masquer le menu

Day 12, demandez le programme

- 7 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Midi : Event #17 – Ladies No-Limit Hold'em World Championship 1,000$ (Day 1)
Les femmes seront à l'honneur avec cette épreuve interdite aux mecs. On retrouvera, entre autres françaises, la joueuse du Team Winamax Almira Skripchenko.

14h : Event #13 – No-Limit Hold'em 2,500$ (Finale)
14h : Event #14 – Limit Hold'em Six-Handed 1,500$ (Finale)
14h : Event #15 – No-Limit Hold'em 5,000$ (Day 2)
14h : Event #16 – Stud 1,500$ (Day 2)


17h : Event #18 – World Championship Omaha High-Low 10,000$ (Day 1)
Le meilleur joueur français du monde David Benyamine défendra son titre dans cette épreuve. Il sera rejoint par ses compatriotes Antony Lellouche et Michel Abécassis, ainsi que probablement par Bruno Fitoussi et Patrick Bueno.

Les dernières brèves

- 7 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Où en sommes nous à une heure trente du matin, tandis que je quitte l'Amazon ?

No-Limit 2,000$ : Anthony Harb remporte le bracelet, et plus d'un demi-million de dollars. La domination américaine continue aux WSOP 2009...

Mixed Games 10,000$ : Ville Wahlbeck (déjà troisième lors du Stud 10,000$) est en tête à tête contre le vétéran David Chiu (champion WPT 25K$ en 2008) avec un avantage en jetons de cinq contre un.

No-Limit 2,500$ : Ivey (short) et DeWolfe (big) toujours en course parmi les 27 joueurs restants. Table finale dimanche.

Limit Hold'em Short-Handed 2,500$ : Daniel Negreanu domine, et aura peut-être l'occasion de se refaire dans ses paris contre Phil Ivey. Table finale dimanche.

Stud 1,500$ : pour finir, je vous ai préparé un article détaillant cinq super coups de Stud qui viennent à l'instant de... Non, détendez-vous, je plaisante.

No-Limit Hold'em 5,000$ - Fin du Day 1

- 7 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

« Beaucoup de relances, beaucoup de squeezes, zero gros pot, et aucun showdown ». C'est le résumé succinct – mais précis – qu'a fait Ludovic Lacay de ses deux dernières heures dans l'épreuve de No-Limit à 5,000 dollars. Pas besoin de cartes, l'agression a fait le travail, tout en finesse et en contrôle. Le joueur du Team Winamax termine cette belle première journée avec un tapis de 124,000 le plaçant parmi les chip-leaders (top dix, je dirais)

Un résultat de bon augure, confirmant la forme actuelle de Cuts, qui, s'il arrive à « run good » assez longtemps, pourra aller très loin dans cette épreuve difficile et au prize-pool des plus juteux.

Coverage par Winamax

Le joueur Winamax Emmanuel Jouve ne peut en dire autant, victime d'une grosse coin-flip à 50,000 sur la toute dernière main. Son As-Roi ne s'améliore pas contre une paire de Dames, à tapis avant le flop, et Emmanuel sera forcé de revenir demain avec un tapis de 1,200, soit... Une grosse blinde !

Player of the Year = la course aux millions

- 7 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Le vainqueur final de l'épreuve de Limit Hold'em jouée en short-handed repartira avec la somme d'un quart de millions de dollars.

En ce qui concerne l'épreuve de No-Limit à 2,500 dollars, comptez un peu plus du double.

Bref, pas des petites sommes. Mais pour deux joueurs, en train de disputer chacun l'une de ces deux épreuves, il y a beaucoup plus en jeu. Un pari valant, selon la rumeur, plusieurs millions de dollars.

Coverage par Winamax

« J'ai au moins 223 points d'assurés dans ce tournoi », commente Daniel Negreanu auprès de ses adversaires à la table. KidPoker fait référence au classement à points du joueur de l'année établi chaque année aux WSOP. Le canadien a parié contre Phil Ivey qu'il terminerait le festival avec plus de points « Player of the year ». Ce troisième cash en dix jours, dans l'épreuve de Limit short-handed, lui permet d'engranger des points supplémentaires.

Le problème, c'est qu'à dix mètres de là, le Phil Ivey en question est lui aussi dans l'argent dans l'épreuve de No-Limit à 2,500 dollars, et sa victoire dans l'épreuve de Deuce to Seven lui a permis de prendre une confortable avance.

Ivey reste comme à son habitude nonchalant, indifférent semble t-il aux sommes faramineuses en jeu. Negreanu, de son côté, est de manière identiquement prévisible agité, ne tenant pas en place tandis qu'il calcule et recalcule ses points à mesure que le nombre de joueurs restant dans le tournoi se réduit. Pour sur qu'il aimerait qu'Ivey, actuellement assis derrière un tapis correct, ne tienne pas longtemps dans le tournoi...

Running good, playing good

- 7 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

La phrase du jour nous vient de Cuts, en pleine confiance dans l'épreuve de No-Limit à 5,000 dollars :

« Si ils relancent, je les 3-bet. S'ils 4-bet, je les 5-bet. Et si ils 6-bet, ben je passe vu que j'ai une poubelle. »

Le joueur du Team Winamax est en effet en train de s'amuser comme un petit fou avec un tapis avoisinant les 100,000, plus de six fois le tapis de départ, et presque trois fois la moyenne.

Un coup joué par Cuts – je vous préviens d'avance, il a été assez chanceux, mais à part ça le coup est plutôt standard :

Un joueur relance en début de parole. Cuts sur-relance avec ACoeur7Carreau. Il est payé.

Flop ACarreau6Coeur2Trèfle. Check chez l'inconnu, check chez Ludo.

Turn 4Trèfle. Check encore, Ludovic mise 7,000, il est payé.

Rivière JTrèfle. Check/check. L'inconnu montre fièrement deux Rois. Ludovic montre une main supérieure.

J'ai dénombré quatre autres français en course dans cette épreuve. Faisons le point :

Jacques Zaicik : 22,000.
Un coup : « Je limpe UTG avec 77. D'autres joueurs font de même. Un autre squeeze. Je fais tapis, histoire de représenter les As. Le relanceur paie avec... les As, et je trouve un 7 au flop ! » Jacques est mort de rire en racontant le coup : « Pour une fois que j'essaie de jouer de manière un peu bizarre, comme les vrais pros, je me fais complètement avoir ! Et je gagne quand même... »

ElkY : 15,000, mais j'ai perdu de vue le français peu après la pause. OUT ? On dirait bien.

Emmanuel Jouve, notre qualifié Winamax : 45,000. « Je suis assez fatigué, mais à la table, tout se passe sans problèmes. Presque pas de showdown. »

Françis Mahiout : 45,000.

Le field regorge encore de pros connus, du genre Sorel Mizzi, Andy Black, Amanda Baker et Yevgeny Timoshenko (tous à la même tableà, ou Gavin Griffin, le favori du Team Alexander K. (je sais pas écrire son nom de tête, désolé), Eric Lindgren, Gobboboy, etc,etc.

Tableau de bord
280 joueurs restants (sur 665 au départ)
Blindes 400/800, ante 100
Tapis moyen : 35,000