Vases communiquants

- 17 juin 2009 - Par Benjo DiMeo

Dans le coin Orange de l'Amazon Room, cinq tables de poker sont actives. Autour d'elles, des joueurs de poker concentrés et soucieux. Nous en sommes à ce moment du tournoi où la table finale semble si proche qu'on peut presque la toucher. Mais dans le même temps, il reste encore des tonnes de mains à jouer. Des mains qu'il faudra bien jouer, sans commettre d'erreur – car à ce niveau de blindes, une seule erreur peut vous couter le tournoi, peu importe la taille de votre tapis.

Antoine « solody »Amourette et Rui « Gohanounet »Cao sont toujours assis à la même table, de part et d'autre croupier. Cependant, il semblerait qu'un important glissement ait été effectué en ce qui concerne leurs tas de jetons.

J'avais quitté Antoine avec un tapis de 80,000, la moyenne à ce moment là. De son côté, Rui était plus ou moins chip-leader avec plus de 225,000.

Quand je reviens devant la table, je constate que le tas d'Antoine a été multiplié par cinq au bas mot. Rui fait un peu la gueule, avec environ 200,000.

Antoine me confirme ce que je présumais : il s'est largement nourri sur son voisin français. «Grosso modo, j'ai doublé mon tapis en ne faisant que des sur-relances à tapis préflop », explique t-il. «J'ai environ 190,000 quand se produit le coup avec Gohanounet. Lui était monté à plus de 400,000. »

C'est une bataille de blindes. Antoine complète avec 7Carreau5Carreau, et Rui checke.

Le flop est 9Carreau9Coeur5Pique.

Antoine checke, puis paie la mise minimum posée par Rui.

Turn QCarreau. Ca devient intéressant. Antoine checke à nouveau, et paie une nouvelle mise (20,000).

Rivière 3Carreau. La carte gagnante. Antoine checke une dernière fois. Rui mise 50,000. Antoine pousse son tapis au milieu. Rui ne peut guère abandonner le coup : il possède ACoeur9Trèfle pour un brelan floppé. Il paie et Antoine remprorte un pot énorme pour le placer parmi les chip-leaders.

« Ça m'embête quand même un peu que ça se soit passé comme ça », dit-il avec un sourire gêné. Je sais qu'il est sincère. Gohanounet reste tout de même en bonne santé, malgré tout. Un peu en dessous de la moyenne avec un tapis de trente blindes.

Tableau de bord
37 joueurs restants (sur 1534 au départ)
Blindes : 4,000/8,000, ante 1,000
Tapis moyen : 250,000
Joueurs que j'ai reconnus : Michael Binger (short-stack)