masquer le menu

Pedro : bravo et ciao !

- 10 juillet 2018 - Par Veunstyle72

Dernier héros du KING5 2018, Pierre-Guy Gentil est éliminé en 167e place
Qualifié pour zéro €, il remporte 49 335$
Main Event Day 5 - Level 24 (20 000 / 40 000 ante 5 000)

pedro KING5
C'en est terminé des vainqueurs du KING5 2018 ! Trop tôt à notre goût, mais en l'état, la performance de l'équipe est belle, très belle : engagés sur le Main Event en freeroll après leur victoire sur le championnat en ligne par équipes de Winamax, "Les Flambeurs" ont placé deux de leurs cinq membres dans les places payées : Romain, éliminé lors du Day 4 (412), et Pierre-Guy Gentil, dont le parcours s'est arrêté lors du Day 5, à une très belle place 167e place valant près de 50 000 dollars. Bravo Pedro !

Le dernier survivant des Flambeurs aura chevauché le Main Event tout au long de 23 niveaux de deux heures, et surclassé plus de 7 700 des 7 874 participants. Rendez-vous compte du chemin parcouru ! Et dire que l'objectif initial de Pedro sur le plus beau tournoi du monde était de passer le Day 1. L'aventure s'est achévée de façon quelque peu brutale après cinq jours de combat, peu de temps après la pause-dîner, alors même que Pedro venait de rallumer la flamme.

Pedro
"Sur la première main de la reprise, j'ai doublé avec deux As ! C'est incroyable, parce qu'au final, je n'arrêtais pas de dire que je n'avais eu AA qu'une seule fois depuis de le début du tournoi."

Face à lui, une paire de 6 n'a pas de mal à trouver un call, Pedro n'ayant que six blindes devant lui. Il réussira même à remonter à 20BB après avoir sauté dans le vide plusieurs fois, sans être jamais payé. Jusqu'au coup fatal : 

"Ça limp chez le joueur fantasque [Hari Bercovici], un joueur shortstack fait tapis, il devait avoir 5BB, et moi j'ai 18 blindes et As-Valet assortis en SB. Je reshove par dessus, et la grosse blinde se réveille avec As-Roi. Pas de trèfle, rien du tout, je n'ai même pas vibré au flop, fin de l'histoire."

pedro KING5
Forcément déçu que l'histoire s'arrête là, Pedro n'oublie pas pour autant d'oùi il vient : il sait que la performance réalisée est complètement démesurée par rapport à ses attentes du début : "167e, bien sur que j'aurais signé à l'avance, c'est incroyable, tu rigoles ! Je me souviens que quand on a tous passé le Day 1, on a fait une énorme fête, on se disait qu'on avait déjà réussi un truc de fou. Et puis au Day 2, ça rigolait moins, certains ont sauté. Le jour de la bulle, je me souviens être passé de 345 000 à 1,2 million en très peu de temps, c'était dingue. Là, je me disais qu'il fallait juste jouer, ne pas regarder les paliers, ne pas penser à ce qu'il y avait au bout, et avancer. J'avais déjà regardé le payout de la table finale, et c'est tout. Mon moment, ça été la bulle : une expérience incroyable. Après avoir bataillé toute la journée sans dire un mot aux autres, soundain tu vois tout le monde se féliciter, applaudir, dans les bras. Tout le monde devient pote alors que toute la journée, tout le monde était super concentré, en mode poker face. C'était très drôle."

Après Nicolas Cardyn en 2017 (74e), Pedro cette année (167e), les gagnants du KING5 ont encore une fois fait rêver beaucoup de monde au sein de la communauté. Envie de les imiter, et jouer le Main Event en freeroll ? Vivement l'édition 2019, alors !

pedro KING5
L'élimination de Pedro marque également la presque fin de tournage de Tapis Volant. Vivement la sortie de sa vidéo ! 

Ciao Italie aussi

rocco palumbo
Si nous sommes attristés de la sortie de Pedro, il reste néanmoins encore quelques Français dans le field... ce qui n'est plus vraiment le cas de nos amis transalpins. Rocco Palumbo, ici interviewé par deux collègues bien chevelus, a disputé le dernier coup de poker d'un Italien dans ce Main Event 2018. Il s'incline en 158e place. Ciao bello !

Il reste 135 joueurs à l'heure où nous terminons cet article (fin du Level 24). Dans le prochain, nous aurons une autre élimination Française à raconter (ils ne sont plus que cinq, déjà), et un coup qui a duré plus de dix minutes (!) Les sortants récents : Les éliminations récentes : Martial Blangenwtisch (140e), Paul Volpe (142e), Ben Yu (150e)…

flo reard
Les médias ont de nouveau la possibilité d'observer les tables du Main Event, mais attention : le couloir du milieu reste le territoire exclusif d'ESPN. Il faut donc apprendre à prendre des photos en mode safari !