masquer le menu

Unlucky Seventh

- 23 juin 2018 - Par Flegmatic

Pour la cinquième fois de sa carrière, David Benyamine termine 7e d'un tournoi WSOP (161 020 $)
Dix ans après sa victoire sur le PPC, Scotty Nguyen sera chipleader de la finale à six

PLO High Roller 25 000 $ (Finale)

David Benyamine

Il était sur la corde raide depuis trop longtemps. Au bord du précipice pendant de longues heures, David Benyamine a fini par tomber dans le ravin, non sans avoir réussi à emmener son petit tapis jusqu'en septième place, pour un gain de 161 020 $. Son quatrième plus gros cash, tous WSOP confondus. Un chiffre 7 qui lui colle à la peau ici au Rio, puisqu'il s'incline à pareille place pour la cinquième fois de sa carrière. S'il faut y voir un signe, je serai bien embêté de dire lequel.

La dernière main de son tournoi s'est jouée à toute vitesse. Après avoir défendu sa grosse blinde sur une ouverture de Scotty Nguyen, David trouve un flop J104 et pousse ses sept dernières blindes avec 10987. Avec AKQJ en main, Scotty s'empresse de payer et reste devant après les deux briques 2 et 3 tombées turn et river. Au vu de la physionomie de son Day 2, qui aurait pu se terminer bien plus tôt à plusieurs reprises, pas sûr que David trouve quoi que ce soit à redire à cette sortie. Reste sûrement la frustration de ne pas faire partie des six qui reviendront demain pour aller chercher le bracelet et les 1 402 683 $ à la gagne.

Scotty Nguyen Chipleader

Et qui sera le leader de cette finale à six ? Scotty bien sûr ! En signant l'élimination de Benyamine, il s'est elevé au-dessus de James Calderaro - encore et toujours dans le coup pour un doublé qui relèverait du jamais vu - et Shaun Deeb, qui ne seront tout de même pas loin derrière. Quoi qu'il en soit, les faits sont là, et prouvent que l'ami Scotty n'aime rien de plus que les années en 8, lui qui a remporté le Main Event il y a tout juste vingt ans, en 1998, et a été sacré champion du tournoi de H.O.R.S.E. à 50 000 $, l'ancêtre du PPC, en... 2008.

Alors Scotty, ça fait quoi de se retrouver à nouveau autour d'une si belle finale WSOP ? "Tu sais, c'est une manière de me rappeler que je ne dois pas douter de moi, que j'ai toujours ce qu'il faut. Je me suis battu, ça n'a pas toujours été facile, mais je ne suis pas moins bon que ces gars en face." Si on l'a vu avoir quelques mots avec Shaun Deeb après la fin de journée, Scotty n'oublie cependant pas de saluer le parcours de David Benyamine. "C'est un très bon joueur, et on s'est toujours bien entendu. Cette dernière main entre nous, c'est simplement pas de chance pour lui."

Au-delà de cette confiance inébranlable qui caractérise tant le Scotty Nguyen que l'on connaît, il semblerait que prendre de recul lui a permis de revenir plus fort cette année. "J'ai pris une année sabbatique, loin du poker, et j'ai profité de ma famille." Rassurez-vous, pas de quoi changer complètement notre Scotty. Au moment de lui demander qui sera favori demain pour le titre, la réponse est cinglante et pleine d'aplomb : "What do you think, baby?"

Le casting de la finale à six

1) Ben Yu (USA) 4 775 000 (39 BB)
2) Scotty Nguyen (USA) 7 010 000 (58 BB)
3) Shaun Deeb (USA) 6 305 000 (52 BB)
4) James Calderaro (USA) 6 445 000 (53 BB)
5) Jason Koon (USA) 2 905 000 (24 BB)
6) Ryan Tosoc (USA) 1 300 000 (10 BB)

Blindes : 60 000 / 120 000 (pour une vingtaine de minutes)

Ben Yu

Arrivé avec le plus gros tapis (77 blindes) au moment de la constitution de la finale à neuf, Ben Yu est sans nul doute le plus gros perdant de la première partie de cette TF. Mais, loin d'être décroché, il n'en reste pas moins un sérieux client.

Échelle des gains

Vainqueur : 1 402 683 $
Runner-up : 866 924 $
3e : 592 875 $
4e : 414 134 $
5e : 295 606 $
6e : 215 718 $