Winamax

Fin du Day 1B

- 7 juillet 2010 - Par Benjo DiMeo

Des gens ont sauté, d'autres non

Sans surprise, la deuxième journée de départ du Main Event s'est déroulée à peu près de la même manière que la première : il y avait plein de monde au départ, plein de monde a sauté, et à la fin, il en restait quand même encore plein. Vous l'avez compris, le Day 1 n'est pas ma période favorite du tournoi principal des championnats du monde. Moi, c'est le Day 4 que j'attends avec impatience, quand les choses deviennent sérieuses avec l'arrivée des places payées.

Parmi les 1,489 participants au Day 1B, 1,021 ont survécu. Nous avions repéré une quarantaine de joueurs français au départ. Treize d'entre eux nous ont quitté au cours des neuf premières heures de partie, dont ElkY, Julien Brécard, Arnaud Mattern, Pascal Perrault, Roger Hairabedien et Eric Haik. Le Team Winamax aura aussi souffert dans la bataille : Anthony Roux a pris une décision regrettable avec un brelan, et Almira Skripchenko n'a jamais réussi à se construire un tapis.

Nous pouvons vous confirmer le passage au Day 2 de seize tricolores. Il est très probable que des français supplémentaires viendront s'ajouter demain à cette liste, une fois que nous aurons pu consulter le classement officiel. En attendant, voici l'état des lieux provisoire, sachant que le tapis moyen tourne autour de 42,000 :

Alex Bonnin 127,275
Kris Pereira 70,500
Antony Lellouche (Team Winamax) 61,500
Ludovic Lacay (Team Winamax) 59,075

Jean-Paul Pasqualini 51,000
Christophe Benzimra 45,000
Julien Drochon 40,050
Ahmed Debabeche 36,400
Vanessa Hellebuyck 32,000
Nicolas Poloniato 27,500
Sylvain Mazza 27,000
Eric Sagne 26,000
Xavier Jacquet (Local Hero Winamax) 23,500
Jacques Zaicik 22,125
Cyril Bensoussan 17,500
Tristan Guillard 14,000

Devant la caméra de Paco, Ludovic Lacay se demandait hier comment il allait gérer le premier jour du Main Event, deux jours après la déception immense que fut sa quatrième place dans le PLO à 10,000 dollars. Ce n'est pas quand un joueur touche des bonnes cartes qu'il faut le juger, a t-il dit en substance : c'est dans les moments difficiles qu'on peut déterminer son vrai niveau.  " Après être passé si près du bracelet, je n'ai aucune idée de comment je vais réagir si je me prends un bad-beat", avouait t-il. Aujourd'hui, Ludovic ne s'est pas pris de coup particulièrement horrible, mais a du faire face à une table difficile où rentabiliser les bonnes mains n'était pas une mince affaire. Le premier objectif – passer le Day 1 – est accompli : Ludovic reviendra au Day 2 avec plus de cent blindes devant lui. Antony Lellouche a terminé la journée avec un tapis similaire, tandis que Xavier Jacquet subissait plusieurs déconvenues durant la dernière heure, le contraignant à emballer un tapis inférieur à celui de départ.

Je vous donne rendez-vous mercredi à partir de midi (21 heures en France) pour le Day 1C. Guillaume de la Gorce, Alexia Portal et Davidi Kitai y représenteront le Team Winamax.

Benjo