masquer le menu

Day 27, demandez le programme

- 23 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

Il est minuit à Las Vegas et la finale du Pot Limit Hold'em à 10,000 dollars ne fait que commencer ! Les demi-finales ont été interminables. Sur le podium, on retrouve en tête Tom Marchese (je vous l'avais dit qu'il allait faire quelque chose de grand, le gamin), Dany Stern, Matt Marafioti, Alexander Kuzmin (Russie), Blair Rodman, Konstantin Bucherl (Allemagne), Valdemar Kwaysser et James Calderaro. Je souhaite bon courage aux confrères qui vont – probablement – rester debout toute la nuit pour suivre la finale. Moi, j'abandonne. Trop d'heures de sommeil à rattraper après la victoire de Phil Ivey.

Midi (21 heures en France) : Event #42 – No Limit Hold'em 1,500$ (Day 1)
Après quinze épreuves du même genre, j'ai du mal à trouver quoi que ce soit d'intéressant à dire pour les présenter. Notons tout de même qu'au départ, il y aura Nicolas Levi, Davidi Kitai et Ludovic Lacay du Team Winamax.

14H30 : Event #36 – No Limit Hold'em 1,000$ (Finale)
De 3,102 au départ, ils ne sont plus que neuf après quatre jours de partie. Le classement :
Sebastien Roy 1,867,000
Timothy Beeman 1,788,000
Daniel Fuhs 1,251,000
John Dolan 967,000
Mick Carlson 917,000
Peter Dufek 780,000
Adam Richardson 702,000
Scott Montgomery 604,000
Michael Michnik 307,000

Assez random, comme casting, si ce n'est pour Scott Montgomery, « November Nine » de l'édition 2008 des WOSP (il avait terminé cinquième pour plus de 3 millions de dollars de gains) Le vainqueur empochera un demi million eud' dollars.

14H30 : Event #39 – Shootout No Limit Hold'em 1,500$ (Finale)
Deux séries de Sit-N-Go ont réduit le field de 1,400 à 14 joueurs. Ils se retrouveront mercredi autour de deux tables : on jouera jusqu'à ce qu'un gagnant soit désigné. A l'heure où j'écris, cinq tables du second tourn'ont pas encore trouvé de vainqueur, avec des duels très disputés, notamment celui entre Annette Obrestad et Fatima de Melo. Parmi les joueurs déjà qualifiés, on compte JC Tran. Au bout du chemin, il y aura 381,922 dollars à gagner.

14H30 : Event #38 – Pot Limit Omaha High-Low 1,500$ (Day 2)
J'ai fait un tour dans la Pavillion Room à cinquante minutes de la fin du Day 1 : je n'ai repéré aucun français. Mais qu'est-il arrivé à Antony Lellouche ? Ils ne sont plus que 216 encore en vie sur les 847 qui étaient au départ. On fera le point sur les gros tapis peu avant le coup d'envoi du Day 2.

15h : Event #40 – Razz 2,500$ (Day 3 et finale)
La bulle a éclaté il y a peu. Parmi les 40 payés, on a déjà perdu des joueurs comme Yevgeniy Timoshenko, Greg Raymer, Matt Glantz, Daniel Negreanu et Tommy Vedes. Vladimir Schemelev, décidément incontournable cet été, figure parmi les chip-leaders.

17h : Event #43 – World Championship HORSE 10,000$ (Day 1)
Il s'agit de l'épreuve de HORSE la plus chère de l'année. Auparavant, le buy-in était de 50,000 dollars, un prix prohibitif rendu caduc par l'introduction du Player's Championship et ses huit variantes. Ce sera la dernière occasion de voir des variantes exotiques cet été : tous les tournois restants au programme se joueront en Hold'em ou en Omaha. Je prédis un field de 250 joueurs maximum.

Benjo

La vie en bleu

- 23 juin 2010 - Par Harper

Event #39 – Shootout No Limit Hold'em 1,500$ (Day 2)

Nos petits français se portent plutôt bien dans l'épreuve de Shootout. Après six heures de jeu, tous restent en course. Avec des tapis plus ou moins conséquent. « J'ai chatté... » me confie Adrien Allain en empilant une tonne de jetons. Hé, j'ai tout vu, pas besoin de te justifier ! Sur des blindes 800/1,600, un joueur relance à 3,600. Victor Ramdim 3-bet alors pour 8,100 et Adrien décide d'envoyer son tapis pour 54,000 avec une paire de dix. Le premier passe mais pas Victor, qui paie avec deux as. L'apparition d'un dix au tournant laisse Adrien en vie dans ce tournoi : à cinq joueurs restants, il possède presque un tiers des jetons de sa table !

Coverage par Winamax

Jeff Sarwer a de son côté disputé une main intéressante. Sur le même niveau de blindes, il relance à 3,600. Son voisin (à droite de la photo) place un 3-bet pour 10,800 et Jeff décide de payer. Le flop vient : ATrèfleACoeur9Carreau. Jeff reprend l'initiative en envoyant 11,700. Il est rapidement payé. Le tournant, un 2Trèfle, est alors checké. Sur la rivière, un 2Carreau, Jeff checke une dernière fois avant de payer une mise de 16,600. « J'ai l'as » prévient son adversaire, tout en montrant ACarreau6Trèfle. « Je sais » rétorque le canadien, « J'avais une paire... » Plutôt rare de voir Jeff payer dans ces situations, quand il se « sait » battu. Quoi qu'il en soit, il reste chipleader de sa table avec plus de 140,000 de tapis.

Le point

6 joueurs restants

Annette Obrestad – 25% des jetons
Fatima de Melo – 20% des jetons
Thomas « Garlick » Belleuvre - 20% des jetons
Christophe Lebreton - 10 % des jetons
Michael Binger - 10% des jetons

5 joueurs restants
Adrien Allain
– 30% des jetons
Dan « djk123 » Kelly – 25% des jetons
Christophe Benzimra – 15% des jetons

4 joueurs restants
Jeff Sarwer – 30% des jetons

Harper

Du rire aux larmes

- 23 juin 2010 - Par Harper

Event #38 – World Championship Pot Limit Hold'em 10,000$ (Day 3 et finale)

C'est celui qui le dit qui l'est

Alexander Kuzmin (déjà aperçu aux tables parisiennes de l'ACF) a fait plus ou moins tilter toute la table en refusant de répondre à Tom Marchese, qui lui demandait combien de jetons il avait en sa possession. Il est vrai que les jetons du russes ne sont pas empilées de manière standard. Alors que tous les bons joueurs de tournois avec un peu d'expérience apprennent très vite à ranger leurs jetons par piles de vingt, rendant le décompte très facile, Kuzmin tient à maintenir des piles plus élevées.

Un superviseur est rapidement appelé : « Je vais compter, alors ».

Le russe ne comprend pas, ou fait semblant de ne pas comprendre : « Mais pourquoi veut-il savoir ? Ce sont mes jetons ! »

Dany Stern est excédé. « Il veut savoir parce que c'est une information primordiale à la table de poker ! »

« Et combien tu as, toi ? », demande Kuzmin à Marchese avec l'air du mec qui se croit malin.

« Il va te répondre en cinq secondes, car lui empile ses jetons de manière intelligente. » Et effectivement, Tom Marchese a répondu avec que Stern n'aie fini sa phrase.

Kuzmin a perdu d'avance cette futile, et se fait gentiment expliquer par le superviseur que dorénavant, il ferait mieux de ranger ses jetons proprement. « On se croirait revenu au jardin d'enfants », dit le superviseur.

Coin flip à 1,3 millions

Konstantin Bucherl relance en début de parole et Marc Inizan paie au bouton. Le flop est 9Trèfle5Coeur4Coeur, tout va aller très vite : Konstantin c-bet à 63,000, Marc relance à 175,000, Konstantin dit « pot », Marc dit « all-in », et Konstantin dit « I call ».

Marc retourne un plutôt surpenant APique9Coeur pour la top paire et rien d'autre. Konstantin joue quatorze cartes avec QCoeurJCoeur, il s'agit virtuellement d'un coin-flip. Le turn ACoeur donne un net avantage à Konstantin, et Marc loupe ses quatre outs sur la rivière 2Trèfle.

C'est un coup crucial que vient de perdre le français : il tombe à 400,000, soit moins de 25 blindes, lui qui était chip-leader cinq minutes plus tôt.

Un tapis qu'il ne tarde pas à investir quelques minutes plus tard, muni de As-Neuf. Marc se fait payer par As-Valet, et voit son adversaire terminer en quinte flush, histoire de bien l'achever. En moins d'une heure, « Locsta » est passé du statut de chipleader et potentiel vainqueur de bracelet à celui de simple demi-finaliste : il est éliminé en treizième place et remporte 34,639$.

Il n'y pouvait rien

De la frustration. C'est tout ce que pourra ressentir Clément Thumy après ce pot massif. De temps en temps, les cartes décident pour vous. Le croupier a à peine terminé la donne qu'on peut déjà écrire ce qu'il va se passer. Ici, il a donné une paire de cinq à Sam Stein, qui a donc logiquement relancé en début de parole. Il a ensuite distribué une paire de quatre à Clément, qui a défendu sa blinde dans l'espoir de trouver un brelan. Et puis le flop est venu :

5Coeur7Carreau4Pique

Il n'y a aucun cas dans cette situation où les tapis de nos deux protagonistes ne vont pas voler. Ici, Clément checke, laisse Sam miser 62,000 puis le sur-relance à 200,000. Sam annonce « All-in » pour 694,000 et Clem paie. « Non ! » laisse échapper Clem dans un cri de colère à la vue des cartes de Sam. Ses lunettes ont déjà volé à l'autre bout de la pièce lorsque le croupier retourne le tournant : un 6Pique. « Allez, au moins un partage... » implore Clément. Mais la rivière est un 7Trèfle : Clément perd ce pot gigantesque et tombe à 200,000, une dizaine de blindes.

Les chances françaises s'arrêtent en demi-finale

Coverage par Winamax

Situation invraisemblable : Valdemar Kwaysser connait les cartes de Clément Thumy et se demande s'il doit payer pour aller mettre une horreur...

Clément va pendant un tour passer ses cartes, se montrant patient. Puis, en grosse blinde, il trouve ACarreauACoeur. Valdemar Kwaysser relance alors premier de parole, à 60,000. La parole revient à Clément qui va prendre le temps de compter son tapis, histoire de s'assurer que Valdemar paie. Il place ensuite une mini-relance pour 129,000. « Call » annonce alors Valdemar. Pensant que son adversaire l'avait mis à tapis, Clément retourne alors ses cartes. « C'est débile de juste payer, je pensais qu'il avait fait tapis » dit alors Clem2511. Un superviseur est appelé à la rescousse, voilà comment se déroulera le coup : la main de Clément n'est pas brulée, il jouera juste « face ouverte » et son adversaire pourra prendre la décision de suivre ou passer au flop. Et celui-ci tombe : KCarreau7Coeur4Pique.

Clément envoie le reste de son tapis : 54,000. Valdemar va alors longuement hésiter : il possède pourtant KCoeurQTrèfle et n'a que 54,000 à ajouter dans un pot de plus de 300,000 ! Je vous laisse faire le calcul mais, selon Yann Brosolo ou encore Hugo Lemaire, présents dans l'assistance, ses jetons auraient déjà du être mis au centre du tapis depuis bien longtemps. Il finit par payer. Et comme la chance n'est définitivement pas du côté de Clément, après un tournant 3Coeur, c'est une rivière KPique qui s'abat, crucifiant Clément en douzième place (44,010$). Après un tournoi mené de bout en bout, le membre de la communauté Wam-Poker aura donc vécu une heure dévastatrice, de laquelle il lui était tout simplement impossible de se démener. Cruel.

Harper et Benjo

Tirs à blanc

- 23 juin 2010 - Par Harper

Event #39 – Shootout No Limit Hold'em 1,500$ (Day 2)

Pour un tournoi s'appelant « fusillade », c'est bien calme. Allez, messieurs dames, mettez en place le peloton d'exécution et tirez ! Après trois heures de jeu au premier tour, bon nombre de tables étaient déjà tombées à trois ou quatre joueurs. Aujourd'hui, la moyenne tourne à huit. « Le début de la structure est un peu plus calme » précise Christophe Benzimra, « mais regarde le niveau suivant : 600/1,200 ante 200... Ça devrait swinger ! » Tous les joueurs ont eu droit à 45,000 jetons pour débuter la journée. Christophe pointe pour l'instant à 40,000 : « Rien à signaler, je me montre patient » confie le vainqueur de l'EPT Varsovie avec le calme qui le caractérise.

Pour Adrien Allain, « la partie est plus compliquée qu'hier... Je suis tombé à 35,000 et n'ai pas touché la moindre main. De plus, la table est vraiment très agressive, il est difficile de l'exploiter. » Thomas Belleuvre et Christophe Lebreton se maintiennent pour leur part à hauteur de la cave de départ.

Coverage par Winamax

Du côté des têtes de série internationales, Jeff Sarwer a pris un excellent départ : alors qu'il ne reste plus que huit joueurs à sa table, il pointe déjà à 110,000. Scénario identique pour Annette Obrestad, alors qu'à sa gauche, Fatima de Melo est plus en difficulté avec 35,000.

Harper

Four down, five to go

- 23 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

Event #38 : World Championship Pot Limit Hold'em 10,000$ (Day 3 et finale)

Est-on en train d'assister à des demi-finales express ? En moins d'une heure, quatre joueurs supplémentaires ont sauté, faisant tomber le compteur à quatorze. Nos français ont apporté leur pierre à l'édifice : Clément s'est débarassé de Sandra Naujoks et Amit Makhija, tandis que Marc a trouvé une paire de 9 pour envoyer bouler Amnon Fillipi, qui n'avait qu'une paire de 6. Cette élimination a permis à Marc de passer la barre du million et consolider son chip-lead. Peu avant, Clément jouait, et perdait un énorme coin-flip contre Peter Jetten. Paire de Dix contre As-Roi, un million sur la table et un As au flop. Malgré cette perte cruciale, Clément est toujours dans la moyenne avec plus de 500,000.

Nous ne sommes plus qu'à cinq éliminations de la table finale.

Tapis moyen
14 joueurs restants (sur 268 au départ)
Blindes : 9,000/18,000
Prochain sortant : 34,639 dollars
Tapis moyen : 574,000

Benjo