Deuce to Seven : la bulle est proche

- 12 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Le passage à trois tables (21 joueurs) a donné lieu à un retirage complet des tables de l'épreuve de Deuce to Seven. Patrick Bueno ayant mordu la poussière il y a un peu plus d'une heure, seuls dans français sont encore en course, et par le plus grand des hasards (bon, OK, il y avait une chance sur trois), il sont assis à la même table, de part et d'autre du croupier.

Coverage par Winamax

Bruno Fitoussi et David Benyamine se connaissent bien, et depuis longtemps. Ils ont souvent croisé le fer à l'Aviation Club de France. Bruno a vu « grandir » Benyamine et devenir peu à peu un formidable joueur de poker, avant de quitter la France pour aller s'installer à Vegas en 2006.

Le casting de la table compte justement deux joueurs que David affronte régulièrement au Bellagio, lors des parties very high-stakes de la Bobby's Room. Saurez vous les retrouver ?

1/ Bruno Fitoussi 27,000
2/ Doug Booth
3/ Michael Binger 125,0000
4/ Nick Schulman : gros tapis
5/ Tim Phan 40,000
6/ Roland de Wolfe : gros tapis
7/ David Benyamine : 140,000

David mise gros après le tirage : il est payé par Roland de Wolfe. Le français annonce « voilà une main que j'ai eu sept fois aujourd'hui », en retournant 2-3-4-5-7 pour le jeu max. Je commence à comprendre comment DB a accumulé autant de jetons.

Bruno Fitoussi est hilare. « Je suis pas de taille contre ces gars là ! Pour être un grand pro, il faut aussi être cultard ! »

Bruno est tombé à moins de dix blindes, et doit s'incliner quelques minutes plus tard, faisant tomber le compteur à 18 joueurs. Il ne reste plus que quatre éliminations avant la bulle, et David Benyamine est le dernier français en course.

Autour des autres tables, quelques pointures (Max PEscatori, JR Bellande, John Hanson, Ville Wahlbeck), et une poignée de vieux que je ne reconnais pas. Des vétérans de ce jeu que l'on apellait dans le temps "Kansas City Lowball"...

Coverage par Winamax

Comme cette photo ne le montre pas, DB est plutôt détendu à la table, discutant de tout et de rien avec ses adversaires (mais discutant surtout de poker, rassurez-vous)

Tableau de bord
18 joueurs restants (sur 96 au départ)
Blindes : 2,000/4,000, ante 1,000
Tapis moyen : 160,000