutes et ce qui ressemble à une longue et intense bataille interne à Tony Miles pour payer et montrer AK. Voyait-il Cada armé d'une paire de Rois ou mieux ? A-t-il un temps pensé à fold pour éviter de jouer un lancer de pièce à 90 blindes ? Avec à peine plus de 50 millions devant lui, il ne lui aurait resté guère plus de 10 BB s'il était venu à perdre ce coup.

Tony Miles Rail

Une fois les cartes de chacun retournées, les deux joueurs s'empressent de regagner leur clan et lèvent les yeux vers les écrans du Mothership ESPN pour voir arriver un flop K98. Le rail de Tony exulte. Leur champion à eux est en passe d'éliminer le Champion du Monde 2009. La Q au turn calme un peu leurs ardeurs, offrant à Cada une gutshot et quelques outs en plus. La river est un 9 qui confirme l'avantage de Tony Miles et met fin au parcours de Joe Cada.

Joe Cada Out

Alors que la remontée fantastique semblait en marche, le rêve s'achève pour Cada, en même temps que ses espoirs de doublé. Peut-être vidé émotionnellement, sans aucun doute frustré ou sans doute aussi parce qu'il leur a beaucoup donné lors des derniers jours, c'est sans un mot aux caméras et aux journalistes d'ESPN que Joe Cada disparaît de l'Amazon Room, presque comme un fantôme. Un fantôme qui ajoute 2,15 millions de dollars à un palmarès déjà grandiose, se rapprochant des 13 millions en carrière, mais un joueur avant tout déçu de ne pas avoir pu jouer la gagne jusqu'au bout sur ce tournoi qui a tant fait pour lui. Comme chaque année depuis 2009, on est prêt à parier que Joe Cada sera de retour sur les World Series l'an prochain, pour tenter de construire encore un peu plus sa légende.

Tony Miles Joe Cada

Une dernière accolade, fraternelle et sincère.