Winamax

Français : un bilan partiel

- 9 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Je viens de passer une heure passionnante à parcourir les 47 pages du classement. Harrah's a eu la bonne idée (sic) de ne publier que le classement des Day 1A et 1C combinés (formant le Day 2A), au lieu de constituer des listes séparées. Dans cette interminable classement, j'ai déniché pas moins de 44 français. Il se peut cependant que certains noms m'aient échappé (quand par exemple les joueurs sont basés à l'étranger, et indiquent « United Kindgom » ou « USA » comme pays de résidence. Et puis, 47 pages, ça brouille la vue.

Les français du Day 1C

Jean Hemmer 125,875
Alexandre Luneau 95,250
Benjamin Pollak 77,575
Nazim Guillaud 66,900
Valentin Messina 66,550
Germain Gillard 63,225
Olivier Matillo 60,550
Arnaud Esquevin 59,050
Pedro Canali 58,900
Karib Omar 55,625

Franck Ruet 55,225
Fra Ianni (?) 54,725
Hugo Lemaire 54,650
David Colin 52,200
Mercedes Osti 51,975
François Tardieu 46,125
Alexia Portal (Team Winamax) 44,900
Marc-David Delimal 40,325
Julien Claudepierre 39,225
Guillaume Cescut 37,450

Antoine Amourette 35,900
Rémy Biechel 31,925
Claire Renaut 30,775
Joseph Teanotoga 30,075
Christophe Stantchev 27,750
Eric Haber 25,175
Renaud Desferet 24,575
Franck Catois 24,325
Fabrice Soulier 23,925
Barbara Martinez 23,300

Philippe Narboni 22,350
Patrick Sacrispeyre 22,200
Bertrand Reminiac 20,000
Lars Muller 19,050
Emmanuel Suire 18,625
Julien Lang Van 17,800
Imad Derwiche 17,125
Jessy Marillaud (Qualifié Winamax) 16,100
Franck Kalfon 15,950
Vincent Ikael 14,650

Nicolas Babel 13,500
Gillies Pieri 13,200
Patrick Vittet 11,300
Moataz Ahmed 8,975

Les français du Day 1B

Alex Bonnin 127,275
Joseph Berrebi 97,975
Thomas Demaria 96,800
Christophe Pereira 70,500
Michael Moutarde 64,700
Leon Cohen 61,800
Antony Lellouche (Team Winamax) 61,500
Ludovic Lacay (Team Winamax) 59,075

Jean-Paul Pasqualini 56,475
Kevin Martinet 46,150
Sébastien Hoyez 45,100
Christophe Benzimra 44,125
Julien Drochon 40,050
Alexandre Viard 39,225
Ahmed Debabeche 36,025
Julien Ragosa 33,525
Youcef Benzerfa 32,750
Dan Ghouzi 32,675
Vanessa Hellebuyck 31,825
Nicolas Poloniato 27,500
Cyril Bensoussan 27,500
Sylvain Mazza 27,300
Eric Sagne 26,175
Xavier Jacquet (Local Hero Winamax) 23,350
Jacques Zaicik 22,525
Malik Nouri 16,225
T.G. 14,200

Les français du Day 1A

Dimitri Rassam 113,350
Olivier Daeninckx (Local Hero Winamax) 112,500
Paul Pirès-Trigo (Local Hero Winamax) 94,750

Fabien Dunlop 80,690
Thomas Bichon 45,000
Marc Bariller 44,550
Adrien Allain 44,225
Philippe Ktorza 39,275
Kevin Michoud 29,125
William Pastout (Local Hero Winamax) 26,625
Patrick Lechner 20,775
Christophe Pommier 19,750

Benjo

Fin du Day 1C

- 8 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Pareil que les Day 1A et 1B, mais en plus gros

Le traditionnel ballet de fin de journée est en cours, et suit un programme bien défini. Au micro, le superviseur en chef commande les opérations. D'abord, il faut annoncer les cinq dernières mains. Pendant ce temps, les sous-fifres amènent des sacs en plastique autour des tables. Quand ils ont terminé, les joueurs comptent leur tapis, notent le montant sur un formulaire dupliqué en trois exemplaires, accompagné de leur nom, ville et pays d'origine. Les joueurs reçoivent immédiatement leur convocation pour le Day 2, avec table et position à la table. Avant de s'en aller, le superviseur leur rappelle pour la douzième fois que c'est bien vendredi qu'ils doivent revenir (ben oui, il y a deux Day 2, le A et le B). Une fois la salle vidée de ses joueurs, il reste encore beaucoup à faire : rassembler les centaines de sacs de jetons, les classer par ordre décroissant, rentrer les montants dans l'ordinateur pour constituer une liste à destination des médias, mettre en sécurité les sacs, et enfin nettoyer la salle du passage de 2,000 joueurs de poker.

Ce Day 1C fut grosso modo aussi gros que les Day 1A et 1B réunis. Sans surprise, les joueurs français étaient donc très nombreux à suivre. Nous en avons repéré une quarantaine. Plus de la moitié d'entre eux ont passé la journée. Ayons une petite pensée pour les sortants du jour : Marc Inizan, Renaud Desferet, David Jaoui, Lucille Cailly, Alain Roy, Clément Thumy... Pour eux comme pour tant d'autres, les WSOP 2010 sont terminés. Tom Dwan a succombé en toute fin de journée : la communauté high-stakes peut souffler.

Le Team Winamax avait placé quatre joueurs sur la feuille de match aujourd'hui. Patrick Bruel fut le grand malchanceux du jour, victime d'une confrontation absolument inévitable dès le premier niveau. Guillaume de la Gorce et Davidi Kitai ont tous deux pris de mauvais départ, et leurs efforts pour remonter n'auront pas été récompensés.

Alexia Portal est donc la seule joueuse du Team à avoir survécu, pratiquant le nouveau poker agressif qu'on lui connait. « J'ai réussi à monter à 53,000 après une rencontre full contre full » s'amuse Alexia, dont c'était la deuxième heureuse rencontre du jour. « Et ensuite, j'ai eu une mauvaise rencontre où une paire de valets que j'ai 3-bet ne s'est pas avéré suffisante. » Résultat : la pro Winamax termine à 44,900, un tapis qui la placera vraisemblablement dans la moyenne.

Nombre de nos tricolores ont survécu à ce Day 1C avec un bon tapis. Je vous laisse découvrir notre liste constituée durant le dernier niveau. Gardez en tête que la plupart de ces chip-counts sont approximatifs, et que de nombreux noms sont manquants. Pour la liste complète, rendez-vous peu avant le départ du Day 1D.

Alexandre Luneau 105,000
Benjamin Pollak 68,000
Valentin Messina 65,000
Franck Ruet 65,000
Germain Gillard 64,000
Pedro Canali 59,000
Arnaud Esquevin 59,000
Mercedes Osti 50,000
Hugo Lemaire 50,000
Alexia Portal (Team Winamax) 44,900
François Tardieu 40,000
Guillaume Cescut 37,000
Antoine Amourette 33,000
Julien Lang Van 32,000
Claire Renaut 30,000
Julien Claudepierre 28,000
Eric Haber 25,000
Fabrice Soulier 22,000
André Maillard 21,000
Barbara Martinez 17,000
Jessy Marillaud (Qualifié Winamax) 15,000
Patrick Sacrispeyre 13,000
Antonia Alomar 4,000

Moyenne : 42,000 environ

Allez, je vous donne rendez-vous jeudi à midi (21 heures en France) pour la dernière des quatre journées d'introduction du Main Event : le Day 1D, qui sera le plus gros de tous avec déjà 2,000 inscrits à l'heure où nous rédigeons ces lignes. On y retrouvera notamment le joueur du Team Winamax Nicolas Levi.

Benjo et Harper

Busts en pagaille

- 8 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Level 4 – Blindes 150/300, ante 25

Il nous en informe via Twitter : François Balmigère n'est plus. « Balmix » nous avait offert l'une des meilleures performances françaises lors des WSOP 2009 (25e place) a perdu de nombreuses mains contre des donks (je cite), avec notamment un brelan de neuf battu par une quinte max. Des mains qui l'ont fait tomber à 14,000. Sa sortie se fera quelques heures plus tard : après être descendu encore un peu plus, François trouve une paire de 8 (sa première main potable, à l'en croire) et engage tous ses jetons. Il tombe contre une paire supérieure – les Valets – et ne s'améliore pas.

D'autres sortants... Neil Channing, Phil Hellmuth, Jerry Yang... Si la sortie du champion du monde 1989 fut saluée par des applaudissements, personne n'a remué le petit doigt pour celle de Yang. Certes, on se demande encore si les applaudissements envers Hellmuth saluaient le bonhomme, ou son élimination. Ce qui n'est pas la même chose.

Coverage par Winamax

Germain Gillard est l'un des 2,457 français dont on a pas encore parlé aujourd'hui. Promis, l'année prochaine Winamax enverra cent reporters à Vegas pour couvrir l'intégralité des progrès des tricolores. Bref, tout se passe bien pour le débonnaire pro online, qui pointe à 66,000 après quatre niveaux et demie. « Je n'ai joué que des petits coups », dit Germain, « à part cette main contre Evelyn Ng. Je la 3-bet avec 5Coeur3Coeur. Je trouve le tirage couleur et quinte sur le flop, puis la quinte se matérialise sur le turn. Elle m'a check/call trois fois. »

Coverage par Winamax

Yang et Hellmuth nous ont quitté, mais il reste encore (au moins) un ancien champion du monde en course dans ce Day 1C : Johnny Chan. L'Orient-Express figure parmi les chip-leaders

Benjo

La liste des éliminés français s'allongent. Meilleur endroit pour s'en apercevoir : le couloir, où les tricolores se réunissent afin de se raconter les horreurs qu'ils ont pris. Parmi eux, on peut retrouver François Balmigère, Lucille Cailly ou encore Bruno Launais. Marc Inizan est également en petite forme, ayant décidé d'engager l'intégralité de son tapis avec une paire de neuf sur un flop T-7-3. C'était mal vu : son adversaire possédait deux as. Résultat : Locsta tombe à 5,000. Notons aussi la sortie d'Alain Roy, qui s'est retrouvé à tapis avant le flop avec une paire de dix contre deux dames pour ses trente dernières blindes.

Coverage par Winamax

Le poker peut parfois être d'une redoutable simplicité. L'action la plus compliquée d'Alexia Portal dans cette main ? Ramasser tous les jetons pour les empiler. Car avant cela, deux joueurs étaient partis à tapis. Alexia a ouvert une paire d'as, et n'a eu qu'à payer. En face : une paire de rois et une autre de valets. Au flop apparaît immédiatement un as, histoire de rassurer la joueuse du Team Winaamx, désormais assise derrière 27,000.

Coverage par Winamax

Enfin une bonne nouvelle : on tient un français avec plus de trois fois la cave de départ ! Il s'agit de Franck Ruet, assis derrière un tapis de 100,000. Connu dans la région lyonnaise sous le pseudo de Zikaba, Franck est un joueur de sit-and-go aux moyennes limites. Je l'ai vu disputer un coup où, pour être franc, je n'ai pas tout compris. Il relance premier de parole et est payé deux fois, notamment par la grosse blinde.

QPique9Pique4Pique

Franck envoie 1,350 et est relancé à 4,000. Très vite, il envoie une nouvelle sur-relance pour 10,700. Et tout aussi vite, il est payé. Le turn est un JCarreau : Franck continue son offensive en misant 8,200. Son adversaire répond en avançant son unique pile de jetons au centre de la table, synonyme d'un tapis pour 19,300 et, dans la seconde suivante, Zikaba passe. OK, c'est simplement un bluff raté, me dis-je... Mais non, Franck me dit avoir « couché bottom set ! » Soit une paire de quatre ayant touché brelan. N'avait-il pas les côtes pour faire le full ? Fallait-il ne pas sur-relancer le flop ? Checker le turn ? Autant de questions qui restent en suspens alors que Franck chute à 80,000.

Harper

Avis de tempête pour le Team W

- 8 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Level 4 – Blindes 150/300, ante 25

Une heure en enfer

Le Team Winamax revenait de la pause diner plein de bonnes intentions. Davidi Kitai me confiait son désir de quadrupler, et avait même déjà établi un plan : « Cela débutera par une rencontre avec ma paire de valets et As-Sept... Et puis, ensuite, un joueur ne lâchera pas As-Dame quand j'aurais deux as. » Cette prophétie ne se matérialisera pas, hélas. Moins de trois minutes après avoir rejoint sa table, Davidi trouve ATrèfleKCoeur. La suite, c'est le croupier de sa table qui nous l'explique : « Le flop est TCoeur6Coeur2Coeur et Davidi check-raise à tapis. Il est payé par TPiqueTCarreau. » Aucun cœur ne vient aider le belge, éliminé dès le Day 1 de ce Main Event.

Il fut rejoint quelques instants plus tard par Guillaume de la Gorce. Au cut-off, Johny001 relance à 800 et est 3-bet par Robert Mizrachi à 2,400. Muni de KTrèfleQTrèfle, Guillaume décide de payer. Le flop est 6Pique7PiqueKPique : le pro Winamax va alors placer un check-raise de 3,200 à 10,000 et tapis. Robert paie dans l'instant avec ATrèfleAPique et trouve un nouveau pique pour lui assurer de remporter la main. « C'est bizarre » commente Guillaume. « Il m'a sur-relancé de nombreuses fois... Mais j'en viens à me demander s'il n'avait pas tout le temps une main. Il a déjà montré les as trois fois au showdown ! »

Cela ne va guère mieux pour Alexia Portal. Derrière une relance d'une joueuse première de parole payée par son voisin, Alexia va squeezer à 2,300 depuis sa grosse blinde. Les deux paient. Le flop est TCarreau7Trèfle6Coeur. Neechee Girl opte pour un continuation bet à 3,500. La joueuse à sa gauche va alors hésiter trois longues minutes et puis, subitement, annoncer « raise », pour 7,500. Le troisième s'éclipse et la parole revient à Alexia, qui passe après quatre-vingt dix secondes allouées à la réflexion. Elle garde 17,000 de tapis.

Coverage par Winamax

Ça, c'est le nombre de caméras qui se réunissent lorsque Monsieur Tom Dwan part à tapis. Je pense que dans cette situation le pot a déjà été 3-bet lorsque Durrrr annonce « All-in », pour environ 13,000. Son adversaire hésite (j'aurais fait pareil devant toutes ces caméras) puis passe, permettant à Tom de revenir à 16,000.

Pendant la pause-dîner, Tom Dwan offrait 10,000$ à quiconque voulait « book » son action à 100%.. « Booker » l'action d'un joueur dans un tournoi, c'est s'engager à égaliser de sa poche tout ou une partie de ses gains eventuels. Dans le cas présent, si Dwan saute avant l'argent, on gagne 10,000 dollars. Mais s'il gagne le Main Event (par exemple), on lui doit huit millions de dollars ! Avec seulement 25 blindes pour reprendre la partie, l'offre était tentante, et je suis sur que pas mal de pros se sont jetés sur l'occasion.

Dans la catégorie infos-en-vrac : Clément Thumy est éliminé. « Hé ouais, il ne sait pas lâcher une paire de dames ! » s'est moqué un de ses amis. Sympas les potes.

Harper

Paroles et paroles

Coverage par Winamax

Claire Renaut : « J'ai pris un départ catastrophique... Je me suis fait craquer les As. Là, j'ai 23,000 après être tombée à 12,000. J'ai passé un gros bluff, et à part ça, je n'ai jamais trouvé mieux que la top-paire. Je reste patiente. Mon heure viendra, j'en suis convaincue ! C'est la beauté du Main Event... »

Coverage par Winamax

Guillaume Cescut : « J'ai 23,500. Les gros jeux que j'ai eu, j'ai du les jeter... Par exemple cette main contre le joueur français agro et bon en siège 1. Je relance KCoeurQCoeur, je suis payé deux fois. Flop KTrèfleQTrèfle9Trèfle, je mise 1,500, seul le français paie. Turn 2Coeur. Plutôt une bonne carte, non ? Je mise 3,500. Il me relance à 8,500. J'ai 17,000, le spot est casse-tête, je passe. Depuis le dîner, j'ai gagné plein de petits coups. »

Coverage par Winamax

Benjamin Pollak : « Oui, j'ai chatté... Deux As contre deux Rois au niveau 150/300 ! Un pot de 300 blindes, un As au flop pour ne pas souffrir, Papa est content. J'ai 60,000, maintenant. J'étais monté à 72,000 mais j'ai reperdu un peu. »

Guillaume me confirme ce que je craignais après un détour vers sa table : Lucille Cailly a été éliminé. « Deux Rois contre deux Valets, préflop je crois », dit Benjamin. Non loin, Arnaud Esquevin est tranquille avec 42,000.

Benjo

Tableau de bord
Plein de joueurs restants (sur 2,314 au départ du Day 1B)
Blindes : 150/300 ante 25 pendant une heure
Tapis moyen : Un peu plus de 30,000

C'est reparti

- 8 juillet 2010 - Par Harper

Level 4 - Blindes 150/300 ante 25

Et on y retourne ! Après un excellent diner pris en compagnie du Team à Little Buddha (un excellent japonais du Palm's), nous voilà repartis pour un niveau et demi. Les blindes sont de 150/300 auxquelles il faudra rajouter un petit ante de 25 avant chaque coup, non mais.

Sinon, on a reçu les chiffres officiels de la participation. Alors, c'est bon ou pas ? Hé bien ouais, c'est même carrément bon. On dénombre 2,314 joueurs au départ de ce Day 1C, portant le nombre d'entrants de ce Main Event à 4,928. Selon les experts, on devrait donc allégrement dépasser le chiffre de 6,494 atteint l'an dernier. Souper !

Harper