masquer le menu

An American Story, by LeVietF0u

- 11 juillet 2018 - Par Veunstyle72

Tony Miles fait partie des 21 joueurs restants
Un certain Pierre Calamusa y est un peu pour quelque chose
Main Event Day 7 - Level 33 (150 000/300 000, ante 50 000)

Les histoires à l'Américaine n'arrivent pas que dans les sitcoms moisis diffusés sur la TNT. Pierre Calamusa vibre en ce jour de Day 7 du Main Event. Non pas parce qu'il est encore en course (son aventure est terminée depuis bien longtemps, on le savait déjà), mais parce qu'en plus de son coéquipier Sylvain Loosli, Pierre peut vibrer grâce à un autre joueur, Tony Miles. Qui ça ? Un joueur Américain plutôt inconu, qui pourrait parfaitement changer l'été du Grenoblois. Explications.

levietfou

La belle histoire de Pierre et Tony débute... au Planet Hollywood. Un matin, Pierrot découvre au réveil un message sur le Whatsapp du Team : "Pour ceux que ça intéresse, il y a de l'overlay sur un tournoi du PH." Ce message du coach, Pierre va pouvoir l'encadrer chez lui."C'est en me pointant au PH que j'ai rencontré Tony, complètement par hasard", explique Pierre. "Il était à ma table et tout de suite, il m'a impressionné par sa force de concentration, par son jeu. Et puis, on sentait que c'était quelqu'un d'intelligent et qui luttait contre ses démons. Il avait d'ailleurs réussi à les vaincre."

Les démons évoqués par Pierre ne sont rien d'autres que l'alcool et le jeu. "Des démons que je peux également avoir", avoue t-il. Et selon Pierre, Tony Miles est sorti de ce cauchemar : "Il a eu des hauts et des bas, ça lui est arrivé de rentrer complètement broke certains soirs parce qu'il avait perdu des tonnes de dollars au Baccarat, à chaque fois il devait repartir de zéro, et là justement ce Main Event, c'est un peu l'aboutissement de tout le travail effectué. Désormais, il est ultra rigoureux. Il fait ce qu'on appelle la "Ketogenic Diet" [un régime alimentaire à très basse teneur en glucides selon Wikipédia, NDLR], et quand on est sortis par la suite, il tournait à l'eau."

Convaincu et séduit par Tony Miles, Pierre n'a pas hésité avant de miser sur son nouvel ami. "J'étais sûr qu'il allait faire un run sur le Main Event, j'en étais sûr et certain, c'était écrit", me confirme-t-il, sans renier l'info que Tony m'avait glissée la veille, à savoir que Pierre Calamusa détenait une petite part de l'action de l'Américain sur ce Main Event. Ainsi, si Tony Miles vient à devenir Champion du Monde le 14 juillet, Pierre pourrait bien empocher une coquette somme.

"Depuis qu'on s'est rencontré, on a fait pas mal de choses ensemble, on s'entraide, on se parle beaucoup, et j'espère qu'il ira au bout avec Sylvain. Avec Bart et Sylvain, il est mon préféré dans le field. Bart a sauté, du coup on se concentre sur Tony. Non vraiment, c'est une belle histoire, cette rencontre !"

Qu'il semble loin le temps ou Tony Miles demandait à notre confrère Florence de le prendre en photo, en milieu de Day 1, afin d'envoyer un souvenir à sa maman. Aujourd'hui, le monde du poker découvre son visage, et découvrira peut-être bientôt son histoire. En attendant, celui qui est complètement refait aujourd'hui, émotionnellement et (bientôt) fiancièrement parlant, c'est Pierre Calamusa. Comme quoi, être sympathique, curieux et avenant comme LeVietF0u, ça peut vous emmener très très loin parfois.

tony miles
Tony Miles, aujourd'hui en table télévisée extérieure, à la droite d'Antoine Labat