masquer le menu

Day 31, demandez le programme

- 27 juin 2010 - Par Harper

Midi (21 heures en France) : Event #47 – No Limit Hold'em 1,000$ (Day 1B)
La seconde journée de la traditionnelle boucherie du week-end. Ça va flipper sévère.

13H00 : Tournament of Champions
Il s'agit d'un tournoi privé sans prix d'entrée où aucun bracelet ne sera remis. En quoi est-il intéressant ? Les 27 joueurs qui y participeront sont tous internationalement reconnus :
- 20 possesseurs de bracelet élus par le public, parmi lesquels Phil Ivey, Daniel Negreanu, Doyle Brunson, Phil Hellmuth, Chris Ferguson ou encore Allen Cuningham ;
- 3 anciens vainqueurs du TOC : Annie Duke, Mike Matusow et Mike Sexton ;
- les 2 vainqueurs des Main Event 2009 : Joe Cada (WSOP) et Barry Shulman (WSOPE) ;
- 2 qualifiés : Bertrand Grospellier et Andrew Barton.

14H30 : Event #45 – No Limit Hold'em 1,500$ (Day 3 et finale)
Ils étaient 3,097 au départ... Ils ne sont plus que 53 à l'heure de notre départ du Rio. Deux français restent en course avec pour objectif d'atteindre la finale : Thomas Bichon (240,000 – la moyenne) et Didier Erb (70,000 – soit sept blindes). Victor Ramdin, Sam Trickett et Stephen « stevie444 » Chidwick sont encore en course.

15H : Event #46 – Pot Limit Omaha High-Low 5,000$ (Day 3 et finale)
Réduit à un petit tapis tout au long de la journée, Stephan Gérin a été éliminé à vingt places de l'argent. Bruno Fitoussi a de son côté abandonné sa place de chipleader pour dégringoler dans le ventre mou du classement. Parmi les 37 survivants (seuls 27 d'entre eux seront payés) se trouvent Phil Hellmuth, Dave Ulliot, Erik Seidel et Andy Black.

15H : Event #48 – Mixed Event 2,500$ (Day 2)
Ils étaient 453 à prendre part à l'épreuve et sont encore 288 à l'heure où nous quittons le Rio. Le tournoi n'en est donc qu'à ses balbutiements. Quelques français encore en course : David Benyamine, Gabriel Nassif, Alexandre Luneau, Pascal Perrault, Jérôme Zerbib et Nicolas Ragot. Justin « Boosted J » Smith est l'actuel chipleader.

Harper

Gavin Smith obtient son premier bracelet

- 27 juin 2010 - Par Harper

Le canadien remporte l'Event #44 – Mixed Hold'em (Limit / No Limit) 2,500$

Coverage par Winamax

Son nom est associé à la branche des meilleurs. Pourtant, malgré ses cinq millions de dollars de gains, on ne pouvait jusqu'alors s'empêcher de le classer un cran en dessous de ceux qu'on considère comme les plus grands champions. Certes, il y a eu cette fantastique victoire dans un World Poker Tour. C'était au Mirage, à Las Vegas en 2005, où il est venu à bout de 316 adversaires pour remporter 1,1 million de dollars. Il y a aussi ces nombreuses victoires, obtenues dans des parties télévisées ou sur le sol canadien. Sans oublier ces quatorze places payées obtenues aux World Series of Poker. Mais pour devenir champion parmi les champions, il lui fallait conquérir le Graal, l'objet suprême : un bracelet de champion du monde. Aujourd'hui, samedi 26 Juin, il l'a fait : Gavin Smith remporte son premier bracelet ! Arrivé avec le deuxième tapis en finale, le canadien a dans un premier temps su se montrer patient, attendant que les plus petits tapis s'éliminent. Puis, une fois tombé à quatre joueurs, il a haussé le rythme, bien aidé également par un rush de cartes à un moment crucial. Arrivé en Heads-Up à égalité de jetons, il a alors su prendre son temps pour se défaire de Danny Hannawa, un jeune américain sans grande expérience. Il l'a grignoté petit à petit, sans jamais se mettre en danger. Et, au terme d'un dernier affrontement remporté entre son As-Dame et le Dix-Huit de Danny, a pu laisser exploser sa joie : il remporte l'Event #44 de Mixed Hold'em et les 268,238$ l'accompagnant. « C'est un grand honneur de pouvoir remettre ce bracelet à Gavin, un des rares grands champions à n'avoir jamais remporté de WSOP. » a déclaré Nolan Dolla, le superviseur de ces World Series, avant de poursuivre : « Il a tant œuvré pour le poker que rares sont les personnes qui méritent plus ce titre que lui. » Bravo, Gavin !

Harper

Aurélien Guiglini passe le cap de la première journée

- 27 juin 2010 - Par Harper

Event #47 – No Limit Hold'em 1,000$ (Day 1A)

Coverage par Winamax

C'est avec un poil de déception que Guignol passe le Day 1 de la boucherie du jour : « Ma table était facile, j'aurais aimé monter un peu plus de jetons... » Car au final, Aurélien termine avec 13,300, ce qui correspondra à une quinzaine de blindes à l'heure de la reprise. Néanmoins, seuls 257 joueurs sur les 2,489 entrants ont survécu à cette première journée : les places payées ne sont donc plus très loin. Je n'ai pas repéré d'autres français dans la course. En revanche, Antonio Esfandiari, Aaron Gustavson, Jeff Sarwer ou encore Jude Ainsworth sont assis derrière une tonne de jetons.

Coverage par Winamax

Si le poker ne le fera pas se coucher avec la banane, c'est cette bouteille d'eau Aquafina (d'une contenance de 59,1 cL) qui a illuminé sa journée. Achetée à la Poker Kitchen (le snack du Rio créé pour les joueurs de poker) par sa compagne, Aurélien n'a pas réussi à ouvrir la bouteille, le bouchon se montrant trop résistant. Logiquement, sa copine lui propose donc : « On a qu'à aller la changer ? » « Mais tu n'es pas bien ! » répond Guignol. « Elle vaut une fortune cette bouteille ! »

Cinq minutes plus tard, je retrouve Rémy Biéchel grimaçant dans le couloir du Rio : il vient de parier 10$ avec Aurélien qu'il parviendrait à ouvrir la bouteille ! Mains et dents sont autorisées. En revanche, interdiction de s'aider d'un quelconque autre objet. Après deux minutes de combat, Rémy abandonne. Manu, un collègue reporter plutôt costaud, arrive à son tour : « Donne moi ça, je l'ouvre pour 20 dollars si tu me donnes du 2 contre 1 ! » C'est accepté par Aurélien. Trois minutes plus tard, Manu, en sueur, cède à son tour.

« Qui je peux plumer ? » me demande alors Aurélien. Mon choix se tourne vite vers Anto Lellouche, fan de ce genre de défis. 100$ sont mis sur la table. Mais Anto se décourage bien vite : Super-Aquafina l'emporte encore ! C'est au tour de Bertrand Grospellier de monter sur le ring, mettant lui aussi 100$ sur la table. Vous connaissez le caractère acharné d'Elky ? Ce dernier a donc tout tenté : poings, dents, appui sur ceinture pour faire levier... Mais rien n'y fait !

Au final, Aurélien empoche un total de 300 dollars, soit cent fois le pris de la bouteille. « C'est facile le business » se marre-t-il. Bienvenue chez les fous !

Harper

Il a marché à fond le gars

- 27 juin 2010 - Par Harper

Event #48 – Mixed Event 2,500$ (Day 1)

Bye, bye, équipe gagne-beaucoup. Le Team Winamax a rapidement rendu les armes dans ce Mixed Event. Antony Lellouche a enchainé « horreurs sur horreurs » pendant que Manuel Bevand n'a pas réussi à décoller dans les diverses variantes, avant de voir ses deux as craqués par As-Roi en No-Limit Hold'em. Je n'ai pas retrouvé Renaud Desferet, Sebastien Sabic ou encore Rui Cao. On peut logiquement conclure qu'ils ont sauté.

Coverage par Winamax

Deux français se retrouvent côte à côte : Nicolas Ragot (15,000) et Jérôme Zerbib (12,000), deux caractères bien trempés qui ne manqueront pas de se faire respecter à leur table... Et qui risquent donc de se marcher sur les pieds. Derrière eux, on retrouve Pascal Perrault pour l'un de ses premiers tournois aux World Series 2010. Avec un tapis à hauteur de 13,000, il est à classer dans la catégorie « bon départ. » Deux tricolores se sont inscrits à la dernière minute : Gabriel Nassif (5,000), qui n'a pas encore décollé, et David Benyamine (11,000), très actif à sa table. Enfin, Alex Luneau (9,000) et Bruno Benveniste (7,000 - « Je ne sais pas ce que je fais là mais c'est marrant ! ») ferment la marche.

Coverage par Winamax

Carlos « Le Constructeur » Mortensen a encore frappé... Ça ne vous rappelle rien ? « 187 » Pardon ? « Le nombre de jetons, 187 ! »

Harper

Two seuls

- 27 juin 2010 - Par Harper

Event #46 – Pot Limit Omaha High-Low 5,000$ (Day 2)

Coverage par Winamax

Ce Monsieur, c'est Pascal Leyo, un des six français engagés dans l'épreuve d'Omaha High-Low aujourd'hui. Comme Arnaud Esquevin, Serge Martel de la Chesnay et Jérôme Zerbib avant lui, il vient de rejoindre le banc des éliminés. Alors que nous sommes à une vingtaine de places de l'argent, il ne reste donc plus que deux tricolores en course : Bruno Fitoussi, qui a perdu sa place de chipleader en chutant à 145,000, ainsi que Stephan Gérin, mal en point avec 40,000. Il faut dire que ce dernier est présent à une table particulièrement difficile où figurent Phil Helmuth (45,000), Andy Blach (100,000) et Barry Greenstein (85,000). Autres têtes de série en piste : Dan Heimiller (chipleader avec 250,000), Dan Shak, Chris Bell, Dave Ulliott, Erik Lindgren ou encore Eric Seidel.

Harper