masquer le menu

Intense activité

- 5 juillet 2010 - Par Harper

Daniel Alaei double sur Ludo Lacay

La pause-dîner terminée, la partie reprend de manière bizarre avec l'exclusion temporaire de Trevor Uyesugi. Avec ses quinze blindes, le canadien a mal choisi son moment pour montrer – intentionnellement – ses cartes alors qu'il avait payé une relance et que Daniel Alaei devait encore parler derrière. La sentence du superviseur fut immédiate : Trevor allait devoir manquer cinq mains.

Puis, Ludovic Lacay a joué le plus gros pot de son tournoi... et l'a perdu ! Un coup rocambolesque, qui commence avec une relance au bouton du joueur du Team Winamax. 180,000. De petite blinde, Ville Mattila dit « pot » pour 580,000 au total.

« Combien il te reste ? », demande Ludovic. Ville compte et arrive à un total de 900,000 (après son 3-bet)

En entendant cela, Ludovic paie immédiatement, et le flop est un diabolique 6Trèfle6Coeur6Pique.

Ville choisit de miser un montant très bizarre : 260,000 dans un pot de plus d'un million. Ludovic paie rapidement, et le turn est une QCarreau.

Ville réfléchit une minute, et dit à voix haute « I'm all in ! »

Longue, très longue réflexion de Ludovic. Il y a 630,000 à ajouter. Ludovic a déjà investi plus de 800,000. Que faire ? Si Ville a les As ou les Rois, il est presque max.

Finalement, Ludovic jette ses cartes, et Ville montre fièrement K-Q-5-4 pour... un brelan de 6 avec un kicker Roi, rien du tout : il était battu par n'importe quelle pocket paire ! (rappel : nous sommes en Omaha, on ne peut prendre que trois cartes du board pour constituer sa main) Un bluff incroyablement gonflé au vu des montants engagés.

Coverage par Winamax

Ville sourit, d'un sourire qui ressemble plus à une grimace. « Il est pété », me dit Harper, « il enchaîne les bières depuis la pause-dîner ». Jusqu'à présent, celle finale ne nous a pas offert un spectacle digne de rentrer dans les annales. Peut-être que le taux d'alcoolémie du finlandais va changer la dynamique de la table ?

Benjo


Ce bluff n'a pas empêché le joueur du Team Winamax de poursuivre son offensive. Ludo semble en effet être passé à la vitesse supérieure, s'impliquant dans une multitude de pot. Cela s'est passé à merveille jusqu'à ce que Daniel Alaei ne double sur lui.

* Ludo relance à 180,000 (nous sommes sur des blindes 40,000/80,000) et seul Daniel Alaei paie (vous allez voir que ces deux-là se sont bien cherchés).

QPique2CoeurJCarreau

Ludo checke et place une relance à 1,5 million après une attaque à 300,000 de Daniel. Ce dernier passe rapidement.

Coverage par Winamax

* Miguel Proulx relance à 160,000 premier de parole. Ludovic annonce alors « Pot » pour 560,000 depuis la petite blinde. Miguel passe.

* Au cut-off, Ludo relance à 160,000. Daniel Alaei décide d'augmenter les enchères à 600,000. Ludovic évalue le reste du tapis de l'américain (précisément 455,000) puis paie.

3Carreau8TrèfleATrèfle

Le pro Winamax, qui possède 3Pique8Carreau6Pique7Carreau pour deux paires, envoie tapis. Daniel décide de payer avec KCarreauQCoeurQPique4Pique et va être aidé par un tournant venu de nulle part : un ACarreau lui apportant deux paires supérieures. La rivière est un KCoeur et Daniel double à 2,1 million. Ce pot aurait permis à Ludo de posséder plus de la moitié des jetons de la table. Il reste néanmoins à 3 millions en position de chipleader.

* De plus, il continue son offensive par la suite. Derrière une relance à 175,000 de Daniel Alaei, Ludo défend sa grosse blinde. Il paie ensuite une mise de 160,000 sur un flop ACarreau9TrèfleACoeur avant d'attaquer le tournant à hauteur de 330,000. Daniel passe après réflexion.

Harper