masquer le menu

Fin du Day 1C

- 6 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

Un moment poignant en toute fin de journée... Le directeur de la communication des WSOP Nolan Dalla a pris le micro, faisant taire tout le monde pour présenter un joueur américain assis en table 1 (à côté de Renaud Desferet, d'ailleurs). Cet homme est atteint d'une maladie incurable, et les médecins ne lui ont donné que six mois à vivre. Son rêve avant de partir était de jouer les championnats du monde de poker : un rêve qui a été rendu possible par les efforts de son épouse pour collecter des fonds. Ce joueur sera présent au départ du Day 2. « Vous n'avez peut-être pas de bracelet, mais vous êtes un vrai champion », a dit Nolan sous les applaudissements nourris de la salle tout entière debout.

Faisons le point sur les joueurs que nous avons suivis aujourd'hui :

Qualifiés et joueurs Winamax

Simon Cuq 80,000 (Belle fin de journée !)
Damien Damianthe 80,000 (« Un peu de réussite sur un pot à 20,000 à l'instant »)
Pasquà Aude 40,000
Gabriel Gouttiere 36,000 (A floppé un brelan contre top-paire, top-kicker – a trouvé une quinte flush qui n'a pas payé)
José Puerta 32,000
Renaud « 123 » Desferet 22,650

Les autres

Jerôme Zerbib 95,000
Michel Leibgorin 85,000 (« Un joueur m'a pris en grippe après que je lui ait montré un bluff, et s'est empalé trois fois »)
Julien Legros 79,000
Isabelle Mercier 53,000
Eric Larcheveque 31,750
Paul Testud 33,000 (Je l'ai manqué toute la journée, le Paulo)
Gabriel Nassif 14,000
Gabriel Nassif 12,000
Philippe Narboni OUT

Une longue journée se termine... Et demain sera encore pire. Plus de 2,400 joueurs sont déjà inscrits pour la dernière journée de départ du Main Event : si parmi vous certains songent encore à s'inscrire, je ne saurais trop vous conseiller de vous rendre au Rio manu militari : le Day 1D pourrait bien afficher complet (la limite est d'environ 2,900)

Tous les grands joueurs qui n'étaient pas là ces trois derniers jours seront présents. Même topo pour les français et les joueurs du Team Winamax. A très bientôt !

Level 5

- 6 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

Après Yann Paris, c'est au tour d'Erwann de Lecluse de faire sa sortie. Le qualifié Winamax souffrait depuis le début de la journée avec un petit tapis, et n'a jamais réussi à renverser la vapeur.

Les autres qualifiés Winamax ont des tapis divers et variés : 18,000 pour Gabiche60 (en difficulté), 50,000 pour Pasquà Aude (confortable) et 35,000 pour José Puerta. Simon Cuq est toujours en course avec 37,000. Je l'ai vu relancer au hi-jack,mais passer après une sur-relance de la petite blinde, qui montre un As. David Damianthe continue de voler en classe affaires avec 72,000.

Julien Sagne est passé de 17,000 à 71,000 en trente minutes, lui faisant gagner le prix du meilleur grimpeur du Day 1D.

Le Local Hero Renaud « 123 » Desferet possède 24,000, et m'a confié détenir As-Roi lors du coup crucial raconté dans un post précédent. Rappellons que le New-Yorkais a vu son ticket pour le Main Event offert par Winamax après avoir remporté la « Course aux Diamants » - un concours du plus gros « raker » organisé il y a un an. Un bon joueur de cash-games sur Winamax, l'ami Renaud, et un gros gagnant, aux plus hautes limites.

Julien Legros va probablement terminer la journée dans le peloton de tête côté français. Karbioo86 a floppé deux brelans consécutifs, tous deux bien rentabilisés. Coïncidence amusante, les deux impliquent un flop identique : Q-4-3. Sur le premier, Julien floppe le brelan de 4 contre AQ, et sur le second, il floppe le plus petit brelan contre deux Rois.

A la table de Jerôme Zerbib (50,000), je retrouve mon ami Brandon Schaefer (20,000). On partage le même endroit préféré à Vegas – le Red Rock Canyon. Comme moi, le vainqueur de l'EPT Deauville (2005) aime se changer les idées dans cet endroit d'un calme absolu situé à seulement vingt minutes du Strip. « J'y vais régulièrement », dit-il. Un joueur a l'autre bout de la table n'entend que la fin de la conversation, et demande : « Où ça ? Au Rhino ? » [la plus célèbre boîte de strip-tease de Las Vegas] Tout le monde éclate de rire. « Non, on parlait de randonnée, en fait. »

« Ah bon. », répond l'autre, déçu. La croupière intervient : « Je ne comprends pas comment les hommes font pour aimer ce genre d'endroit », et la conversation dérive très vite vers les mérites des « Gentleman Clubs » de Sin City.

Le top 10 (non-officiel) selon www.worldseriesofpoker.com

Igor Borukhov 150,000
Marc Naalden 135,000
Jeff Lisandro 126,200
Justin Bonomo 112,000
Rifat Palevic 111,000
Kevin Saul 108,000
Brandon Myers 105,000
Jamie Roberts 105,000
James Campbell 95,000
Tsai Chen 89,000

Quelques éliminés de marque lors du Day 1C

Daniel Negreanu
Evelyn Ng
Lacey Jones
Jamie Gold
Samuel Chartier
Chad Batista
Annie Duke
Eric Liu
Erica Schoenberg
David Singer
Tom McEvoy
Liv Boeree
Alex Jacob (apportez la tondeuse !)
JJ Liu
Abe Mosseri
Marcel Luske

Level 4

- 6 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

J'ai retrouvé Michel Leibgorin à une nouvelle table en Zone Bleue. Son tapis a retrouvé des couleurs pour passer à 43,000. J'ai vu Michel limper, puis payer une relance venue du cut-off. Pour ensuite check/caller le flop Q-9-5 dépareille, et abandonne sur l'As au turn.

Le Local Hero Renaud Desferet a joué un pot énorme. Le flop est 6Trèfle3Carreau2Carreau, il y a 14,000 déjà au milieu (soit cent blindes), et une mise de 9,500 est placée devant le français. Je n'ai pas vu le début du coup, et ne peux donc que faire une déduction : soit Renaud a misé ce montant après un check de son adversaire, ou soit il a relancé de ce montant une mise placée par son adversaire (et que le croupier aurait ensuite mise au milieu). Quoi qu'il en soit, l'adversaire de Renaud paie, créant un pot de 32,000.

Le reste du coup est plus classique : les deux joueurs checkent le 7Trèfle sur le turn, et la QCarreau sur la rivière. Renaud ne peut battre la paire TTrèfleTCoeur de son adversaire, et concède le pot. Il tombe à 37,000.

Jerôme Zerbib a quitté la Brasilia Room pour trouver une nouvelle table en Zone Orange. Le pro des cash-games parisiens pointe à 46,000. Non loin, Eric Larcheveque possède 41,000, et j'espère que son voisin Alex Jacobs possède une bonne tondeuse : son tapis est tombé à un maigre 3,000, soit dix grosses blindes.

On dirait bien que l'un de nos qualifiés Winamax a mordu la poussière au retour de la pause dîner : Yann Paris est introuvable dans la Zone Bleue de l'Amazon Room. Je poursuis mes recherches. Les six autres qualifiés W sont toujours en course, et s'apprêtent à disputer le dernier niveau de la journée.

Tableau de bord
Plein de joueurs restants (sur 1,696 au départ)
Blindes : 200/400, ante 50
Tapis moyen : je sais pas

Cinq tables, cinq mains

- 6 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

En panne d'inspiration au retour du dinner-break, je me suis amusé à relever cinq mains complètement au hasard, histoire de voir si j'allais être assez chanceux pour voir quelque chose d'intéressant. Les voici, sans coupures ni montage. Comme vous pourrez le constater, il faut endurer pas mal de mains à la con pour finalement tomber sur un truc qui tienne la route - la souffrance quotidienne du reporter poker, en quelque sorte :

Main #1 – Table 22
Une caméra d'ESPN a filmé les dix dernières minutes qui viennent de s'écouler, avant de s'en aller. Tout le monde passe jusqu'à la petite blinde, qui relance à 1,125 en chaussant ses lunettes noires. « T'embêtes pas, la caméra est partie », remarque un joueur. Tout le monde rigole, y compris la grosse blinde, qui passe.

Main #2 – Table 3
A la table de David Damianthe, un joueur relance à 900 au cut-off. Il remporte les blindes et ante.

Main #3 – Table 9
Un joueur limpe en milieu de parole. La petite blinde complète, et la BB checke. Flop 9Trèfle4Carreau3Pique. La petite blinde prend le pot avec un « donk » bet de 650.

Main #4 – Table 24
Un joueur relance à 1,100 en début de parole. Il remporte les blindes et ante. Zut, je ne choppe que des mains inintéressantes. Ah, tiens, la dernière est pas mal du tout :

Main #5 – Table 43
Un joueur âgé limpe pour 300 en début de parole. Le cut-off relance à 1,200. La grosse blinde paie. Le vieux paie en utilisant que des jetons de 100, alors qu'il dispose de plusieurs jetons jaunes de 1,000. Cela prend un temps interminable, et j'entends des joueurs soupirer.

Flop KTrèfle3Pique4Pique. Tout le monde checke. Turn QCoeur. La grosse blinde mise 2,000. Payé par le vieux. Fold du relanceur. Rivière 3Coeur. La grosse blinde montre ACoeurQPique. Le vieux montre un KPique8Trèfle assez audacieux (limp en début de parole, call d'une relance hors position, etc)

PAUSE-DÎNER

- 6 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

La partie reprendra à 20h15, heure locale.