masquer le menu

Day 33, demandez le programme

- 29 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

Nous en avons terminé pour ce soir. L'unique finale du jour est toujours en cours (ils ne sont plus que cinq, Steve Sung a perdu sa place de chip-leader), et il reste encore quelques heures à jouer dans les épreuves de Omaha et Hold'em.

Le Day 33 qui se jouera mardi sera l'une des rares journées des WSOP où aucun vainqueur ne sera couronné. On se contentera de voir démarrer une épreuve, et en redémarrer trois autres.

Midi (21 heures en France) - Event #51 : Triple Chance No Limit Hold'em 3,000$ (Day 1)
Triple chance, quézako ? Oh, rien de grave : il s'agit d'une épreuve tout ce qu'il y a de plus classique, à l'exception d'un petit détail : le tapis de départ (9,000) est constitué de 3,000 en jetons, plus deux jetons spéciaux pouvant être échangés à tout moment contre de nouvelles caves de 3,000. Une sorte de faux rebuy, en quelque sorte, où l'on sera plus facilement enclin à tout tenter sur un tirage en début de partie, puisque l'on dispose d'une seconde, puis d'une troisième chance. Plus de 800 joueurs sont attendus, parmi lesquels trois qualifiés Winamax (Raphael Kroll, Patrice Dierick et Damien Rony, le meilleur français de la PCA 2010), et les joueurs du Team Winamax Almira Skripchenko, Manuel Bevand, Ludovic Lacay, et peut-être d'autres, on verra bien.

14H30 – Event #47 : No Limit Hold'em 1,000$ (Day 3)
Ils ne sont plus que 50 à l'heure où nous quittons le Rio (00H38), parmi lesquels aucun français, puisque Didier Leroy nous a quittés aux alentours de la 70ème place. Parmi les chip-leaders, on reconnaît les excellents Olivier Busquet et Allan Baekke. Antonio Esfandiari est sorti il y a quelques temps.

14H30 – Event #49 : No Limit Hold'em 1,500$ (Day 2)
Ils étaient 2,543 à débuter le tournoi. Seuls 290 seront de retour dans l'Amazon Room à l'occasion du Day 2. 270 d'entre eux seront payés, s'assurant 2,780 dollars. Parmi les survivants, un minimum de six français : les deux qualifiés Winamax Raphael « Wesh-Yo » Rocher (80,600) et Anthony « Autruchedesbois » Augros (30,600), mais aussi Philippe Leconte (53,700), Jonathan Guez (59,400) ainsi que Fabien Perrot et Ronan Collet, tous deux avec une dizaine de blindes.

15H – Event #50 : Pot Limit Omaha 5,000$ (Day 2)
Après le massacre tricolore observé lors du Day 1, on espère qu'il restera encore quelques français au départ du second tour. David Colin et ElkY se défendaient bien au moment au moment où nous avons plié bagage, il y avait aussi Fabrice Soulier, Stéphane Albertini et Thomas Bichon. Au sommet du classement (provisoire), on retrouve des noms comme Miami John Cernuto, John Duthie, Phil Ivey, Justin Smith...

Benjo et Harper

Tout proche de l'argent

- 29 juin 2010 - Par Harper

Event #49 – No Limit Hold'em 1,500$ (Day 1)

On a bien failli atteindre les places payées dès la première journée dans l'Event #49 ! C'est qu'ils étaient tout excité nos bouchers du lundi. Des 2,543 partants, il n'en reste que 290. Dans tout juste vingt éliminations, 270 joueurs s'assureront de repartir avec 2,780 dollars.

Malheureusement, ce ne sera pas le cas d'Emilio Massafra, rattrapé par l'expérience de Roland de Wolfe. « Il a payé toutes mes relances sans même regarder ses cartes » confie le lyonnais. « J'ai perdu la moitié de mon tapis en abandonnant au flop. Je trouve ensuite une paire de valets et relance à 2,200 premier de parole. Il me 3-bet pour 6,000 et je décide d'envoyer mon tapis pour 23,000. Il paie avec les dames... » Et voilà « Aemilius » sorti du tournoi.

Coverage par Winamax

Direction le Day 2 pour Anthony « Autruchedesbois » Augros et Raphael « Wesh-Yo » Rocher !

Les deux qualifiés Winamax Anthony Augros et Raphael Rocher ont eux fait le travail, terminant avec respectivement 30,600 pour Anthony (une hauteur de tapis à laquelle on l'avait laissé une heure auparavant) et 86,000 pour Raphael (ça, c'est plus surprenant). « J'ai grindé sans relâche jusqu'à 60,000 et, ensuite, j'ai chatté... Avec As-Dame contre As-Dame à tapis avant le flop, j'ai trouvé une couleur. » Cela n'enlève rien à la superbe prestation d'Anthony, qui a continuellement monté son tapis tout au long de la journée.

Ce sera plus compliqué pour Fabien Perrot et Ronan Collet, à qui il ne reste que dix blindes. Philippe Leconte (53,700) et Jonathan Guez (59,400) sont plus à l'aise. Ce dernier m'a modestement confié « avoir trouvé les bons spots au bon moment. »

Sur la scène internationale, nous retrouverons Stuart Rutter, Chad Batista, Liv Boeree, JP Kelly, Stephen Chidwick, Andy Bloch ou encore David Pham.

Tableau de bord
290 joueurs restants (sur 2,543 entrants)
270 places payées
Blindes 600/1,200 ante 100
Tapis moyen : 39,460

Harper

Le Cercle des Potteurs disparus

- 29 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

Event #50 : Pot Limit Omaha 5,000$ (Day 1)

Brrr, il fait froid dans le dos, ce tournoi... Des éliminations dans tous les sens, des cadavres qui jonchent le sol, une rivière de sang s'écoulant entre les tables, partout des râles d'agonie... L'épidémie a touché de nombreux francophones, et se répand comme une traînée de poudre. Bruno Leclercq ? Carbonisé. Roger Hairabedian ? Lapidé. Renaud Desferet ? Digéré. Et même Bruno Fitoussi, lui qui avait pourtant pris un si bon départ ? Atomisé.

Même sentence pour Davidi Kitai, qui nous a quitté il y a peu, fermant le ban du Team Winamax dans cette épreuve. Le belge a raconté sa sortie à Harper, je vais m'efforcer de vous la raconter du mieux que je peux :

Le chip-leader de la table relance à 900. Davidi paie depuis la petite blinde avec ATrèfleQCarreauJTrèfle2Carreau, et la grosse blinde fait de même.

A noter, c'est important pour la suite du coup : un joueur a retourné un KTrèfle par inadvertance en jetant ses cartes.

Flop JCoeur7Coeur2Pique. Davidi checke, son voisin aussi, le chip-leader dit « pot », Davidi paie avec ses deux paires, mais pas la grosse blinde.

Turn KPique. Davidi checke, et son adversaire potte à nouveau. Davidi paie. La rivière est un 5Pique et les deux joueurs checkent : l'adversaire de Davidi montre K-J-x-x pour deux paires supérieures.

Ce coup n'élimine pas Davidi, mais le suivant, si : il envoie ses derniers 5,000 avec Q-J-T-8, et tombe contre K-K-x-x.

Parlons maintenant de ceux qui sont encore en course... Jérôme Zerbib continue sa partie appliquée, il possède 28,000. Nos deux corses Thomas Bichon et Stéphane Albertini se défendent avec 18,000 chacun environ. « J'ai loupé quatre tirages « wrap », mais j'ai éliminé l'irlandais Donnacha O'Dea », précise Thomas.

Fabrice Soulier ne court pas très bien (ça sonne mieux en anglais, cette expression) avec 9,000. En face de lui, Miami John Cernuto est en revanche en train de battre le record du cent mètres : « Il avait 19,000 en arrivant à la table », dit Fabrice, « il a déjà 90,000, il explose tout le monde. »

Coverage par Winamax

David Colin (photo) fait son petit bonhomme de chemin parmi les requins... Ouh là là, la rime pourrie, le jeux de mots vaseux, je sens que la Police des Coverages ne va pas tarder à intervenir... Bref, le pote d'Antoine Saout est notre chip-leader françajs avec 38,000.

Il reste encore deux heures à jouer.

Tableau de bord
298 joueurs restants (sur 360 au départ)
Blindes : 200/400
Tapis moyen : 23,000

Benjo

Les couteaux sont aiguisés

- 29 juin 2010 - Par Harper

Event #49 – No Limit Hold'em 1,500$ (Day 1)

Nous ne sommes plus qu'à 200 places de l'argent. Ça se rapproche. Comme d'habitude, il sera atteint après deux ou trois heures en début de seconde journée. L'objectif ce soir est donc d'ores et déjà de commencer à mettre la pression sur ses adversaires en vue de cette période de bulle. Et pour nos qualifiés Winamax, tout continue de se dérouler à merveille.

Coverage par Winamax

- On s'éclate dans ce donkament, hein Roland ?
- Génial, je suis en train de tout donner...


Emilio Massafra est venu s'installer à la droite de Roland de Wolfe. Intimidé ? « Je lui ai pris un pot d'entrée. » Ah. « Un joueur en milieu de parole relance à 1,600 et je me contente de payer avec une paire de valets en petite blinde. Il place alors un squeeze pour 6,000. Le premier passe mais pas moi : je paie. Le flop est 9Trèfle5Trèfle4Coeur : je checke, il envoie de nouveau 6,000 et je décide de relancer à 15,000. Il passe rapidement. » Et voilà notre « Aemilius » grimper à 51,000, un tapis largement supérieur à la moyenne.

Il fallait bien que ça arrive : nos deux autres qualifiés Raphael Rocher et Anthony Augros se sont frittés. Bon, les gars, on vous avait dit de rester sages. « J'ai fait carré contre son full max » précise Raphael. Ah ouais quand même. Bilan : Anthony chute à 39,000 pendant que Raphael grimpe à 45,000 : les deux possèdent un très confortable tapis. Damien Vavasseur, que je n'avais pas encore vu, est également en pleine forme avec un tapis de 32,000 : « J'ai bénéficié de quelques livraisons après m'être montré actif » précise-t-il.

Côté français, notons aussi la présence de Christophe Benzimra (30,000), Fabien Perrot (11,000) et Régis Burlot (10,500).

Coverage par Winamax

Liv Boeree (40,000) est de la partie, tout comme JP Kelly (à gauche – 65,000), Chad Batista (68,000), Stephen Chidwick (10,000), Andy Bloch (35,000)...

Tableau de bord
460 joueurs restants (sur 2,543 entrants)
270 places payées
Blindes 400/800 ante 100
Tapis moyen : 24,877

Harper

Guignol terassé par Allan Baekke

- 29 juin 2010 - Par Benjo DiMeo

Event #47 : No Limit Hold'em 1,000$ (Day 2)

Aurélien Guiglini vient de sortir en 87e position (pour un prix de 3,856 dollars). Plus que la déception inhérente à toute élimination (chez Guignol, cela passe assez vite en général), c'est l'incroyable prestation offerte par Allan Baekke qui fait l'essentiel de notre conversation d'après-bust. « Ce mec est extraordinaire », s'est écrié Guignol à propos du vainqueur du Snowfest. « J'arrive à sa table au moment où il joue le plus gros pot du tournoi... 200,000 au milieu, brelan contre brelan, et il trouve la seule carte du paquet pour le faire gagner ! C'est déjà énorme, mais ce n'est pas fini : deux minutes plus tard, il saute un mec avec deux Valets contre As-Roi, pot de 120,000. Après, J-9 contre Q-9, tapis préflop, il fait quinte. 69 contre 10-8, tapis préflop, flop 6-7-8, rivière 10, quinte encore. Moi, j'ai As-9 au bouton et 9,5 grosses blindes, je pousse en me disant que j'ai eu moins 25%, ce serait déjà pas mal. Mais non, Baekke me paie, bien sur, il a deux As... Maintenant, il ne relance plus que par poignées de vingt jetons, il a quatre fois la moyenne ! »

Le danois est un expert pour gérer les gros tapis, et figure désormais parmi les gros favoris pour la table finale, grand minimum. Je sais, je sais, il reste encore 76 joueurs, mais c'est d'Allan Baekke qu'on parle.

Il me semble bien que Didier Leroy est maintenant le dernier français en course, avec un tapis de 100,000. En effet, Eloi Relange nous a quittés il y a heure, de même que Antoine Arnault. Comment ça ? Pas possible ! Hé bien si : je ne sais pas ce qui s'est passé (j'espère obtenir un récit de l'intéressé dans les jours qui viennent), mais Antoine a bel et bien explosé en vol, peu de temps après son rush de folie qui l'avait vu décupler son tapis en une heure et se placer parmi les chip-leaders.

Coverage par Winamax

Quelques têtes de série apercues autour des dernières tables : Antonio Esfandiari, Olivier Busquet (photo), André Akkari (Brésil)...

Tableau de bord
76 joueurs restants (sur 3,128 au départ)
Blindes : 2,000/4,000, ante 500
Tapis moyen : 123,000

Benjo