masquer le menu

Atterrissage d'urgence

- 27 juin 2018 - Par Flegmatic

Le beau parcours de Guillaume Diaz s'achève en 58e position (15 785 $)
Event #48 - Monster Stack NLHE 1 500 $ (Day 4)

Guillaume Diaz - Romain Lewis

Si, jusque là, le scénario de cette première série d'épisodes de Dans la Tête d'un Pro aux WSOP 2018 featuring Guillaume Diaz semblait avoir été écrit par Alfred Hitchcock, dans un remake au singulier de ses fameux Oiseaux, le maître du suspense britannique aurait pu s'appliquer un peu mieux sur la fin, qui nous a quelque peu laissé sur notre... faim, justement.

Rembobinons donc la pellicule pour débarquer directement au moment croustillant. Grimpé en milieu d'après-midi à 1,9 million, ce qui représentait un peu plus de deux fois le tapis moyen, Volatile38 a ensuite pris un sérieux plomb dans l'aile, perdant un pot de 3,5 millions pour chuter à 10 blindes. Dame-Valet en main, le Grenoblois avait trouvé deux paires max qui ont dû s'avouer vaincu face à une paire de 4 transformée en brelan. Tombé du nid, le petit Volatar a trouvé les ressources pour redécoller, bien aidé il est vrai par les dieux du flip, qui font passer son As-Roi devant la paire de 9 adverse, pour retourner à 1,1 million.

Guillaume Diaz - Stéphane Matheu

Le traditionnel débriefing avec le Coach Stéphane Matheu.

Alors que le pré et le post dinner break se passent dans une relative quiétude, Guillaume se voit servir une paire de 6 en grosse blinde. Derrière une ouverture du cut-off, payée par la small blind, notre Pro décide d'envoyer ses 22 BB au milieu. Manque de réussite pour cette fois puisque, si le relanceur initial s'écarte du chemin, la SB finit par tank call avec une paire de 7. Au terme de cette journée à sensations, Guillaume achève donc son tour de montagnes russes en 58e position, et encaisse 15 785 $.

Et, nous ne le rappelerons jamais assez, mais la bonne nouvelle pour toi public, c'est que l'intégralité du tournoi de Guillaume a été suivi par les caméras de DLTDP. "D'expérience, je dirais qu'on en a pour environ huit épisodes," estime Régis Leon, l'un des créateurs de la série. Deux mois de bonheur en perspective avec Guillaume Diaz, juste ce qu'il fallait pour nous mettre du baume au coeur après cette élimination.

Pour ce qui est de la fin de ce Monster Stack, il y a fort à parier qu'elle se joue sans nous, faute de joueurs de renom présents parmi les quelques 50 restants. Quoi qu'il arrive, quelqu'un sera plus riche de 1 037 451 $ au terme de cette épreuve.