masquer le menu

Une belle semaine de grind

- 3 mars 2020 - Par Benjo DiMeo

Déjà finaliste sur le High Roller, Florent Estegassy est éliminé en 4e place (69 000 €)
Main Event 1 500 € (Finale)

Florent Estegassy
Dans cette finale célébrant le retour du gros, du bon poker à Paris, il était le représentant minotaire d'une caste habituellement dominante : celle des joueurs online. Et malgré de belles intuitions (ce hero call face à Ouassini Mansouri) et des confrontations gagnantes (l'élimination de Duco Haven), il aura manqué un petit quelque chose à Florent Estegassy pour aller jusqu'au bout de sa deuxième finale WPT (la première, à l'ACF, remonte à 2013 et s'était soldée par une 7e place).

Il lui a manqué peut-être un peu de réussite, un tantinet plus de cartes jouables. Peut-être un peu de témérité aussi, comme lors de ce moment où il a limpé de petite blinde avec As-10 à six joueurs restants, mais refusé de payer le shove en BB de Sonny Franco, qui le couvrait (23 contre 31 BB) mais détenait un As inférieur. Probablement un fold ICM standard, mais il se peut que cette main le travaillera dans les jours à venir, quand sera digérée une élimination en 4e absolument pas déshonorante en soi.

Celle-ci s'est produit lorsque Florent a poussé 2,1 million et tapis (8 BB) en premier de parole avec K9, et s'est fait payé par un Ouassini Mansouri ayant trouvé deux Dames en SB. Le flop fut correct - 10-8-7 - mais n'a pas tenu ses promesses sur le turn 7 et la rivière 2.

Dans la foulée d'une victoire au nouveau "104" de Barrière il y a deux semaines, celui qui nous avions découvert lors de la dernière finale du WiPT au CCM (12e en 2018) signe son meilleur score en live (69 000 € remportés) et quitte le Palais des Congrès avec la satisfaction d'avoir disputé les deux plus grosses finales du festival : il y a deux jours, il terminait en 9e place du High Roller.