masquer le menu

Fin du Day 2A

- 8 juillet 2009 - Par Reg da Fish

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

Fin du Day 2A

- 8 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

Environ 630 joueurs ont survécu à la seconde journée du Main Event des WSOP – la première des deux secondes journées de départ, j'entends, bien que je ne sois pas sur que cette phrase ait un sens. Ces 630 joueurs ont déjà accumulé dix-huit heures de poker, et pourtant la route est encore longue, très longue. Les places payées ne seront atteintes que samedi, pour le Day 4, et entre deux, il faudra encore jouer le Day 3, long de dix heures. Bref, toutes les succès partiels que je peux vous raconter ce soir ne représentent pas grand chose, tout au plus des préliminaires avant (on l'espère) quelque chose de grand. Comme disait ma grand-mère chaque été sur la route des vacances, après 500 kilomètres à fond de caisse sur l'A1, direction sud : « On est pas rendu. »

Trois des huit joueurs Winamax au départ de la journée ont survécu : Anthony « Tallix » Roux (82,000), Patrick Bruel et Ludovic Lacay. A ces trois pros, on peut ajouter au clan des doublevés Julien Brécard (149,000), Alexandre Roos (198,600) et Christophe Schaming (71,000).

Fabrice Soulier passe le cap du Day 2A avec un tapis de plus de 120,000 (décompte effectué une heure avant la fin de la journée). Benjamin Pollak a vécu une journée difficile, perdant nottament avec une paire d'As contre AT. Le parisien est tombé à 60,000, avant de rebondir pour terminer aux alentours de 125,000. A l'inverse, son pote Patrick Hanoteau a vécu une journée parfaite : « tout s'est bien passé, tout est rentré, je n'ai jamais eu à prendre des risques sur un gros pot, bref tout baigne. » Antoine « solody » Amourette tient le cap avec 186,000.

Impossible pour le moment de vous livrer la liste complète des français ayant survécu. On fera le point au départ du Day 2B, qui remplira le Rio à pleine capacité avec 2,922 partants, parmi lesquels Alexia Portal, Nicolas Levi, les qualifiés Winamax, les survivants du King5, etc, etc.

Régis postera une vidéo dans l'heure qui suit... En attendant, vous connaissez le rendez-vous : même heure, même endroit pour la suite du plus gros tournoi de poker du monde.

Coverage par Winamax

Benjamin Pollak

Coverage par Winamax

Patrick Hanoteau

Tableau de bord
630 joueurs restants (sur 1,476 au départ du Day 2A)
Blindes : 600/1,200, ante 200 au départ du Day 3
Tapis moyen : 100,000

Level 9

- 8 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

Les caméras d'ESPN entourent la table de Michel Abécassis. Le joueur du Team Winamax est à tapis sur le flop 3Carreau4Carreau8Carreau.

« J'espère que tu es à tirage », dit son unique adversaire. « Je paie. »

Michel n'est pas à tirage : il retourne QCarreau2Carreau pour une couleur.

« J'ai des outs », dit l'autre en montrant un brelan de 3 floppé.

Les caméras se rapprochent.

« Come on ! Give me a three, four or eight », crie l'inconnu, debout, passant outre le fait qu'il possède largement plus de jetons que Michel, et que son tournoi ne sera absolument pas en danger s'il perd le pot, au contraire de son adversaire, dont la survie est en jeu. Michel, coudes posés sur le tapis, tête enfouie entre les mains, ne bouge pas, ne dit rien.

Turn KPique

« Come on ! Three, four, eight, King ! »

Le poker télévisé a crée des comportements détestables.

Rivière 4Coeur

« YES ! »

Michel se lève, sonné. Son Main Event est terminé. Les caméras le suivent tandis qu'il se fraie un chemin vers la sortie.

En d'autres nouvelles, Otto Richard est désormais installé à la table de Patrick Bruel. « Il joue bien, le gamin », dit P14B en l'observant 3-bet au bouton une relance. « Pourquoi il n'est pas signé chez nous ? » Les voies du recruteur de Winamax sont impénétrables... Ca, et le fait qu'Otto était encore sous contrat avec un concurrent il y a peu. Toujours est-il que l'ami de Manub a effectué un parcours remarquable durant la seconde partie du Day 2A, et pointe désormais à 200,000. Il sera probablement l'un des chip-leaders français quand on fera les comptes à la fin de la journée. Patrick, lui, possède un tapis correct avec 80,000.

Coverage par Winamax

« Tu sais Benjo, c'est pas grave si tu ne parles pas de nous dans le reportage. C'est la troisième fois qu'on joue le Main Event, et jusqu'à maintenant, on a toujours sauté le premier jour. » C'est en substance le discours que m'ont tenu les joueurs amateurs Alexandre Roos et Christophe Schaming (photo ci-dessus) il y a trois jours, quand ils ont pris le départ du plus gros tournoi de l'année.

Mais, alors que la seconde journée du tournoi s'achève, je ne peux garder le silence plus longtemps : tous deux sont encore en course avec des tapis confortables. 85,000 pour Christophe (dans la moyenne), 180,000 pour Alexandre.

Ah, au fait, j'oubliais : Christophe et Alexandre sont, avec Patrick Bruel et Marc Simoncini les actionnaires et dirigeants d'une petite société dont vous avez peut-être entendu parler ces dernières années : Winamax. Mes boss, quoi. Gloups.

Coverage par Winamax

Alexandre Roos

Tableau de bord
657 joueurs restants (sur 1,476 au départ)
Blindes : 500/1,000, ante 100 (encore 30 minutes de partie)
Tapis moyen : 96,000

Level 8

- 8 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

J'ai pu recueillir quelques confidences des joueurs durant la dernière pause de la journée, qui vient de se terminer.

Ludovic Lacay est passé à 124,000 après deux gros coups contre les joueurs « star » de sa table. Le premier contre Luca Pagano. Ludovic relance à 2,000 avec QCoeurTCoeur. Hors position, l'italien sur-relance à 6,000. Ludovic paie. Le flop est QCarreau3Carreau2Carreau. Pagano checke, et Ludovic fait de même après un petit temps de réflexion. Turn QPique. Bingo ! Pagano mise 11,000. Payé par Ludovic. Rivière 5Pique : Pagano mise 18,000. Ludovic paie. Pagano montre une paire de Rois (Cuts n'a pas vu s'il son adversaire avait le Roi de carreau ou non), et le joueur du Team Winamax remporte un gros pot.

Le second coup s'est produit contre le très dangereux Isaac « WestmenloAA » Baron. « Je paie une relance au bouton avec TPiqueTTrèfle. Le flop est TTrèfle5Trèfle2Pique. Il mise 4,500, je paie. Turn KTrèfle. Il mise 6,500. Je relance à 16,500. Call. Rivière JCarreau. Il checke, je mise 18,000, et il paie avec ATrèfleKPique. J'ai eu chaud ! » Plus tôt, Ludovic me confiait avoir beaucoup de mal à jouer contre Baron. « J'ai floppé deux brelans contre lui, il ne m'a pas donné un centime ! »

Coverage par Winamax

Journée difficle pour Michel Abécassis, qui fléchit mais ne tombe pas, et est encore de la partie à deux heures de la fin du Day 2A. MIK22 pointe à 27,000

Coverage par Winamax

Mathieu Jacqmin possède 80,000 à la table d'Andy Black. L'irlandais est énorme avec presque 200,000.

Coverage par Winamax

Yuestud (120,000) a vu arriver à sa droite le belge Pierre Neuville (20,000)

Le top 10 selon www.worldseriesofpoker.com

Samer Rahman 322,000
Andrew Gaw 320,000
Karec Terrell 265,000
Mike Bisutti 265,000
Peter Kremenliev 245,000
Denise Molloy 236,000
Greg Mueller 235,000
Carter Swidler 220,000
Jeffrey Mathis 205,000
Lennard Konst 203,000

Tableau de bord
740 joueurs restants (sur 1,476 au départ)
Blindes : 400/800, ante 100 après la pause-dîner
Tapis moyen : 80,600

Premiers départs

- 8 juillet 2009 - Par Benjo DiMeo

Antony Lellouche n'a eu le temps de jouer qu'une seule main au retour de pause pour voir ses espoirs dans le Main Event s'effondrer. C'est son camarade de table Patrick Bruel qui m'a raconté ce qui s'est passé : P14B a en effet activement participé à la disgrâce d'Antony.

« C'est assez moche... J'ai 19,000 de grosse blinde, et une paire de 5. Antony relance, comme il le faisait à chaque fois. J'envoie le tapis. Il possède une paire de Dames. Cinq sur la dernière ! »

Après ce bad-beat infligé par un collègue du Team, Antony n'a plus que quelques instants à vivre dans le tournoi. Il s'engage avec une paire de Dix, misant et payant tout au long du tableau 3-3-7-J-x. Le tapis est payé sur la rivière : son adversaire montre une paire de Dames.

Antony Lellouche est donc le troisième joueur du Team Winamax à faire sa sortie dans le Main Event. Une élimination qui profite à Patrick, dont le tapis est monté à 43,000.

Cela ne sera pas la seule élimination à déplorer du côté du Team après le dinner-break. Comme vous avez pu le lire sur son fil Twitter, Manuel Bevand s'est montré très actif tout au long du Day 2, et, il l'admettra ensuite, a sans doute « pas très bien joué quelques coups ». Son dernier coup, Manub le trouve en payant une relance avec TCoeur9Coeur. Le flop est 9Pique7Pique7Carreau, et son adversaire fait tapis en overbet. Manub réfléchit un temps interminable et finit par payer pour ses derniers 26,000, mettant son tournoi en jeu. Il joue contre une paire de Dix et ne trouve pas de miracle.

C'est donc la fin des WSOP édition 2009 pour Manuel, « en demi-teinte, et pas très satisfait. Mais je me vengerai ! »

Les joueurs du Team Winamax encore en course dans ce Day 2A sont Arnaud Mattern (short), Anthony Roux (dans la moyenne), Ludovic Lacay (bien), Patrick Bruel, et Michel Abécassis (tous deux de retour après un départ difficile) Sans oublier notre Team Manager Yuestud, le joueur le plus en forme du contingent Winamax avec 120,000.

Tableau de bord
828 joueurs restants (sur 1,476 au départ)
Blindes : 400/800, ante 100
Tapis moyen : 72,000