masquer le menu

Day 35, demandez le programme

- 1 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Midi (21 heures en France) : Event #54 – No Limit Hold'em 1,000$ (Day 1A)
Il s'agit de la dernière boucherie des WSOP 2010. Amateurs de sang, profitez-en.

14H30 : Event #52 – Short-Handed No Limit Hold'em 25,000$ (Day 2)
Environ 70 joueurs ont survécu au premier jour, dont un seul français : le joueur du Team Winamax Anthony Roux, short-stack avec une vingtaine de blindes. L'épreuve étant programmée sur quatre jours, l'objectif de jeudi ne sera pas d'atteindre la table finale, mais de s'en rapprocher. J'imagine que les superviseurs se satisferaient d'arriver jusqu'aux places payées, au nombre de 18. Parmi les chip-leaders, on compte Isaac Haxton, Daniel Negreanu, John Juanda et Carlos Mortensen.

15H : Event #51 – Triple Chance No Limit Hold'em 3,000$ (Day 3 et finale)
Darcourt, Darcourt, et encore Darcourt ! Le vainqueur du WPT Bucarest a connu un rush de folie pour monter à 1,6 millions. C'est plus du sixième des jetons du tournoi, le tout alors qu'il reste 18 joueurs ! Il est évidemment large chipleader. Julien Arneodo est sorti aux portes des demi-finales, mais Christophe Benzimra est toujours en course à l'heure où nous écrivons ces lignes. James Akenhead et Tommy Vedes sont également dans la course au titre. Jeudi, les survivants reviendront pour disputer le tournoi jusqu'à la désignation d'un vainqueur. A gagner : 559,371 dollars, et un bracelet. Un second pour la France cet été ?

15H : Event #53 – Shootout Limit Hold'em 1,500$ (Deuxième tour)
Les 55 vainqueurs du premier tour se retrouveront pour tenter de décrocher une place en finale. Parmi eux, un français : l'expert en « Mixed Games » Sébastien Sabic.

17H : Event #55 – World Championship Pot Limit Omaha 10,000$ (Day 1)
La plus grosse épreuve de Omaha de l'année rassemblera un field d'élite, composée des meilleurs de la discipline et/ou des joueurs à qui il reste encore un peu d'argent à dépenser après cinq semaines de tournois quotidiens. Pour représenter le Team Winamax, il y aura Antony Lellouche et Patrick Bruel.

Benjo et Harper

Sébastien Sabic avance au second tour

- 1 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Event #53 : Shootout Limit Hold'em 1,500$ (Day 1)

Coverage par Winamax

Pour cause d'actualité chargée, nous avions du laisser de côté l'épreuve de 17h du soir... Parmi les 548 participants, ils étaient une poignée de français au départ du premier tour. Une dizaine d'heures plus tard, un seul reste debout : Sébastien Sabic, l'un de nos tous meilleurs joueurs « tout-terrain » du circuit, qui reviendra donc jeudi pour disputer le second tour, et tenter de se qualifier pour la finale.

La plupart des tables sont encore actives, peu de matches ayant trouvé leur conclusion. Parmi les joueurs déjà qualifiés, on compte Barry Shulman, Yevheniy Tomoshenko et Jonathan Aguiar. Tous sont entrés de facto dans les places payées.

Benjo

Fin du Day 1 : Tallix passe, mais pas Kitbul

- 1 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Event #53 : Short-Handed No Limit Hold'em 25,000$ (Day 1)

C'est dur pour Davidi Kitai. Démarrant terriblement sa journée, le belge a su s'accrocher pour revenir dans la partie, luttant frénétiquement contre Isaac Haxton, Bertrand Grospellier et Phil Galfond. Et puis, comme une fatalité, la mauvaise rencontre est arrivée.

Premier de parole, Phil Galfond relance à 6,000. Davidi Kitai ouvre une paire de valets et place un 3-bet pour 17,500. La parole revient alors au petit prodige Isaac Haxton, qui décide d'augmenter les enchères, envoyant 62,500. Si Phil passe rapidement, ce n'est pas le cas de Davidi qui juge que sa main est suffisante pour envoyer l'intégralité de son tapis, environ 200,000. « Call » annonce immédiatement Isaac, qui possède deux as. Le tableau n'est d'aucune aide pour le joueur du Team Winamax, qui se retrouve éliminé en cette fin de journée. Cruel.

Coverage par Winamax

Anthony Roux termine de son côté à 54,600, un tapis certes inférieur à la cave initiale, mais qui représentera tout de même plus de vingt blindes à la reprise. « C'était fatiguant » confie Tall. « J'ai joué énormément de coups contre Daniel Negreanu et à chaque fois, il avait une main. Il vient d'ailleurs de me le confirmer. Pour ma part, j'ai touché quelques jeux dans les deux premiers niveaux et puis... plus rien. » Anthony s'est pourtant accroché, jusqu'à jouer un pot énorme où, muni de Dame-Valet, il mise par deux fois sur un tableau Q-J-4-3. Le tournant est un as et il décide, dernier de parole, de checker. Son adversaire révèle As-Dame et ce pot, qui dépasse les 100,000, s'envole.

Harper

Avec un format privilégiant l'agression à tout crin, on s'attendait à une partie endiablée... et le résultat a dépassé nos espérance. En dix heures de jeu, on a perdu plus de la moitié des 191 participants, alors qu'il s'agit d'un des tournois les plus deep des WSOP. Parmi les sortants figurent malheureusement la quasi-totalité de nos français : Thomas Bichon, victime d'un horrible bad-beat dès le coup d'envoi, David Benyamine, Bruno Launais, Albert Gardes, ElkY, Patrick Bruel... Tallix sera le dernier représentant tricolore au départ du Day 2. Praz Bansi, Brett Richey, Eli Elezra et Antonio Esfandiari ont été éliminés en fin de journée.

Parmi les chip-leaders, on retrouve l'impressionnant Isaac Haxton, qui a encore prouvé aujourd'hui pourquoi on le considérait comme l'un des meilleurs joueurs de No Limit du monde. Daniel Negreanu nous a offert sa meilleure prestation de l'été jusqu'à présent. John Juanda et Carlos Mortensen continuent de nous épater par leur régularité.

Voici quelques hauteurs de tapis collectées par nos soins au moment où les joueurs comptaient et emballaient leurs jetons pour conclure la journée :

Isaac Haxton 460,000
Daniel Negreanu 407,000
John Juanda 401,000
Carlos Mortensen 369,000
Mickael Thuritz 334,000
Nick Shulman 280,000
John Duthie 256,000
Scott Seiver 240,000
Freddy Deeb 234,000
Philippe D'Auteuil 203,000
Barry Greenstein 200,000
Justin Bonomo 171,000
Ivan Demidov 169,000
Erik Lindgren 154,000
Phil Ivey 146,000
Markus Golser 104,000
Joseph Elpayaa 96,000
Vanessa Rousso 78,000
Phil Galfond 59,000
Anthony Roux (Team Winamax) 54,600

Benjo

Tableau de bord
71 joueurs restants (sur 191 au départ)
18 places payées
Blindes : 1,500/3,000, ante 300
Tapis moyen : 201,000

51, je t'aime

- 1 juillet 2010 - Par Harper

Event #51 – Triple Chance No Limit Hold'em 3,000$ (Day 2)

Coverage par Winamax

Les faits sont là : il ne reste plus que 24 joueurs dans l'épreuve de No Limit Hold'em à 3,000 dollars et, parmi eux, on dénombre trois français. Autant vous le dire, l'excitation gagne le banc de presse : cela faisait quelques jours que nos tricolores ne nous avaient pas fait vibrer. D'autant plus qu'ils ne sont pas venus pour faire de la figuration.

Exemple avec Guillaume Darcourt. Le vainqueur du WPT Bucarest relance premier de parole avec Dame-Deux et se fait 3-bet. Sa réaction ? Payer. Le flop est J-5-2. Guillaume, avec sa paire, décide de miser pour la moitié du pot. Il est payé. Tournant et rivière sont alors checkés : « T'as quelque chose ? » demande Guillaume. « Hauteur as » répond son adversaire. Ce ne sera pas suffisant : la paire de deux du vainqueur du WPT Bucarest l'emporte. « Il ne croyait pas me la faire... » nous glissera Guillaume par la suite. Hé, hé.

Julien Arneodo a lui opté pour un coup un peu plus standard afin de doubler. Muni d'une paire de rois, il envoie tapis pour 92,500 derrière une relance à 19,500. Payé par As-Cinq, il double à l'issue d'un tableau sans conséquence. Le voilà revenu à 200,000. De son côté, Christophe Benzimra, privé de cartes, continue de soigneusement choisir ses spots pour rester à flot : il pointe à 155,000.

L'excellent James Akenhead (420,000), Florian Langmann (135,000) ou encore Tommy Vedes (260,000) sont en course. Le chipleader est Ryan Welch.

Tableau de bord
24 joueurs restants (sur 965 entrants)
Prix assuré : 17,471$
Blindes 5,000/10,000 ante 1,000
Tapis moyen : 361,875

Harper

Shawn « jordankickz » Busse décroche la victoire

- 1 juillet 2010 - Par Harper

Event #47 – No Limit Hold'em 1,000$ (Finale)

Coverage par Winamax

ils étaient 3,128 à s'être réunis ce week-end pour participer à la grande boucherie hebdomadaire. Au terme de cinq jours de combat, il n'en reste qu'un : Shawn Busse, qui a réussi à réunir les 9,384 millions de jetons nécessaires à la victoire. Si ce jeune américain est assez méconnu sur le circuit international (il ne compte « que » 282,000$ de gains et son meilleur résultat est une table finale dans un side event de l'EPT San Remo), c'est avant tout en ligne que Shawn travaille ses gammes. Évoluant sous le pseudo de « jordankickz », il compte plus de 1,5 millions de dollars de gains. A ce chiffre, il faut évidemment retirer tous les prix d'entrée payés par Shawn, ce qui représente un petit paquet. Néanmoins, ça vous en dit pas mal sur le talent du garçon, grand ami de Christian Harder. Pour sa victoire aujourd'hui (et pour être venu à bout d'Allan Baekke en finale !), Shawn remporte 485,711$. Félicitations !

Coverage par Winamax

Inviter ses amis sur la photo, c'est bien...

Coverage par Winamax

Mais laisser les plus bourrés sauter sur la table, c'est... Ah, ben non, c'est marrant aussi, en fait.

Harper