masquer le menu

Day 29, demandez le programme

- 25 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

Midi (21 heures en France) : Event #45 – No Limit Hold'em 1,500$ (Day 1)
Il s'agit de la 45ème épreuve des WSOP 2010. Le prix d'entrée est de 1,500 dollars, et la variante pratiquée sera le Hold'em, en No Limit. On commence par le commencement, avec le Day 1. Coup d'envoi à midi. OK, si vous aviez déjà lu l'intitulé du tournoi, cette description était un peu inutile.

14H30 : Event #42 – No Limit Hold'em 1,500$ (Day 3 et finale)
Ne reste plus que un pour cent des 2,521 joueurs qui avaient pris le départ mercredi. On retrouver quelques têtes connues comme Humberto Brenes, cinquième en chips, Aaron Gustavson, l'excellent vainqueur de l'EPT Londres 2009, ou encore Mike Sowers. Le plus chattard, euh, je veux dire le meilleur d'entre eux recevra plus de 600,000 dollars, et le bracelet bien sur.

14H30 : Event #44 – Mixed Hold'em (Limit/No Limit) 2,500$ (Day 2)
Des 507 joueurs ayant pris part au tournoi, ils n'étaient plus que 72 à l'issue de la première journée. Si les places payées (au nombre de 54) semblent proches, elles devraient prendre un certain temps à être atteinte, vu la confortable moyenne : plus de quarante blindes. Un seul français a été repéré : Renaud Desferet (46,700), auteur d'une très belle fin de journée pour revenir proche de la moyenne. En bonne position se trouvent Jim Collopy (probable chipleader), Eli Elezra, Roberto Romanello ou encore Erica Shoenberg.

15H : Event #43 – World Championship HORSE 10,000$ (Day 3 et finale)
L'épreuve a avancé a part de tortue jeudi soir avant de s'arrêter sur le coup de trois heures du matin. 23 joueurs seront au départ de la dernière journée, et l'on va probablement jouer jusqu'à l'aube, vu que 1/ il s'agit de Limit 2/ deux des cinq variantes sont à partage et 3/ la structure est très deep. Le chip-leader est Brian Towsend. Carlos Mortensen pointe en troisième place. On retrouve aussi Nick Shulman, Brandon Adams, Richard Ashby, Scott Fischman, Marco Tranie

17H : Event #46 – Pot Limit Omaha High-Low 5,000$ (Day 1)
On a vient à peine d'en finir avec l'épreuve de PLO8 à 1,500$ que commence la version un poil plus chère, celle à 5,000 dollars. Au milieu des potteurs fous, on suivra de près les progrès d'Antony Lellouche.

Benjo et Harper

Year of the Brit

- 25 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

Event #41 : Pot Limit Omaha High-Low 1,500$

Coverage par Winamax

J'exige un contrôle antidopage chez l'ensemble des joueurs britanniques ! Sérieusement, qu'est-ce qu'ils ont bouffé, les rosbifs ? Steve Jelinek est devenu ce soir le cinquième vainqueur anglais des WSOP 2010, après Praz Bansi, James Dempsey, Mike Ellis et Richard Ashby. Jamais de récente mémoire une nation étrangère n'avait autant imprimé sa marque sur les championnats du monde. Moi qui croyais le poker anglais moribond, j'en suis pour mes frais : la perfide Albion enchaine les performances avec la régularité d'une horloge. Je me demande ce que nous réserve la fin des WSOP. Le Prince Charles en table finale du Main Event, peut-être ?

Benjo

Passé près de la catastrophe

- 25 juin 2010 - Par Harper

Event #42 – No Limit Hold'em 1,500$ (Day 2)

Coverage par Winamax

L'agression est à consommer avec modération. C'est ce que doivent se dire Stephen Chidwick et Carter Phillips à l'heure actuelle. A force de tenter d'écraser leurs tables, le bâton s'est retourné contre eux : ils sont tous deux éliminés aux alentours de la quarantième place pour une dizaine de milliers de dollars.

La situation est guère plus brillante pour Craig Bergeron et Aaron Gustavson, qui se sont tous deux fait dépasser par la moyenne. Je n'avais pas encore mentionné sa présence : après son deep run dans le Pot-Limit Hold'em à 10,000$, Matt « ADZ124 » Marafioti est encore dans le coup alors que nous sommes tombés sous les quarante joueurs. Tout comme Humberto Brenes, revenu à hauteur de la moyenne et en passe d'atteindre sa première finale aux World Series depuis 2007.

Pour notre dernier frenchie, la sentence est passée toute près. « J'ai eu chaud ! » confie Arnaud Gailleurd. A tapis avant le flop avec deux as contre deux valets et deux dix pour un pot trois fois supérieur à la moyenne, Arnaud a vu le possesseur des deux dix toucher quatre cœurs, lui apportant une couleur. Un bad beat terrible à seulement trente places de la finale... Pourtant, Arnaud philosophe, garde le sourire et se remet au travail. Quelques minutes plus tard, il se retrouve à son tour à tapis avec As-Dix contre As-Dame... et trouve un dix pour le sauver à la rivière ! Il sourit de nouveau, appréciant simplement l'instant. C'est peut-être ça le pied : savoir se détacher des évènements et juste apprécier le moment présent. Pour revenir au business, Arnaud est revenu à 320,000, un tapis légèrement supérieur à la moyenne.

Tableau de bord
39 joueurs restants (sur 2,541 entrants)
Prix assuré : 11,503$
Blindes 4,000/8,000 ante 1,000
Tapis moyen : 293,000

Harper

Shut up and win

- 25 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

Event #43 : World Championship HORSE 10,000$ (Day 2)

C'est une Amazon Room on ne peut plus calme dans laquelle nous travaillons ce soir... Seulement trois épreuves s'y déroulent, et elles n'ont attiré qu'un minimum de spectateurs. Pourtant, le field du HORSE à 10,000 dollars à de quoi faire saliver. Quand le tournoi a démarré hier avec 241 joueurs, on pouvait reconnaître la plupart d'entre eux. C'est toujours le cas, alors qu'ils ne sont maintenant plus que quarante autour de quatre tables.

Vous faire une liste des joueurs encore en course serait fastidieux. Ils font pour la plupart partie du bottin des joueurs high-stakes de Las Vegas. Il y a des joueurs ayant déjà gagné quelque chose cet été (Richard Ashby), d'autres ayant échoué

Quelques uns en particulier attirent mon attention ce soir. Des joueurs aussi calmes que l'Amazon Room à minuit... Calmes, mais efficaces.

D'après mes calculs absolument pas scientifiques, le chip-leader n'est autre que Carlos Mortensen. Le champion du monde 2001 est assurément l'un de mes joueurs préférés, démontrant quelques qualités appréciables et pas si communes chez les professionnels : calme et discrétion. C'est en silence et avec un éternel sourire en coin que l'espagnol se construit année après année l'un des plus beaux palmarès de l'histoire du poker moderne, remportant entre un et quatre millions de dollars tous les trois ans depuis le début du 21ème siècle. Mortensen est surtout connu pour ses prouesses en Hold'em, mais démontre ici qu'il sait aussi manier du Stud, Omaha High-Low, Razz et Stud High Low.

Coverage par Winamax

Ce soir, nous pouvons aussi observer deux des plus gros joueurs de cash-game d'Internet, assez rares dans l'Amazon Room, et eux aussi pas forcément réputés pour leur compétences en Mixed Games : Brian Townsend (photo) et Phil Galfond. Ou, si vous préferez, « sbrugby » et « OMGClayAiken ».
On peut compter leurs participations à des épreuves WSOP sur les doigts de la main. Le premier est très bien positionné... le second est au bord de l'élimination avec une poignée de jetons.

Coverage par Winamax

Deux femmes sont encore en course, et possèdent de jolis stacks : Annie Duke et Cindy Violette (photo). Cette dernière est aussi du genre discrète, gagnant principalement sa vie en cash-game Limit, sans pour autant avoir à rougir de son palmarès en tournoi, avec 1,3 millions de dollars de gains et un bracelet remporté en 1994 en Stud High-Low, sa spécialité.

Seulement 18 joueurs seront payés. L'objectif est d'atteindre la table finale dans moins de trois heures. Si vous avez suivi les journées précédentes, vous savez déjà que c'est quasiment impossible...

Benjo

Un mélange de bons et de très bons

- 25 juin 2010 - Par Harper

Event #44 - Mixed Hold'em (Limit / No Limit) 2,500$ (Day 1)

C'est avec de nombreuses incertitudes que j'ai franchi le seuil de la Pavillon Room, où se déroule la nouvelle épreuve du jour. Quels sont les randoms qui y prennent part ? Combien sont-ils encore ? A quel jeu joue-t-il ? Finalement, j'ai été agréablement surpris les réponses. Déjà, la variante : un mélange de Limit Hold'em et de No-Limit, histoire de ne pas pouvoir envoyer directement son tapis après avoir pris un 2-outer.

Coverage par Winamax

Le nombre de survivants est lui classique : des 508 joueurs ayant pris part au tournoi, ils ne sont déjà plus que 104, et 54 d'entre eux seront payés. Mais le point véritablement positif, c'est le casting grand luxe des joueurs encore en course. Je suis même obligé de dresser un petit tableau pour vous les présenter :

Robustos : Eli Elezra, Vivek Rajkumar, Jim Collopy, Andreas Hoivold, Jeff Shulman ;
Dans la moyenne : Erica Shoenberg, Roberto Romanello, Alex Gomez, Andy Bloch, Liv Boeree, Jeff Sarwer ;
Plutôt petits : Renaud Desferet (photo – seul français repéré), Alex « AJKHoosier1 » Kamberis, Jonathan Aguiar, Claudio Rinaldi.

Comme vous le voyez, le favori des reporters Winamax Jim Collopy est bien placé. Hé, hé. J'ai notamment vu l'américain miser 8,800 (dans un pot de 12,000) sur une rivière JCoeur5Trèfle8Carreau6Carreau5Carreau. Payé, il a révélé QCarreauJCarreau pour une couleur de l'espace. « Oooh ! » s'est exprimé communément sa table. Je ne connais pas trop l'action précédente, mais ça n'a pas être très propre cette histoire.

Harper