masquer le menu

Player's Championship : 21 prétendants à la table finale

- 31 mai 2010 - Par Benjo DiMeo

Michael Mizrachi (USA) 1,483,000
Vladimir Schmelev (Russie) 1,432,000
David Oppenheim (USA) 1,340,000
Abe Mosseri (USA) 1,338,000
Daniel Alaei (USA) 1,227,000
Robert Mizrachi (USA) 1,032,000
Mikael Thuritz (Suède) 952,000
Allen Bari (USA) 940,000
James Van Alstyne (USA) 845,000
John Juanda (USA) 788,000
Brett Richey (USA) 754,000
David Baker (USA) 713,000
Lyle Berman (USA) 696,000
Alexander Kostritsyn (Russie) 638,000
Ilya Bulychev (Allemagne) 602,000
Kirk Morrison (USA) 518,000
Erik Seidel (USA) 373,000
David Singer (USA) 364,000
Eli Elezra (USA) 336,000

Day 4, demandez le programme

- 31 mai 2010 - Par Benjo DiMeo

Midi (21 heures en France) : Event #5 – No Limit 1,500$ (Day 1)
D'une boucherie l'autre... Le premier donkament vient à peine de voir son Day 1 se terminer que l'on en attaque un autre. Autant être honnête : lundi, notre attention ne sera pas spécialement focalisée sur cette épreuve qui devrait remplir la Pavillion Room. On fera un petit tour, histoire de repérer les français, mais à part ça, il n'y aura rien de bien intéressant à dire avant le Day 2.

14h30 : Event#3 – No Limit Hold'em 1,000$ (Day 2)
Comme Harper vous l'a raconté, le désastre a été évité de justesse. Il s'en est fallu de peu pour que l'on assiste au spectacle ubuesque d'une bulle éclatant au Day 1 d'un tournoi à plusieurs journées de départ. Mais non : ils seront environ 475 à reprendre la partie pour 441 places payées. Parmi eux, au moins un français (Brian Benhamou), et peut-être d'autres ayant échappé à notre radar aujourd'hui. Il faudra consulter le classement officiel pour vérifier tout cela.

15h : Event #2 – The Poker Player's Championship 50,000$ (Day 4)
Objectif : la table finale ! Ils sont 21 à pouvoir y prétendre, mais seulement huit places seront disponibles. Avant cela, la bulle va éclater, garantissant à seize joueurs un prix minimum de 98,330 dollars.

15h : Event #4 – Omaha High-Low 1,500$ (Day 2)
Journée longue, très longue en préparation. Plus de 300 joueurs seront au départ, et la partie devra en théorie se poursuivre jusqu'à l'obtention d'une table finale à dix. En pratique, il est très probable que cet objectif se révèle irréalisable, puisqu'une nouvelle règle mise en place cette année empêche que les parties ne se terminent à des heures déraisonnables. Probablement que l'on s'arrêtera avec une trentaine de joueurs restants.

Player's Championship : les stars s'en vont, mais les bons joueurs demeurent

- 31 mai 2010 - Par Benjo DiMeo

Après Phil Hellmuth, Jennifer Harman, Daniel Negreanu ou encore Patrik Antonius lors du Day 2, les éliminations des pros les plus médiatiques du circuit se sont poursuivies aujourd'hui. On aura notamment perdu Phil Ivey, Scotty N'Guyen, Doyle Brunson et Chris Ferguson aujourd'hui, et ce soir, alors que les 21 survivants encore en course dans le Player's Championship à 50,000$ sont partis profiter d'un repos bien mérité, je me demande combien de joueurs le fan de base parviendrait à reconnaître parmi eux. John Juanda ? Erik Seidel ? Probablement. Les frères Mizrachi et Andy Bloch ? Surement que le nom leur rappelerait quelque chose. Eli Elezra ? Seulement s'ils regardent High Stakes Poker. Mais pour le reste, c'est un un casting réservé aux connaisseurs auquel on à affaire.

Pas de doute, les vrais fans de poker vont se régaler lundi devant les demi-finales du tournoi le plus cher et le plus difficile des WSOP. Daniel Alaei, Nick Shulman, Mikael Thuritz, Alexander Kostristyn, Abe Mosseri, David Oppenheim, Brett Richey : voilà des joueurs purs et durs, pas assez connus pour faire la couverture des magazines et passer à la télé toutes les semaines, mais ayant fait suffisamment leur preuves dans une vaste pour être respectés par leurs pairs, ayant démontré sur la durée leur habilité à maitriser de multiples formes de poker.

Coverage par Winamax

Le pote de Jason Mercier Allen Bari s'est refait une belle santé après avoir passé la majeure partie de la journée en position de short-stack. Il entamera le Day 4 avec un tapis de 940,000. Alexander Kostristyn devra se contenter de 638,000, son tapis ayant fondu de moitié en deuxième partie de journée. David Oppenheim (photo) et Daniel Alaei sont les probables chip-leaders avec 1,3 millions chacun.

Tableau de bord
21 joueurs restants (sur 116 au départ)
16 places payées
Blindes (NLHE et PLO) 5,000/10,000, ante 3,000
Enchères (Limit) 20,000/40,000
Tapis moyen : 828,000

Plus méta, tu meurs

- 31 mai 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Dans le Player's Championship, Andy Bloch consulte sur son Ipad un article à propos de l'invasion des Ipad aux WSOP. La photo accompagnant l'article montre... Andy Bloch consultant son Ipad pendant les WSOP.

Event #4 – Omaha High-Low 1,500$ (Day 1)

- 31 mai 2010 - Par Benjo DiMeo

Le point sur les français

01h45 du matin. Il reste un niveau à jouer dans l'Event #4. Visages fatigués et baîllements de concert. En sept heures de jeu, la structure rapide a rétréci le field de moitié, passant de 818 à 396. Fabrice Soulier fut l'une des nombreuses victimes. Ses camarades français s'en sont mieux sortis, dans l'ensemble. A la table d'Allen Kessler, Thomas Besnier et Fred Le Roux sont toujours assis côte à côte. Si le premier n'est guère à la fête avec 4,900 (la moitié de la moyenne), le second figure parmi les chip-leader avec 17,500, presque quatre fois le montant de la cave de départ. De son côté, Claude Marbleu a lui aussi remporté sa part de scoops : le toulousain possède 13,000. Pour le reste, nous ferons le point lundi au départ du Day 2, prévu à 15 heures (heure locale – minuit chez vous)