masquer le menu

Last call

- 6 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

C'en est fini des français dans l'épreuve Mixed à 10,000 dollars : Patrick Bueno et Xavier Laszcz ont sauté avant les places payées. Reste un casting de rêve (Brunson père et fils, Huck Seed, David Chiu, Steve Sung..), qui laisse promettre une belle table finale. Cette dernière ne sera sans doute pas atteinte avant trois heures du matin, 32 joueurs étant encore en course. Même topo en ce qui concerne le No-Limit à 2,000 dollars, où Phil Hellmuth continue de briller.

Les deux finales en cours n'étant pas les plus passionnantes de l'histoire des World Series (euphémisme), je ne compte pas attendre que les vainqueurs soient désignés. Je me contenterai de prendre leur photo samedi, lors de la cérémonie de remise des bracelets.

Fin du reportage pour ce soir, donc. Arnaud Mattern est en train de réaliser un beau parcours dans l'épreuve à 2,500 dollars (No-Limit), et sera sauf accident au rendez-vous demain pour le Day 2. Restez branchés : FrenchKiss viendra surement poster ses impressions sur le forum.

Le programme du Day 11

Midi : Event #15 – No-Limit Hold'em 5,000$ (Day 1)
14h : Event #11 – No-Limit Hold'em 2,000$ (Finale)
14h : Event #12 – World Championship Mixed Event 10,000$ (Finale)
14h : Event #13 – No-Limit Hold'em 2,500$ (Day 2)
14h : Event #14 – Limit Hold'em Six-Handed 2,500$ (Day 2)
17h : Event #16 – Stud 1,500$ (Day 1)

Tableau de bord multi-fonctions

- 6 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

23 heures dans l'Amazon Room... Et six tournois battant leur plein,chacun à son rythme :

Event #9 : No-Limit Hold'em Six-Handed 1,500$ (Finale)
2 joueurs restants (sur 1,459 au départ)
Blindes : 40,000/80,000, ante 10,000
Tapis moyen : 3,282,750

Event #10 : Pot-Limit Hold'em/Omaha 2,500$ (Finale)
4 joueurs restants (sur 452 au départ)
Blindes : 15,000/30,000

Event #11 : No-Limit Hold'em 2,000$ (Day 2)
66 joueurs restants (sur 1,646 au départ)
Blindes : 3,000/6,000, ante 500
Tapis moyen : 150,000

Event #12 : World Championship Mixed Event 10,000$ (Day 2)
38 joueurs restants (sur 194)
Blindes : 1,500/3,000, ante 700
Tapis moyen : 153,200

Event #13 : No-Limit Hold'em 2,500$ (Day 1)
288 joueurs restants (sur 1,088 au départ)
Blindes : 400/800, ante 100
Tapis moyen : 28,000

Event #14 : Limit Hold'em Six Handed 2,500$ (Day 1)
264 joueurs restants (sur 367 au départ)
Blindes : 150/300
Tapis moyen : 10,400

Photo-reportage

- 6 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Après l'élimination d'Antony Lellouche, Patrick Bueno (photo, avec un gros stack retrouvé) et Xavier Laszcz sont les derniers français en course dans l'épreuve Mixed Games à 10,000 dollars.

Antony s'est, je cite « laissé manger par les blindes et ante, sans réussir à remporter un coup ». Il ne reste plus que 18,000 aux blindes 2,500/5,000 quand il trouve APiqueATrèfleTCarreau3Pique, une main valant une relance automatique. Il est payé par Marc Karam au bouton, et le reste de l'argent part sur le flop 6Coeur6Pique3Trèfle. Hélàs, Karam a trouvé un brelan avec une semi-poubelle, ACoeur7Coeur6CarreauKPique, et Antony est éliminé aux alentours de la 405me place.

Coverage par Winamax

Phil Hellmuth possède un tapis plus que confortable dans l'épreuve de No-Limit à 2,000 dollars (où par ailleurs Jason Mercier a quelque peu dégringolé dans des circonstances qui restent encore à élucider – ah, zut, le voilà qui passe devant moi au moment où je tape la phrase qui précède : « busto », dit-il).

Il reste 66 joueurs, et le 12ème bracelet est encore loin pour Hellmuth. Que l'on aime ou pas le « Poker Brat », force est de constater que sa popularité reste intacte. Sur la photo ci-dessus, on peut observer dans le détail tous les attributs qui caractérisent le bon spectateur/touriste/railbird/fanboy, regardez bien :

- L'appareil photo (pour prendre un cliché flou de son idole)
- La bière (pour finir bourré et gueuler en direction des joueurs des trucs du genre : « GO PHIL YOU'RE THE MAN)
- Le téléphone portable (pour envoyer un SMS à son meilleur pote de comptoir à Pittsburgh « OMG tu va pas le croire à côté de qui je suis kiloo lol)

Coverage par Winamax

Arnaud Mattern gère sa table, comme on dit, avec un tapis de 80 blindes environ. Il reste 300 joueurs, seulement cent seront payés. A la droite d'Arnaud, il y avait le finaliste du Main Event 2007 Lee Watkinson, mais il a sauté, le bougre, éliminé par le joueur du Team Winamax à tapis avant le flop avec 99 contre AQ. Un coin-flip qui fait plaisir. One time !!1

Tandis que je tape ces lignes, Arnaud vient de voir sur le banc de presse. Il n'a pas sauté, non, il s'agit juste d'une pause. Mais les nouvelles se sont cependant pas bonnes : Arnaud a joué, et perdu un pot de 50,000, mettant un joueur à tapis avec ACoeur3Coeur sur le turn 5-5-2-4. Le joueur en question paie avec 5Pique6Pique, et trouve l'une de ses 13 outs sur la rivère. Un coup à 3 contre 1 qui aurait pu faire passer Arnaud à 95,000. Au lieu de ça, FrenchKiss pointe à 41,000 – encore bien au dessus de la moyenne, tandis que les blindes vont passer à 400/800.

En d'autres nouvelles, Arnaud m'a généreusement offert un massage en voyant ma mine fatiguée. C'est la première fois en quatre reportages aux WSOP que je passe sous les mains expertes de l'une des dizaines de « massage girls » qui parcourent les allées de l'Amazon Room. Verdict ? Correct. Mais attention, la qualité varie et certains amis ont vu leur état empirer (!) après un massage.

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

La ravissante Liv Boeree était au départ de l'épreuve du jour ? Mais pourquoi parler au passé ? L'anglaise est toujours en course...

Coverage par Winamax
Cinq joueurs dans l'épreuve mixte Omaha/Hold'em...

Coverage par Winamax

Dont l'excellent Ben Grundy, de bonne humeur ce soir – la hauteur de son tapis y étant surement pour quelque chose.

Coverage par Winamax

Pas un chat pour regarder le duel final entre Calman Cavella et Ken Aldrige dans l'épreuve de Short-Handed. Il faut dire que les joueurs sont inconnus, et l'action guère palpitante. Une table finale qu'on oubliera très vite. Tiens, moi, j'ai déjà oublié alors que ce n'est même pas encore fini.

Coverage par Winamax

Aussi en course dans le 2,500 No-Limit, l'excellent Alex Jacobs – qui a manqué de peu une intégration dans le casting des favoris du Team Winamax. Vous ne trouvez pas que l'américain cultive une certaine ressemblance (voir une ressemblance certaine) avec un dénommé Robert Zimmerman ?

Coverage par Winamax

Pensées d'après-dîner

- 6 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Des moules avec la purée (à défaut de frites) c'est ce que j'ai pu manger au Buzio's, le restaurant de fruits de mer du Rio. Bruno Fitoussi a pris du ragoût de palourde en entrée, s'est éclipsé avant de s'être vu servir son plat principal, car il était déjà l'heure de reprendre la partie. Antony a patienté quelques minutes, le temps de recevoir son plat de pâtes, mais il a du repartir sans en avoir fini la moitié. Je suis resté avec Tallix, qui m'a raconté la fin de son parcours dans le 2,500$ No-Limit tout en mâchouillant son steak (passionnant, ces descriptions culinaires, hein ?)

« J'aurai pu réaliser un exploit », dit-il, ce qui, la bouche pleine de viande, donne « Ch'aurais pu réalicher un exchploit ». Tallix était en effet tombé à 300 aux blindes 100/200, ante 25, avant de remonter à 6,000 après avoir doublé trois ou quatre fois de suite.

« Et puis est arrivé ce qui semble être la seule main de la journée où j'étais favori quand les tapis sont partis : j'ai engagé mes jetons avec APiqueAPique contre JTrèfleJCarreau sur un flop 4Carreau4Trèfle3Trèfle. » Trèfle sur le turn, trèfle sur la rivière, et game over prématuré. Tant pis.

De retour dans l'Amazon Room, j'observe un peu Antony – l'épreuve a été déplacée depuis la Miranda Room durant , une expression imagée signifiant que son tapis en a pris un coup. Anto pointe à 80,000, ce qui reste relativement confortable à ce stade de la partie. Mais les antes grimpent : pas question de perdre plusieurs coups d'affiliée, ou la sentence sera inévitable.

Arnaud passe me voir sur le banc de presse : la partie s'apprête à reprendre. Le champion EPT de Prague a volé en première classe durant les cinq premières heures du tournoi, avant de faire une bétise qui l'a fait retomber à 30,000. Là encore, un tapis encore jouable. Il reste 400 joueurs et les places payées sont encore loin : sans doute qu'elles ne seront pas atteintes avant la fin du Day 1.

Pendant ce temps, deux finales se déroulent sur les deux podiums ESPN, et n'attirent pas autant les foules que celles des jours précédents. Paul Parker vient d'être éliminé en sixième place de l'épreuve mixte Omaha/Hold'em, laissant Ben Grundy seul pour porter haut les couloirs de l'Union Jack. L'anglais est un des meilleurs experts du circuit en Omaha, multi-millionnaire en gains de cash-game. Son palmarès en tournoi reste cependant modeste. A côté, plus que trois joueurs dans l'épreuve de Short Handed, avec aussi un anglais en piste pour remporter le second bracelet européen des WSOP jusqu'à présent. Je ne connais pas les deux autres. Mister and Mister Random.

L'épreuve de 17 heures, un étrange Short-Hand joué en Limit Hold'em, a attiré 367 joueurs, chacun mettant 2,500 dollars sur la table pour tenter de décrocher l'or.

Enfin, longue journée en préparation dans l'épreuve de No-Limit à 2,000 dollars : ils sont encore 85, et Jason Mercier est chip-leader après avoir joué un coup énormissimme contre un joueur qui avait autant de jetons que lui, c'est à dire beaucoup. What else ? On jouera probablement jusqu'à trois heures du matin. Je vous promets qu'à cette heure-ci, pour la première fois depuis le début des World Series, je serai déjà couché.

*** PAUSE-DÎNER ***

- 6 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Amis insomniaques, je vous donne rendez-vous un peu plus tard... Au programme : restaurant de fruits de mer avec Antony Lellouche et d'autres joueurs du Team Winamax. A bientôt !