masquer le menu

Bravo Gaëlle !

- 17 mars 2015 - Par Harper

Patatras ! Après avoir doublé son tapis sur Vladimir Kratsev, Gaëlle Baumann a été victime de l'Autrichien.

On pensait la joueuse du Team Winamax sortie d'affaire lorsqu'elle a 4-bet à tapis Vladimir avec AQ. L'Autrichien a payé avec A8 et a permis à Gaëlle de tranquillement doubler sur un tableau Q32K5. Mais Gaëlle ne s'est pas satisfait d'être revenue à un tapis d'environ trente blindes. La victoire en tête, elle a une nouvelle fois 4-bet à tapis face à Vladimir, cette fois avec AT. Mauvais timing : l'Autrichien a payé avec AQ et est resté en tête à l'issue d'un tableau Q25AT prédestiné à l'action. C'est le pot qui lui aurait permis de passer pour la première fois depuis le Day 2 au dessus du tapis moyen. Mais Gaëlle Baumann doit se contenter de la cinquième place et de 35 500 euros mais ne nourrit aucun regret.

Tu multiplies les bons résultats. Qu'est-ce qui a changé ton jeu ?

Gaëlle Baumann : "Mon jeu n'a pas spécialement changé, j'ai simplement sûrement un peu plus de réussite. On joue au final peu de tournois en live et la variance est importante. De mon côté, j'ai gardé la même approche, avec plus d'expérience également, c'est vrai. Mais rien n'a changé radicalement, je suis toujours aussi concentrée et patiente dans mon jeu."

Raconte-nous cette dernière main...

"L'Autrichien venait de me faire doubler et je sais qu'il aime beaucoup 3-bet, très souvent avec des mains marginales. Il n'hésite pas non plus à payer des tapis avec des mains bancales. Quand j'ai relancé dans cette bataille de blindes, le plan était clair : pousser mon tapis sur un 3-bet. C'est ce que j'ai fait, car je jouais pour gagner le tournoi, terminer 5ème ou 3ème ne changeait pas grand-chose par rapport à mon objectif. Je voulais dominer la table et passer au-dessus du million m'aurait permis de le faire. Je pense ne pas avoir eu de chance qu'il ait une main à ce moment-là."

C'est pas trop dur de jouer avec un bébé dans le ventre ?

"C'est parfois fatiguant ! J'étais nerveuse à l'approche de la finale et elle a dû le ressentir car elle mettait des coups de pied sans cesse. C'est assez étrange d'avoir un alien qui bouge dans son ventre quand tu as besoin d'être vraiment concentrée ! Je crois qu'elle aime bien les cartes et elle va encore en voir : je pars demain pour Malte afin de disputer l'IPT et l'EPT avant de prendre une pause le temps d'accoucher. Je reviendrai ensuite pour aller chercher un titre !"

Bravo Gaëlle, et rendez-vous à Malte !