masquer le menu

Day 6, demandez le programme

- 1 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Après la journée qui se termine, très longue, très chargée et riche en feu d'artifices, on va se la jouer cool pour le Day 6. Je jetterai un coup d'oeil rapide aux partants dans l'épreuve de Omaha, ferai le point sur les survivants dans le donkament à 1,000 dollars, et vous raconterai quelques coups de la grosse épreuve de Stud, où l'on retrouvera Oriane Teysseire (finaliste en 2007) et probablement Bruno Fitoussi et David Benyamine. Bonne journée à tous !

Midi : Event #5 - Pot-Limit Omaha 1,500$ (Day 1)

14h : Event #4 - No-Limit Hold'em 1,000$ (Day 2)

17h : Event #6 - World Championship Seven Card Stud 10,000$ (Day 1)

Vitaly Lunkin remporte le tournoi anniversaire à 40,000 dollars

- 1 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Je sais ce que vous êtes en train de vous dire. « Hein ? Mais c'est qui ce vainqueur en bois ? Où sont les Greg Raymer, les Lex Veldhuis, les Ted Forrest et autres Isaac Haxton ? »

En effet, je vous l'accorde c'est incontestablement le joueur le plus « random » de cette finale qui a terminé sur la première marche du podium. Mais à y regarder de plus près, il s'avère que Vitaly Lunkin est loin d'être un nouveau venu, ayant remporté un bracelet lors de l'édition 2008 des WSOP, dans une épreuve de No-Limit à 1,500 dollars. A ce sujet, il est amusant de constater que les deux vainqueurs couronnés aujourd'hui, Lunkin et Luu, avaient déjà vécu la même expérience il y a un an. 2009, l'année de la redite ?

Qu'est-ce qui est le plus difficile ? Battre 2705 joueurs lors d'une épreuve à 1,500 dollars, ou battre 200 joueurs dans une épreuve à 40,000 ? La réponse à cette question, seuls les spectateurs russes l'auront reçue, car Vitaly ne parle pas un mot d'anglais, et a intégralement répondu à l'interview de Norman Chad dans sa langue natale.

Toujours est-il que la première finale des WSOP 2009 n'a pas déçue, riche en action sur-vitaminée, en affrontements de qualité, et fournie de quelques coups assez abracadabrantesques. La retransmission télévisée sur ESPN sera un moment à ne pas rater, notamment le tête à tête final de deux heures entre Lunkin et Haxton, où les retournements de situation furent nombreux. Et tout cela s'est terminé en beauté par une magnifique confrontation entre AA et 83 dépareillés – c'est la meilleure main de départ qui l'a emporté.

Félicitations au premier vainqueur européen de l'été !

Coverage par Winamax

Donkament 1,000$ : fin du Day 1B

- 1 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

De 3,000 joueurs au départ de la seconde journée d'introduction du monstrueux tournoi à 1,000 dollars, ils ne sont plus que 400 encore en vie après dix heures de jeu. Un gigantesque écrémage qui se poursuivra demain, tandis que les fields des Day 1A et B seront combinés (formant un total d'environ 750 joueurs). On fera le point sur les français encore en course peu avant le départ du Day 2, à 14 heures (23 heures en France).

On tient la finale du Tournoi des Champions

- 1 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

La moitié des vingt participants (et non 21 comme annoncé, mea culpa) au prestigieux freeroll des Champions du Main Event ont sauté, causant la fin du Day 1.

La table finale à dix sera jouée lundi à quinze heures. En jeu : la gloire, un beau passage à la télé, et une Corvette rouge aussi ancienne que les WSOP (mais complètement révisée et en état de marche, assurent les organisateurs)

Les finalistes :

Carlos Mortensen (2001) 42,375
Tom McEvoy (1983) 31,000
Jim Bechtel (1993) 30,475
Doyle Brunson (1976, 1977) 20,250
Dan Harrington (1995) 19,975
Peter Eastgate (2008) 18,425
Huck Seed (1996) 15,400
Robert Varkonyi (2002) 13,450
Berry Johnston (1986) 7,625
Phil Hellmuth (1989) 1,125

Coverage par Winamax

« Poker Brat » est super short-stack. Je rêve d'une confrontation Hellmuth/Varkonyi... Souvenez-vous, Hellmuth avait lancé en finale : « Si Robert gagne le Main Event, je me rase la tête devant les caméras ! » Quelques heures plus tard, il était contraint et forcé de joindre le geste à la parole...

Les éliminés :

11e/ Joe Hachem (2005)
12e/ Johnny Chan (1987, 1988)
13e/ Chris Ferguson (2000)
14e/ Scotty Nguen (1998)
15e/ Brad Daugherty (1991)
16e/ Greg Raymer (2004)
17e/ Amarillo Slim (1972)
18e/ Jerry Yang (2007)
19e/ Chris Moneymaker (2003)
20e/ Jamie Gold (2006)

Back to back !

- 1 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Incroyable : Thang Luu conserve son titre dans le Omaha High-Low 1,500 dollars

Coverage par Winamax

C'est un exploit comme l'on n'en voit guère plus dans l'ère du poker moderne... En 2007, l'américain d'origine vietnamienne Thang Luu terminait en seconde place de l'épreuve de Omaha High-Low à 2,000 dollars. L'année suivante, lors de l'édition 2008 (au prix abaissé à 1,500 dollars), Luu revenait au Rio, et décidait de ne pas se contenter de la seconde place. Il allait battre 832 joueurs pour s'emparer du titre, et de son premier bracelet. Comment surpasser ces deux accomplissements déjà fort remarquables ? En remportant à nouveau l'épreuve. C'est exactement ce que vient de faire Luu, conservant son titre avec brio. Tombé à quelques blindes à peine lors de la période « short-handed » de la finale, Luu a laissé parler son expérience pour remonter la pente, et est finalement sorti vainqueur, empochant son second bracelet et la somme de 263,000 dollars.

A quoi attribue t-il son succès dans cette épreuve ces trois dernières années ? « Je me considère comme un bon joueur de Omaha High-Low, et dans ces épreuves à 1,500 dollars, il y a énormément de joueurs très faibles. Si on a la chance d'en retrouver plusieurs à sa table en début de tournoi, on peut aller très loin. »

De cette épreuve, on retiendra aussi la performance de Pascal Leyo, premier finaliste français des WSOP 2008, qui termine en cinquième place pour un gain de 53,000 dollars.

Retrouvez les résultats complets des français, et les vainqueurs de bracelets sur notre page dédiée :

http://www.winamax.fr/team-winamax_tournois-live_wsop-2009-les-resultats