Winamax

Day 4 : 574 joueurs

- 14 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Chiffres officiels

Top 10

Tony Dunst 1,546,000
Duy Le 1,460,000
Garrett Adelstein 1,440,000
Matt Affleck 1,395,000
Phil Galfond 1,392,000
Matthew Jarvis 1,373,000
Theo Jorgensen 1,343,000
Benjamin Statz 1,283,000
Bryan Pellegrino 1,240,000
Matthew Brown 1,203,000

19 français

Thomas Demaria 969,000
Damien Luis 919,000
Fabien Dunlop 685,000
Nicolas Babel 612,000
Dimitri Rassam 529,000

Alexandre Luneau 509,000
Pierre Canali 487,000
Damien Rony (Joueur Winamax) 457,000
Gabriel Nassif 446,000
Jean-Paul Pasqualini 434,000

Olivier Daeninckx (Local Hero Winamax) 400,000
Michael Maitre 357,000
David Benyamine 329,000
Mikael Oestricher 252,000
Antony Lellouche (Team Winamax) 182,000

Barbara Martinez 148,000
Olivier Matillo 118,000
Nicolas Chappuis (Local Hero Winamax) 100,800
Fabrice Soulier 104,000

Notables (sélection)

Phil Galfond 1,392,000
Theo Jorgensen 1,343,000
Johnny Chan 1,159,000
JP Kelly 1,000,000
Hasan Habib 875,000
Jesper Hougaard 871,000
Scott Clements 828,000
Johnny Lodden 766,000
Alexander Kostritsyn 761,000
Christian Harder 730,000
Pascal LeFrancois 717,000
Simon Watt 703,000
Juha Helppi 693,000
Praz Bansi 660,000
Scotty N'Guyen 632,000
Hoyt Corkins 572,000
Dragan Galic 569,000
Eric Baldwin 506,000
David Assouline 500,000
Shannon Shorr 482,000
Mark Teltscher 476,000
John Kabbaj 466,000
Vince Van Patten 455,000
Carter Phillips 447,000
Danny Mizrachi 437,000
Steve Billirakis 400,000
Jason Mercier 398,000
Vanessa Selbst 397,000
Robert Mizrachi 381,000
Sam Farha 377,000
Jean-Robert Bellande 356,000
William Thorson 346,000
Serge Didisheim 319,000
Isaac Baron 256,000
Eric Buchman (November Nine) 250,000
Michael Mizrachi 241,000
Theo Tran 231,000
Brett Richey 226,000
Mats Rahmn 225,000
Brandon Cantu 196,000
Padraig Parkinson 185,000
Nikolay Losev 181,0000
Peter Hedlund 176,000
Cole South 164,000
Jean-Philippe Piquette 157,000
Evelyn Ng 156,000
Jason Lester 149,000
Kevin MacPhee 141,000
Alex Jacob 138,000
Joël Benzinou 137,000
Vitaly Lunkin 130,000
Eric Liu 130,000
CK Hua 103,000
Yevgeniy Timoshenko 102,000
David Baker 88,000
Karina Jett 80,000
Lauren Kling 68,000

Les français ITM

600e - Germain Gillard – 24,079 $
630e - Adrien Allain – 21,327 $
677e – Sylvain Biard - 19,263 $
609e - Julien Lang Van – 21,327 $
695e - Sylvain Mazza 19,263 $
696e - Julien Brahic 19,263 $
708e - Marc Bariller 19,263$

Tableau de bord
574 joueurs restants (sur 7,319 au départ)
Blindes : 3,000/6,000, ante 1,000
Tapis moyen : 382,000

Benjo

Fin du Day 4

- 14 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Sous la barre des 600 joueurs

Après ce grand moment d'excitation que fut la bulle, les joueurs ont repris la partie pour une heure et demie supplémentaire. Comme on le pressentait, les éliminations se sont succédées à un rythme frénétique, et de 747 joueurs, on est rapidement passé à 574, soit la moitié des partants du Day 4.

Sylvain Mazza et Sylvain Biard sont sortis juste après être entrés dans les places payées tout comme Pierre Neuville (qui collecte au passage quelques jolis paris à 10 contre 1, ses amis n'ayant pas jugé qu'il parviendrait jusqu'à l'ITM) et Julien Brahic, un français qui nous avait complètement échappé – il était listé comme américain dans les classements officiels. Ce qui porte donc le total des français payés au Main Event à 29. Un chiffre cependant pas encore définitif : il faudra attendre quelques jours pour obtenir un montant définitif.

Julien Lang Van a lui aussi quitté le tournoi, enrichi de 21,327 dollars. « Je n'avais plus que 50,000 [9 blindes] », explique Julien. « Je pousse UTG avec les Rois. Je suis payé UTG+2 par As-Dame qui trouve les deux paires directement sur le flop. » Germain Gillard l'a suivi quelques instants plus tard, victime d'une confrontation entre son Roi-Valet et Roi-Dame. Notons aussi la sortie d'Adrien Allain (As-2 contre Roi-9)

Quelques uns de nos meilleurs joueurs français se sont maintenus, comme Jean-Paul Pasqualini et David Benyamine. Gabriel Nassif réalise la meilleure progression de la journée : le colloc' des reporters Winamax s'est enfin débarassé du statut de short-stack qui lui collait à la peau depuis trois jours. A l'inverse, Fabrice Soulier a dégringolé au classement, victime d'une journée catastrophe où tous les gros pots ont semblé lui échappé. Les jeunes talents sont présents en nombre : Pedro Canali, Damien Rony, Olivier Daeninckx, Mikael Oestricher, Nicolas Chappuis... Et comme vous l'a raconté Harper, nos quatre joueurs Winamax sont toujours en course. On notera que deux joueurs ayant atteint le Top 100 en 2009 sont en passe de faire de même cette année : il s'agit de David Benyamine et Fabrice Soulier (OK, Benyamine avait terminé 102e, mais on ne va pas chipoter)

Avec un tapis frôlant le million, le chip-leader français s'appelle Thomas Demaria. Un jeune joueur encore peu connu sur la scène live, à suivre de très près durant les jours à venir. A sa table, Fabien Dunlop a lui aussi terminé de manière solide, son tapis pointant à 700,000.

Voici les français dont nous pouvons vous confirmer le passage au Day 5 (il en manque cinq ou six - pour la liste complète, il faudra attendre quelques heures) :

Thomas Demaria 969,000
Fabien Dunlop 685,000
Nicolas Babel 612,000
Alexandre Luneau 550,000
Pedro Canali 487,000
Damien Rony (Joueur Winamax) 457,000
Gabriel Nassif 446,000
Jean-Paul Pasqualini 434,000
Olivier Daeninckx (Local Hero Winamax) 400,000
David Benyamine (Meilleur Joueur Français Du Monde) 329,000
Mikael Oestricher 252,000
Antony Lellouche (Team Winamax) 182,000
Nicolas Chappuis (Local Hero Winamax) 165,000

Barbara Martinez 150,000
Olivier Matillo 118,000
Fabrice Soulier 104,000

Tapis moyen : 387,000

Comme vous le voyez, le bilan provisoire est plus que positif, avec au moins neuf joueurs au dessus de la moyenne.

Côté francophones de l'étranger, j'ignore si l'ami du Team Serge Didisheim a survécu au Day 4, mais je peux vous confirmer que Joël Benzinou sera présent au Day 5 avec un stack de 137,000, après avoir perdu un coin-flip, puis gagné un autre.

Notre couverture en direct du Main Event est terminée pour ce soir... On se retrouve mercredi à partir de midi, heure locale. Chez vous, il sera déjà 21 heures. Préparez la Red Bull, gardez les chips à portée de main : pour la 48e fois consécutive, la nuit sera longue...

Benjo

4 Joueurs Winamax avancent au Day 5

- 14 juillet 2010 - Par Harper

Avec plus ou moins de jetons, chacun de nos joueurs Winamax a vécu la bulle d'une façon différente. Ils reviennent pour nous sur les péripéties qui ont accompagné leur fin de journée.

Coverage par Winamax

Antony Lellouche (Team Winamax – 182,000) : « Je suis un peu énervé. J'ai perdu un pot de plus de quarante blindes avec As-Dame contre deux as. J'ai décidé de 3-bet ma main et il me fait tapis pour 118,000. J'ai payé et n'ai pas pu le dominer malgré une dame au flop. Je pensais m'endormir tranquillement et rêver de bonbons roses... Finalement, ce ne sera que des gros monstres et des gremlins qui vont venir me hanter ! »

Olivier Daeninckx (Local Hero Winamax – 400,000) : « Tilt ! J'ai perdu un pot de 350,000... Un joueur relance premier de parole et est payé au bouton. Je défends ma grosse blinde avec 8Coeur9Coeur et le flop vient 6Coeur7Coeur9Pique. Je check-raise de 23,000 à 52,000 et il m'envoie son tapis pour 160,000. Je paie : il a deux as et sa main tient... » La suite ? Du classique pour Olivier, adepte des rollercoasters. Il commence par remporter deux flips puis voit une couleur s'incliner contre une couleur supérieure. Il termine avec un tapis dans la moyenne.

Nicolas Chappuis (Local Hero Winamax – 165,000) : « Je n'ai fait que placer des resteals et ne me suis jamais fait payer ! » Une technique de jeu éprouvante pour les nerfs qui lui a assuré de terminer dans l'argent. Autre point positif : son tapis a régulièrement augmenté. Alors qu'il a chuté à 60,000 en début de journée, il sera de retour en cinquième journée avec 165,000.

Damien Rony (Joueur Winamax – 457,000) : « Ma table est très compliquée... Exemple : je relance avec une paire de sept et suis payé une fois. ''Smokey'' place un squeeze et juste derrière, Eric Baldwin envoie un 4-bet (ndlr : une mise qui doit alors représenter un tiers de la moyenne environ). Tout le monde passe et Eric montre TCarreau4Carreau ! Pour ma part, j'ai décidé de tranquillement atteindre la fin de journée. »

Harper

The Color of Money

- 14 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Je pense que c'est le bon moment pour parler de l'échelle des prix, non ?

Vainqueur – 8,944,138 dollars
2e - 5,545,855$
3e - 4,129,979$
4e - 3,092,497$
5e - 2,332,960$
6e - 1,772,939$
7e - 1,356,708$
8e - 1,045,738$
9e – 811,823$

10e à 12e - 635,011$
13e à 15e - 500,165$
16e à 18e - 396,967$

19e à 27e - 317,161$
28e à 36e - 255,242$
37e à 45e - 206,395$
46e à 54e - 168,556$
55e à 63e - 138,285$
64e à 72e - 114,205$
73e à 81e - 94,942$
82e à 90e - 79,806$
91e à 99e - 67,422$

100e à 171e - 57,102$
172e à 243e - 48,847$
244e à 315e - 41,967$
316e à 387e - 36,463$
388e à 459e - 31,647$
460e à 531e - 27,519$
532e à 603e - 24,079$
604e à 675e - 21,327$
676e à 747e - 19,263$

Portfolio : la bulle

- 14 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Amis, compagnes, fans ou simples spectateurs, des dizaines de personnes se sont réunies autour des tables pour vivre cet intense moment qu'est la bulle du Main Event.

Coverage par Winamax

Le traditionnel Main par Main est engagé pour éviter à des petits malins de prendre trop de temps en attendant d'éventuelles éliminations... Chaque croupier doit se lever une fois la main de sa table terminée et attendre le signal de la direction avant d'en attaquer une autre.

Coverage par Winamax

Chaque « All-in and call » entraine un véritable raz-de-marée : les caméras d'ESPN arrivent lancées à pleine vitesse, les fans sautent par dessus les barrières pendant que les bloggers essaient de se faufiler pour voir une bride d'action. Ici, ce pauvre mexicain va se faire craquer les as par deux valets à seulement deux places de l'argent... Cruel.

Coverage par Winamax

Tim McDonald l'a compris : il est le bubble-boy de ce Main Event. Les larmes aux yeux, il s'empare de son téléphone pour prévenir ses proches.

Coverage par Winamax

Tim fut victime d'un énorme setup à 20,000 dollars... Full-overfull à une place de l'argent dans le Main Event des World Series, il lui faudra quelques jours pour s'en remettre...

Coverage par Winamax

Pour les 747 survivants, c'est la délivrance : tous sont assurés de repartir avec un minimum de 19,263$ !

Paco et Harper