masquer le menu

Les banderilles à la française

- 2 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

Les WSOP sont pour le poker ce que le « Tour De France » est pour le cyclisme.
Et comme dans les résumés du « vélo-club », on va y aller de notre petite fierté franco-française en se satisfaisant de la magnifique 8ème place de notre compatriote David Jaoui qui disputait là seulement son second tournoi des WSOP. Le sprint final lui a été fatal, lui qui a toujours été solidement ancré dans un peloton avançant à grande vitesse. Il empoche pour cet effort de deux jours la somme de 87,000$ et prend le maximum de confiance pour le Main Event.

Mais des français (et des belges aussi) ont brillés également dans l’étape n°56 du 5kNLHE SH, assurément l’étape la plus cabossée de tout ce parcours avec tous les meilleurs grimpeurs de la planète réunis sur l’ascension la plus brutale.

C’est un peu ça le Short-Handed. Ca se joue au mental. Et c’est le poker que joue Aurélien Guiglini et qu’il prône depuis des mois, voire même des années. Il vit aujourd’hui l’une des plus belles échappées de sa carrière.

Dans les échappées du jour qui finissent tout de même placées mais malheureusement loin du podium, on trouve Davidi Kitai, le coureur belge en 83ème position victime d’une chute alors qu’il tentait de se rapprocher de la tête de la course. Un pot à 360,000 (3 fois la moyenne à ce moment là) perdu avec full house au tournant contre un brelan qui se transforme en carré à la rivière. Ce fut brutal.

Tout comme la chute du maillot jaune Rui Cao fut soudaine. D’abord une énorme chute où il embarque son adversaire avec deux paires contre une over paire qui trouve son brelan puis à la défaveur d’un set up préflop (je ne connais pas les détails).

La bonne surprise vient donc de notre collègue et ami Aurélien Guiglini qui a joué un poker extrêmement solide, tout en changement de vitesse. Aurélien Guiglini, c’est le Luc Leblanc du poker français. Un gabarit atypique, une capacité à bien couper sur la fin pour gagner sur la photo finish (ou à la river). Il sera donc tout à l’heure dans les 16 derniers de l’un des tournois les plus durs à jouer.

En étudiant bien le parcours, il trouvera certainement les failles pour placer ces fameuses banderilles. La route va être longue, mais il n’oubliera pas le Gatorade et les pâtes de fruits.

Coverage par Winamax
Aurélien Guiglini : Prix Cœur de Lyon (prix de la combativité: toujours en course dans les 16 derniers. Prix spécial de la River)


Coverage par Winamax
David Jaoui : Prix Robert-Chapatte (Plus belle échappée de la journée: 8ème de l'event 54)




yuestud

Escapade Downtown avec Mik22

- 2 juillet 2009 - Par Reg da Fish

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

Encore un petit effort

- 2 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

Event#56 : No Limit Holdem Short Handed 5000$

Les montagnes russes continuent pour deux derniers représentants français encore en lice dans ce que les spécialistes considèrent comme le tournoi le plus difficile de l’année.

Après avoir mené le tournoi pendant plus de 10 niveaux, Rui a eu une rencontre fort malchanceuse quand sa double paire au flop fut battue par le brelan de son adversaire sur le turn. Après être retombé à 190,000 sur des blindes 2,000/4,000 il a continué à attaquer pour remonter à plus de 400,000.

Aurélien Guiglini était, lui, retombé à 7bb et a du shove dès la première main présentable, en l’occurrence KJ et a du faire face a QQ et TT. Pas assez costaud pour le faire sortir car il a très bien joué la river en touchant un Roi.

Peu de temps après, il redoublait encore avec AK contre A7 pour revenir au point de départ, 180,000 jetons.

Coverage par Winamax
Aurélien Guiglini, au moment où il est à tapis avec KJ vs QQ et TT

Event#54 : No Limit Holdem 1500$

David Jaoui a battu 2810 personnes mais sont parcours doit malheureusement s’arrêter à la 8ème place de ce tournoi.

Card dead depuis le début de la table finale, son dernier geste fut d’envoyer tapis avec A9 mais il fut payé par Sergey Konkin qui avait paire de dames.

Cela n’enlève rien au parcours exceptionnel du joueur français qui atteignit aujourd’hui la première table finale dans un tournoi majeure. La première d’une longue série soyons-en sûr. Il prend, par la même occasion, un chèque de 87,000$ et pourra donc jouer le Main Event sereinement.

Coverage par Winamax
David Jaoui, 87,000$ de gains et une très belle 8ème place

yuestud

Allons les enfants!!!

- 2 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

Event#56 : No Limit Holdem Short Handed 5000$

Nous allons arriver à la deuxième pause de ce 5k ShortHanded. Durant ces deux heures, plusieurs évènements se sont produits. Nous sommes d’abord entré dans l’argent, ce qui est déjà plutôt sympa (pour les joueurs surtout) mais nous avons également perdu notre Champion du Monde Belge sur un coup vraiment pas joli du tout qu’il vient de m’envoyer par sms :

Il a QQ et joue contre K9 sur un board à la turn se présentant comme suit :

KQ8K

Beaucoup d’argent est parti au flop et le reste sur le turn. La river est un cruel K qui donne carré à son adversaire.

Dès mon retour sur ce tournoi j’ai été prendre des news de mon ami Aurélien Guiglini dont j’avais vu le tapis amoindri. Je lui demande ce qu’il s’est passé :
« Le tard’ de la table vient de me chatter la gueule. Je call son raise avec 34 de pique. Flop 357 avec deux piques, je suis pas mal. Je donke car il va surement check behind beaucoup d’as qui n’auront pas touché. Il call. A la turn vient un as qui me donne double belly buster (double tirage quinte ventrale) et je le check raise allin. Il snap avec AJ ce qui me confirme qu’il ne comprend pas grand-chose. Je ne touche pas un de mes 20 outs à la river.

Quant à Rui Cao, il poursuit son bonhomme de chemin de la défonce de ses adversaires. Certaines langues bien pensantes disent qu’il a encore du sang sur sa veste. Ce sang appartiendrait à la multitude de joueurs qu’il a éliminés dans ce tournoi. Il doit avoir plus de 800,000 mais peut etre plus, son stack étant des plus difficiles à compter.


Event#54 : No Limit Holdem 1500$

Concernant le parcours de David Jaoui dans ce qui constituait le dernier donkament (avant le Main Event) de ces WSOP09, il est toujours porteur d’espoir car David est revenu du diner break avec une quinzaine de blindes. Il est le plus petit tapis mais rien n’est joué. Beaucoup de joueurs se tiennent dans un mouchoir de poche.

yuestud

Last Chance

- 2 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

Event#56 : No Limit Holdem Short Handed 5000$

Nous en sommes exactement à la première pause de ce day2 du 5K NLHE SH avec désormais 3 joueurs Winamax encore en course.

Le plus frais d’entre eux, Rui « Cao » Gohanounet, Local Hero Winamax et instructeur Limpers mène la danse avec plus de 600,000 jetons.

Coverage par Winamax
Gohanounet ChipLeader, la grosse performance attendue?

Dans son sillage, Aurélien Guiglini a effectué un excellent début de journée et pointe à un peu moins de 300,000. A sa table, Bill Chen, David Chiu notamment, mais il vient d eme confier que ces deux là n’étaient vraiment pas dangereux « Bill Chen vient de se faire value town la gueule par David Chiu avec paire de 3, ils sont tarés !!! »

Coverage par Winamax
Aurélien Guiglini, 3 tournois par an. 2,5 perf par an


Et last but not least, Davidi Kitai, notre champion du monde belge qui émarge à plus de 200,000. Après avoir essuyé une mauvaise rencontre en début de journée, il a su se relever et conserver un tapi intéressant à l’approche de la bulle.

Coverage par Winamax

Davidi Kitai, après sa TF de l'an passé sur la même épreuve, encore un back to back?


La bulle ? Parlons-en. Elle éclatera à 90 joueurs. Pour le moment ils sont encore une centaine, la moyenne est aux alentours de 120,000. Autant dire que nos joueurs ont, d’une part, une grosse chance de rentrer dans l’argent, mais d’autre part de martyriser la bulle comme chacun des trois sait le faire quand il a des jetons à ce moment clé des tournois.

Comme vous avez pu le voir, nous avons perdu durant ces deux heures deux autres de nos compatriotes : Patrick Bruel et Nathanael Horion qui avaient débuté la journée avec des tapis relativement modestes. Le miracle n’a pas eu lieu et ils se sont levés bien avant la distribution des premiers billets verts.


Event#54 : No Limit Holdem 1500$

De l’autre côté de l’amazon room, un autre de nos compatriotes se démène pour atteindre la première table finale WSOP de sa jeune carrière. Il s’agit du très sympathique David Jaoui, alias RayonsX sur la toile.
A l’heure où j’écris ces lignes, il est juste dans la moyenne à 13 joueurs restants. Il avait 975,000 quand la moyenne affichait exactement le même montant.

Gageons qu’il saura faire son chemin vers la table finale du dernier donkament en full ring avant le Main Event. Et si la surprise venait de lui ?

Coverage par Winamax
David Jaoui, pour conclure une année online assez exceptionnelle?


yuestud