masquer le menu

Game Over

- 29 mai 2009 - Par Benjo DiMeo

Une dernière news amère pour le Team Winamax : en même temps qu'ElkY, Nicolas Levi a sauté quelques minutes avant la fin du Day 1, sur un coup assez méchant. Croc relance en début de parole avec ATrèfleJTrèfle. Il est payé par la petite blinde et trouve un flop de rêve : ACarreau7Trèfle3Trèfle. Nico c-bet, son adversaire check/call.

Turn 3Pique. Check/check.

Rivière 9Trèfle. La petite blinde checke. Nico mise. Son adversaire envoie le tapis. Nico paie, et joue contre un full aux 9 par les 3 joliment 1/ slowplayé et 2/ chatté sur la rivière.

C'en est fini du Team Winamax pour cette épreuve inaugurale des WSOP. On retrouvera nos joueurs pour l'épreuve #4, un No Limit Hold'em au prix d'entrée de 1,000 dollars. Aux antipodes du tournoi qui nous a intéressés aujourd'hui, quoi.

Quelques stacks en fin de Day 1

Bruno Fitoussi : 812,000
Michael DeMichelle : 635,000
Chris Moneymaker : 590,000
Lex « Raszi » Veldhuis : 580,000
Sorel Mizzi : 370,000
Antonio Esfandiari : 360,000
Doyle Brunson : 280,000
Phil Ivey : 270,000
Jason Mercier (favori officiel Winamax) : 210,000

Coverage par Winamax

L'ami du Team Winamax Lex "raszi" Veldhuis entamera le Day 2 avec l'un des plus gros tapis

Coverage par Winamax

Justin Bonomo possède 430,000

Coverage par Winamax

Same Player Shoot Again : Bruno Fitoussi a gagné son ticket pour le Day 2 de fort belle manière – il est le dernier français en course !

Tableau de bord
91 joueurs restants (sur 201 au départ)
Blindes : 2,500/5,000, ante 500 en début de Day 2
Tapis moyen : 265,000

Demandez le programme du Day 3 des WSOP

Deux épreuves seront à suivre vendredi... Un départ, et un redémarrage :

Midi : Event #3 – Omaha High-Low 1,500$ (Day 1)
14 heures : Event #2 – Special 40th Annual No Limit Hold'em 40,000$ (Day 2)


Étant donné que l'event #2 ne s'annonce pas comme l'un des plus excitants de l'année (du Omaha High Low ! En Limit ! A 1,500 dollars ! Waouh ! [sic]), notre reportage commencera aux alentours de 14 heures, soit 23 heures chez vous, pile à l'heure pour la reprise de l'évent #2. Pas de panique, cependant, j'irai faire un tour du côté des tables de Omaha pour vous donner au moins quelques infos, du genre, quelle est la meilleure main de départ, où, quel est l'âge du capitaine (42 ans). Pour le reste, nos efforts seront concentrés sur l'épreuve à 40,000$. Étant donné que le tournoi est programmé sur quatre jours, je ne sais pas quelles sont les intentions des superviseurs pour le Day 2. Atteindre les places payées, peut-être ? Elles sont au nombre de 27. Quoi qu'il en soit, la table finale ne sera atteinte que lors du Day 3, programmé samedi.

La matinale

- 29 mai 2009 - Par Benjo DiMeo

Tout d'abord, bonjour à tous ceux qui viennent de se lever. Ici, on approche de minuit, et le Day 1 de ce tournoi anniversaire à 40,000 dollars se terminera dans une heure.

Je vous avais promis des nouvelles de Philippe Rouas et ElkY, deux des quatre joueurs français encore en course.

Du côté de Phil, l'affaire est vite réglée : le californien est short, très short – dix blindes - et patiente en attendant de pouvoir faire tapis. Oh attendez, tandis que je tape ces lignes, je jette un coup d'oeil en direction de sa table. Bingo, le siège de Rouas est inoccupé. Busto, affaire réglée, suivant !

ElkY est lui aussi très short, et fait face à un casting assez tendu, composé de Steve « MrSmokey1 » Billirakis, Phil Ivey, Scotty N'Guyen, David « Dragon » Pham et Phil Hellmuth. Scotty porte cinq chaines en or diverses par dessus son maillot de type « marcel », et sirote sa bière favorite – Michelob. Je suis quasi sur qu'il est sponsorisé par cette marque pour en boire cinquante par jour. Phil Ivey possède un gros stack, mais semble plus occupé par la lecture des nouvelles sportives sur son Blackberry que par l'augmentation de son taux de relances préflop, au point mort à l'heure actuelle.

Coverage par Winamax

Phil Hellmuth est aussi short qu'ElkY, et se livre à ses tactiques bizarres habituelles – dans le cas présent, une mini-relance préflop à 6,000 en début de parole. Payé par ElkY, payé par MrSmokey, payé par la grosse blinde.

Tout le monde checke le flop 8Pique8Pique4Trèfle. ElkY mise 12,500 sur le turn 5Coeur. Payé par MrSmokey. Hellmuth passe en ralant.

Rivière ACarreau.ElkY envoie directement le tapis pour 45,000. MrSmokey réfléchit une plombe, et passe. ElkY remporte ce pot en forme de bouffée d'air frais.

Sanglante bataille de blindes

A la table de Nicolas, tout le monde passe jusqu'à la petite blinde, un joueur que je ne connais pas, qui fait une relance standard. Son voisin de gauche n'est autre que Daniel Alaei, qui sur-relance promptement. Surprise, la petite blinde sur-relance à nouveau, pour 75,000. C'en est trop pour Alaei, qui envoie le tapis pour 250,000. Il possède une paire de Rois, et est horrifié quand son adversaire snap-call, révélant une paire d'As.

Une confrontation inévitable qui se termine logiquement par la sortie d'Alaei. Tu joues ton meilleur poker huit heures durant, et au final tu ne peux éviter ce genre de coups. Tout ça pour ça ! Je raconte le coup à mon ami Ryan Daut qui passait par là, et l'on tombe tous les deux d'accord : les tournois, c'est vraiment nul. Vivent les cash-games !

Coverage par Winamax

L'heureux bénéficiaire de la confrontation AA contre KK

Davidi, c'est pour toi

« Quelle question aimerais-tu poser à n'importe quel joueur, qu'il soit vivant ou mort ? » A cette question rituelle de l'émission de radio du ClubPoker, Davidi Kitai répondait : « J'aimerais demander à Doyle Brunson s'il n'en a jamais eu marre de jouer au poker. »

Hé bien, le grand Doyle est toujours en vie, continuant de faire ce qu'il a si bien fait toute sa vie durant : être un sacré bon joueur de poker. Nicolas Levi a donc posé à son voisin de droite la question de Davidi.

« Des fois, le poker me lasse un peu, c'est vrai. Cela fait tellement longtemps que je joue. Mais à chaque fois que je m'arrête, je ne tiens pas un mois. J'y reviens toujours. » Doyle conclut avec une grimace de vieux singe : « Je crois qu'on peut dire que je suis accro... »

Tableau de bord
106 joueurs (sur 201 au départ)
Blindes 2,000/4,000, ante 500 (dernier niveau de la journée)
Tapis moyen : 227,500

One out, one up

- 29 mai 2009 - Par Benjo DiMeo

L'heure qui vient de s'écouler a apporté une mauvaise nouvelle avec l'élimination de Ludovic Lacay. Avec K-J, Cuts a trouvé un move assez logique en poussant son tapis après une énième relance de Sorel Mizzi (qui ouvrait 70% des pots). Hélàs, c'est à ce moment là que le canadien à choisi de trouver As-Roi.

Consolons nous avec Nicolas Levi, qui va entamer l'avant-dernier niveau de la journée avec un tapis de 200,000, tout juste la moyenne. Après être tombé très bas avant la pause-dîner, CrocMonsieur s'est refait une santé, avec notamment un brelan de 10 bien rentabilisé. Le joueur du Team Winamax a plus que jamais une partie difficile, pris en sandwich entre les légendaires (et bien stackés) Doyle Brunson et Huck Seed. Daniel Alaei est venu s'assoir à la place de Greg Mueller, et il n'est pas non plus à prendre à la légère. J'informe Nicolas que sa table ne cassera pas, étant située au fond de la salle. « Assez déprimant », soupire t-il. « Personne ne fait d'erreur à cette table. »

De son côté, Bruno Fitoussi peut se vanter de figurer dans le top 10 actuel, avec un tapis de 400,000. "Je suis crevé", dit Bruno derrière ses verres fumés. "J'ai hâte de pouvoir rentrer me coucher."

Je vais aller voir ce qu'il se passe du côté de Philippe Rouas et ElkY, ce dernier ayant été déplacé à la table Ivey/N'Guyen/Pham.

Tableau de bord
118 joueurs restants (sur 201 au départ)
Blindes 1,500/3,000 ante 400
Tapis moyen : 204,407

New kid on the block

- 29 mai 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Davidi Kitai est arrivé à Las Vegas ce soir, rejoignant Cuts et Nicolas, en attendant les autres, qui arriveront petit à petit durant les jours qui viennent. « C'est presque émouvant de retrouver cette ville, un an après. » Davidi va jouer son premier tournoi samedi : l'épreuve spéciale « petit budget » à 1,000 dollars, qui devrait attirer 4,000 joueurs.

Je sais que Davidi garde son bracelet WSOP enfermé dans le coffre d'une banque, mais je lui pose quand même la question : l'a t-il emmené avec lui, un an après sa victoire historique ? « Oui, j'ai ramené mon bracelet. Mais je ne le porterai que si j'en gagne un second. Ca ferait une belle photo ! »

C'est tout le mal que l'on te souhaite, Davidi !

Lay, lady, lay

- 29 mai 2009 - Par Benjo DiMeo

Si je vous présente les adversaires actuels de Cuts, c'est uniquement pour avoir une excuse de publier des photos de charmantes demoiselles :

Coverage par Winamax

OK, donc celle-ci, je ne sais pas qui c'est, mais Yuestud m'assure qu'il s'agit d'une régulière des tournois hebdomadaires du Bellagio. Soit. Manque de bol, la madame vient de sauter lors d'un coup qui a fait sourire Cuts.

« Ben oui, c'est Sorel Mizzi, il s'amuse à 3-bet light, et quand elle envoie le tapis, il est commit pour payer avec son 10 et 6 dépareillé. Bien entendu, il gagne contre As-Roi. Quand je fais ça, on me tombe dessus, et lui, on le vénère. »

Coverage par Winamax

A la même table, Vanessa Rousso. De plus en plus jolie, la franco-américaine réalise une superbe année 2009 jusqu'à présent, avec une finale au NBC Heads-Up Championship, et une victoire lors du tournoi High-Roller de l'EPT Monte Carlo. Deux performances bonnes pour un gain total dépassant le million de dollars.

Big Pot for Big Papa

Coverage par Winamax

Sur un board 5-4-5-2-4, Doyle Brunson envoie un gros over-bet de 30,000. Il est payé par un autre champion du monde, Huck Seed. Brunson montre ACarreau5Carreau, et remporte un autre gros pot.

Le reconnaissez-vous ?

Le runner-up du HORSE 50K Michael de Michele est méconnaissable...

AVANT (2008)



(photo: Card Player)

APRES (aujourd'hui)

Coverage par Winamax

Les éliminés récents

Andy Bloch
Barry Greenstein
Jennifer Harman
Brandon Adams
Ivan Demidov

Tableau de bord
134 joueurs restants (sur 201 au départ)
Blindes : 1,200/2,400, ante 300 pendant une heure
Tapis moyen : 180,000