masquer le menu

On prend les mêmes et on continue

- 2 mars 2020 - Par Rootsah

Chipleaders au départ du Day 3, Sonny Franco et Ouassini Mansouri le sont encore pour le Day 4
10 joueurs courent toujours après le premier prix de 200 000 €
Main Event 1 500 € (Fin du Day 3)

EndoftheDay

On vous le disais au dinner-break : apparemment, dans ce Main Event, les chipleaders sont vraiment décidés à faire respecter leur statut jusqu'au bout du tournoi ! Car Ouassini Mansouri et Sonny Franco, qui occupaient déjà la tête du classement au départ de la journée avec 107 joueurs encore en course, sont toujours au sommet après presque dix heures de poker supplémentaires et 97 éliminations enregistrées !

Franco3

Bon, cette fois, c'est Sonny Franco qui aura l'honneur du statut officiel de chipleader au début du Final Day, avec un stack de 4 875 000 jetons. Évidemment, le Sudiste a gagné son lot de setups favorables ce dimanche pour en arriver là...

Mansouri

"Il est habitué à empaqueter beaucoup de jetons !" chambrait Ouassini Mansouri, qui sera donc son dauphin lundi avec 4 450 000 jetons. Quant à Sonny, il confiait redouter particulièrement le Polonais Marcin Wydrowski (933 000 $ de gains en live), qui aura tout de même 39 BB à sa disposition pour le Day 4, soit le quatrième tapis.

Estegassy3
Entre Ouass' et Marcin, on retrouve Florent Estegassy (4 325 000), qui racontait avoir pris son envol au meilleur moment  : "J'ai navigué entre 10 et 30 blindes toute la journée, jusqu'à 29 joueurs restants. Là, je gagne ce coup avec As-Dame contre As-Roi, un coup qui n'existe pas : si j'avais bien compté le stack de mon adversaire, je n'aurai pas payé. Puis j'ai eu un rush à 24 left, et j'ai passé beaucoup de coups préflop et postflops, souvent sans showdown. La journée était un peu longue, mais je suis satisfait." En tout cas, la composition du quatuor de tête laisse augurer d'une belle foire d'empoigne entre gros tapis demain, avec des joueurs qui n'auront pas peur de prendre les risques nécessaires pour faire la différence.

Le reste du casting est complété par Lianmin Bai, qui a fait le ménage en fin de journée, tandis que 5 joueurs commenceront le Day 4 avec moins de 20 blindes : le shortstack officiel Jean-Paul Pasqualini (11BB), mais aussi le pote du Team W Duco Ten Haven, qui a prouvé qu'il n'était pas le moins compétent du field, sans oublier deux joueurs qui sont passés entre les gouttes aujourd'hui, Ivan Sheptytskyi et Xavier Mouysset. On fera mieux connaissance avec eux demain, mais aussi avec Gilles Gauyacq, qui débutera avec 20 blindes tout rond pour le dernier jour. La plupart de ces joueurs ne sont qu'à un double-up de revenir dans la moyenne, qui se montera à 2 559 000 jetons (32 BB).

Il reste donc 10 joueurs en course pour le trophée et les 200 000 € promis au vainqueur (+ le package à 2 000 €), déjà tous assurés d'empocher un minimum de 16 500 €. La table finale à 9 joueurs sera connue après la prochaine élimination : l'ultime journée du festival débutera à 16 heures ce lundi 2 mars au level 29 (blindes 40 000/80 000 BB Ante 80 000), avec Benjo aux manettes de notre reportage pour vous narrer l'épilogue de ce tournoi. Si vous aimez les coms' de Comanche et Shishi, vous pouvez aussi mater le streaming avec cartes révélées et 30 minutes de décalage sur la page Twitch de partypoker.eu ou la page Facebook du Club Pierre Charron. Soyez à l'heure, on risque d'assister à un dernier acte mémorable !

Le plateau pour le Day 4 :

Table 1 :

Marcin
Florent Estegassy (France) : 4 325 000 (54 Big Blinds)
Marcin Wydrowski (Pologne) : 3 110 000 (39 BB)
Lianmin Bai (Chine) : 2 950 000 (37 BB)
Jean-Paul Pasqualini (France) : 885 000 (11 BB)​​​​​​
Gilles Gauyacq (France): 1 595 000 (20 BB)

Table 2 :

Duco Ten Haven (Pays-Bas) : 1 350 000 (17 BB)
Ouassini Mansouri (France) : 4 450 000 (55 BB)
Ivan Sheptytskyi (Ukraine) : 1 265 000 (16 BB)
Xavier Mouysset (France) : 1 205 000 (15 BB)
Sonny Franco (France) : 4 875 000 (71 BB) (chipleader)

Les prix restants à distribuer :

Vainqueur : 200 000 € + Package WPTDS European Championship Deauville (2 000 €)
Runner-up : 136 788 €
3e : 97 000 €
4e : 69 000 €
5e : 49 500 €
6e : 37 000 €
7e:  29 200 €
8e:  23 800 €
9e : 19 700 €

10e : 16 500 €

Ils sautent sur Lianmin

- 2 mars 2020 - Par Rootsah

Lianmin Bai réussit un strike
Alain Zeidan et Ekrem Sanioglu sont éliminés sur la même main !
Main Event 1 500 € (Day 3)

Tapis, tapis, tapis ! Voilà ce que l'on a entendu sur la table TV, alors qu'il reste une quarantaine de minutes à jouer dans ce Day 3. Et pour cause, trois joueurs ont décidé de s'écharper sur la même main ! C'est tout d'abord Lianmin Bai, plutôt discret depuis le début de cette journée, qui annonce "all-in", pour un total de 1,260 millions. À sa gauche, Alain Zeidan, qui ne possède plus que 12 blindes, décide de l'imiter. C'était sans compter sur Ekrem Sanioglu, qui lâche le mot magique à son tour ! Nous avons donc trois joueurs à tapis dans un pot évidemment ultra-important. Les jeux sont retournés et tout le monde se précipite pour assister au showdown :

Lianmin Bai : A10
Alain Zeidan : A9
Ekrem Sanioglu : AQ

Trio2

La tension se fait sentir...

Le croupier déroule alors un flop capital : ce sera A87. Ekrem est toujours devant... Mais c'est un 9 qui pointe le bout de son nez sur le turn ! Alain prend l'avantage, mais va devoir éviter une Dame, qui ferait gagner Ekrem, ainsi qu'un 10, un Six ou un Valet, les cartes providentielles de Lianmin. Le croupier prend le temps de retourner la river... et c'est un 10, qui offre deux paires gagnantes au joueur chinois !

Board
Ce dernier, qui couvre ses deux adversaires, ramasse ainsi l'intégralité du pot. On fait ensuite les comptes pour savoir qui d'Alain ou d'Ekrem prendra la 11e place... Alain possède 750 000 jetons, et Ekrem seulement 10 000 jetons de plus ! C'est donc Alain qui termine 12e et encaisse 14 000 €, Ekrem grattant un palier avec un gain de 16 500 €.

Bai

Lianmin peut prendre la pose et lâcher un petit sourire : il grimpe à 2 800 000 suite à ce bon coup du destin.

Une prochaine élimination scellerait la fin de la journée.

Tableau de bord
10 joueurs restants (sur 853 entrées)
Tapis moyen : 2 559 000
30 minutes à jouer dans le level 28 (blindes 30 000/60 000 BB Ante 60 000)
Gain assuré : 16 500 €

On décompresse une dernière fois

- 2 mars 2020 - Par Rootsah

Main Event 1 500 € (Day 3)

C'est la dernière pause de la journée dans ce Main Event. On jouera donc encore une heure dans ce Day 3, à moins que la table finale à 9 joueurs ne soit formée avant la fin du level 28.

Estegassy2

Seul joueur au dessus des 4 millions de jetons, Florent Estegassy mène le bal d'une courte tête devant Sonny Franco.

Chipcount au break :

Table TV :

Florent Estegassy : 4 210 000 (chipleader)
Marcin Wydrowski : 2 870 000
Lianmin Bai : 1 480 000
Alain Zeidan : 1 050 000
Ekrem Sanioglu : 1 040 000 ​​​​​​
Gilles Gauyacq : 945 000

Table extérieure

Duco Ten Haven : 3 380 000
Ouassini Mansouri : 3 290 000
Ivan Sheptytskyi : 2 385 000
Xavier Mouysset : 690 000
Jean-Paul Pasqualini : 1 260 000
Sonny Franco : 3 995 000

Tableau de bord
12 joueurs restants (sur 853 entrées)
Tapis moyen : 2 132 500
Début du level 28 (blindes 30 000/60 000 BB Ante 60 000)
Gain assuré : 14 000 €

Johnny B. bad

- 2 mars 2020 - Par Rootsah

Main Event 1 500 € (Day 3)

Hansen
On ne sait pas comment il fait, mais Sonny Franco est très souvent inarrêtable quand il est bien lancé dans un tournoi. Il possède aussi ce don de faire tilter ses adversaires. La preuve, il relance une nouvelle fois, et Johnny Hansen (photo, qui n'est sans doute pas un mélange de Johnny Moss et Gus Hansen), décide de 3-bet shove avec une maigre paire de Deux, pour ses derniers 600 000. Sonny se fait un plaisir de payer avec deux Dames, et grimpe à 3 950 millions après un board sans histoires. Il s'empare donc des commandes de ce tournoi... Johnny Hansen, déjà ITM lors d'UO Paris en décembre, encaisse 11 900 €.

Peiffet
On se tourne alors vers la table télévisée, ou Alain Zeidan vient d'envoyer son tapis depuis le bouton. Julien Pieffet (ci-dessus, au milieu) est couvert mais décide d'y aller avec As-5 pour ses dix dernières blindes, et joue contre QJ. Le Libanais trouve le flush draw au flop, et le complète à la river, ce qui lui permet de remonter à 1,2 millions. Julien Pieffet, un Français plutôt habitué des résultats au Brésil et en Espagne, valide son premier résultat dans l'Hexagone avec une 13e place bonne pour 14 000 €.

Tableau de bord
12 joueurs restants (sur 853 entrées)
Tapis moyen : 2 132 500
6 minutes à jouer au level 27 (blindes 25 000/50 000 BB Ante 50 000)
Gain assuré : 14 000 €

Des As à double tranchant

- 2 mars 2020 - Par Rootsah

Main Event 1 500 € (Day 3)

Polito
Alors que le quadruple vainqueur WPTN et WTPDS Laurent Polito se positionnait naturellement parmi les favoris de ce tournoi, il a été victime d'un setup inévitable. Marcin Wydrowski relance, et le Français découvre deux beaux As au siège suivant. Il surrelance à tapis pour 990 000 et est heureux de se faire snapcall par deux Dames... Sauf que le croupier déroule un board contenant une terrible Dame au turn, qui éjecte Laurent Polito de ce WPT. Le Francilien termine 16e pour 10 200 €, et ne fera donc pas le quintuplé WPT à Paris.

On revient de suite à la table secondaire, ou c'est Clide Tjauw Foe qui se retrouve à tapis couvert préflop pour ses derniers 835 000 : il est bien mal embarqué avec As-Roi contre deux As chez Ivan Sheptyrskyi. Un As au flop vient tout de suite sceller le sort du Hollandais, tandis que son adversaire se replace dans le peloton de tête avec un stack de 2 millions

Clyde

Déjà 11e du WPT DeepStacks à Bruxelles début février pour 7 200 €, Clide Tjauw Foe ne termine "que" 14e à Paris, mais remporte tout de même 10 200 € pour sa performance.

Tableau de bord
14 joueurs restants (sur 853 entrées)
Tapis moyen : 1 827 857
32 minutes à jouer au level 27 (blindes 25 000/50 000 BB Ante 50 000)
Gain assuré : 11 900 €