masquer le menu

Day 24, demandez le programme

- 20 juin 2010 - Par Harper

Sir Cuts à trois Heads-up du bracelet

Midi (21 heures en France) : Event #36 – No Limit Hold'em 1,000$ (Day 1B)
Qui dit dimanche dit boucherie... Mince, ça ne rime pas. Pourtant, ça marche avec tous les autres jours de la semaine normalement. Bon, boucherie quand même. Scott Montgomery ou encore Neil Channing (encore lui !) ont fini par les plus importants tapis du Day 1A.

14h30 : Event #34 – World Championship Seniors 1,000$ (Day 3 et finale)
Dans la famille poker, je voudrais le Grand-Père ! Alors qu'il reste 45 joueurs à l'heure où nous quittons le Rio, Tom Schneider (deux bracelets en 2007) est encore en course.

15h00 : Event #35 – World Championship Heads-Up 10,000$ (Quarts, demis et finale)
Ludovic Lacay n'est plus qu'à trois victoires du face à face. Pour plus d'informations, voir notre article précédent.

L'ensemble des quarts de finale :
Jason Somerville contre Kido Pham
Faraz Jaka contre Ayaz Mahmood
Ludovic Lacay (Team Winamax) contre Alexander Kostritsyn
Ernst Schmejkal contre Vanessa Rousso

Les prix :
Vainqueur : 625,682$
Runner-up : 386,636$
Troisième : 214,289$
Quatrième : 214,289$
Les quatre autres : 92,580$

15h : Event #37 – HORSE 3,000$ (Day 2)
Des 478 joueurs ayant pris part au tournoi, ils sont encore plus de 300 sur le coup des une heure du matin. Bruno Fitoussi et David Benyamine, deux pionniers du poker français, sont assis à la même table avec des tapis confortables. Tous les meilleurs joueurs internationaux se sont donnés rendez-vous autour de ces multiples variantes : l'accession à la finale devrait être passionnante.

15h : Event #38 – World Championship ot-Limit Hold'em 10,000$ (Day 1)
L'an dernier, 275 joueurs avaient pris part à ce tournoi. Davidi Kitai avait alors atteint la quatrième place. Il sera de nouveau au départ cette année en compagnie de son compère du Team Winamax Antony Lellouche.

Harper

Ludovic Lacay défait Bertrand Grospellier

- 20 juin 2010 - Par Harper

Minute par minute, revivez le clash de deux génies du poker français

22h58. Ludovic Lacay est déjà installé dans l'Amazon Room. Devant lui, 480,000 jetons. Bertrand Grospellier arrive à son tour. Les deux compères se saluent. Une bonne partie de la communauté française est présente dans les tribunes : Antony Lellouche, Fabrice Soulier, Nicolas Ragot ou encore Bruno Launais, tout juste remis de sa quatrième place, se massent afin d'assister à cette rencontre. Il faut dire que c'est un peu le choc des titans, la rencontre entre deux jeunes génies de la nouvelle génération. « On s'apprécie, mais on ne se fera pas le moindre cadeau » précisait Elky avant la rencontre. « Il a suffisamment de titres, désormais c'est mon tour ! » haranguait Ludo quelques heures avant la finale. L'heure est désormais au combat : blindes 2,000/4,000 : Sir Cuts est au bouton.

Coverage par Winamax

23h05. Bertrand Grospellier place des mini-relances depuis tous ses boutons. Il est également le premier à placer un 3-bet. Ludovic passe rapidement et Elky révèle une paire de rois.

23h07. La direction du tournoi arrive et demande à Ludovic Lacay de retirer ses écouteurs. C'est la règle : une fois l'argent atteint dans un tournoi des World Series, il est interdit de faire usage d'un appareil électronique.

23h13. Depuis sa grosse blinde, Ludovic Lacay 3-bet. Il est payé par Elky.

ATrèfle3Carreau9Carreau

Ludovic place un c-bet pour 27,000 et est payé. Changement de tactique de la part de Cuts sur le tournant QPique : il check-call 49,000. Même scénario sur la rivière 8Trèfle, pour 88,000. Bertrand retourne QTrèfle3Trèfle pour deux paires et prend possession des deux tiers des jetons.

23h20. Elky couche pour la première fois une main au bouton. Véridique.

23h23. Au bouton, Elky relance à 10,000. Cuts défend sa grosse blinde puis paie une mise de 11,000 sur un flop 3Pique6Pique9Trèfle. Il check-raise ensuite le tournant 8Coeur de 27,000 à 77,000. Elky paie. Sur la rivière, un KCarreau, Ludo décide de ralentir l'action en checkant. Elky prend alors le temps de calibrer sa mise et envoie 111,000. Une intense réflexion de la part de Ludo débute. Après trois minutes, il décide de payer et ne peut montrer mieux que les deux paires de Elky, qui détient 6Carreau3Coeur.

23h27. Ludo tombe à son plus bas niveau : 70,000 (contre 890,000 chez Elky).

23h30. Muni de moins de vingt blindes, Ludo emploie une nouvelle tactique : se contenter de payer au bouton. Elky ne peut ainsi plus le sur-relancer à tapis. Le grind de Ludo débute.

23h38. Ludo réalise de nombreux value bet : il semble avoir repris le contrôle du match et est de retour à 200,000 (contre 760,000 chez Elky).

23h40. Elky a décidé d'augmenter la taille de ses relances : du double de la grosse blinde, il passe à x2,1. Oui, ça peut paraître bête comme ça, mais ce sont des petits détails qui jouent en Heads-up, d'abord.

23h41. Au bouton, Elky relance à 13,000. C'est payé par Ludo. Le pro Winamax check-call ensuite une mise de 15,000 sur un flop 4Coeur6PiqueTCarreau. Le tournant, un 9Coeur, est checké par les deux joueurs. C'est sur la rivière, un JCoeur, que les affaires s'emballent : Ludo envoie 31,000 et est relancé à 93,000. Après trente secondes, il paie avec 7Trèfle8Trèfle pour une quinte mais fait face à KCoeur6Coeur pour une couleur. Une rencontre inévitable qui annihile tout son travail de grind.

23h48. Ludo se contente de compléter sa blinde pour 6,000. Elky relance alors à 21,000. Cuts envoie alors tapis pour 90,000 de plus et Elky abandonne.

00h00. Augmentation des blindes à 4,000/8,000. Ludovic a pris l'ascendant sur le match et remporte l'intégralité des petits pots. Il est de retour à 290,000 (contre 670,000 chez Elky).

00h04. Au bouton, Ludo relance à 16,000. Elky décide alors de 3-bet pour 46,000 et se prend une nouvelle mini relance de Ludo pour 83,000. Silence dans l'assistance... Elky se contente de payer. Sur le flop ATrèfleKTrèfleTTrèfle, Ludo continue son offensive pour 91,000. C'est payé par Bertrand. Le tournant 2Trèfle et la rivière 8Pique sont alors checkés. Cuts révèle ACarreauKCarreau, une main suffisante pour battre un étonnant ACoeur8Carreau chez Bertrand.

00h10. Le tournant du match. Elky relance à 17,000 et se fait 3-bet par Ludo à 43,000. Il paie. Ludovic mise alors trois fois : 51,000 sur un flop KCoeur8Carreau3Carreau, 88,000 sur un tournant TCarreau et 200,000 sur une rivière 3Trèfle. Elky paie par trois fois et ne peut montrer mieux que le ACarreauKTrèfle de Ludo, qui a juste extrait le maximum possible de cette main.

00h12
. Elky envoie tapis pour 80,000 au bouton avec KPiqueQTrèfle. Ludo paie avec APiqueTTrèfle. Le croupier retourne alors délicatement un tableau 6Trèfle9CoeurACarreau5Trèfle7Trèfle. C'en est terminé ! Ludovic Lacay s'impose dans ce choc des titans. Il se qualifie ainsi pour les quarts de finale où, assuré de prendre un minimum de 92,580$, il affrontera le redoutable Alexander Kostritsyn.

Retrouvez les réactions de Ludovic Lacay quelques minutes après sa rencontre : à écouter ici.

L'ensemble des quarts de finale :

Jason Somerville contre Kido Pham
Faraz Jaka contre Ayaz Mahmood

Ludovic Lacay (Team Winamax) contre Alexander Kostritsyn
Ernst Schmejkal contre Vanessa Rousso

Harper

Heads-Up 10,000$ : les 8es de finale

- 20 juin 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Dans une dizaine de minutes, Sir Cuts va monter sur le ring pour affronter Elky. A la clé, un ticket pour les quarts de finale ! Voici l'ensemble des confrontations (merci à Pokernews) :

Jason Somerville contre Martin Kabrhel
Gavin Smith contre Kido Pham

Faraz Jaka contre Phil Gordon
Brian Rast contre Ayaz Mahmood

Chris Moorman contre Alexander Kostritsyn
Ludovic Lacay (Team Winamax) contre Bertrand Grospellier

Ernst Schmejkal contre Alexander Kravchenko
Vanessa Rousso contre Vivek Rajkumar

Ce n'est que partie remise

- 20 juin 2010 - Par Harper

Bruno Launais termine quatrième de l'Event #32 : Short-Handed No Limit Hold'em 5,000

C'est une simple confirmation : Bruno Launais est un des plus grands talents français. Sa maitrise et sa connaissance du jeu, malgré son jeune âge et sa découverte relativement récente du Hold'em, n'ont que peu d'égales. Solidement installé sur les tables de cash games en ligne où les enchères grimpent jusqu'à 25$/50$, Bruno arpente depuis plus d'un an le circuit professionnel. Résultat : une table finale atteinte à l'EPT Deauville en 2009, une victoire dans un side event du Partouche Poker Tour et de nombreux deep run, comme lors de l'EPT Prague ou encore du Short-Handed à 2,500$ des World Series of Poker, disputé il y a à peine quelques jours. Ajoutez un fair play à toute épreuve, une bonne humeur apprécié par l'ensemble de la communauté du poker français et vous obtenez un garçon adoré et respecté. A l'occasion de ses premiers World Series, « Brubru34 » a failli frapper très fort en allant chercher un bracelet. C'était sans compter sur un désert de cartes en finale...

Coverage par Winamax

« Tu verrais avec quoi j'ai dû envoyer tapis... » s'amusait Bruno quelques secondes après sa sortie. Réduit à un tapis de quinze blindes durant toute la durée de la finale, le français n'a néanmoins pas hésité à mettre son tournoi en danger, s'impliquant dans plus de la moitié des mains en relançant / envoyant son tapis derrière une relance. Une tactique qui lui a permis de ne pas se faire rattraper par les blindes alors que deux de ses adversaires se sont fait éliminer : Erik Lindgren, victime d'une confrontation entre ses deux dames et les rois de Men Nguyen, et Orlando Delacruz, dont les deux dix ont fait pâle figure contre les dames de Mark Radoja. C'est ce même Mark qui éliminera quelques instants plus tard notre Bruno. De petite blinde, le montpellierain envoie ce qui lui reste de tapis avec QCoeur4Coeur. « Call ! » annonce Mark, tout en retournant ACarreauKCoeur. Le flop APiqueJPiqueQCarreau apporte de l'aide aux deux joueurs, mais le tournant, un ATrèfle, scelle le sort de Bruno, qui termine quatrième pour 173,123$, le plus important gain de sa jeune carrière. Il ne signe néanmoins « que » la troisième performance française de ces World Series... C'est vous dire la forme de nos petits bleus ! Dans cet Event #32, Men Nguyen, Mark Radoja et Jeffrey Papola sont désormais dans un mouchoir de poche, comptant une trentaine de blindes chacun.

Harper

Cuts / Elky : le duel

- 20 juin 2010 - Par Harper

Event #35 – World Championship Heads-Up 10,000$ (Day 2)

C'est fait ! Le duel tant espéré aura bien lieu en huitièmes de finale. Ludovic Lacay a réussi à se débarasser de Timothy Adams pendant que Bertrand Grospellier a sorti Scott Clements. Résultat : les deux français, déjà assurés de remporter 38,424$, s'affronteront pour atteindre le top 8 ! Leur face à face aura lieu à 23 heures (8h00, heure française). Entretien avec les deux protagonistes.

Coverage par Winamax

Ludovic Lacay encouragé par le clan Winamax

- Bertrand Grospellier bat Scott Clements : « Ludo est un très bon ami et je respecte beaucoup son jeu... Mais je vous préviens : il n'y aura pas de cadeaux ! » A écouter ici.

- Ludovic Lacay bat Timothy Adams : « Il a gagné 17 titres, moi aucun... Ce soir, c'est mon tour ! » A écouter ici.

Quelques autres qualifiés pour les huitièmes : Faraz Jaka, Ernst Schmejkal, Brian Rast, Martin Kabhrel, Kido Pham, Jason Somerville...

Harper