masquer le menu

En orbite avec Gus Hansen

- 17 juin 2018 - Par Tapis_Volant

Quelques mains de 2-7 Triple Draw en compagnie du Great Dane
Event #33 : The Poker Players Championship 6-handed 50 000 $ (Day 2)

Gus_Hansen

Comme on pouvait s’y attendre, quelques joueurs de renom ont décidé de faire leur entrée sur le Poker Players Championship au Day 2. Je ne sais pas encore quand les enregistrements tardifs ne seront plus possible, mais certains continuent encore à entrer à l'heure qu'il est au Rio. Luke Schwartz, Cary Katz, Chris Klodnicki et Gus Hansen font partie des derniers arrivants.

Alors que je cherchais un joueur à suivre pendant une orbite, je me suis penché sur le cas Phil Ivey, mais il s’est empressé de folder toutes les mains quand j’étais près de sa table, se contentant de splitter un coup de Stud avant de profiter de mon absence pour éliminer Stephen Chidwick sur une main de No Limit Hold’em.

J’ai essayé avec David Benyamine, mais j’ai encore une fois déchatté les timings. Je me suis alors dit que le bon client pourait être ce diable de Gus Hansen, d’autant que le croupier venait de retourner la plaquette « 2-7 Triple Draw », un jeu qui a du lui faire perdre quelques millions contre Alex Luneau online.

Si vous ne connaissez pas ce jeu, je vous invite à le tester online. C’est simple, on vous donne 5 cartes et il vous faut faire la moins bonne main. Pour cela, vous avez droit de changer des cartes à trois reprises. Les quintes et les couleurs sont pris en compte et l’as compte en haut, donc la meilleure main à ce jeu est 2-3-4-5-7. Il y a quatre tours de mise, en Limit bien évidemment et les blindes fonctionnent comme en No Limit Hold'em.

Donc voici un tour de 2-7 Triple Draw à la table de Gus Hansen, une table où l’on retrouve notamment Anthony Zinno, Mark Gregorich, Isaac Haxton et Jesse Klein.

Main #1 - Bouton
Gus Hansen est au bouton, il voit Isaac Haxton ouvrir à 8k under the gun et rend gentiment sa main au croupier, non sans avoir laissé entendre qu’il avait une belle main d’Omaha.

Main #2 - Cut-off
Under the gun, Anthony Zinno ouvre à 8k et Gus Hansen surrelance instantanément à 12k depuis le cut-off. Légèrement surpris, Zinno complète. Les joueurs changent deux cartes et Zinno prend l’initiative de miser 4k. Hansen paye rapidement. Hansen change 2 cartes, tandis que Zinno en réclame 1. Zinno mise 8k et Hansen paye rapidement. Zinno n’a pas l’air encore satisfait et change 1 carte tandis que Hansen se déclare Pat (ne change pas de carte). Après le check de Zinno, Hansen mise 8k et fait passer son adversaire.

Main #3 - Under the gun
Gus Hansen rend ses cartes au croupier, se plaignant qu’il ne peut pas jouer toutes les mains sur cette variante.

Main #4 - Grosse blinde
Anthony Zinno ouvre à 8k depuis la SB. Gus Hansen place un 3-bet à 12k et Zinno accepte l’invitation. Zinno tire 1 carte alors que Hansen en demande 2. Hansen prend les devants et pose 4 jetons de 1k devant lui. Zinno check/call. Les deux joueurs changent 1 carte. Hansen mise 8k et provoque un fold.

Main #5 - Petite blinde
Mark Gregorich ouvre à 8k au cut-off, Gus Hansen paye de SB et Jesse Klein également en BB. Gregorich change 1 carte, Hansen 2 et Klein 3. Hansen est le premier à dégainer 4k et fait seulement fuir Klein. Hansen s’estime servi et Gregorich change une carte. Hansen mise 8k et se fait vite relancer à 16k. Il réfléchit 30 bonnes secondes avant d’accepter de rajouter la somme demandée. Les deux joueurs semblent satisfaits de leur jeu et ne réclament pas de carte sur le dernier tirage. Hansen checke et laisse Gregorich miser 8k. Il tanke alors deux bonnes minutes avant de payer. Son adversaire annonce « Number 2 » et retourne 7-6-4-3-2 pour le deuxième jeu max. Gus Hansen mucke sa main, grommelant qu’il aurait déjà pu folder sur la street précédente.

Main #6 - Bouton
Gus Hansen estime que trois mains sur six disputées pendant cette orbite, c’est déjà pas mal et constate que le couvreur derrière lui transpire à force de noter des coups de 2-7 Triple Draw. Pour toutes ces raisons, il décide de folder sa main et recompte son stack. 340 000 jetons, de quoi s’amuser encore un bon moment sur ce Poker Players Championship.

27_Triple_Draw