masquer le menu

Interruption momentanée de l'image et du son

- 27 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Avec 150,000 jetons au départ et six rounds de 90 minutes, ce n'est pas aujourd'hui qu'il se passera quelque chose d'intéressant dans l'épreuve de HORSE. Les éliminés se compteront sur les doigts d'une main. Il n'y a par ailleurs que trois autres épreuves au programme en ce Day 31. En conséquence, je mets en pause le reportage : on se retrouve samedi à la même pour la suite des festivités. Pour les assoiffés, il vous reste toujours la multitude d'autres sites couvrant les épreuves, comme PokerNews et MadeInPoker. A très bientôt...

Some more french winners

- 27 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Au moins deux français sont rentrés dans l'argent de l'épreuve de Pot-Limit Omaha High-Low à 1,500 dollars : Mathieu Jacqmin, déjà auteur d'une place payée aux WSOP 2008 (photo ci-dessous) et mon ami corse Fred Le Roux, joueur online de la première heure en France.

Coverage par Winamax

Fred m'a confirmé l'élimination de Jean-Philippe Léandri avant la bulle, et je n'ai pas réussi à retrouver Thomas Besnier.

Tous les joueurs restants sont garantis un minimum de 2,953 dollars.

Tableau de bord
64 joueurs restants (sur 762 au départ)
Blindes : 1,000/2,000
Tapis moyen : 53,000

HORSE : démarrage poussif

- 26 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Qui doit-on blâmer pour l'affluence décevante au HORSE cette année ? L'état de santé de l'économie ? L'absence des caméras d'ESPN, faisant rechigner les sponsors à payer 50,000 dollars pour un tournoi qui ne sera pas médiatisé ? Ou peut-être la présence d'un tournoi à 40,000 dollars en début de festival, sur lequel beaucoup de joueurs fans de No-Limit ont jeté leur dévolu ?

Quoi qu'il en soit, l'ambiance est morose dans l'Amazon Room. Alors qu'ils étaient 143 au départ en 2006, puis 148 en 2007 et 2008, ils ne sont « que » 85 joueurs à avoir pris place autour de la dizaine de tables disposées dans la zone Orange de l'Amazon Room. Soit une baisse de presque 50% de l'affluence. Certes, il reste encore une heure aux retardataires pour faire leur entrée, mais cela serait un miracle si l'on arrive à dépasser les cent joueurs.

Les absents se font donc remarquer, mais les joueurs présents ont leur mot à dire aussi, et n'ont pas que des choses gentilles en tête. A midi, heure théorique du départ, il n'y avait que trente inscrits. Impossible pour Harrah's de prendre un tel camouflet : décision a rapidement été prise en décaler le départ d'une heure. Mécontentement immédiat chez la poignée de joueurs déjà arrivés au Rio, dont Mike Matusow, Abe Mosseri et Phil Ivey (étonnant qu'il soit arrivé à l'heure, celui-là). « Si j'avais su, j'aurais pu dormir une heure de plus ! », ont dit certains.

A treize heures, la partie commence finalement. A ce stade, ils ne sont encore qu'une soixantaine assis. Les superviseurs ont monté des tables de cinq ou six joueurs, prévoyant de les remplir avec les retardataires (les tables de HORSE sont censées accueillir huit joueurs). Là encore, mécontentement. Comme d'habitude, c'est Mike Matusow qu'on entend le plus fort : « C'est n'importe quoi ! Est-ce que vous vous rendez compte à quel point il est pénalisant de commencer à cinq joueurs par table ? Les mecs qui vont arriver avec deux heures de tard commenceront avec le même nombre de jetons ! Vous pénalisez les joueurs qui respectent les règles, et favoriser ceux profitent du système ! » J'ai demandé au champion 2007 ce qu'il en pensait. « Moi, ça me dérange pas. Peut-être que je vais perdre des jetons, mais peut-être aussi que je vais monter à 200,000 avant que Phil Hellmuth ou Barry Greenstein n'arrivent ! Ca ne change pas grand chose au final. »

Chaque joueur a commencé avec un tapis de 150,000, aux blindes 400 et 800. Chaque niveau durera 90 minutes : six seront joués aujourd'hui. Je serais surpris que l'on assiste à plus de cinq éliminations durant ce laps de temps.

Voici les joueurs que j'ai reconnus autour des onze tables en activité. On y repérera quatre joueurs français, dont deux ont déjà atteint la finale de l'épreuve ces deux dernières années :

Table 58
Phil Ivey / Bill Chen

Table 60
Rob Hollink / Nick Schulman / Ralph Perry / Johnny Chan / Jim Bechtel

Table 62
David Grey / Mike Matusow / Abe Mosseri / Jeff Lisandro

Table 64
Patrick Bueno / Jennifer Harman / Scott Clements / Steve Zolotow / Martin Vallo

Table 66
Greg Raymer / Jerry Buss / Justin Bonomo / John Hennighan

Table 68
Fabrice Soulier / David Benyamine / David Singer / Daniel Alaei / Scotty N'Guyen

Table 70
Bruno Fitoussi / Dan Shak / Max Pescatori / Thor Hansen / Daniel Negreanu

Table 72
Freddy Deeb / Andy Black / Erik Seidel

Table 74
Eli Elezra / Jani Sointula / Justin Smith / Annie Duke / Chau Giang / Alexander K

Table 76
Doyle Brunson / Mike Wattel / Vitaly Lunkin / Chad Brown

Table 79
Todd Brunson / John Hanson / Joe Cassidy

Coverage par Winamax

Jeffrey Pollack (commisionnaire), Jack Effel (Tournament Director) et Scotty N'Guyen (champion en titre) donnent le départ de l'épreuve dans un climat morose et tendu

Coverage par Winamax

Fabrice Soulier dispute le tournoi le plus cher de sa carrière... Il a raison d'être confiant : son rush actuel aux WSOP l'a vu finir dans les places payées d'épreuves de Omhaa, Hold'em, Stud, culminant avec une finale dans l'épreuve de HORSE à 1,500$ (sans oublier un autre cash dans celle à 1,500 dollars) Bref, Fabrice est paré pour le plus énormissimme tournoi multi-variantes des WSOP, le plus difficile de tous.

Coverage par Winamax

David Benyamine est justement assis à la table de Fabrice

Coverage par Winamax

Patrick Bueno pourra t-il réaliser la passe de deux, un an après sa huitième place dans cette épreuve ?

Coverage par Winamax

Bruno Fitoussi

14h : Event #47 - Mixed Hold'em 2,500$ (Finale)

- 26 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

La table finale, par ordre décroissant de tapis :
Karlo Lopez (Puerto Rico) 941,000
Ahmadi Bahador (Canada) 708,000
Matthew Woodward (USA) 653,000
Randy Haddow (USA) 555,000
John McGuinness (USA) 406,000
Ylon Schwartz (USA) 286,000
Barry Greenstein (USA) 193,000
Hasan Habib (USA) 114,000
Zachary Humphrey (USA) 99,000

Impliqué dans de nombreux paris high-stakes Barry Greenstein pourrait bien gagner une jolie somme en cas de victoire, et sera surement obligé de multi-tabler, jonglant entre cette épreuve et celle de HORSE à 50,000 dollars.

14h : Event #48 - Pot-Limit Omaha Hgh-Low 1,500$ (Day 2)

Les places payées sont toutes proches, avec 72 spots pour 87 joueurs au départ. Quatre français sont au départ. Le finaliste de l'épreuve de Pot-Limit Omaha Jean-Philippe Léandri est mal en point avec seulement cinq blindes en guise de tapis :

8ème : Mathieu Jacqmin 71,500
24ème : Thomas Besnier 46,600
48ème : Frédéric Le Roux 29,500
84ème : Jean-Philippe Léandri 9,600

Day 31, demandez le programme

- 26 juin 2009 - Par No Soucy

Coverage par Winamax

Midi : Event #49 - World Championship HORSE 50,000$ (Day 1)
Un tournoi bien évidemment très attendu, considéré par les pros – surtout les plus anciens – comme le « vrai » championnat du monde, le test de « skill » le plus poussé des World Series of Poker.

Une petite info exclusive, que je tiens de source sûre : 17 heures avant le départ de l'épreuve, seulement 14 joueurs avaient pris leur ticket pour le tournoi. Ils étaient 148 au départ en 2007 et 2008. Catastrophe en vue au niveau de la participation ? Je suis convaincu que non. En effet, les WSOP nous ont cette année habitué à voir les « high-rollers » s'inscrire le plus tard possible, et cette épreuve ne fera pas exception. Je suis sur que les organisateurs arriveront à réunir au moins 100 joueurs.

14h : Event #47 - Mixed Hold'em 2,500$ (Finale)
14h : Event #48 - Pot-Limit Omaha Hgh-Low 1,500$ (Day 2)
17h : Event #50 – Limit Holdem Shootout 1,500$ (Day 1)