masquer le menu

Day 21, demandez le programme

- 17 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

On ferme pour ce soir ! Il s'agit d'être en forme pour la longue journée qui s'annonce jeudi, avec un match de la France qui devrait épuiser nos nerfs avant six tournois bourrés à craquer de joueurs français. Deux finales sont encore en cours dans l'Amazon Room : le Stud High-Low à 1,500$ (deux randoms en heads-up) et le Short Handed à 2,500$ (plus que quatre semi-randoms).

Midi (21 heures en France) : Event #32 – Short-Handed No Limit Hold'em 5,000$ (Day 1)
C'est l'un des tournois les plus attendus par les joueurs de la nouvelle génération, dont Ludovic Lacay, qui fera à cette occasion une entrée tardive mais (on l'espère) remarquée aux WSOP 2010. Le Team Winamax et les français seront nombreux au départ.

14h30 : Event #28 – Pot Limit Omaha 2,500$ (Finale)
Les deux dernières tables viennent de se constituer : ils ne sont plus que 18 et la moitié d'entre eux ira en finale. Une finale qui semble assurée pour Patrick Hanoteau (sauf accident), avec un tapis de 580,000 (plus de deux fois la moyenne). Stéphane Tayar est confortable avec 260,000. Voilà une chouette dernière journée qui s'annonce !

14h30 : Event #30 – No Limit Hold'em 1,500$ (Day 2)
La boucherie du jour avait attiré un chiffre respectable de 2,394 joueurs. Après dix niveaux, presque 90% d'entre eux ont sauté. Aucun français de notre connaissance n'en fait partie. Nous passerons le classement au crible avant le début du Day 2 pour repérer d'éventuels tricolores qui nous auraient échappé. Parmi les chip-leaders, deux joueurs qu'on adore : Carlos Mortensen et Neil Channing.

15h : Event #29 – World Championship Limit Hold'em 10,000$ (Day 3 et finale)
Le compteur du nombre de joueurs restants est bloqué à « 21 » depuis minuit. Et pour cause, le tournoi ne récompensera que 18 d'entre eux. Avec huit tapis sous les dix blindes, on peut imaginer que la finale sera vite ralliée une fois la bulle éclatée. Alors que Michael Mizrachi possède un tapis massif, Anh Van Nguyen et Brock « tsoprano » Parker sont également dans le coup. Le jeu se poursuivra jeudi jusqu'à l'obtention d'un vainqueur : il repartira avec 425,969$.

15h : Event #31 – HORSE 1,500$ (Day 2)
Ils sont encore plus de 500 à l'heure où nous mettons ce reportage en pause, dont Gabriel Nassif, Régis Burlot, Sebastien Sabic et Laurent Lefrancq.

17h : Event #33 – Pot Limit Hold'em/Omaha 2,500$ (Day 1)
Deux variantes riches en action seront jouées en alternance dans ce tournoi, qui sera le premier disputé par Antony Lellouche cet été.

Benjo

Au galop

- 17 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

Event #31 : HORSE 1,500$ (Day 1)

Avec seulement six heures de jeu au compteur, l'épreuve de HORSE « discount » n'en est qu'à ses balbutiements. Enfin, façon de parler : plus de 300 joueurs ont sauté durant ce laps de temps. Ils ne sont plus que 520 encore en course pour les deux dernières heures de la journée.

Un petit tour rapide m'a permis de dénicher Gabriel Nassif avec son stack de départ, Sebastien Sabic avec 9,500 (au dessus de la moyenne), et Régis Burlot. Après sa 18e place dans l'épreuve de Stud High-Low, Burlot a enchaîné direct avec l'épreuve de 17 heures. Un acharnement qui porte ses fruits : le voilà parmi les chip-leaders avec un tapis de 21,000.

Claude Marbleu est passé me voir il y a une heure pour m'annoncer son élimination. Notre couple favori Fabrice Soulier / Claire Renaut est lui aussi passé de vie à trépas (« Précise bien que j'ai tenu plus longtemps que Fabrice », me glisse Claire, avant d'ajouter « s'il te plaît n'écris pas ce que je viens de dire, je rigolais », puis « bon, si c'est comme ça je ne te dirai plus rien »)

D'après Sabic, Laurent Lefrancq est toujours en course, mais je ne l'ai pas vu. Il faut dire que je n'ai fait qu'un rapide tour entre les tables (non sans m'être arrêté pour baver devant Lacey Jones).

Benjo

Table finale en vue pour Tayar et Hanoteau

- 17 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

Event #28 : Pot Limit Omaha 2,500$ (Day 2)

Il ne sont plus que 19 joueurs répartis autour de trois tables, et nos deux français ont travaillé dur pour se positionner parmi les chip-leaders à l'approche de la table finale.

Stéphane Tayar et Patrick Hanoteau sont désormais assis côte à côte à une table où l'on retrouve aussi l'ex-acteur anglais Michael Greco et le canadien Adam Junglen.

Patrick Hanoteau vient tout juste d'éliminer un joueur. Tout l'argent est parti sur un flop JTrèfle9Carreau4Trèfle : le français a payé le tapis de son adversaire avec un simple QCarreauQCoeurJCarreau8Coeur, sentant qu'il faisait face à un tirage. Bingo : on lui montre K-Q-J-T (sans couleur), pour un « wrap » de quinte. Patrick possède plusieurs blockers, et arrive à éviter les outs restantes de son adversaire. Avec cette sortie, il passe à plus de 300,000, consolidant sa place dans les cimes du classement.

Stéphane Tayar est lui aussi très bien situé avec plus de 235,000. Difficile de ne pas imaginer au moins l'un de ces deux joueurs en table finale jeudi... Et pourquoi pas les deux ?

Joe Serok (à ne pas confondre avec Joe Sebok) est toujours en course, et passe son temps entre les coups à écouter son Ipod debout, à quelques mètres de la table. En effet, une règle à la con des WSOP stipule que tous les appareils electroniques sont interdits à la table une fois les places payées atteintes.

Sandra Naujoks nous a quitté il y a deux heures, et ça, c'est bien triste. Chau Giang est parti lui aussi, mais on est un peu moins attristés, pour être honnête.

Tableau de bord
19 joueurs restants (sur au départ)
Blindes : bientôt 4,000/8,000
Tapis moyen : 235,263$
Prochain sortant : 9,842$

Benjo

Standardisation

- 17 juin 2010 - Par Harper

Event #30 – No Limit Hold'em 1,500$ (Day 1)

Aurélien Thomazo erre dans l'Amazon Room autour des diverses tables finales. Jamais bon signe. « C'est fini ! » confie le qualifié Winamax, qui était au départ de la boucherie du jour. « J'ai atteint le huitième niveau puis mes six dernières blindes se sont envolées lorsque j'ai poussé avec As-Valet... Il y avait As-Dame en face ! » Auparavant, Aurélien avait réussi à monter quelques jetons, mais un vilain bad beat l'a remis en position délicate. « Je paie le tapis d'un shortstack avec As-Roi et suis contre Dix-Sept. Le flop est A-3-5, parfait. Tournant : 7. Rivière... T ! »

Qualifié via le championnat de son club Ouest Poker sur Winamax, Aurélien n'a qu'un seul regret : « ne pas avoir partagé la table d'un joueur professionnel. » Déjà venu sur Las Vegas il y a deux ans, Aurélien va désormais s'adonner à son autre passion : le blackjack. « Ça me rapporte plus que le poker en ce moment » s'amuse le français, qu'on devrait retrouver à l'occasion du 1,000 dollars dimanche.

Sinon, c'est la routine habituelle. Neil Channing et James Dempsey ont monté une tonne de jetons, pendant que Phil Helmuth figure parmi les plus petits tapis. Parmi nos outsiders préférés, Steve « gboro780 » Gross et Jorn Walthaus sont dans la moyenne.

Tableau de bord
480 joueurs restants (sur 2,394 entrants)
243 places payées
Blindes 400/800 ante 100
Tapis moyen : 22,443

Harper

Les favoris se volatilisent

- 17 juin 2010 - Par Harper

Event #29 – World Championship Limit Hold'em 10,000$ (Day 2)

Que s'est-il produit dans le Limit ? Un cataclysme ? Une attaque éclair de SuperBusto, le roi des éliminations ? Toujours est-il que bon nombre de favoris ont disparu. Où sont les Phil Ivey, Doyle Brunson, Tom Dwan, Barry Greenstein ou autre Phil Galfond ? Plus autour des tables de ce Championship en tout cas.

Coverage par Winamax

Parmi les 36 derniers joueurs (la moitié d'entre eux seront payés, s'assurant un minimum de 22,809$), on retrouve quand même quelques professionnels de la discipline, comme l'excellent Brock « tsoprano » Parker, qui avait remporté un bracelet en Limit l'an dernier. Il figure actuellement parmi les chipleaders. C'est également le cas de Michael Mizrachi (photo). Grâce à un sens aigu de l'observation, on peut s'apercevoir que c'est l'américain qui a éliminé Barry Greenstein. Les plus perspicaces d'entre vous ont déjà trouvé l'astuce : vérifier sous les sièges de tous les joueurs où trainent le bouquin « Ace on the river » que Barry dédicace à tous ses bourreaux. Andre Akkari, Brett Richey, Steve Sung et Todd Brunson sont encore dans la course.

Harper