Winamax

Cinq français atteignent le Day 7

- 16 juillet 2010 - Par Harper

Aucun d'entre eux ne possède le tapis moyen – 78 joueurs restent en course

La sixième journée du Main Event des World Series est celle de tous les écarts. Celle qui voit les plus petits tapis rapidement sauter, les coups les plus spectaculaires se dérouler, et les rêves les plus fous devenir une éventualité. C'est le jour où du statut d'énorme chipleader, vous pouvez vous retrouver dans votre chambre d'hôtel en trois petites heures, n'ayant pas su résister à la pression. Au contraire, en tant que petits tapis, vous pouvez nourrir l'espoir d'aller chercher une table finale à la suite de quelques heureuses confrontations. C'est le jour de la prise de conscience. Celui où, une fois l'argent est atteint, les joueurs se rendent compte qu'un titre de champion du monde et neuf millions de dollars sont à aller chercher.

Parmi la centaine d'éliminés du jour qui ne connaitront pas ce bonheur, notons les quelques têtes de série comme Dragan Galic, Johnny Chan, Phil Galfond, l'ami du Team Winamax Joel Benzinou, Robert Mizrachi, Theo Tran, Juha Helppi ou encore Christian Harder.

Côté français, ce sont huit de nos représentants qui se sont aujourd'hui lancés dans l'aventure. Trois d'entre eux ne verront pas le Day 7. Michael Maitre fut le premier à sauter, son petit tapis ne résistant pas à quelques mauvaises rencontres. Olivier Daeninckx semblait posséder le profil parfait pour réaliser une énorme performance dans ce Main Event : discret et efficace, le Local Hero Winamax avait réussi à s'enlever toute pression. Également victime de mauvaises rencontres, il dut s'incliner en 125ème place. Jean-Paul Pasqualini le suivit quelques heures plus tard, victime d'un terrible coup du sort. Tous pourront se satisfaire de remporter un chèque compris entre 47 et 67,000 dollars.

Coverage par Winamax

Ils seront sans aucun doute présents vendredi dans les tribunes pour soutenir leurs compatriotes, auteurs d'une journée ahurissante. Débutons par le cas Damien Luis. Qualifié pour 30 dollars à seulement trois semaines de la compétition, Damien a connu un rush énorme en début de journée qui l'a propulsé en tête du classement. Une fin de journée un peu plus poussive le fait terminer à 1,9 millions, un tapis qui suffit néanmoins à lui accorder la place de meilleur français. Car c'est un fait : aucun de nos tricolores ne possède le tapis moyen ! Pedro Canali a bénéficié d'une heureuse rencontre en début de journée pour doubler son tapis. Les observateurs pensaient alors que son jeu agressif allait faire la différence et lui permettre de décoller mais il n'en fut rien : barré par une très difficile table dirigée par les nordiques Johnny Lodden et William Thorson, Pedro a souffert et termine la journée avec 665,000.

Gabriel Nassif a connu le bonheur de débuter en table télévisée. Une situation qui ne lui a pas vraiment mis la pression : Yellowhat a rapidement doublé son tapis et a ainsi pu éviter l'apnée à chaque fois que les blindes passaient. Pratiquant un jeu serré pendant le reste de la journée, il a pu profiter d'un dernier double up dans l'ultime niveau et reviendra avec un tapis de 1,125 millions, soit un peu plus de vingt blindes. Nicolas Babel a pour sa part vécu une journée compliquée, où il n'a pas réussi à maintenir son tapis au dessus du million. Fort heureusement, une bonne rencontre obtenue en fin de journée lui permet de revenir en septième journée avec un tapis de 1,22 millions. Terminons enfin par David Benyamine. Très discret tout au long de la journée, le français a su faire parler son expérience pour progressivement monter son tapis sans jamais se mettre en danger. Nous le retrouverons avec 1,54 millions.

Les 5 français en un clin d'œil
Damien Luis 1,9 millions
David Benyamine 1,54 millions
Nicolas Babel 1,22 millions
Gabriel Nassif 1,125 millions
Pedri Canali 665,000
Tapis moyen : 2,744 millions

Sur la scène internationale également, de nombreuses têtes de série restent en course. Il n'y a qu'à jeter un coup d'œil au chipleader : il s'agit du très sympathique Theo Jorgensen avec un tapis de 9,295,000 ! Son nom vous dit quelque chose ? C'est bien normal : il s'agit du vainqueur du dernier World Poker Tour Paris. Auteur d'une véritable démonstration, le danois avait martyrisé les trois dernières tables à partir du moment où il a eu quelques jetons devant lui. Avec la magnifique structure qui est proposée aux joueurs durant ce Main Event, il est d'ores et déjà un très sérieux candidat à la victoire. Derrière lui, le vainqueur du Players Championship Michael Mizrachi, dernier représentant de la famille. Également présents dans le top 10 : William Thorson et Alexander Kostritsyn. Il faudra aussi suivre de près des joueurs comme Matt Affleck, Adam Levy, Scott Clements, Jean-Robert Bellande ou encore Johnny Lodden, qui sont tous dans le coup.

La partie reprendra vendredi à 12H heure locale. Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter de passer une très bonne journée. A très vite !

Harper

Occasion manquée pour JPP

- 16 juillet 2010 - Par Harper

Level 25 - Blindes 20,000/40,000 ante 5,000

Coverage par Winamax

« C'est le néant total » confiait Jean-Paul Pasqualini à la pause. « Je ne touche pas la moindre main, je ne peux rien faire... » Avec douze blindes, le corse était néanmoins conscient qu'il lui faudrait réagir très vite. C'est ce qu'il a fait lorsqu'après une relance à 100,000, il a envoyé son tapis pour 530,000. La petite blinde a hésité deux longues minutes avant de passer sa main et c'est finalement le relanceur initial qui a payé pour 80% de son tapis avec ACoeurTCarreau, tout en disant « I'm a donkey. » Jean-Paul retourne ACarreauKPique et bénéficie du soutien d'un public français venu en nombre. « C'est pour toi » lâche même Nicolas Babel, présent à la table. Mais un flop 6CarreauTCoeur5Coeur va calmer ses ardeurs. « King ! » crient alors communément Davidi Kitai ou encore Ben Pollak, présents derrière les barrières. Mais ni le turn 4Carreau ni la river 9Coeur ne vont l'aider. Il termine 93ème pour 67,422 dollars.

Moins de deux mains plus tard, ce fut au tour de Nicolas Babel de se retrouver à tapis avant le flop. C'était pour sa part avec As-Roi contre Roi-Dix, dans une situation très similaire donc. Fort heureusement, NicBab ne subira pas le même sort : un tableau inoffensif lui permet de grimper à 1,6 millions !

Les jetons français
Damien Luis 3,75 millions
Nicolas Babel 1,6 millions
Pedro Canali 1,45 millions
David Benyamine 1,4 millions
Gabriel Nassif 800,000

Tableau de bord
88 joueurs restants (sur 7,319 entrants)
Prix assuré : 79,806$
Blindes 20,000/40,000 ante 5,000
Tapis moyen : 2,495,000

Harper

Le calme plat

- 16 juillet 2010 - Par Harper

Level 24 - Blindes 15,000/30,000 ante 4,000

C'est une reprise bien calme à laquelle nous venons d'assister. La dernière heure fut néanmoins marqué par un événement majeur : le passage sous les cent joueurs. C'est Christian Harder en personne qui s'est sacrifié en centième place. Tous les joueurs (parmi lesquels figurent toujours nos six français) sont désormais assurés de prendre un minimum de 67,000 dollars.

Concernant nos tricolores, c'est le calme plat. Mais vraiment. Aucun n'a été impliqué dans un pot dépassant les vingt-cinq blindes durant la dernière heure. « Ça se passe » résume Pedro Canali avec le sourire. « Mais mauvaise nouvelle : Johnny Lodden vient de débarquer à ma table. Heureusement, il n'a plus que 500,000. » Ajoutez à cela la présence de Damien Luis et William Thorson (assis derrière un monstrueux tapis de 5 millions) et vous obtenez une table des plus compliquées. Bon, vous savez ce qu'on fait quand il ne se passe rien ? Hé oui, des chipcounts !

Le top 10 selon www.wsop.com

John Racener 6,895,000
Michael Mizrachi 5,850,000
Alexander Kostritsyn 5,765,000
Matthew Jarvis 5,550,000
William Thorson 5,250,000
Joseph Cheong 5,230,000
Matt Affleck 5,000,000
Michal Wywrot 4,900,000
Theo Jorgensen 4,800,000
Damien Luis 4,800,000

Une pause de vingt minutes vient d'être annoncée par les organisateurs histoire de changer les jetons de 1,000. Les blindes passeront ensuite à 20,000/40,000 ante 5,000.

Harper

Vous reprendrez bien deux niveaux ?

- 16 juillet 2010 - Par Harper

Il reste quatre heures à jouer dans ce Day 6

Après un nouveau repas très diététique (amis américains, apprenez s'il vous plait à manger correctement ou, tout du moins, permettez aux touristes de le faire (sans faire payer une baguette à 50 dollars (c'est une vraie histoire (oui je ferme la parenthèse)) Ah il en manque une), nous voilà de retour dans l'Amazon Room pour suivre les deux derniers niveaux de la journée. Oui, deux ! Ce qui nous fait quatre heures de bataille supplémentaires. Nos six français ont tous l'air d'avoir repris place à leurs tables respectives : c'est reparti sur des blindes 15,000/30,000 assorties d'antes de 4,000 !

Harper

Six français dans le Top 100 (ou presque)

- 16 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Tout pareil qu'en 2009

En six heures de jeu, on a perdu quasiment la moitié des 205 partants du jour (derniers en date : Jesper Hougaard et Theo Tran). Le plan est de jouer encore deux niveaux entiers avant de plier bagage. Mais avant cela, on va passer par la case « pause-dîner ». 90 minutes exactement.

Six français demeurent... Soit le nombre de joueurs ayant atteint le Top 100 en 2009. Un seul joueur en commun entre ces deux éditions : David Benyamine. Plus que deux éliminations, et le MJFDM aura égalé la performance de l'année dernière. David a multiplié son tapis par quatre depuis le début de la journée.

Chip-counts (relativement officiels)

Damien Luis 4,5 millions
Pedro Canali 1,6 m.
David Benyamine 1,45 m.
Gabriel Nassif 1 m.
Nicolas Babel 750,000
Jean-Paul Pasqualini 670,000

Tableau de bord
104 joueurs restants (sur 7,319 au départ)
Blindes 15,000/30,000, ante 4,000
Tapis moyen : 2,111 millions

Rendez-vous à 20h30, heure locale pour la suite de notre reportage. Cela correspond à 5 heures 30 du matin chez vous.

Benjo