masquer le menu

Un vieux cheval fatigué

- 10 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Les français du HORSE à 3,000 dollars sont actuellement en train de faire un concours du plus petit stack... Michel Abécassis, David Benyamine, Fabrice Soulier se débattent avec chacun trois pions devant eux. Vojislav Petrov du ClubPoker, lui, est hors-concours : il vient de perdre le peu qu'il lui restait quand sa paire de 5 n'a pas tenu face à Roi-Dame dans un coup de Texas Hold'em.

Bruno Fitoussi pourrait presque passer pour un gros tapis, avec son tas valant 7,000. Mais n'oublions pas que le stack de départ était de 9,000. Claude Marbleu s'en sort un peu mieux avec 13,000. Gabriel Nassif fait son entrée aux World Series. Il n'a guère bougé avec 10,000.

Coverage par Winamax

Michel Abécassis commente : « La série infernale... J'avais bien démarré, mais après quelques heures à peine, les coups deviennent très chers. J'ai perdu avec une couleur As-Roi contre une couleur As-Roi-Valet au Stud. »

C'est le tournoi le plus long de l'histoire du poker... Et le plus ennuyeux, en tout cas durant ses premiers niveaux. En six heures de jeu, on est passé d'un tapis moyen de 9,000 à 12,000. Passionnant ! 452 joueurs étaient au départ, cent ont sauté. Les joies du Limit et des jeux à partage. Il reste encore deux heures à jouer : ce sera sans moi.

Daniel Alaei succède à David Benyamine

- 10 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

L'américain remporte l'épreuve de Omaha High-Low à 10,000 dollars

Coverage par Winamax

Après l'élimination de Daniel Negreanu, les gradins du podium ESPN s'étaient rapidement vidé de ses occupants – le public était tout entier dévoué à la cause de Kid Poker. Il n'y avait donc plus grand monde pour être témoin du triomphe de l'un des joueurs les plus sous-estimés du circuit : Daniel Alaei. Sans doute plus connu pour ses talents de joueur de cash-game déployés lors de l'émission télé High Stakes Poker, il n'en reste que l'américain est aussi un compétiteur respecté en tournoi. Trois ans après sa victoire face à David Williams en Deuce to Seven, Daniel Alaei récidive ce soir en Omaha High-Low, une variante qu'il avoue pourtant ne pas pratiquer régulièrement, étant plutôt un joueur de No-Limit ou Pot-Limit.

Quand on lui demande ce qui lui importe le plus entre la reconnaissance de ses talents en cash-game et les accomplissements en tournoi, Alaei répond : « Les bracelets WSOP sont les trophées du poker. C'est agréable d'en posséder. Maintenant, j'en veux un troisième... Car il y a trop de joueurs qui en ont deux [rires] ! »

L'Amazon Room à 22 heures 30

- 10 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Soirée calme au Rio

En marge de la table finale du High-Low à 10,000 dollars sur le podium ESPN (trois joueurs restants – dont Scott Clements et Daniel Alaei - après l'élimination de Daniel Negreanu, décidément sensationnel en ce début de WSOP) se déroulent au fond de la salle deux épreuves.

Coverage par Winamax

D'abord le Day 1 du Pot-Limit Hold'em à 1,500$, où, après huit heures de jeu, on ne compte plus que 100 joueurs sur les 633 qui étaient au départ. Tournoi un peu tristounet où je n'ai pas reconnu grand monde. Aucun français, et peu de pros connus. Dans la catégorie vétérans, j'ai croisé Mixe Sexton -bien stacké), Kathy Liebert, et John Duthie, Mark Seif et Erik Seidel. A une même table se trouvent Kevin « belowabove » Saul (photo), Joe Sebok et Roland de Wolfe. Saul vient de doubler son petit tapis avec un paire d'As.

Tableau de bord
100 joueurs restants (sur 633 au départ)
Blindes : 400/800
Tapis moyen : 29,000

A côté, l'épreuve de Short-Handed à 2,500 dollars est beaucoup plus avancée. Il ne reste plus que quatre tables, et un certain Brock Parker figure parmi les chip-leaders, deux jours après sa victoire dans l'épreuve de Limit (short-handed aussi) . Il est soutenu sur le rail par tous ses potes de la communauté Magic : Justin Bonomo, José Barbero, Gabriel Nassif et quelques autres. Gabriel et Justin s'en vont ensuite rejoindre la Brazilia Room : leur épreuve de HORSE à 3,000 dollars va reprendre.

Coverage par Winamax

Brock Parker

Parmi les joueurs en course pour atteindre la table finale, on compte Daniel Zink, Men the Master, ou encore Erik Lindgren.

Tableau de bord
34 joueurs restants (sur 1,068 au départ)
Blindes : 3,000/6,000, ante 500
Tapis moyen : 235,000

Ladies Event : Lisa Hamilton remporte le titre

- 10 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Une pro des cash-games remporte le premier tournoi auquel elle participait

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Il n'aura fallu que trois heures de partie à peine pour que l'on tombe de neuf à deux joueuses lors de la finale du Ladies Event. Ambiance électrique sur podium ESPN secondaire. Le public est majoritairement féminin. D'un côté, les fans de Lori Bender, dont les cris perçant retentissaient à chaque fois que leur favorite remportait un pot – record absolu depuis le début des WSOP, questions décibels. De l'autre côté, les fans de Lisa Hamilton : une belle prochette de joueurs pros high-stakes. Arnaud Mattern, Eric Liu et ElkY. Ce dernier est ami de longue date de la joueuse professionnelle de 37 ans venue d'Hawai.

Coverage par Winamax

«Ouais, on se connaît depuis quatre ans, on a beaucoup joué en cash-game ensemble, au Bellagio et au Wynn en 10/20 et 25/50 No Limit. Une vraie pro, une bonne joueuse depuis des années qui joue depuis des années. C'est elle qui m'a emmené à Los Angeles pour la première fois, au Commerce Casino. Je me rappelle que lors de ma première nuit là-bas, j'ai gagné 50,000 dollars, j'étais content d'avoir fait le voyage ! »

Le plus beau ? Lisa ne dispute jamais de tournois, qu'elle trouve ennuyeux. Pour preuve, pas de trace d'une page à son nom sur la base de données de la Hendon Mob. « Oui, c'est moi qui l'ai convaincue de s'inscrire. Ma petite amie Cathie était au départ, et j'ai dit à Lisa de venir, pour lui tenir compagnie pendant le dinner-break. Elle m'a dit « nan, j'ai pas envie de venir, ça va être plein de fishs, je vais être saoulée. » J'ai du insister, et la voilà en tête à tête avec 80% des jetons !  »

Eric Liu intervient : « C'est dingue, elle ne fait que râler depuis trois jours, elle préférerait être en train de jouer en cash-game ! »

Très vite, Lisa achève Lori grâce à son jeu agressif, et l'on tient une gagnante pour ce qui fut la finale la plus rapide du festival jusqu'à présent. Après Svetlana Gromenkova, c'est encore une joueuse pro qui s'empare du titre reservé aux femmes. Lisa remporte le bracelet, et la somme de 195,390 dollars.

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

*** PAUSE-DÎNER ***

- 10 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Je reviens un peu plus tard avec des infos croustillantes, notamment sur le Ladies Event qui vient de se terminer de fort belle manière...