masquer le menu

Day 17, demandez le programme

- 12 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Je quitte le Rio tandis que trois épreuves sont encore en cours... Vendredi, le reportage commencera vers 14 heures (soit 23 heures en France)

Midi - Event #26 : Limit Hold'em 1,500$ (Day 1)
Un donkament qui ne devrait pas attirer autant de joueurs que les autres, car il sera joué en Limit, format où les donkeys sont dans l'incapacité d'envoyer tapis avant le flop.

14h – Event #22 : No-Limit Hold'em Shootout 1,500$ (Finale)
Un bon casting de randoms sera au départ demain (trouvé sur www.worldseriesofpoker.com) :
Andrew Margolis, Brandon Wong, Christopher Moore, Eugene Tatchalov, Jason Somerville, Jeffrey Carris, Joseph Cutler, Joshua Tieman, Michael McNeil, et Ralph Shannon.

14h – Event #23 : World Championship 2-7 No-Limit 10,000$ (Finale)
Depuis mon dernier post, la partie est au point mort, et l'on a perdu que deux joueurs. Beaucoup de stars parmi les onze joueurs restants : John Juanda, Michael Binger, Ville Walhbeck (encore lui !), Steve Sung, Nick Schulman, mon chouchou Roland de Wolfe, le légendaire Archie Karas, et un français, David Benyamine. Il n'y a que sept places en finale : j'espère bien entendu que le MJFDM en fera partie – cela consituerait un doublé pour DB, après sa septième place en 2008.

14h – Event #24 : No-Limit Hold'em 1,500$ (Day 2)
La bulle a éclaté vers une heure trente du matin. Les survivants tenteront samedi de se qualifier pour la table finale d'une épreuve qui ne m'a guère interessé aujourd'hui. On verra si cela change avec la découverte du casting du Day 2.

14h - Event #25 : Omaha/Stud High-Low 2,500$ (Day 2)

17h – Event #27 : Pot-Limit Omaha High-Low 5,000$ (Day 1)

Yuestud : deuxième place au Venetian !

- 12 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Le Team Manager de Winamax remporte 44,000 dollars lors de la « Deepstack Extravaganza »

Coverage par Winamax

Excellent ! Le manager de l'équipe Winamax a battu les pros à leur propre jeu, en se hissant à la seconde place de l'épreuve à 500 dollars organisée au Venetian Casino dans le cadre de la « Deepstack Extravaganza ».

Plusieurs centaines de joueurs étaient au départ du tournoi. Au terme de la première journée, Yuestud possédait le second tapis avec 24 joueurs restants.

Notre collègue et ami est revenu aujourd'hui au Venetian avec la ferme intention de gagner, et c'est (presque) ce qu'il a fait.

« Nous avons fait un deal à trois joueurs entre moi, le chip-leader américain et Yann « lastchance » Brosolo. Comme l'américain voulait à tout prix le titre, cela nous a permet de mener la négociation en notre faveur. »

Au final, Yuestud empoche 44,000 dollars, Yann 35,000, et le chip-leader 46,000.

Félicitations à Yuestud, qui réalise ce soir le plus gros gain Winamax aux WSOP à ce jour ! Un fin joueur de poker, à n'en point douter...

Douchebag

- 12 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

C'est finalement Jean-Robert Bellande qui est sorti à la place du con dans l'épreuve de 2-7 à 10,000 dollars. Une place qui porte bien son nom ce soir : Bellande – qui, de son propre aveu, est un joueur dégénéré broke en permanence - ne jouit en effet pas d'une meilleure réputation sur le circuit, que ce soit auprès de ses collègues joueurs ou des médias.

« Je ne sais pas comment décrire mon dégôut pour ce mec », a commenté un reporter bien connu d'un site américain. « Ce type est juste un bon gros blaireau, et tout ce qu'il dit ou fait va dans ce sens. »

« Et tu as vu comment il traitait sa copine ? », rajoute une collègue féminine. « Il la commandait comme un esclave. A vomir. »

Coverage par Winamax

Bref, on ne pleurera pas le « bubble-boy » de cette épreuve.

Chacun des sortants à venir est assuré de remporter au moins 17,000 dollars, une somme qui ne devrait pas les faire sauter de joie, vu le palmarès fourni que la plupart d'entre eux possèdent.

La nouvelle répartition des tables :

Table 76

1/Max Pescatori
2/ Michael Binger
3/ Ville Wahlbeck
4/ Inconnu
5/ Archie Karas
6/ John Juanda
7/ Inconnu

Table 77

1/ Inconnu
2/ Steve Sung
3/ Nick Schulman
4/ Roland de Wolfe
5/ Inconnu
6/ Inconnu qui ressemble à (et est habillé tout pareil que) TJ Cloutier mais qui n'est pas TJ Cloutier
7/ Le meilleur joueur français du monde et des galaxies avoisinantes

Nassif tombe de sa monture

- 12 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Fin de parcours en septième place pour Gabriel Nassif dans le HORSE à 3,000 dollars. Comme il me le racontera plus tard, Gab n'a jamais bénéficié de réelles occasions en tables finale, et son tapis à progressivement fondu pour atteindre la zone rouge. Gab sa finalement posé sa grosse blinde de 30,000, et a envoyé les 40,000 qui lui restaient derrière après une relance adverse.

Nous étions en Omaha High-Low, et Gab a retourné un pas terrible KTrèfleQTrèfleJTrèfle3Coeur, qui avait, si c'était possible, l'air encore moins sexy contre le APiqueACarreau4Coeur7Pique en face.

Le flop est tombé 9Coeur6PiqueTCarreau pour donner quelques espoirs à Gab, qui jouait désormais 9 cartes pour « scooper » le pot. Des espoirs rapidement mis en pièces par un 4Carreau sur le turn, et un TPique sur la rivière.

Coverage par Winamax

« Il y a une ou deux mains que j'ai passé en finale et que je regrette, je crois. J'ai sans doute manqué des occasions de « gambler » un peu... Mais j'ai surtout manqué de réussite, j'ai du abandonner la plupart de mes tirages sur le deuxième ou troisième tour d'enchères. Et quand j'ai finalement trouvé une paire d'As en Hold'em, tout le monde a passé jusqu'à ma grosse blinde !»

Gabriel collecte 38,000 dollars pour sa septième place : un gain qui le ferai entrer directement en seconde place des gagnants français aux WSOP. On le retrouvera bien sur au départ de plusieurs épreuves dans les semaines qui viennent.

Concernant le reste de la table, elle est composée de joueurs relativement obscurs, mais tous très bons selon Gabriel. Après son départ, le chip-leader est l'américain James Van Alstyne, plusieurs fois finaliste lors d'épreuves WPT et WSOP (2,9 millions de dollars de gains)

Deuce to Seven : la bulle est proche

- 12 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Le passage à trois tables (21 joueurs) a donné lieu à un retirage complet des tables de l'épreuve de Deuce to Seven. Patrick Bueno ayant mordu la poussière il y a un peu plus d'une heure, seuls dans français sont encore en course, et par le plus grand des hasards (bon, OK, il y avait une chance sur trois), il sont assis à la même table, de part et d'autre du croupier.

Coverage par Winamax

Bruno Fitoussi et David Benyamine se connaissent bien, et depuis longtemps. Ils ont souvent croisé le fer à l'Aviation Club de France. Bruno a vu « grandir » Benyamine et devenir peu à peu un formidable joueur de poker, avant de quitter la France pour aller s'installer à Vegas en 2006.

Le casting de la table compte justement deux joueurs que David affronte régulièrement au Bellagio, lors des parties very high-stakes de la Bobby's Room. Saurez vous les retrouver ?

1/ Bruno Fitoussi 27,000
2/ Doug Booth
3/ Michael Binger 125,0000
4/ Nick Schulman : gros tapis
5/ Tim Phan 40,000
6/ Roland de Wolfe : gros tapis
7/ David Benyamine : 140,000

David mise gros après le tirage : il est payé par Roland de Wolfe. Le français annonce « voilà une main que j'ai eu sept fois aujourd'hui », en retournant 2-3-4-5-7 pour le jeu max. Je commence à comprendre comment DB a accumulé autant de jetons.

Bruno Fitoussi est hilare. « Je suis pas de taille contre ces gars là ! Pour être un grand pro, il faut aussi être cultard ! »

Bruno est tombé à moins de dix blindes, et doit s'incliner quelques minutes plus tard, faisant tomber le compteur à 18 joueurs. Il ne reste plus que quatre éliminations avant la bulle, et David Benyamine est le dernier français en course.

Autour des autres tables, quelques pointures (Max PEscatori, JR Bellande, John Hanson, Ville Wahlbeck), et une poignée de vieux que je ne reconnais pas. Des vétérans de ce jeu que l'on apellait dans le temps "Kansas City Lowball"...

Coverage par Winamax

Comme cette photo ne le montre pas, DB est plutôt détendu à la table, discutant de tout et de rien avec ses adversaires (mais discutant surtout de poker, rassurez-vous)

Tableau de bord
18 joueurs restants (sur 96 au départ)
Blindes : 2,000/4,000, ante 1,000
Tapis moyen : 160,000